Cherchez l’anomalie !

Chaque année, la Banque mondiale établit un classement sur ce qu’elle appelle le «climat des affaires» et distribue bons et mauvais points aux pays examinés. En écho immédiat, chez nous, des perroquets (et, à l’occasion, caméléons) se sentent investis de la mission de répéter à la virgule près les passages qui concernent notre pays dans ce palmarès peu reluisant pour nous. Mais prenons le temps de tout lire dans le Doing Business 2013 et cherchons, par exemple, la position de l’Espagne. Elle est à la 44e place sur 185 (l’Algérie est à la 152e). Il y a comme un défaut dans ce classement et si ce n’était le côté dramatique de la situation qu’ils vivent, les Espagnols auraient sans doute de quoi ironiser sur le Doing Business version 2013. Le climat des affaires est bon, mais la situation de la population, tragique. Finalement, la question qui s’impose, c’est «à qui profite le climat des affaires ?». Certainement pas à cette chômeuse espagnole, âgée de 44 ans, qui a annoncé proposer à la vente tous les organes qui ne seraient pas indispensables à sa survie pour se payer un logement pour elle et sa fille. Oui, tout ce qui, dans son corps, n’est pas indispensable à sa survie est mis en vente sur le marché libre. 44e du Doing Business 2013, l’Espagne est donnée, implicitement, en exemple à l’Algérie, mauvaise élève, 152e de la classe. «J'ai d'abord mis en vente un rein, maintenant je propose aussi les cornées de mes yeux, un de mes poumons, un morceau de mon foie… Je vends n'importe quel organe de mon corps à qui peut le payer, et je fais cela parce que je suis tout simplement désespérée.» Cette déclaration indigne de notre époque se trouve dans l’interview filmée de l’Espagnole et diffusée dimanche sur le site internet du quotidien El Mundo. La Grèce, dans la tourmente d’une crise dont personne ne voit la fin, est à la 78e place, mieux que l’Algérie. Qui a prêté 5 milliards de dollars au FMI («frère» de la Banque mondiale), l’Espagne, la Grèce ou l’Algérie ?
Cherif Brahmi 

Commentaires

    Lemajd
    13 novembre 2012 - 20 h 17 min

    De toute les manieres ce
    De toute les manieres ce n’est pas la 1ere anomalie ,tout depend de ce qu’on veut à notre pays ,lui soutirer de l’argent ou l’engueler qd il s’agit des droits de l’Homme.Tous ces ministres qui passent par Alger trouvent que nous sommes sur la bonne voie et ce (…) FMI qui a predit une croissance à 2chiffres pour bientôt,pauvres de nous !




    0



    0

Les commentaires sont fermés.