Menace terroriste et drogue : le patron de la gendarmerie dans le Sud

Le commandant de la Gendarmerie nationale, le général-major Ahmed Bousteila, se rendra dans le Grand Sud algérien pour une visite de travail de deux jours. Le patron de la gendarmerie débutera, ce matin, sa tournée à Tamanrasset avant de se rendre, demain, à Ouargla. Le choix n'est pas fortuit puisque ces deux régions ont été ciblées par les terroristes du Mujao qui ont perpétré des attentats kamikazes contre les gendarmes en mars et juin derniers. Selon notre source, Bousteila devra installer deux nouveaux commandants régionaux (CR-CG), en l’occurrence les colonels Abdelhafid Abdaoui pour le 4e CR-GN d’Ouargla et Mebarek Benlourissi pour le 6e CR-GN de Tamanrasset. Au cours de cet important déplacement, le général-major Ahmed Bousteila insistera sur les axes prioritaires, comme la lutte contre le crime transfrontalier et le terrorisme. Plusieurs réunions avec les cadres de l’institution devront avoir lieu afin de leur donner de nouvelles orientations, mais aussi exiger des résultats de ces troupes qui luttent sans répit contre les atteintes à l’économie nationale et l’instabilité sécuritaire dans la région. Véritable enjeu, au moment où les groupes armés montent en puissance dans le Sahel, le déplacement de Bousteila se veut un message fort. En ce sens, des rencontres auront lieu à l’échelle des commandements et des groupements régionaux afin d’exhorter les unités territoriales, notamment les gardes-frontières, à multiplier les actions répressives contre les filières de la drogue, des armes, de la contrebande et de l’immigration clandestine. Raison pour laquelle cette visite revêt un caractère exceptionnel au vu des derniers développements chez les pays voisins, où l’instabilité menace sérieusement nos frontières. La stratégie de la Gendarmerie nationale étant en constante évolution, le général-major Ahmed Bousteila se rendra aux unités d’intervention et devra aussi inaugurer de nouvelles infrastructures afin de renforcer les dispositifs de sécurité et de surveillance du Grand Sud algérien.
Yanis B.

Commentaires

    Indigène
    16 octobre 2012 - 21 h 31 min

    UN ALG2RIEN AGE DE LA
    UN ALG2RIEN AGE DE LA QUARANTAINE ORIGINAIRE DE SIDI BEL ABBES A ETE ASSASSINE EN LIBYE APRES LE MATCH QUI A OPPOSE L’ALGÉRIE A LA LIBYE;

    PERSONNE DES A1FFAIRES ÉTRANGÈRES N’A SOUFFLE UN MOT SUR CET ASSASSINAT;

    UN ALGERIEN ORDINAIRE TUE ON TOURNE LA PAGE ??




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.