France : l’expulsion de deux Algériens soulève un vent d’indignation

L’expulsion de deux sans-papiers algériens de Lille a soulevé un vent d’indignation dans l’Hexagone. Les associations de défense des sans-papiers se sont élevées contre cette pratique discriminatoire et exigent le respect de la dignité humaine. Ces deux Algériens, qui observaient depuis 59 jours une grève de la faim avec une cinquantaine de sans-papiers à l’intérieur d’une église de Lille, au nord de la France, ont été interpellés le 21 décembre et conduit le 30 décembre manu militari à l’aéroport Roissy Charles-De-Gaule où ils ont été mis à bord d’un vol d’Air France vers Alger, indique le Comité des sans-papiers du Nord (CSP 59). L’un des deux expulsés a été hospitalisé à son arrivée en Algérie. Son état reste toujours critique, selon le comité qui a reproduit le récit de leur expulsion pas du tout amusant.
Menottés et bâillonnés
«Ils ont été réveillés à 3h du matin, menottés, amenés dans deux voitures, placés dans la zone 2F de la PAF. On les a ensuite fait monter en zone 2E dans le vol Air France/KLM de 7h30 pour Alger, accompagnés de trois policiers. Dès la montée des premiers passagers, ils crient pour attirer leur attention. Pour les faire taire, les policiers leur ont mis du ruban adhésif sur la bouche et ligotés jusqu’à leur arrivée à l’aéroport d’Alger», souligne le comité qui dénonce par-là «la perfidie inhumaine du ministre de l’Intérieur qui, comme Sarkozy, obéit aux injonctions et aux provocations racistes du FN sous le prétexte que la gauche n’est ni angélique, ni laxiste». Lors d’une assemblée générale le lundi 31 décembre, les sans-papiers grévistes et non grévistes ont appelé à une collecte d’argent pour contribuer aux soins en Algérie des deux expulsés. Ils ont également interpellé l'Etat algérien pour qu’il agisse et exige le respect par l'Etat français de la dignité et des droits des travailleurs algériens en France. Et en dernier lieu, ils ont appelé à une mobilisation contre ce qu’ils qualifient d’«une politique socialiste copiée sur celle de Sarkozy qui a été inspirée par les Le Pen». De son côté, le mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), très représentatif et actif, a exprimé dans une lettre adressée au préfet de Lille toute son «indignation et consternation» quant aux méthodes déployées à l’encontre des sans-papiers en lutte du collectif du nord (CSP 59). Il demande dans ce contexte «solennellement et en urgence la régularisation de tous les grévistes de la faim du CSP 59 et le retour des grévistes algériens sur notre sol, dès que leur état le permettra».
Le Vatican interpellé
Le 9e Collectif des sans-papiers s’est solidarisé avec les grévistes de Lille en occupant tout au long de la journée d’hier l’ambassade du Vatican à Paris (VIIIe). Par leur action, ils ont tenté de sensibiliser le Vatican sur la nécessité d’aider les sans-papiers, regrettant que ceux de Lille soient arrêtés alors qu’ils se réfugiaient dans une église. Avec les mesures drastiques prises pour limiter les régularisations, il y a de plus en plus de sans-papiers en France. Même s’il n’y a pas de chiffres précis, les Algériens devraient être en tête au vu du nombre d’émigrés qui rejoignent la France chaque année. Souvent sans retour. Le Bureau international du travail estime que le nombre total de sans-papiers vivant sur le territoire français est entre 350 000 et 400 000. 90% d'entre eux sont salariés. La précarité de leurs conditions de vie a entraîné la création de collectifs exigeant une régularisation massive qui n'a jamais été accordée. Les dossiers déposés en préfecture sont étudiés au cas par cas.
Sonia B.
 

Comment (20)

    Anonyme
    23 mars 2013 - 15 h 09 min

    La france est désormais une
    La france est désormais une colonie algérienne soumise aux islamistes et aux trafiquants de drogue. Le soutien du gouvernement socialiste a cette situation est évident. Non seulement le riches doivent quitter la France, mais toute personne d’origine européenne, au fin de permettre le triomphe d’Allah et l’instauration du Califat.
    Ces qui voudrons rester seront réduits à l’esclavage ou supprimés.




    0



    0
    farid
    6 janvier 2013 - 11 h 31 min

    L article A ETE Écrit par :
    L article A ETE Écrit par : samy iris dans le journal
    tamurt




    0



    0
    Mansour
    6 janvier 2013 - 9 h 21 min

    @horizon
    Ceux qui vivent dans

    @horizon
    Ceux qui vivent dans le mensonge n’aiment pas entendre la vérité,ça c’est de moi et un proverbe dit que toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre.Je n’ai pas aimé ce que tu as écris à propos de Times que tu veux interdire sur ce site.Pour qui te prends-tu toi qui prétend avoir une ligne directe avec Allah qui t’a dit avoir maudit le sionisme.Le sionisme est certes une idéologie sectaire et fachisante mais alors que dire du baâthisme et surtout de l’islamisme importés du moyen-orient et qui nous pourrissent la vie.Le sionisme revendique les territoires compris entre le Nil et l’Euphrate et notre pays est situé bien à l’Ouest du Nil et pour cela j’estime en toute logique que le sionisme n’est pas mon problème numéro 1 et ne comptez sur moi pour servir de chair à canon dans votre croisade contre le sionisme.Fakou!on a déjà entendu ce refrain de gens comme vous qui disent:armons-nous et partez et vous attendez derrière pour compter les cadavres et revendiquer la victoire.




