Mise à mort de Naftal : regroupement des syndicalistes dimanche

Après sa sortie du 17 décembre à Zéralda dénonçant un «complot contre l’entreprise», le syndicat national de Naftal revient à la charge. Ce dimanche, à Annaba, il est prévu un vaste regroupement des délégués et cadres syndicaux de tout l’est du pays pour maintenir la mobilisation et la pression afin de défendre les «intérêts» de l’entreprise et de faire face à la volonté de certains responsables au sein de Sonatrach de mettre Naftal à genoux. Le secrétaire général du syndicat, Sid-Ali Beldjerdi, devra en effet revenir sur ce plan qualifié de «machiavélique» qui consiste en la création par Sonatrach de son propre réseau de stations-service qui va concurrencer celui de sa propre filiale Naftal. Pour les syndicalistes, c’est comme se tirer une balle dans le pied. Selon eux, ce fameux projet pourra voir le jour en partenariat avec de grands groupes pétroliers comme Total et Shell qui ont déjà émis le vœu d’intégrer le marché national de la distribution et de la commercialisation du gaz et des carburants. Le syndicat de Naftal craint, en effet, pour l’avenir de cette entreprise publique spécialisée dans la distribution et la commercialisation des carburants et lubrifiants. Le regroupement de demain se veut un véritable cri de détresse afin d’alerter les pouvoirs publics sur la menace qui pèse sur l’avenir de Naftal et le devenir de ses 30 000 travailleurs. Les syndicalistes disent être prêts à se battre avec l’ensemble des travailleurs pour préserver cette entreprise qui subit déjà une très forte «concurrence déloyale».
S. B.
 

Commentaires

    Anonyme
    30 décembre 2012 - 10 h 46 min

    A ceux qui ont souhaite que
    A ceux qui ont souhaite que ça change voila nous y sommes le libre marche est régi par la concurrence et c’est normal on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre? Le monopole est néfaste pour le client voyez les stations Naftal sont crados , le service est nul malgré leur rénovation et le personnel souvent grincheux




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.