Algérie-Qatar : un projet de complexe d’engrais à Souk-Ahras

L’Algérie et le Qatar veulent construire en partenariat un complexe d’engrais phosphatés qu’ils projettent d’implanter à Oued Keberit, à 70 km de Souk-Ahras, a annoncé le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi. Le projet de ce complexe, en cours d’examen par les ministères de l’Energie des deux pays, devrait produire des engrais phosphatés et azotés, précise à l’agence officielle APS, M. Yousfi à l’issue de ses entretiens avec son homologue qatari, M. Mohamed Ben Salah Al Sada, qui vient d’achever une visite de travail à Alger. L’Algérie est l’un des principaux producteurs d’engrais dans le pourtour méditerranéen, et ambitionne de devenir un pole mondial d’exportation de fertilisants, notamment avec la levée en 2012 de la taxe anti-dumping imposée par l’Union européenne sur les exportations de Fertial, une joint-venture entre le groupe algérien Asmidal et le leader espagnol en la matière Villar Mir. Elle se prépare également à lancer deux nouveaux complexes d’ammoniaque et d’urée avec l’égyptien Orascom Industries et l’omanais Suhail Bahwan. Yousfi a fait savoir également qu’il avait examiné à Alger avec son homologue qatari, un partenariat dans l’amont pétrolier, plus exactement dans l’exploration. L’Algérie et le Qatar, grands pays gaziers, veulent aussi asseoir un partenariat dans la pétrochimie. Il a ajouté que les deux parties vont examiner prochainement plusieurs projets susceptibles d’être réalisés dans ce créneau en Algérie. «Nous discutons aussi de possibilités de partenariat dans le transport maritime des hydrocarbures. Nous sommes en train de voir s’il y a possibilité de travailler ensemble», précise M. Yousfi. La zone industrielle de Bellara, qui va accueillir le prochain complexe sidérurgique de 5 millions de tonnes/an, sera dotée d’une centrale électrique qui sera aussi réalisée en partenariat avec les Qataris. Dans le domaine des mines, les discussions vont bon train sur l’exploitation en association avec des Qataris des gisements d’or en Algérie, indique encore le ministre, sans communiquer les détails de ce projet. Qatar Mining a été évoqué par certaines sources à Alger comme futur repreneur de la mine de Tirek-Amesmessa, située dans la riche région aurifère du Hoggar, dans la wilaya de Tamanrasset. Actuellement, cette mine fonctionne au ralenti après le retrait de GMA ressources, le partenaire australien de Sonatrach dans ce projet. Toujours dans le secteur minier, les hommes d’affaires qataris sont également intéressés par les mines de plomb, de zinc, de la baryte et de bentonite, des substances utilisées dans l’industrie pétrolière, révèle Youcef Yousfi. Une équipe technique qatarie est attendue prochainement à Alger pour poursuivre les discussions sur des projets déjà approuvés dans l’agriculture, l’industrie, la pétrochimie, les engrais et l’exploration pétrolière et gazière. Yousfi se déplacera suite à ces discussions à Doha pour peaufiner ce qui a été convenu entre les deux parties, en prévision de la visite en Algérie la première quinzaine de décembre de l’émir du Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani qui devrait être sanctionnée par la signature de sept accords de partenariat. Les autorités des deux pays se sont également mis d’accord sur la répartition du capital dans les sociétés mixtes qui vont être créées à cet effet et leur domaines d’activité.
R. E.

Comment (2)

    fawziAnonyme
    10 novembre 2012 - 12 h 52 min

    ils amenent leur pognon chez
    ils amenent leur pognon chez nous pour des projets industriels pas pour le tourisme que tout le monde connait au maroc et en tunisie ou ces (…) profitent de la misere des gens pour les exploiter chez eux et abusent de leurs filles .c est pas pareil.




    0



    0
    Dr. Cherif Ghalizani
    9 novembre 2012 - 22 h 38 min

    Viva le nouveau colonialisme

    Viva le nouveau colonialisme financier du moyen orient…L Egypte propriétaire des télécommunications et les mines avec une partie dans les hydrocarbures…La Libye, l Arabie Saoudite surtout avec les mosquees…et le tous les émirats…Aucune dignite et esclave de l argent…Il ne manque qu a demander aux algeriens de baisser leurs culottes et laisser les Quataris…les….en…..Vous voulez nous rendre tous des prostitues au pays….!!!! Mabrouk Alik ya sid el rais….Viva le nouveau colonialisme financier du moyen orient…L Egypte propriétaire des télécommunications et les mines avec une partie dans les hydrocarbures…La Libye, l Arabie Saoudite surtout avec les mosquees…et le tous les émirats…Aucune dignite et esclave de l argent…Il ne manque qu a demander aux algeriens de baisser leurs culottes et laisser les Quataris…les….en…..Vous voulez nous rendre tous des prostitues au pays….!!!! Mabrouk Alik ya sid el rais….




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.