Guerre au Mali : l’Algérie parée à toute éventualité

La France vient de déclarer officiellement qu’elle est décidée à appuyer militairement l’armée malienne dans sa tentative de stopper la progression des groupes terroristes qui ont lancé une vaste offensive du nord vers le sud. Techniquement, la France est déjà engagée dans cette guerre qui ne dit pas son nom, puisque ses troupes spéciales sont sur le terrain depuis bien longtemps. La nouveauté est qu’aujourd’hui, la France, qui s’est toujours cachée derrière la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), assume publiquement son implication dans cette guerre qui est loin de ses frontières. Pour ne pas heurter les sensibilités des uns et des autres, elle dit avoir seulement répondu aux appels de détresse du président malien Dioncounda Traoré pour arrêter l'offensive des groupes armés islamistes. La France a ainsi participé aujourd’hui même à la contre-offensive de l'armée malienne. Une opération qui a été confirmée par un haut responsable malien. «Des militaires européens, dont des Français, sont opérationnels au Mali pour repousser toute avancée des islamistes vers le sud du pays», a affirmé ce même responsable malien qui a refusé cependant de révéler leur nombre, ni où ils sont ni le matériel qu'ils ont. Les Français expliquent cette intervention par l’urgence de la situation qui ne pouvait pas attendre le déploiement de la force africaine prévue par le Conseil de sécurité. Ce dernier, réuni ce jeudi, a appelé au déploiement rapide de cette force militaire en appui à l’armée régulière malienne pour repousser les groupes terroristes qui se rapprochent de la capitale Bamako. Outre faire face à l’urgence, la France dit plaider pour la poursuite des efforts pour une solution politique à la crise malienne qui persiste depuis le coup d’Etat de mars 2012. Des efforts que l’Algérie continue de déployer en organisant aujourd’hui même une rencontre à Adrar regroupant le Mouvement de libération de l'Azaouad et Ansar Dine. Cette rencontre s’est déroulée sous l’égide du cheikh de la zaouïa Moulay Touhami Ghitaoui. L’Algérie reste, en effet, convaincue que la discorde n’engendre qu’instabilité et souffrances. Les parties doivent ainsi se réconcilier pour garantir les droits de toutes les catégories du peuple malien à vivre dans la fraternité sans exclusive ou marginalisation. En plus des efforts pour une solution politique, l’Algérie, qui n’a jamais exclu le recours à la force militaire pour éliminer les groupes terroristes (Mujao et Aqmi) du Mali, semble ainsi prête pour la guerre. Ses frontières sont totalement sécurisées grâce à un important redéploiement de l’ANP. Le ministre de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia, l’avait même déclaré récemment lors d’un déplacement au sud du pays. Une manière de dire que l’Algérie est parée à toute éventualité. Maintenant que les frontières sont sécurisées, la guerre contre les groupes terroristes n’inquiète donc pas beaucoup l’Algérie. Surtout que le foyer des affrontements s’est éloigné de milliers de kilomètres du nord du Mali en se situant à mi-chemin de Bamako. L’Algérie, qui a réussi à séparer le mouvement Ansar Dine des groupes terroristes Mujao et Aqmi, n’abandonne pas la solution politique, qui est la seule à même de ramener la stabilité et la paix dans la région
Sonia B.
Lire article par ailleurs (Mali : la guerre a commencé, l'état d'urgence décrété)

 

Comment (12)

    TARIK -BAB EL OUED-
    12 janvier 2013 - 13 h 09 min

    @ FAROUK HAMZA
    N’OUBLIER PAS

    @ FAROUK HAMZA
    N’OUBLIER PAS QUE NOUS AVONS UNE ARMÉE EN FRANCE COMPOSÉE DE 850 000 JEUNES ( VOIR LES BANLIEUES) ET QUI PEUVENT METTRE LA FRANCE A GENOU EN MOINS D’UNE SEMAINE.ET BIEN SUR LA DST FRANÇAISE LE SAIT TRÈS BIEN.
    WAIT AND SEE.




    0



    0
    Anonyme O.K
    12 janvier 2013 - 11 h 28 min

    Pour ceux qui se bercent de
    Pour ceux qui se bercent de l’illusion humaniste des socialistes français. Seuls les intérêts colonialistes dictent leur politique.




