Mezri Haddad écrit à l’employée d’Al Jazeera Khadidja Benguena

En déposant plainte contre moi, vous avez parfaitement raison, Madame, d’avoir confiance «dans la capacité de la justice française de rétablir les faits». La justice de la République française n’est pas celle de l’oligarchie wahhabite et obscurantiste dont vous êtes l’une des vitrines phosphorescentes ; une oligarchie féodale et mafieuse, qui condamne à perpétuité un poète libre, qui condamne à la flagellation de pauvres femmes de ménage importées du Bangladesh, parce qu’elles ont osé dénoncer leurs maîtres bédouins pour abus sexuels, qui condamne à la décapitation des ouvriers pakistanais parce qu’ils se sont soulevés contre leur condition d’esclave et qu’ils ont voulu retourner chez eux.
J’attends avec impatience l’ouverture de ce procès. Disposant de toutes les preuves matérielles qui étayent les propos que j’ai tenus lors de l’émission «Ce soir ou jamais», y compris le traçage informatique de la fameuse page Facebook «piratée», j’assume totalement la responsabilité de ce que j’ai déclaré le 5 février dernier. Depuis plus de dix années, nous allons enfin pouvoir parler publiquement du rôle abject qu’Al Jazeera joue dans la propagation du poison islamo-fasciste, pas seulement dans le monde arabe mais aussi en Europe. Par l’endoctrinement des téléspectateurs, particulièrement les jeunes Arabes ainsi que les musulmans de France, par la wahhabisation des esprits, par la manipulation de l’opinion internationale, par l’exacerbation des tensions entre les juifs, les chrétiens et les musulmans, par la banalisation du djihad et la diffusion de l’islamo-terrorisme partout dans le monde… Les terroristes, que vous autres «journalistes» d’Al Jazeera n’appelez jamais par leur nom mais par l’ignominieuse expression de «ceux qu’on appelle les terroristes» !
Nous allons aussi pouvoir parler des crimes, y compris contre l’humanité, de l’émirat bédouin dont vous servez la cause avec élégance et servilité. Les crimes commis en Tunisie, en Egypte et au Yémen par des snippers d’Europe de l’Est recrutés et payés par vos employeurs qataris. Des crimes commis en Libye et en Syrie par des mercenaires et des terroristes que l’émirat bédouin a gendarmés, armés et galvanisés. Des crimes commis par des hordes fanatisées, armées et financées par le Qatar, pas seulement au Mali mais partout en Afrique, contre des musulmans, des chrétiens et des animistes qui sont bien plus humains et civilisés que les bédouins dont vous cautionnez la cause et diffusez la propagande nauséabonde.
Dans votre interminable communiqué du 11 février, vous parlez du «philosophe» que je prétends être. Je n’ai pas fait mes études à Doha et je n’ai pas obtenu ce titre par une fatwa de votre gourou Youssef Qaradaoui, le cheikh de la fitna, de l’intégrisme, de l’hypocrisie et du mercantilisme. C’est la Sorbonne qui m’a consacrée Docteur en philosophie morale et politique, licencié en histoire et en sociologie, maître de conférences en théologie catholique. Voyez-vous, je suis nettement plus diplômé que votre avocassier et frère en secte, François Burgat.