    0



    0
    Horizon
    5 janvier 2013 - 19 h 25 min

    @ Time
    (…)
    Tu devrais être

    @ Time

    (…)
    Tu devrais être interdit de posé tes pieds en Algérie pour souiller la terre d’Algérie.
    Va vivre avec tes frères sionistes et cramer en enfer avec eux par la suite.
    Si tu es un homme parle comme cela aux algériens en Algérie.
    Tu seras lynché comme un maudit .
    Les sionistes ont étés maudits par ALLAH et sont la cause de tout les maux , génocides , malheurs , misères , meurtres et la liste est très très longue .
    Et tu viens nous dire ici que ces suppos de Satan sont la crème des crèmes .
    Toi qui les aimes tant prend le temps de lire leur bible.

    (Suit une longue liste de citations du Talmud, ndlr)

    Si ce site te laisse Patriote continu a te laissé écrire tes vomissement sur leur site , eh bien je quitterais définitivement ce site .
    Je ne veux pas être salis (…)
    C’est toi ou moi….




    0



    0
    Times
    3 janvier 2013 - 23 h 31 min

    M. Ait Amara, je vous
    M. Ait Amara, je vous remercie pour votre commentaire, je ne sais pas si mes analyses sont pertinentes, mais ce que dont j’en suis sûr, je ne fais aucune propagande pour un état ennemi de mon pays l’Algérie, et Israël est situé à plus de 5 000 km. Personnellement, je n’ai que faire de ce pays. En revanche, reconnaissez qu’on ne peut pas dire la même chose de ces petits apprentis nazillons qui ont fait du conflit Israëlo-Palestinien un fond de commerce et veulent, d’une façon terrible, nous l’imposer au quotidien en Algérie. Oui, Israël n’est pas un pays ami je le reconnais et je le dis mais, je défends à quiconque de venir nous l’imposer, en Algérie, comme étant un pays ennemi ! Non Israël n’est pas un ennemi pour l’Algérie ceux qui ne sont pas content, n’ont qu’à aller l’affronter sur place, en ce qui me concerne et je peux vous assuerer qu’il y a des millions de mes compatriotes qui pensent comme moi, je suis vacciné ! M. Ait Amara, ce que je vous conseille monsieur, si censure il doit y avoir, ce sont ces vulgaire racistes anti-juifs qui ne font me^me pas la difference entre juifs, israélite, Israélien et sioniste qu’il faudra zaper. Je n’accepte pas qu’on s’attaque à des juifs Algériens par exemple, ou des juifs tout cours d’ailleurs. quant aux sionisme, c’est une idéologie, je ne vous cache pas que je la trouve plus humaine, par exemple que celle qui a conduit des hommes à détruire deux tours avec 3000 civils à l’interieur et ce en détournant lâchement des avions civils qu’ils ont fait exploser dessus ou encore celle qui avait condamné à mort un écrivain à cause d’un livre. Je préfère le sionisme aussi face à l’idéologie qui a conduit au gazage des kurdes.
    Je vous donne un exemple : aujourd’hui jeudi décembre 2013, le régime Algérien a fait une donation de 6 million de dollars aux Palestiniens, pouvez me dire pourquoi ce même régime n’a jamais donné un seul centime au populations du Darfour qui souffrent le martyr et ce depuis 15 ans ? pouvez me dire pour ce régime, mercenaire de l’impérialisme arabe, n’a jamais donné un centime pour les populations Touarègues de l’Azawad et du Ténéré ? pourtant si les Touaregs des zones pétrolifères de In Amennas ( Algérie ) contrôlaient les richesse venants des terres de leur ancêtres, ils auraient, eux commencé par aider d’abord leur frères de l’Azawad et du Tinéré avant de dilapider l’argent avec une aide pour la Palestine.
    Cordialement.




    0



    0
    Mansour
    3 janvier 2013 - 7 h 55 min

    @Yahia Gouasmi
    Vous allez

    @Yahia Gouasmi
    Vous allez vite en besogne pour affirmer que les binationaux font entrer le sionisme en Algérie.En 2001 Ghoulamallah,le ministre de la religion a affirmé la même chose que vous lors des émeutes en Kabylie qui ont fait 126 morts et plus de 2000 blessés.Il affirmait que c’est les binationaux qui ont déclenché ces émeutes.Au passage ce ministre âgé de 79 ans est en poste depuis mai 1997 et il dépasse largement le record de Benbouzid tant décrié en son temps qui lui a moins de 60 ans.Rassurez-vous je ne suis pas binational mais je ne vois pas ce que cette frange de notre société a à voir avec le sionisme doctrine expansioniste fachisante tout comme le bâathisme et l’islamisme d’ailleurs.Un proverbe dit:il voit la brindille dans l’oeuil de son voisin mais il ne voit pas la poutre qui est dans son oeuil.Israël et le sionisme sont à 5000 km de l’Algérie,nous avons d’autres problèmes qui nous concernent directement et qui ne sont pas réglés par la faute de gens comme qui pensent que c’est la main de l’étranger qui les crée pour fuir leurs responsabilités.