    0



    0
    Anonyme
    12 janvier 2013 - 9 h 58 min

    VIVE L’ALGRIE…VIVE
    VIVE L’ALGRIE…VIVE L’ALGRIE…VIVE L’ALGERIE….et AU DIABLE LA FRANCE,MAROC,LIBYE,QUATAR..etc…




    0



    0
    Docteur Farouk HAMZA
    12 janvier 2013 - 8 h 37 min

    C’est ce que j’ai écrit le 4
    C’est ce que j’ai écrit le 4 septembre 2011 :

     » Les hyènes sont aux portes de l’Algérie, mobilisons-nous !
    par Farouk Hamza, dimanche 4 septembre 2011, 18:21 ·

    Nous constatons avec tristesse et inquiétude que nous sommes entourés de forces occultes qui guettent le moment opportun pour se jeter sur notre terre sacrée imbibée de sang de nos martyres.

    Toutes ces remontrances, ces rappels à l’ordre, ces remarques désobligeante, en particulier celles de Sarkozy, exprimées par la bouche Juppé, montrent à quel point les nostalgiques, les harkis, les éléments de l’O.A.S., les militants du front national français, continuent à nous persécuter et tenter de bafouer notre souveraineté.

    Tout prétexte est bon pour, il faut le dire, chercher noise à l’Algérie, d’autant plus que nous gouvernants sont vulnérables par leur illégitimité et qui ont, par le temps qui courent, fortement besoin du soutien extérieur à défaut de celui du peuple Algérien.

    Toutes nos frontières sont menacées par des forces criminelles et agressives. La pieuvre est là avec ses tentacules prête à nous étouffer par tous les moyens, y compris par le paternalisme français.

    Ces donneurs de leçons se permettent de nous dire les positions à prendre vis-à-vis des pays frères voisins et de nous menacer d’intervention directe si nous n’adoptons pas leur conception et leur approche politiques. Faites ceci, ne faites pas cela. Trop, c’est trop !

    Comme la Libye, mon pays est riche en hydrocarbures, seule alternatives valable actuellement à l’énergie nucléaire qui présente beaucoup de risques à la lumières des récents accidents (Russie, Japon). La proximité de l’Europe est un atout majeur pour les multinationales qui ne cherchent qu’à faire des bénéfices.

    Des accorts secrets, ont certainement était signés par les grandes puissances, telle la conférence de Potsdam, signé en août 1945 par Truman, Staline et Churchill, pour une nouvelle répartition de l’énergie pétrolière.

    Les U.S.A. se sont accaparés le moyen Orient au sens large, Irak y compris. La France se rabat sur l’Afrique et en particulier sur le Maghreb. Nous comprenons alors, l’acharnement de Sarkozy sur la Libye avec la bénédiction de l’oncle Sam, bien représenté par les fidèles britanniques (anglo-saxons solidaires) qui détestent largement les européens quand il s’agit de pétrodollars.

    Et l’Algérie dans toutes ces considérations géopolitiques et énergétiques ? Elle est tout simplement convoitée directement par la France en premier lieu. La France continue à croire qu’elle a des droits historiques » sur mon pays. Sarkozy rejette la politique de la stabilité et sous le « bon » prétexte de soutenir les peuples, ce qu’il n’a jamais fait et ne le fera jamais, « enquiquine » les nations maghrébines, à l’exception de la monarchie marocaine qui exécute au doigt et à l’œil ses instructions.

    La Tunisie, le Tchad, le Mali, la Libye ont déjà été cochés sur l’agenda de Sarkozy. L’Algérie, c’est une autre histoire ! Il fait un pas en avant et deux pas en arrière. Mon pays n’est ni le Maroc, ni la Tunisie, ni la Libye. L’Algérie, je le répète à Monsieur Sarkozy, c’est l’ALGERIE avec des majuscules !

    Si Sarkozy, faignant d’ignorer la personnalité Algérienne, et risque de lancer de quelque manière que se soit, une éventuelle agression directe ou même nuancée contre ma patrie, notre devoir est de défendre notre souveraineté quelque soit le prix. Nous avons déjà subi le joug colonial français durant 132 ans. Nous avons mené une guerre de libération durant plus se sept longues années, c’est dire rien n’a été accordé bénévolement à la nation algérienne.