J’ai constaté depuis hier l’affichage du drapeau algérien sur les pages Facebook qui vous soutiennent. Cette ultime manœuvre est habile, mais elle ne trompera pas les Algériens et les Franco-Algériens qui savent très bien que l’Etat-télévision du Qatar cherche à déstabiliser l’Algérie, comme il a détruit la Tunisie, la Libye et l’Egypte au profit de la canaille islamiste. Affichez plutôt le drapeau de l’émirat bédouin. Les Algériens savent que Mezri Haddad les a publiquement soutenus lorsque vos amis du FIS et du GIA tranchaient les gorges et massacraient les innocents, en attribuant leurs exactions au régime, exactement comme font leurs frères en barbarie aujourd’hui en Syrie. Ils savent qui a dénoncé l’imposture du «Qui tue qui en Algérie», dont François Burgat a été l’un des plus actifs promoteurs.
Sachez, Madame, que je n’ai rien de personnel contre vous. Vous travaillez malheureusement pour une pseudo-télévision dont l’opinion arabe et internationale a fini par découvrir les sombres desseins et les pratiques criminelles et honteuses. Partout dans le monde arabe, Al Jazeera a perdu toute crédibilité et son audience est en chute libre : fatwa de Qaradaoui appelant au soulèvement, faux témoignages, scènes montées de toutes pièces, couverture des «événements» de Benghazi avec des images de Basra, couverture des «événements» à Homs avec des images d’archive sur Baghdad, trucages, désinformation… Une propagande digne de Goebbels, dont le chef d’orchestre a été le frère musulman Waddah Khanfar et le commanditaire, Hamad Ibn Jassim Al-Thani, l’esclave d’Hillary Clinton et l’ami intime de Tzipi Livni et de Shimon Perez. On peut mentir quelque fois à quelques-uns mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde. Les Egyptiens ont retrouvé leur esprit après avoir subi le matraquage d’Al Jazeera et ils ne se laisseront pas gouverner par les Frères musulmans. Les Tunisiens ont compris dès octobre 2011 et ils ne permettront pas aux mercenaires du Qatar d’imposer leur idéologie rétrograde au pays d’Ibn Khaldoun, d’Ibn Rachik, de Tahar Haddad et de Habib Bourguiba.
Non, je n’ai rien de personnel contre vous. C’est contre l’oligarchie bédouine et wahhabite qui vous abrite et vous récompense que je mène le combat. Le combat des lumières contre l’obscurantisme, de l’humanisme contre le fascisme vert, du progrès contre la réaction, de l’islam contre l’islamisme, de la liberté contre le totalitarisme, de la modernité contre l’ignorance, de l’honneur arabe contre le néocolonialisme. J’espérais vous voir suivre l’exemple de vos collègues qui ont quitté Al Jazeera parce qu’ils ont compris que cette chaîne subversive travaillait au morcellement du monde arabo-musulman conformément à un agenda impérialiste dont l’émirat bédouin n’est que le vil sous-traitant et Al Jazeera, la sinistre boîte de marketing et de communication. J’espérais vous voir suivre l’exemple de Louna Al-Chabi, d’Eman Ayad, d’Aksam Suleyman, de Sami Haddad et de mon compatriote Ghassan Ben Jeddou, dont cette phrase devrait vous interpeller, mieux vaut tard que jamais : «J’ai peut-être perdu Al Jazeera, mais j’ai gagné ma dignité.»
Il faudrait plus d’un procès suscité par l’émirat bédouin pour m’intimider ou me faire renoncer à démasquer, en France et partout dans le monde, les menées subversives et terroristes de votre patrie d’adoption, le Qatar, et de votre officine d’exécution, Al Jazeera. Vos employeurs vont devoir employer d’autres moyens ! Je sais qu’ils en sont capables, mais cela n’effraye point l’homme de foi que je suis, encore moins le Tunisien et l’Arabe qui n’acceptera jamais l’hégémonisme qatari sur la Tunisie, la Libye et l’Egypte. Je prie seulement l’Unique qu’Il me prête vie jusqu’au jour où j’assisterai à la disparition de la marée noire du pétro-wahhabisme de toute la Méditerranée, d’Alger jusqu’à Damas.
Mezri Haddad, le 12 février 2013
Philosophe et ancien ambassadeur à l’Unesco

