Le syndicat de Sonatrach soutient les travailleurs de Naftal

Dans leur combat pour préserver leur entreprise, les travailleurs de Naftal reçoivent le soutien du syndicat national de Sonatrach. «Suite aux communications faites par les membres du secrétariat du syndicat national de Sonatrach ayant assisté à la session ordinaire du conseil national de votre syndicat national (…), nous vous apportons notre soutien pour la défense de la pérennité de l’entreprise Naftal», écrit le secrétaire général Mehieddine Abdelkrim dans une lettre de soutien adressée au syndicat de Naftal qui a tenu, aujourd’hui à Oran, une conférence régionale pour sensibiliser les cadres syndicaux et les travailleurs sur la menace qui pèse sur l’entreprise. Le syndicat de Sonatrach exprime dans ce sens sa solidarité et son engagement aux côtés des travailleurs de Naftal dans leur lutte pour préserver et protéger leur domaine d’activité. «Le secrétariat du syndicat national de Sonatrach salue votre courageuse et honorable position inhérente à la défense des intérêts de Naftal, des intérêts stratégiques pour le développement national et indispensables pour la préservation de votre secteur d’activité», souligne-t-on dans la même lettre. Le syndicat de Naftal est revenu, aujourd’hui, sur le fameux plan dénoncé en décembre dernier qui vise à démanteler Naftal à travers la création par Sonatrach de son propre réseau de transport et de distribution de carburants et de lubrifiants. Dans ce regroupement d’Oran, Sid-Ali Beldjerdi a réitéré l’engagement du syndicat à défendre l’entreprise «par tous les moyens», dénonçant au passage des lobbies qui auraient intérêt à «tuer Naftal». Il a assuré que le syndicat ainsi que les 30 000 travailleurs de Naftal ne se laisseront pas faire.
Sonia B.
 

Comment (6)

    Riad
    28 mars 2013 - 14 h 05 min

    vive NAFTAL on est les
    vive NAFTAL on est les meilleurs et tampis pour les jaloux




    0



    0
    Anonyme
    31 janvier 2013 - 20 h 44 min

    Bon soir
    Est ce que les

    Bon soir

    Est ce que les travailleurs de sonatrach du sud n’ont pas le droit d’avoir des logements participative.

    Merci




    0



    0
    Riad
    25 janvier 2013 - 16 h 03 min

    JE SUIS POUR LE DEMENTELEMENT
    JE SUIS POUR LE DEMENTELEMENT DE NAFTAL C’EST UNE ENTREPRISE DE TRAFIQUANT ABBAT NAFTAL




    0



    0
    obama
    17 janvier 2013 - 19 h 46 min

    si Tarik khatik tu connais
    si Tarik khatik tu connais pas l’historique




    0



    0
    s
    16 janvier 2013 - 9 h 56 min

    Ya si tarek bayen tu connais
    Ya si tarek bayen tu connais rien dans la distribution des produits pétroliers rak tiri barek

    Naftal dispose de 700 stations services, des grand centres carburants ,GPL, centres bitumes, centres aviations (pour les avions) , centres marines (pour les bateaux) , lubrifiants, pneumatiques et aussi sa sa filiale société BAG qui fabrique les bouteilles de GAZ

    30.000 employés pour gérer tous ca et aussi sur une superficie comme l’Algérie et sur 48 wilaya c’est tout a fait normal et avec un chiffre d’affaire de 3 milliards de dollars par an (2éme société en Algérie après sonatrach)




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    15 janvier 2013 - 18 h 27 min

    PARDON! SI JE SUIS CURIEUX
    PARDON! SI JE SUIS CURIEUX « NAFTALINA »

    30.000 EMPLOYÉS POUR UNIQUEMENT 700 STATIONS……….???????
    30.000 DEVISER PAR 700 = 42 EMPLOYÉS PAR STATION.
    SUGGESTION: LAISSEZ « SONATRACH » PRENDRE LE RELAIS ET DIRIGEZ VOUS VERS LE NUCLÉAIRE.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.