Moussa Benhamadi chez les grévistes à la Grande-Poste

Le ministre de la Poste et des technologies de l'Information et de la communication, Moussa Benhamadi a souligné, samedi à Alger, son engagement à «prendre toutes les mesures nécessaires pour la prise en charge des revendications socioprofessionnelles des travailleurs» du secteur grévistes. Lors de sa rencontre avec les postiers grévistes au niveau de la Grande-Poste, M. Benhamadi a précisé avoir «pris toutes les mesures nécessaires pour la prise en charge de toutes les revendications socioprofessionnelles des travailleurs du secteur à court et long termes». Le ministre a également affirmé œuvrer à la mise en œuvre du contenu de la convention conclue entre Algérie Poste et le partenaire social, convention adoptée par le conseil d'Administration en 2011. M. Benhamadi s'est aussi engagé à rouvrir le dossier relatif à la révision de l'actuelle convention collective, annonçant son accord de principe pour l'application de la grille des salaires avec effet rétroactif à partir de janvier 2008. Depuis le 2 janvier, certains bureaux de poste ont connu un mouvement de protestation de postiers qui réclament notamment l'application de la convention collective de 2003, l'avancement dans la carrière professionnelle et le départ du directeur général d'Algérie Poste et des membres du syndicat d'entreprise. Cet état de fait a provoqué un mécontentement chez de nombreux clients d'Algérie Poste qui refusent d'être pénalisés par cette grève, plus particulièrement en ce qui concerne le retrait de leur argent. La rencontre du ministre avec les représentants des travailleurs d'Algérie Poste se poursuit à huis clos au niveau de la Grande-Poste. 
R. N.
 

Commentaires

    Anonyme
    8 mai 2013 - 7 h 26 min

    Il n’a jamais été un homme de
    Il n’a jamais été un homme de parole ‘il ment comme il respire .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.