    0



    0
    Horizon
    2 janvier 2013 - 20 h 20 min

    Salam alikoum
    Monsieur

    Salam alikoum

    Monsieur M.A.A

    Je vous remercie de m’avoir répondu et en même temps dissipé les doutes de mon esprit .
    C’est un plaisir de prendre des nouvelles de chez nous , notre grande Algérie avec toutes ces péripétie.
    Et aussi d’argumenter sur ces différents sujets d’actualités nationale et internationale dans un esprit constructive même si parfois nos thèses analyses visions ne sont pas toujours arrondis .
    Car l’objectif et de faire avancer l’Algérie sur un socle solide par des arguments des suggestions personnel sincères sans aucune animosité au fond de notre cœur. .
    Au même titre je le suppose que tout les internautes fidèles de se site , mise a pars bien-sur les détracteurs infiltré affichés et reconnaissables.
    Ici sur ce site,tout en étant de l’autre côté de la méditerrané.
    Nous permet de nous retrouvez par le clavier un peux chez nous .




    0



    0
    Patriotique
    2 janvier 2013 - 18 h 43 min

    @Horizon, le message est

    @Horizon, le message est adressé à M. Times, un de nos fidèles lecteurs qui enrichit le journal avec ses commentaires et ses analyses pertinentes. Nous lui avons juste demandé d'éviter de faire de la propagande pour un Etat étranger. Nous profitons de cette occasion pour lui renouveler nos remerciements ainsi qu'à tous nos internautes pour leurs précieuses contributions. Continuez de nous lire.
    M. A.-A. 




    0



    0
    Horizon
    2 janvier 2013 - 16 h 12 min

    Salam alikoum
    Monsieur AÏT

    Salam alikoum

    Monsieur AÏT AMARA

    Qui est M. TIME !!!

    est ce que c’est moi qui est concerné !!!
    Si oui pourquoi !!!
    Car mon copié collé de Yayia Gouasmi je l’ai interpréter comme un avertissement pour nous algériens et aussi pour d’autres…
    Et pour cette raison , j’ai pensé que si nous sommes plusieurs a êtres prévenus contre nos ennemis juré sionistes c’est bien pour tout le monde.
    Peut-être vous êtes plus qualifié que moi en matière de politique et diplomatie .
    Mais bon ….plusieurs avis et mieux qu’un.
    Je prétend pas être un fin analyste.




    0



    0
    slimane abid
    2 janvier 2013 - 13 h 20 min

    Merci M.Aït Amara pour cette
    Merci M.Aït Amara pour cette nécessaire mise au point. J’ai moi même constaté la même chose dans les commentaires bizarroïdes de ce Time. Tout excès ne peut que nuire à celui qui le commet. Bon courage à vous.




    0



    0
    Patriotique
    2 janvier 2013 - 12 h 38 min

    M. Times, vos commentaires ne

    M. Times, vos commentaires ne sont plus à classer dans la rubrique "débat", tant ils sont devenus une pure propagande pro-israélienne. Vous comprendrez, dès lors, qu'il nous est impossible de continuer de passer ce genre d'écrits par trop redondants. Notre journal est ouvert à toutes les opinions, à condition que nos lecteurs n'en fassent pas une tribune pour «glisser» des messages subreptices. Amicalement.
    M. Aït Amara

     




    0



    0
    an
    2 janvier 2013 - 10 h 38 min

    @ ano: Il parle de certains
    @ ano: Il parle de certains binationaux et pas de tous les binationaux.




    0



    0
    Anonyme
    1 janvier 2013 - 23 h 24 min

    C’est honteux de dire qu’a
    C’est honteux de dire qu’a travers les binationaux le sionisme est entrain de prendre pied en algerie ;Au contraire ils représentent une force pour notre pays et puis qui est ce yahia gouasmi pour se permettre de commettre ce genre de propos?




    0



    0
    Anonyme
    1 janvier 2013 - 22 h 39 min

    Parlons impeut des
    Parlons impeut des subsaharien qu’on expulse et a qui ont fait la chasse tous les jours et à travers tous le territoire algérien , N’en cela ne sont pas humain ?.La meilleur dans tous ça c’est que pour c’est personne l’Algérie n’est qu’une escale .Il n’ont ni l’envie ni le désir de s’installer en Algérie. L’algérien est le plus expulsable car contrairement aux autres clando il continue à airer dans les rues ,même en Europe ill tien les murs et les poteaux et te parle de boutef sans avoir fait d’étude.On n’aperçoit jamais les asiatiques ,les sud amériquains et pourtant y en a en masse des sans papiers des ces régions du globe.Ne parlons plus de l’Algérie ,car elle n’a pas de diplomatie elle a aucune influence sur la France .L’algérie est faible ,très faible même devant les pays arabe alors devant l’Occident j’en parle pas.l’algérien ne peut compter que sur lui même en dehors du pays.