 

Comment (93)

    Chourar
    13 juillet 2013 - 21 h 04 min

    Le bal des émirs!
    Hamad s’en

    Le bal des émirs!

    Hamad s’en va après tous ses crimes

    Et installe sur le trône son petit Tamim

    Qui nous promet de suivre la même voie

    La Tunisie peut le remercier pour son aide

    A faire la promotion de cette p… si laide,

    Cette Ennahda imposée comme seul choix

    La Libye a eu à connaitre ses bons apports

    Puisque les islamistes deviennent plus forts

    En imposant leur dictature et leurs viles lois

    L’Egypte peut remercier l’émir tout éclairé

    Qui a porté l’hérisson Morsi , ce demeuré

    A imposer aux Egyptiens le glaive de sa foi

    Le Yémen a bénéficié aussi de ses faveurs

    Et El Jazeera eut vraiment tout l’honneur

    A nous montrer des gueux jetés au désarroi

    Le bal de nos émirs pourra continuer ainsi

    Et le peuple syrien tombe sous leur merci

    Hamad peut s’offrir le bon repos des rois

    Chourar Saïd

    Anonyme
    21 juin 2013 - 20 h 55 min

    Mezri
    qu’est ce que tu dit à

    Mezri
    qu’est ce que tu dit à un journaliste tunisien qui a dit ,quand il a vue l’enfant palestinien tué dans les bras de son père, » c’était une image artistique formidable »? bien sur c’est un diplomé du pays de l’art et de son université subversive s’morbide.

    Chourar
    8 mars 2013 - 11 h 17 min

    Al Jazeera, la chaine de la
    Al Jazeera, la chaine de la haine!

    Elle est née des têtes enturbannées
    Pour servir des régimes rétrogrades
    Chez elle, la haine est toute bien innée
    Car elle est le fait de grands malades

    Le Qatar, ce bout de terre si ingrate
    L’a financée pour détruire des nations
    Elle use de manières bien scélérates
    Que la perfidie reste sa seule vocation

    Si cette chaine courait pour la liberté
    Elle devrait le faire dans ces royaumes
    Où les femmes vivent dans l’indignité
    Aussi bien que leurs débiles hommes

    Al Jazeera glorifie tous ces vilains rois
    Qui affament leurs peuples misérables
    Elle ne nous raconte jamais les droits
    Des leurs dont la vie est bien exécrable

    Elle aime nous montrer ces viles loques
    De rois impotents de corps et d’esprits
    Qui ressemblent si bien à des phoques
    Que c’est toute l’humanité qui en rit

    Al Jazeera doit savoir que tout va finir
    Car elle encourage partout le crime
    Même si elle sert ces sordides émirs
    Son parcours finira dans les abîmes

    Chourar Saïd

    http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/said_chourar/al_jazeera_la_chaine_de_la_haine.html

    ghorab
    23 février 2013 - 20 h 35 min

    je souhaite de tout coeur que
    je souhaite de tout coeur que tout journaliste Algérien qui exerce a el khenzira (el jazeera) seront déchut de la nationalité Algérienne pour trahison et association avec des terroristes contre l’Algérie je ne dis pas leur pays car l’Algérie et le sang des martyre et loin d’être salit par ses renégats et c’est terroristes

    Miloud
    20 février 2013 - 16 h 55 min

    Ce qui est rassurant dans
    Ce qui est rassurant dans cette histoire d’Aljazeera et du Qatar, c’est qu’il est possible de se rendre compte facilement du retard en tout de ce pays. Ils convoquent des imams savant en tout et n’importe quoi déblatérant des inepties au point qu’il est possible de les classer dans la case schyzophrénie. Donc à mon avis, ils ne sont plus offensifs comme ils le furent voila quelques années. Il y a un moment que les gens ne regardent plus cette chaine qui egrenent mensonge après mensonge. Les bon journalistes l’ont tous fui pour ne pas être accusé au manquement de l’éthique du métier ou tout simplement d’être accusés dans 10 ou 20 ans d’incitation à la haine devant des tribunaux des droits de l’homme.
    Cette journaliste n’est qu’une mercenaire et ne mérite pas que l’on s’etendent sur son cas, elle qui a abondonné ses enfant pour se casser avec un amant, puis aujourd’hui elle se donnent corps et âme à ces enturbannés qui rêve de nous faire la même chose, nous autre algeriens. Ils peuvent toujours rêver. … Une Benguenna leur suffit

