Film anti-islam : les capitales occidentales en état d’alerte maximale

Les pays occidentaux sont en état d’alerte maximale pour se prémunir contre d’éventuels attentats d’extrémistes religieux, après la diffusion du film américain dénigrant l’islam. Une forte inquiétude règne aujourd’hui dans plusieurs capitales européennes à forte communauté musulmane. Les dispositifs de sécurité ont été renforcés notamment à Rome, Paris, Londres et Berlin. Les forces du maintien de l’ordre sont également sur le qui-vive pour faire face à d’éventuelles manifestations après la prière du vendredi. Dans les pays musulmans, la tension est beaucoup plus grande où des risques pèsent lourdement sur la sécurité des chancelleries étrangères. Après l’attaque de Benghazi, en Libye, qui a coûté la vie à quatre diplomates américains dont l’ambassadeur Chris Stevens, les Etats-Unis ont renforcé la sécurité autour de leurs ambassades dans de nombreux pays. Les Marines sont à pied d’œuvre à Benghazi pour trouver les assassins de l’ambassadeur. Le trafic aérien est suspendu dans cette deuxième ville du pays, qui est sous le contrôle de la rébellion qui a renversé le régime Kadhafi. En Afghanistan, les autorités sont aussi sur le qui-vive, et la plupart des ambassades ont pris des mesures de sécurité accrues pour leur personnel et envoyé des messages à leurs ressortissants, leur recommandant d’éviter de sortir. Des appels à manifestations ont été lancés en Jordanie, Yémen, Egypte, Tunisie ou encore en Indonésie, le pays musulman le plus peuplé. L’Inde, qui compte une importante minorité musulmane, a placé en alerte ses effectifs déployés autour des bâtiments américains. Le plus haut responsable religieux musulman de l'Etat indien du Cachemire a demandé aux citoyens américains de «quitter immédiatement» la région. Réalisé par un cinéaste qui s'est présenté comme américano-israélien mais qui selon les médias américains serait un copte, le film de piètre qualité cinématographique dénigre les musulmans, présentés comme immoraux et brutaux, ainsi que le prophète Mohamed.
Sonia B.
 

Commentaires

    feriel
    14 septembre 2012 - 12 h 49 min

    Les extrémistes islamistes
    Les extrémistes islamistes ont encore une fois prouvé leur limite. A la provocation d’un anonyme réalisateur d’un pseudo film dénigrant l’islam, ils répondent par une violence aveugle qui, à force de revenir, finit par devenir une caractéristique de cette même religion. Pourtant, ils peuvent faire preuve de civisme et donner le meilleur exemple de cette religion. mais pas en tuant et en détruisant tout sur son chemin. Les scènes qu’on voit actuellement sur les chaines télé nous renvoient à l’âge des pierres, à l’état primitif qu’on n’a jamais su dépasser.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.