    0



    0
    Horizon
    1 janvier 2013 - 20 h 00 min

    Les prémices et les signes de
    Les prémices et les signes de la troisième guerre mondiale…, par Yahia Gouasmi

    Interviewé par le journal «PAS L’Info !», le président du Parti anti-Sioniste, Yahia Gouasmi, nous donne une rétrospective des événements marquants de l’année 2012 :

    Vous aviez parlé, dans l’une de vos dernières interviews, des prémices d’une troisième guerre mondiale ? Pouvez-vous nous éclairer à ce sujet ?

    Yahia GouasmiIl suffit de regarder comment notre monde bouge et comment tout se croise dans cette géopolitique. A chaque élection, tous [les dirigeants américain et occidentaux, ndlr] disent que l’Etat d’Israël n’est pas négociable et sa sécurité passe avant tout. Cela signifie que ca tournera autour d’Israël, mais encore faut-il un consensus européen, américain et il faut que l’opinion publique suive. J’avais dit qu’ils trouveront toujours un moyen de créer un climat de terreur : terrorisme, gaz sarin ou autre chose. Aujourd’hui, il y a des bateaux russes en Syrie. Imaginez que des missiles de ces pseudo-révolutionnaires soient tirés sur ces bateaux ? Quelle sera la réplique de la Russie, surtout si ces personnes ont une couverture de l’OTAN ? Le terrain est favorable pour une explosion de la région.

    Il existe un facteur qui nous montrera que nous risquons de rentrer dans quelque chose de très fort. Il y a toujours eu un plan diabolique, d’abord en direction de l’Occident en essayant d’amener le monde à un choc des civilisations : c’est l’oeuvre du sionisme. Lorsqu’ils manifestaient, ses représentants [du sionisme, ndlr] prétendaient qu’ils étaient une sécurité pour l’Occident. Tout ceci est une propagande amplifiée et diffusée.

    Mais il y a un autre facteur qui est délicat et qui montrera que nous sommes entrés dans une phase de non retour. Alors que la République islamique d’Iran a toujours contré cela, ils misent sur une guerre à l’intérieur de l’Islam, c’est à dire une confrontation entre chiites et sunnites. Je crois qu’aujourd’hui, ils misent sur un conflit ouvert au Moyen-Orient. Les prémices se font ressentir au Liban, en Syrie, en Egypte où le dialogue entre chiites et sunnites a été stoppé, en Irak, en Indonésie (mouvement de panique des chiites qui se sentent agressés par les wahhabites). Ce conflit sunnites-chiites est insupportable au sein de la nation islamique. Si l’Occident, avec le Qatar et l’Arabie saoudite, parvient à amplifier ce mouvement, nous entrerons dans une phase préparatoire d’un grand conflit ; sans oublier la Turquie (qui risque d’utiliser ce conflit) et la Palestine où dernièrement, des mouvements se revendiquent chiites tandis que d’autres se revendiquent sunnites. Il y a un parfum de division, une guerre probable et désastreuse au Moyen-Orient.

    Quelle est selon vous, l’implication de l’Europe, dans cette guerre potentielle ?

    L’Amérique, avec Obama à sa tête, essaie de reprendre en main son économie. Il ne faut pas la pousser à réagir mais elle se sert des pseudo-musulmans pour enclencher un conflit, les laisser faire puis intervenir.

    En Europe, le voyage de François Hollande accompagné d’étudiants juifs de France à Tlemcen (Algérie) montre que la France joue la carte africaine. Ces personnalités politiques voyagent pour proposer des négociations économiques en vue d’une stabilité économique mais en réalité, ils préparent l’avenir.

    Le pays qui montre davantage les prémices d’une guerre catastrophique, c’est l’Allemagne. Le scénario de la 2ème guerre mondiale risque de se reproduire. Avant la chute du mur de Berlin, l’Allemagne a toujours été militarisée mais elle n’était pas rentrée dans les conflits, seuls quelques hommes étaient présents en Afghanistan. Elle n’était pas non plus très favorable au conflit en Libye, elle était restée neutre. Mais aujourd’hui, l’Allemagne a été convaincue par les sionistes qui la dirigent que sa participation est nécessaire si elle veut décrocher des marchés ; elle est piégée parce qu’elle ne veut pas perdre son leadership économique en Europe. On la voit aujourd’hui présente militairement en Afrique et à la frontière algérienne. Si on parvient à faire croire à l’Allemagne que son économie sera florissante après une guerre et qu’il faut qu’elle investisse militairement, elle risque de tomber dans le piège. Preuve en est qu’elle s’investit militairement aux côtés d’Israël en lui fournissant des armes et des moyens financiers, elle est aussi présente à la frontière turco-syrienne (missiles «Patriot»), en Afrique et ailleurs. Si cette armée allemande retrouve son énergie, elle risque d’être entrainée dans une guerre qui, comme la première et la seconde guerres mondiales, jouera contre elle mais elle n’en est pas consciente. L’Allemagne, avec ce qu’elle fournit comme moyens humains, nucléaires et militaires à Israël, est le point de repère européen. Ce sont donc les investissements (militaire, humain et financier) de l’Allemagne qui montreront que nous sommes près à 80% d’une confrontation catastrophique.

