Hausse des recettes douanières à 780 milliards de DA en 2012

Les recettes douanières, représentant les droits et taxes exigibles recouvrées par les services de la direction générale des douanes, ont progressé à 780 milliards (mds) de DA en 2012 contre 570 mds de DA une année auparavant, a indiqué jeudi le directeur général des Douanes, Mohamed Abdou Bouderbala. Si la hausse des recouvrements, amorcée depuis 2006, est due en grande partie à une augmentation des exportations, celle de 2012 a été en revanche le résultat d'une maîtrise de l'assiette fiscale, selon la même source. La hausse des recettes douanières de 2012 a été ainsi accompagnée par une baisse des importations, qui se sont établies à 46,8 mds de dollars contre 47,2 mds de dollars en 2011. Les performances enregistrées en matière de recouvrement s'expliquent par l'instauration de fourchettes de taxation des importations qui ont aidé les services des douanes à mieux lutter contre les minorations de valeurs, qui grèvent la fiscalité de l'Etat. Le système de fourchettes a été établi pour toutes les importations notamment pour les produits destinés à la revente en l'état, selon M. Bouderbala. Par ailleurs, M. Bouderbala, qui a exposé le programme de mise à niveau 2006-2011 de son administration, a souligné que l'effort de modernisation de son institution, mis en oeuvre par ses services, se poursuivrait conformément au programme tracé pour 2011-2015. Amélioration du climat des affaires pour les investisseurs-importateurs, installation d'un nouveau système d'information Sigad 2 et généralisation de l'obligation de résultats à travers des contrats de performance sont les principaux objectifs visés par ce nouveau programme. Résumant les contours de ce programme, le premier responsable des douanes algériennes a indiqué qu'il vise à garantir un meilleur recours aux usagers et à débureaucratiser l'administration douanière. A travers le dispositif de l'opérateur économique agrée (OEA), «nous voulons passer d'une administration fiscale bureaucrate à une relation de partenariat avec nos usagers», a-t-il conclu.
R. E.
 

Commentaires

    TARIK -BAB EL OUED-
    10 janvier 2013 - 19 h 57 min

    LE ROYAUME DE LA CORRUPTION
    LE ROYAUME DE LA CORRUPTION PAR EXCELLENCE




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.