    Anonyme
    20 février 2013 - 14 h 40 min

    L’émir du Qatar, Cheikh Hamad
    L’émir du Qatar, Cheikh Hamad Ben Khalifa al-Thani, s’est dit favorable à l’envoi de troupes arabes en Syrie.
    Cet Emir grâce à sa chaine de propagande Al jazeera émule pas mal de djihadistes tunisiens et libyens pour former une légion étrangere, car lui n’ayant pas de population dans son micro-état d’à peine 250 000 habitants ne peut réunir une armée. Il a justes des mercenaires philippins et pakistanais qui composent une pseudo-police. Il n’arrive ni à avoir une police et encore moins une armée sans aller la chercher ailleurs, en Tunisie ce pays qui aujourd’hui geré par Ennahda, un parti islamiste envoie des centaine de jeunes mourrir en Syrie, ces jeunes sont la légion etrangere du nouveau kalif de Damas, Cheikh Hamad Ben Khalifa al-Thani.
    Il est sur le point de former un kalifa grace à son argent qu’il n’arrive pas à depenser car pas d’armée, sachant que le gros budget d’un pays est destiné à la defence nationale. Comme, il n’a ni nation, ni defense, à part une base américaine qui le protege et qui lui permet de s’ingerer partout, même dans les club europeen et racheter les services des ex stars du foot converti en vendeur de sous vêtement. Une bien pâle image d’un pseudo-état qui veut bâtir un Kalifa passant par Damas et se terminant au Maghreb, jusqu’à jibraltar en attendant d’activer les cellules des banlieues londonnienne et françaises. Ils rêve de foutouhates et d’un empire dont l’autre nom est le Kalifa comme son nom. Ce n’est pas un hasard qu’il se nomme Khalifa thani. Il veut rééditer exploit des foutouhates. Il rêve d’un empire avec des légions de barbus à qui les charlatan chouyoukh surpayés sur Aljazeera promettent le paradis.

    G-Fethi
    20 février 2013 - 14 h 18 min

    Les services de l’étranger de
    Les services de l’étranger de la France et des pays de l’UE font une nette difference entre l’opposition et le lobby anti-algérien. Le lobby anti-algérien a pour a caracteristique de se faire payer par le Qatar et l’Arabie saoudite. Il pérore sur Aljezeera dans ses bureau de Londres. L’opposition quant à elle n’a rien avoir avec l’argent sale du Qatar ni avec Aljazeera qu’elle considere comme une officine ennemie oeuvrant pour un impérialisme qui a fallit s’installer chez nous pendant les années 90 grace à l’argent des saoudiens

    G-Fethi
    20 février 2013 - 13 h 50 min

    Dans une discutions, un
    Dans une discutions, un responsable du Quai d’Orsay a laisser échapper un nom que donnent les espions étrangers qui oeuvrent pour destabiliser l’Algerie. Il parlait de ces opportunistes planqués à Doha, à Geneve, à Berlin, au London-Istan. Ce nom qui les qualifie si bien, ce nom là est si juste et il n’y a pas mieux que ces anciens diplomates polyglottes parlant couramment l’arabe, comme l’anglais, l’italien et les dialectes, ce mot là est  » Le lobby anti-algérien » sur lequel les officines ennemies de l’Algérie peuvent compter. Oui, on les nomme le lobby anti-algérien. Ils sont payés par le Qatar souvent, sinon par la CIA, quand ce n’est pas les deux et parfois par les saoudiens. Ils sont là pour faire une propagande afin d’essayer un printemps arabe en Algérie pour que la famille BHL vienne ensuite prendre des part dans les gisement pétroliers des pays qu’ils auraient libéré comme la Libye ou ce BHL lorgne ouvertement vert les part à acquerir des champs pétrolifere, sans oublier les fascistes du nord italiens, les sangsue de tout bord appartenant au fascisme vert de Doha et l’Arabie pou realiser les Foutouhates, le grand Kalifa qui s’étendrait de Damas, en passant par le Caire et Tripolie jusqu’au rivage de Melilia