    Vous parlez de l’Algérie, pourquoi l’Algérie ?

    L’Algérie a des ressources, l’Algérie c’est le Sahel. Si on contrôle l’Algérie, l’Afrique vous appartient. C’était la politique coloniale. L’Algérie est une porte ouverte sur l’Afrique. Je dis amicalement et fraternellement aux responsables politiques algériens qu’il est temps qu’ils s’arment de lucidité car les épreuves du passé risquent de revenir en pire. Qu’ils fassent attention à ce pays, ils ont le pouvoir entre les mains et surtout, qu’ils ne laissent pas le sionisme entrer en Algérie, le sionisme est entrain de prendre pied sur le territoire à travers des binationaux. Il faut avoir une maturité politique et observer les dangers qui risquent de guetter encore l’Afrique du Nord. L’Algérie est un pilier de colonisation pour l’Afrique toute entière.

    Pensez-vous que les gesticulations de M. Hollande et sa visite en Algérie soient les prémices de ce que vous avancez ?

    Hollande en AlgérieMonsieur Hollande n’a pas fait partie de l’époque coloniale vu son âge ce qui nous pousse à nous demander si les socialistes actuels seront assez lucides et assez perspicaces pour ne pas commettre les mêmes erreurs que leurs prédécesseurs sionistes. Ont-ils l’intention de d’entretenir, avec les Algériens, des relations économiques basées sur la confiance, le partage du savoir-faire et le respect mutuel entre les nations ? Nous patientons tout en gardant un œil vigilent sur les événements. Néanmoins, nous savons que ces socialistes sont des sionistes, par excellence, dans la mesure où la seule chose qui prévaut pour eux, reste l’intérêt au détriment du reste.

    Pourquoi, lors de sa visite en Algérie, Monsieur Hollande était-il accompagné par des étudiants juifs de France, qui sont sionistes ?

    Ils sont non seulement ralliés au sionisme mais de surcroit, ils interdisent toute manifestation en faveur de la Palestine. Nous nous demandons alors si les Algériens avaient été pris au dépourvu et donc contraints de les recevoir, vues les circonstances. Ou bien, certaines personnes étaient au courant et avaient consenti la chose ce qui révèle qu’une partie de l’Algérie est conquise) au sionisme. La vigilance est donc de mise, le peuple doit être alerte afin d’éviter de subir le printemps supposé «arabe» mais qui en réalité n’est que sioniste. Les responsables de ce pays : le président, les ministres et les députés se doivent d’être vigilants et consciencieux car l’Algérie a payé un lourd tribut qui est de plus d’un million de martyrs. Nous prions Dieu pour la stabilité de ce pays et pour celle de son gouvernement.

    Les événements que traverse le monde arabe, islamique et celui du Moyen-Orient ne sont que des pressions contre ces pays. De ce fait, deux cas de figure se présentent : le premier est de faire confiance en Dieu qui a octroyé l’indépendance au prix de grands sacrifices. Le second est de s’allier au sionisme sournois et hypocrite auquel toute confiance est mal placée et vouée à l’échec. Il faut s’allier aux vraies valeurs qui constituent notre identité.

    Quel est, selon vous, le rôle joué par l’Arabie saoudite, dans le futur embrasement, au Moyen-Orient ?

    Le roi Abdallah L’Arabie Saoudite joue un rôle prédominant dans le déclenchement de cet embrasement. Cependant, le sort du roi représente un obstacle, quant à la poursuite de l’engagement de l’Arabie Saoudite dans cet embrasement. Nous pensons qu’il est mort et que la nouvelle est tenue secrète selon les textes eschatologiques dont nous disposons. Si cette information s’avérait exacte, les desseins d’Israël se trouveraient irréalisables et donc à revoir. Il est à savoir que la famille royale est divisée, les hommes qui décident en Arabie saoudite ne savent plus que décider. De plus, le testament du roi n’est pas clair. Nous voyons donc que l’Arabie Saoudite risque de ne plus jouer un rôle prédominant, en faveur d’Israël, comme par le passé.

    Quand vous dites que la famille royale est divisée, cette division concerne l’idéologie ou la stratégie ?

    Certains responsables saoudiens, même au sein de la royauté, ont pris conscience qu’ils ne servent pas les intérêts du Moyen-Orient et qu’il faut stopper cette machine pro-sioniste et des pro-américaine.

    Selon vous, quel rôle géopolitique jouera l’Iran, en 2013 ?

