Menace terroriste : les travailleurs étrangers sous escorte

Une semaine après la fin de la spectaculaire prise d’otages d’In Amenas, les premières mesures de sécurité tombent. Les entreprises étrangères activant en Algérie doivent désormais solliciter une escorte des forces de sécurité pour tout déplacement de leurs employés expatriés. Aucun travailleur de nationalité étrangère ne doit se déplacer sans qu’il soit escorté par des éléments des forces de sécurité, a-t-on appris d’une source bien informée. Cette mesure, que les sociétés étrangères présentes en Algérie doivent respecter, s’ajoutera au renforcement du dispositif de sécurité autour des sites et installations économiques stratégiques et les complexes industriels sur l’ensemble du territoire national. Même les multinationales implantées au nord du pays sont soumises à ces nouvelles mesures de sécurité décidées par les hautes autorités du pays. C’est le cas d’ArcelorMittal à Annaba dont le staff dirigeant est essentiellement de nationalité française. L’entreprise des fertilisants Fertial, dirigée par un staff espagnol, est également concernée par ces mesures de sécurité, notamment dans ces sites de production à Annaba et à Oran. La France, à elle seule, compte plus de 450 entreprises en Algérie et des milliers d’expatriés. Parmi les groupes les plus importants, il y a Total, GDF-Suez, Technip et Sodexo. Les entreprises américaines sont également fortement implantées en Algérie. Parmi elles, les géants pétroliers Chevron et Exxon Mobil. Outre Bechtel, General Electric, Humbolt, Almix, Pfizer, Coca-Cola, Microsoft, Cisco, Oracle, DHL, Fedex et UPS. Il y a également de nombreuses sociétés chinoises, japonaises, sud-coréennes, britanniques, allemandes, italiennes, espagnoles et portugaises. Certes, la majorité de leurs employés sont algériens, mais il y a toute de même des dizaines de milliers d’expatriés auxquels il faudra assurer la sécurité. Une tâche titanesque qui devra être supportée en partie par les sociétés elles-mêmes et qui nécessitera la mobilisation d’importants moyens humains et matériels.
Sonia B.

Comment (4)

    Mr le Bakri
    28 décembre 2016 - 11 h 33 min

    Nous sommes capables vive
    Nous sommes capables vive notre pays




    0



    0
    Anonyme
    26 janvier 2013 - 16 h 26 min

    Pour éviter un autre
    Pour éviter un autre complot,il faut un escorte 100% algerien,sous contrôle de la DRS. celui qui n’est pas d’accord …bein!il dégage




    0



    0
    Anonyme
    26 janvier 2013 - 10 h 54 min

    Pas d’escorte privée en
    Pas d’escorte privée en Algérie, ce sont des mercenaires.




    0



    0
    slimane Abid
    25 janvier 2013 - 20 h 58 min

    Si les étrangers vont tous
    Si les étrangers vont tous être mis sous escorte, je me demande avec quoi va-t-on assurer la sécurité du reste? Les multinationales gagnent des milliards par leurs activités en Algérie/ elles peuvent s’offrir les services d’escorte privée, les services de sécurité doivent se consacrer à la sécurité du pays, de ses frontières et de l’ensemble des citoyens. Sauf dans des cas particuliers. On peut placer des militaires, des gendarmes ou des policiers, mais je ne pense pas que l’on a les moyens d’assurer l’escorte à tous les travailleurs étrangers en Algérie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.