Les Libyens sont-ils atteints du syndrome de la femme battue ? (*)

Les joueurs libyens se sont offerts lamentablement en spectacle à la fin du match, perdu pour eux, qui les a opposés aux Verts, dimanche soir au stade Mohamed V de Casablanca, pour le compte du match aller du dernier tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2013.  Les Algériens, meilleurs sur le terrain, l’ont emporté logiquement, dans la dernière minute de la partie, grâce à un beau but de Soudani après une action collective bien construite. Pratiquant un jeu brutal, dès le début du match, parfois à la limite de l’anti-jeu, les Libyens, connus pour être des provocateurs sur le terrain, comme l’a rappelé Halilhodzic, se sont avérés très mauvais perdants. Les spectateurs, dans les gradins, mais aussi les centaines de milliers de téléspectateurs qui suivaient la partie en direct sur le petit écran, ont été sidérés en voyant les joueurs libyens se jeter sur leurs adversaires sportifs dans des gestes d’agression caractérisés. Et si le match s’était déroulé à Tripoli, que serait-il advenu des joueurs algériens ? La Confédération africaine de football a finalement eu raison de faire jouer la rencontre hors du territoire libyen pour des raisons de sécurité. Il reste à souhaiter que ce comportement de voyous de la part des joueurs libyens ne provoque pas la colère des supporters algériens lors du match retour, car les services de sécurité auraient du mal à gérer la situation. Des supporters interrogés par Algériepatriotique affirment qu’ils ne tomberont pas dans la provocation et feront honneur à leur esprit fair-play. Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports libyen, Fethi Terbal, a promis des sanctions : «On ne va pas fermer les yeux sur le comportement de certains de nos joueurs qui risquent des sanctions.» La deuxième rencontre entre les deux équipes, prévue entre le 14 et le 16 octobre prochain, aura lieu au stade Mustapha-Tchaker à Blida.
Ramdane O.
(*) Le syndrome de la femme battue se caractérise par l'extrême difficulté qu'éprouvent les femmes à quitter leurs bourreaux. Dans ce cas d'espèce, les Libyens ont du mal à se libérer de quarante années de servitude au régime despotique de Kadhafi.

 

Comment (12)

    lahnech
    11 septembre 2012 - 22 h 10 min

    à maleh, sachez monsieur, que
    à maleh, sachez monsieur, que nous préferons être batue, humilier par mon frére que de solicité le NATO pour me proteger de lui.
    il y a un proverbre bien de chez nous qui dis khouk, khouk wala eghek sahbek.
    hdith kiyas!




    0



    0
    chark
    11 septembre 2012 - 21 h 13 min

    Au match retour incha allah
    Au match retour incha allah ce sera TAHIA KADHAFI ( ramiaoullah) du début jusqu’à la fin du match !! wa TAHIA DJAZAIR !!




    0



    0
    kehlouche
    11 septembre 2012 - 13 h 12 min

    (…) le président sarkosz
    (…) le président sarkosz continus de hanter la nuit de certains toqués allh yacchfihoumes




    0



    0
    dada
    11 septembre 2012 - 12 h 58 min

    kadafou a laisser que des
    kadafou a laisser que des analphabetes des djouhalas aucune dignité ni fierté ni honneur les pauvres il a fait de son peuple des sujets des (fainéants comme boumédienne pour nous)un jour la lybie se relevera de ces cendres et deviendra un pays civilisé et prospére comme les pays du golfinchallah et nous on ira travailler chez eux j’en suis persuadé




    0



    0
    dada
    11 septembre 2012 - 12 h 21 min

    Ahmed Zoui Djebbour
    Ahmed Zoui Djebbour n’arrêtait pas de dire :vive El-Kadhafi”
    : Samir Lamari L’attaquant de la sélection libyenne, Ahmed Zoui a accusé l’attaquant algérien Rafik Djebbour d’être à l’origine de la bagarre générale déclenchée juste après le coup de sifflet final. Pour le centre-avant libyen, Djebbour a provoqué Salama dès son entrée en jeu. “Djebbour a frappé Salama, il n’arrêtait pas de le provoquer, et ce, en disant : ‘Vive El Kadhafi, ce qui explique la bagarre entre les deux joueurs. Je peux vous dire que c’est l’Algérien qui a foutu la pagaille”, a-t-il déclaré.




    0



    0
    Anonyme
    11 septembre 2012 - 12 h 11 min

    tu parles de qu’elle fierté
    tu parles de qu’elle fierté de qu’ele honneur de qu’elle dignité que kadafou leur a laissé dérrire lui il a laissé des femmes et hommes analphabétes djouhalas inculte ils ne connaissent rien des nouvelles technologies il a laissé des bidons vides a part violé les jeunes femmes se droguer boire du chivas et fanfaronner c’est tout ce qu’il savait faire nous aussi on va bientot les rejoindre on esr entain de devenir un peuple ignorant renfermer sur lui meme sans notre pétrole on se boufferai entre nous comme des chiffoniers barakat arretz de faire des dictateurs (zeros )des héros




    0



    0
    Maleh
    11 septembre 2012 - 9 h 25 min

    Non, mais relisez votre Edito
    Non, mais relisez votre Edito et demandez-vous si son contenu s’apparente à du journalisme ou bien à l’ironie?

    Ironie mal placé car si les Libyens ont vécu dans la servitude pendant 40 ans, les Algériens vivent depuis 50 ans dans la HOGRA et ils y vivent encore.

    C’est le chameau qui se moque du dromadaire…




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2012 - 18 h 12 min

    Les Malades Mentaux.0. Les
    Les Malades Mentaux.0. Les Algeriens.1.




    0



    0
    Antar
    10 septembre 2012 - 16 h 08 min

    Qu’attendez-vous venir des
    Qu’attendez-vous venir des  »enfants de Sarkozy » ? Les vrais Libyens nationalistes savent très biens que ces footballeurs et quelques artistes se sont jetés sur le devant de Sarkozy. Ils ont assassinés leur Président El Marhoum Mouamar.




    0



    0
    harrane
    10 septembre 2012 - 14 h 09 min

    il n’y a pas que les femmes
    il n’y a pas que les femmes battues qui manifestent les signes cliniques de ce syndrome. une équipe de psychanalystes conduite par didier anzieu a révélé la persistence ce sundrome chez les victimes des tortures infligées par les policiers et les militaires du général videla.




    0



    0
    chark
    10 septembre 2012 - 13 h 41 min

    Je ne suis pas du tout
    Je ne suis pas du tout d’accord avec la fin de l’article !!
    Kadhafi ( rahimaoullah ) leur avait apporté abondance , fierté , honneur et dignité ! aucun lybien ne travaillait en lybie car le pays faisait travaillé plus de trois millions d’émigrés , à present qu’ils dégustent bien le rationnement us-sioniste , c’est maintenant qu’ils vont déguster à la servitude sioniste et qatari ! aucun respect ne doit être accordé à ceux qui ont vendu leur pays et leur dignité !! je retiendais ceci du match d’hier jourdanes 0 Algerie 1 wa tahia Djazair !!




    0



    0
    Anonyme
    10 septembre 2012 - 12 h 32 min

    tu as vu ou un beau but(un
    tu as vu ou un beau but(un but chanceux) moi j’ai vu un sale match un jeu haché sans tactique des deux équipes a oublier trés vite




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.