    Dieudonné et Gouasmi en Iran L’Iran est le phare grâce auquel les gens peuvent naviguer. Les Iraniens sont des personnes qui ont toujours eu une ligne de conduite stable et fidèle aux préceptes de l’Islam. En effet, le premier pas entrepris par le gouvernement après la victoire de la Révolution islamique fut de fermer l’ambassade israélienne et de la remplacer par une ambassade palestinienne ainsi que l’occupation, par des étudiants, de l’ambassade américaine considérée alors comme le fief de l’espionnage américain, le grand Satan.

    Si on regarde les pays secoués par le printemps soi-disant arabe, aucun dirigeant de ces pays n’a fermé l’ambassade israélienne. Bien au contraire, ils ont multiplié les relations et les contacts avec l’entité sioniste. Alors, nous nous interrogeons sur la nature de cet islam dont nous doutons fortement car il est au service de l’ennemi. Cela les mènera à une répulsion, en 2013, du sionisme de la part de leur peuple avec le bannissement des ambassades [israéliennes, ndlr]. Je me demande si cela n’ira pas plus loin. Est-ce ce que Israël et l’Occident veulent ? C’est possible. Le monde arabe est-il prêt ? En tout cas, il n’a rien à perdre, ils sont arrivés à un point (nous ne parlons pas ici des pays du Golfe) où ils ne croient plus qu’une politique puisse amener la prospérité et la sécurité à leur nation. Moubarak avec une barbe ne trompera pas l’opinion publique.

    Qu’est-ce qui fait que ces pays aient choisi de se prosterner devant l’Occident et Israël ?

    Ceux (l’Europe et les Etats-Unis) qui détiennent le pouvoir économique n’existent que parce que les pays arabes du Golfe sont les premiers investisseurs. Mais avant que les pays arabes n’arrivent là où ils sont, il y a eu des systèmes mis en place et des accords signés avec le FMI ou la FED qui lient ces pays au mondialisme ou au sionisme. Le monde est enchainé par le sionisme, qui détient la Banque fédérale (FED) et les banques (Rothschild, Morgan, Rockefeller). Ces banquiers qui sont à la base des guerres, de l’ONU et de l’occupation en terre de Palestine, nous conduisent à une banqueroute, à une 3ème guerre mondiale et à la suprématie d’Israël. L’Europe et les Etats-Unis savent qu’ils risquent de disparaitre, c’est pourquoi ils s’accrochent à Israël. Dans cette guerre, c’est l’Iran qui est visé. L’Iran réagira en fermant le détroit d’Hormuz, le pétrole se fera rare, ce qui provoquera la chute du dollar. Cette mise en scène sioniste entraine la chute du dollar mais aussi celle de l’euro. C’est Israël avec son peuple sioniste, soi-disant élu, qui gèrera le monde. Mais après quelques années, il chutera, ce sera la fin du sionisme et peut-être le début d’une nouvelle ère.

    Est-ce que ce dessein est inévitable ? Avant qu’il y ait cet embrasement, la prise de conscience collective du peuple est-elle possible ?

    Quand on est arrivé sur la scène politique en France, on a cassé un mur. Avant, on ne pouvait pas parler de l’antisionisme parce qu’il était assimilé à l’antisémitisme. C’était tellement ancré dans la tête des citoyens que prononcer ce mot était impossible. Aujourd’hui, on parle plus librement, de nombreuses vidéos, des articles et des documentaires pointent du doigt la nuisance de l’Etat sioniste ? C’est en somme une victoire pour nous d’avoir redonné cette conscience.

    Il vous est souvent reproché d’être trop « frontal », pourtant vous êtes suivi et aimé par plus de 200.000 personnes sur les réseaux sociaux.

    En effet, nous pouvons faire ce constat, au mois de décembre 2012, nous sommes à plus de 2012. Cette conscience est partagée mais un élément n’apparaît pas c’est que l’Afrique du Nord nous suit aussi.

    Est-ce que ce suivi [par l’Afrique du Nord, ndlr] est lié à cette sorte de «prise en main» des banlieues ? [Subvention du Qatar, sous couvert de l’Occident et de l’USraël, ndlr]

    C’est cela même l’objectif du sionisme et du Qatar : avoir une alternative sur les territoires européens et en l’occurrence, la France qui est un phare pour le Maghreb. Elle peut en effet apporter la stabilité ou le trouble dans ces pays. Cette stabilité ou ce trouble ne peuvent être gérés qu’à travers la France. Vous avez pu constater que le Parti Anti Sioniste s’attaque aux lobbies sionistes en France mais il ne s’ingère pas dans les affaires marocaines même s’il faut dénoncer l’ambassade israélienne sur place, il ne s’ingère pas non plus dans les affaires tunisiennes, ni algériennes. En effet, il faut bien réfléchir lorsque l’on parle du Maghreb mais notre souhait est que ces pays retrouvent leur stabilité et cette stabilité passe par leur peuple et leur dirigeant.

    Monsieur Gouasmi, quelles seront vos actions en 2013 et quelles sont les perspectives pour la France ?

