Un accueil populaire réservé au président Hollande à Alger

Un accueil populaire a été réservé, mercredi en début d’après-midi à Alger, au président français, François Hollande, quelques heures seulement après son arrivée à l’aéroport Houari-Boumediene pour une visite d’Etat de deux jours en Algérie, à la tête d’une importante délégation. A l’entrée du Boulevard Zighoud Youcef, le chef de l’Etat français s’est vu remettre la clef de la ville d’Alger par le président d’APC d’Alger-Centre, Abdelhakim Bettache, et s’est vu offrir une gerbe de fleurs, dans une cérémonie symbolique, en présence du wali d’Alger, Addou Mohamed-Kebir, et du général-major Abderrahim Chentouf, chef de la 1re Région militaire. Le président Hollande, qui a marché en empruntant le long du boulevard menant au siège de l’Assemblée populaire nationale (APN), a été salué par les citoyens qui se sont entassés de part et d’autre de cette avenue. M. Hollande est accompagné, dans sa visite, d’une importante délégation, dont notamment le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, de l’Intérieur, Manuel Valls, de la Défense, Jean Yves Le Drian, du Commerce extérieur, Nicole Brick, ainsi que du général d’Armée, Benoît Puga, chef d’état-major particulier du président Hollande, et de parlementaires des deux Chambres, l’Assemblée nationale et le Sénat.
R. N.

Comment (2)

    Anonyme
    20 décembre 2012 - 13 h 43 min

    c’est l’accueil des pays du
    c’est l’accueil des pays du tiers monde on ramene les hommes les femmes et méme les enfants qu’on empechent d’aller a l’école a qui on distribu des drapeaux et surtout les posters de TAB-JNANOU pour simplifier tout ça je dirai carnaval FI-DACHRA




    0



    0
    Times
    20 décembre 2012 - 8 h 53 min

    Comme attendu, il est 9h48
    Comme attendu, il est 9h48 le discours de François Holande se poursuit mais ceux qui connaissent la situation en France, comme nous Algériens de France qui suivent tout ce qui se dit ou qu’on peut entendre même quand on le dit à peine, eux savent qu’il n y aura même pas un semblant d’excuses, ce qui frappe c’est les têtes des mecs du FLN qui squattent l’assemblée nationale algérienne par la triche et le bourrage des urnes : ils attendent une … repentance qui ne viendra jamais et tant mieux pour le peuple Algérien car, une repentance de la France devant le FLN illégitime ne va que renforcer son pouvoir qu’il ne va pas tarder à instrumentaliser pour écraser encore plus le peuple.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.