    Le fond de la Seine est plein de nos martyres, s’il faut en ajouter d’autres pour consolider notre souveraineté et notre indépendance nationale, nous le ferons volontiers. Nous aurons le devoir de nous défendre par tous les moyens. »




    0



    0
    amyne
    11 janvier 2013 - 21 h 37 min

    12 janvier 2013…12 janvier
    12 janvier 2013…12 janvier 1992…les dates sont tjr symbolique…entre cette france pouffiasse et cette algerie qui veut s affirmer..cette france ne pardonne tjr pas son histoire et reste toujour aussi revencharde
    meme avec cette gauche sournoise..noublions pas mitterand en 1956 et en 1992…et là ce n est que tjr cette gauche tjr gauche..qui ne comprends tjr pas l histoire
    ils veulent encore créer le chaos….parce que parait il sa fait bouger les choses et perpetuer..cette france pute




    0



    0
    syriano
    11 janvier 2013 - 20 h 54 min

    L’empire veut notre peau,un
    L’empire veut notre peau,un pretexe pour se mettre aux frontieres de l’algerie.Decidement,on est entouré partout
    la nouvelle libye,le maroc et maintenant le mali.J’ai peur pour notre pays,malheureusement la diplomatie a ses limites.Bouteflika a beau etre un excellent diplomate,la gouvernance mondial est en marche et l’algerie actuel est un regime atypique,qui ne se plie pas (completement)au service de l’empire americano sioniste.
    Vive la résistance et vive Bouteflika
    k’ALLAH nous protege inshalah




    0



    0
    Docteur Farouk HAMZA
    11 janvier 2013 - 20 h 48 min

    Les motivations profondes du
    Les motivations profondes du voyage du 20 décembre 2012 de Hollande en Algérie se précisent bien aujourd’hui et sans détour. Hollande veut lui aussi faire sa guerre à l’image des puissants de ce monde. La France coloniale, comme jadis les difficultés économiques s’aggravant, elle fait diversion, et entre en guerre très loin de chez elle, pourquoi ? Chasser le naturel, il revient au galop! La France se permet de s’ingérer dans les affaires intérieures du Mali, appuie une faction au dépend d’une autre, juge et sanctionne. Hollande oublie vite la communauté internationale ou plutôt s’en sert quand cela l’arrange! Il est en guerre si loin de son pays et pour quelle cause ? la France est nostalgique de son passé « glorieux colonial »? Quelle honte ! Elle veut encore une fois redessiner l’Afrique Sub-saharienne. Hollande verse des larmes de crocodile devant les algériens et tire à balles réelles sur d’autre africains ! Il ne faut pas se leurrer, il fera lui aussi sa guerre, comme Sarko, elle sera au dépends des africains comme toujours.




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    11 janvier 2013 - 19 h 31 min

    GOOD AFTERNOON !
    DANS CE

    GOOD AFTERNOON !
    DANS CE GENRE DE CONFLITS L’ARME FATALE C’EST LE « RENSEIGNEMENT », IL FAUT QU’IL SOIT FIABLE A 99% .JE TROUVE QU’UNE DÉMONSTRATION DE FORCE N’EST PAS UNE BONNE SOLUTION , D’AILLEURS CE N’EST NULLEMENT UNE FACULTÉ DE NOTRE ARMÉE QUI PRÊCHE PLUTÔT POUR UN MAXIMUM DE DISCRÉTION ET CE QUI FAIT SA FORCE.
    A MON AVIS IL FALLAIT ANTICIPER L’ÉVOLUTION DU CONFLIT EN CRÉANT UN GROUPE DANS LE GROUPE POUR ÊTRE A JOUR SUR LES DIFFÉRENTS ACTES ET MOUVEMENTS DES GROUPES TERRORISTES ET J’ESPÈRE QUE C’EST LE CAS.




    0



    0
    Ghorab
    11 janvier 2013 - 18 h 18 min

    l’Agérie devait montrer
    l’Agérie devait montrer ses
    Capacités et ses forces de frappe pour montrer a l’occident qu’ils n’ont pas de place dans le coin mais malheureusement on a que es conservateur les amis de ces pays L’Algérie reste telle qu’elle est du moment que boutef et sa mafia sont au pouvoir on verra jamais le jour




    0



    0
    Ghorab
    11 janvier 2013 - 18 h 08 min

    moi je veux savoir une chose
    moi je veux savoir une chose pourquoi est ce que quand on as une viste d’un responsable européen en en lagerie la tv elle la passe te la repasse le lendemain a la tv c franchement honteux nous sommes pas des petite bêtes a ce point et cela depuis la venu de boutef en algerie quelle m…




    0



    0
    Patriotique
    11 janvier 2013 - 17 h 45 min

    @Anonyme, c’est vrai. Merci

    @Anonyme, c'est vrai. Merci pour la remarque. AP




    0



    0
    Anonyme
    11 janvier 2013 - 17 h 35 min

    juste une remarque :
    les deux

    juste une remarque :

    les deux avions sur l’image sont des SU-30 MKA et non des Mig-29 et c’est une propriété de Forcesdz.com, donc prière de rectifié.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.