    La France s’est liée au mondialisme, la France nous fait croire qu’elle est indépendante mais elle ne l’est pas, comme la plupart des pays européens. Elle suivra et le peuple également, ils sont nourris pour obéir et suivre un intérêt médiocre : ramasser les miettes. La France aujourd’hui, c’est cela. Aura-t-elle un rôle si ce n’est celui d’être un supplétif, un éclaireur, un laboratoire, surtout avec l’Islam en France. La France joue sur des tableaux où elle ne maîtrise plus rien, ni son économie, ni son avenir en Europe ou dans la zone Euro. Elle pense pouvoir poursuivre une sorte de colonisation participative ou des collaborations. La France a un potentiel mais c’est à elle de choisir son destin.

    Quant à nos actions, elles restent dans la même continuité : Partager le message avec tous, mais je compte frapper un grand coup et le Parti Anti Sioniste brandira l’étendard, non pas pour prendre le pouvoir car nous ne recherchons pas cela, mais pour témoigner. Aujourd’hui, la révolution est une obligation, une révolution différente de ce que l’on a pu voir avec la matrice cachée du sionisme et des banques. Cette révolution, ce n’est pas le communisme contre le capitalisme ou vice-et-versa, tout cela est balayé. Le vent de l’histoire a démontré ce grand bluff. Aujourd’hui, nous prétendons recentrer l’homme dans sa dignité et sa transcendance, qu’il choisisse un sens à sa vie.

    Pourriez-vous être plus précis quand vous dites «frapper d’un grand coup» ?

    Je dirais plutôt qu’il s’agit de nous remettre dans l’axe de ce que nous sommes, Parti Anti Sioniste, un axe qui démontre une solution à ce sionisme, non pas par des révolutions qui se définissent par l’Est et l’Ouest, mais lui donner une dimension où tous les juifs antisionistes doivent participer et multiplier les relations. Ce front se fera avec le christianisme, christianisme antisioniste, et non pas christianisme collaborateur, tout comme un Islam antisioniste, et non pas un Islam de collaborateurs comme il y en existe. Il faut créer une dynamique antisioniste et une révolution spirituelle où tous [ceux qui nous rejoignent, ndlr] ont un but, un sens transcendant, ils aiment leurs enfants et sacralisent la famille dont le but suprême du sionisme est de la détruire. Nous devons recentrer ces valeurs, leur donner un sens et les partager avec tous, ce sera un combat antisioniste dans l’unité spirituelle des 3 religions, c’est à cela que nous croyons.

    Y a t-il eu, dans le passé, ce type d’alliance ?

    Il y en a eu avec le judaïsme, représenté par nos amis Shmiel Borreman et son épouse (Association Yechouroun judaïsme contre sionisme) et bien-sûr, il y a eu des Chrétiens qui nous ont rejoints lors de manifestations et que vous pouvez voir dans nos vidéos. Mais, nous voulons aller plus loin, marcher ensemble et dénoncer ce fléau. Quand on dénonce le sionisme, on dénonce un point commun : le démon. Le sionisme est le terreau du démon, il a permis la descente de Gog et Magog. C’est ce sionisme, ces Gog et Magog qui ont pris la Palestine, ils sont à l’opposé de ce dont nous croyons. Quand je parle de Gog et Magog, j’entends par là économie, clubs influents et lobbys. Notre combat en 2013 est un combat ouvert et spirituel.

    Avez-vous une alliance avec des Juifs antisionistes de France ?

    Nous avons publié des articles de personnalités juives antisionistes, de rabbins qui nous ont écrit. Mais le terrain est miné par les lobbys, quand une étoile apparaît, tout se focalise contre elle pour la faire disparaître. Ce qui se passe en Syrie aujourd’hui, est très important. Il existe des forces spirituelles qui composent les sociétés syrienne et libanaise. On cherche à démolir ce christianisme et cet Islam qui marchent main dans la main, comme en Iran. L’enjeu c’est cette relation, cette alliance, c’est pour cela que la Russie ne rentre plus dans le système occidental, parce qu’elle a une alliance de fait : l’Orthodoxie de Russie avec l’Islam d’Iran. Quand on aura réussi cela [l’alliance entre christianisme et islam, ndlr], la victoire pour tous ne sera plus très loin.

    Peut-on être non croyant et comprendre, rejoindre ce combat ?

    Chacun aura sa part et son rôle à jouer dans ce combat, mais il est trop facile de dire « non croyant ». Ces gens qui se disent non croyants aimeraient bien être croyants mais ils n’ont pas trouvé de vrais hommes croyants.

    Revenons à la famille, en quoi la famille est-elle menacée en France ?

    Comment vont-ils toucher les familles ? Par la délinquance. Notre société est satanique…

    Avez-vous un conseil à donner aux jeunes ?

    Je dis à tous les jeunes de ne pas être dépendants : soyez libres ! Quand nous disons « libres », nous disons d’abord, libres de ce « moi », de soi-même, de ne pas accepter la vie de ce monde comme un mirage mais de laisser une trace, une famille, un nom, une prospérité, un héritage, le recevoir de ses ancêtres, le préserver puis le transmettre. Je leur dis tout simplement : pas de drogue, pas d’alcool, ni aucun de ses dérivés et bien-sûr, pas de sionisme !

    Avez vous autre chose à ajouter Monsieur Gouasmi ?

    Mes espoirs vont vers la Syrie, qu’elle retrouve son équilibre, son peuple, que tous les responsables se réunissent autour d’une table et donnent une leçon aux ennemis de la Syrie, qu’ils soient du monde arabe ou de l’Occident et qui, en réalité, ne sont que des sionistes. Nous prions Dieu pour qu’une paix soit proche et que le pire n’arrive pas : une guerre qui opposerait le chiisme au sunnisme. Dans ce cas, le sionisme aura réussi et son apocalypse ne sera pas très loin avec son Armageddon. Que l’Iran continue à être le phare ! Que Dieu protège son peuple, son Guide et tous les hommes de bonne volonté ! 2013, soit nous allons revenir [de loin, ndlr], soit nous allons partir…




    0



    0
    Docteur Farouk HAMZA
    1 janvier 2013 - 19 h 04 min

    Les relations
    Les relations algéro-françaises « s’améliorent » après la visite réussie de Hollande, la preuve la persécution de nos concitoyens continue sans aucun geste de respect de leur dignité. Le prétexte ce sont des sans-papiers. La position de la France n’a pas changé d’un iota. Hollande et son staffe veulent plaire aux nostalgiques et à l’extrême droite. Que les algériens ne se laissent pas berner par les sourires et la langage de circonstance des responsables français. Au lieu d’accorder des visas pour les jeunes algériens qui admirent la France et sa grande tradition cultuelle et celle du respect des Droits de l’Homme, voilà que cette puissance coloniale à ce jour, est fidèle à ses principes néo-coloniaux discriminatoires et racistes. Les algériens en France sont persécutés. Il faut visiter les prisons françaises et constater dans quelle conditions inhumaines sont détenus nos concitoyens. Il ne faut pas se faire d’illusion sur le comportement de l’administration française vis à vis des algériens. Hollande est pire que Sarkozy.




    0



    0
    Mansour
    1 janvier 2013 - 16 h 10 min

    C’est inhumain ce que le
    C’est inhumain ce que le pouvoir français a fait à ces deux sans papiers algériens extirpés d’une église où ils faisaient la gréve de la faim.Ici chez nous les mosquées sont sacrées climatisées et restent closes se souciant peu des malheureux qui dorment à la belle étoile bravant le froid et la faim.Ca aussi c’est inhumain.C’est juste une parenthèse mais il faut revenir sur terre pour dire que ces pauvres sans papiers sont en situation irrégulière en France.Tous ces jeunes et moins jeunes qui partent en Europe sur des embarcations de fortune ou même avec un visa prennent le risque de se voir expulsés un jour ou l’autre.D’ailleurs même l’Algérie pays de l’Islam et des droits de l’homme expulse des Africains subsahariens et même des Nord-africains.




    0



    0
    an
    1 janvier 2013 - 15 h 26 min

    @ julien: « Il faut appliquer
    @ julien: « Il faut appliquer la réciprocité » si ils sont sans papier oui.Je pense que le gouvernement Algérien ne tolèrerait pas sur son sol que des gens sans de visa de travail ou touristique circulent sur le territoire national en temps que clandestin.Cela fait des années que ces associations manipulent la misère des autres,cela est même leurs fond de commerce.




    0



    0
    axelpanzer
    1 janvier 2013 - 15 h 13 min

    Moi je pense que l’etat
    Moi je pense que l’etat algerien est aveugle ou ignorant:c’est la gauche française qui voulait rester en algerie et fit fi de toute la terreur (executions sommaires ,jugements lapidaires,guillotinnages à la pelle;etc..)mitterand lui meme à l’époque ministre de l’interieur signa toutes les executions par guillotine des algériens arrétés et jugés pour terrorisme!!alors quant à des expulsions…..!




    0



    0
    Julien
    1 janvier 2013 - 14 h 06 min

    On devrait expulser aussi de
    On devrait expulser aussi de chez nous deux français. Il faut appliquer la reciprocité, dent pour dent
    Les accords entre la France et l’Algérie de 1968, accordent le séjour sans papier aux Algériens avant de les régulariser avec une libre circulation entre les deux pays sans visa et seulement avec une carte d’identité. c’est accords sont les conséquences d’une occupation française de l’Algérie durant 132 ans. A ce jour la France officielle s’est toujours dérobée de ses obligations. La dernière visite du Président Français en Algérie est une seconde atteinte aux martyrs (Chouhadas) la première c’était en 1974 quant Giscard Destingt est arrivé à Alger à sa sortie d’avion devant le Préisdent Houari Boumediene il a prononcé : La France historique salue l’Algérie indépendante, et la seconde honte avec Hollande quant il a prononcé ; La france reconnais son occupation de l’Algérie, mais sans avancer le mot PARDO.
    La France ne changera jamais c’est un Etat colonisateur et barbare.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.