    G-Fethi
    20 février 2013 - 8 h 20 min

    Quoi qu’il en soit, l’ex
    Quoi qu’il en soit, l’ex ambassadeur vient de dire à peu près ce que pensent la plupart des algériens patriotes. Benguenna est un instrument de l’impérialisme américano-sioniste mis en avant par Qatar via Aljazeera. J’ai envie de lui dire qu’elle a une âme de mercenaire. Elle a toujours eu une âme de mercenaire. On ne complote pas contre son pays au profit d’un autre pays, sinon cela s’appelle intelligence avec ennemi. Les algériens on subi une décennie noire, une décennie de braise qui a fait couler le sang de centaines de milliers d’algériens. Notre changement, nous l’aurons par l’éveil des esprit de nos jeunes en obligeant le gouvernement a améliorer l’école pour que nos enfant ne soient plus les proie des charlatans comme nous, nous l’avons été par ce FIS qui a mis le pays à feu et à sang. Notre changement, nous l’aurons par le travail et la bonne volonté de tous comme l’ont fait les espagnole pour évincer le régime de Franco. On en a assez du sang et des larmes. Benguenna devrait avoir honte de travailler pour cette chaine de la propagande, propagande contre l’Algérie pour le compte de ces monarchie archaïque qu’elle ne critique jamais. Nul salaire, nul avantages sociaux ne justifient la trahison envers mon pays.

    BFarouk
    18 février 2013 - 22 h 18 min

    Monsieur ‘‘Anonyme’’ du
    Monsieur ‘‘Anonyme’’ du 17/02/2013-1:11, vous avez soigneusement rédigé une réplique à mon commentaire du 16/02/2013. Cela me fait chaud au cœur de savoir que mon commentaire suscite de l’intérêt. Mais ce que vous avez écrit me laisse croire que vous ne m’avez compris. Je vous invite donc à le relire plus attentivement, et vous verrez que ce que vous avez écrit est une confusion dans vos idées.

    Mon commentaire est une indignation contre les propos de M.HADAD Mezri non pas, parce qu’il s’est attaqué à Mme Khadija BENGUENA, à la chaine Al Jazeera et le Quatar, mais parce que ses propos cachent bien un discours d’islamophobe, de haine et de mépris et certainement, un discours manipulateur ;

    Tout en affirmant qu’il se révolte au plus fort de sa colère contre la manipulation d’Al Jazeera et du Quatar, lui-même et par son discours, pratique la manipulation et la tromperie en jouant sur des mots graves et en insinuant des vérités qui ne le sont pas

    En ce qui concerne le wahhabisme et le salafisme, les spécialistes les définissent au mieux comme des mouvements politiques à connotation religieuse et en aucun cas comme une doctrine religieuse. Les deux mouvements défendent le principe de pratiquer l’islam tel qu’il était pratiqué du temps du prophète. Le mouvement wahhabite aujourd’hui est inexistant. Aucun groupe dans le monde, aujourd’hui, ne se qualifie de wahhabite et encore moins en Arabie Saoudite dont le régime et la majorité sont du Madhab (Ecole) Ahmed Ben Hanebel. (Là encore, je ne défends pas l’Arabie Saoudite – chaque chose à sa place)

    Pour ce qui est du salafisme, le mouvement existe toujours mais il est minoritaire. Toute fois, certains groupes terroristes se sont attribué le nom de salafiste, de salafia,…ect.

    Aujourd’hui, l’amalgame entre les mouvements wahhabite, salafasite et le terrorisme est faite grâce aux efforts des médiats manipulateurs occidentaux, et M. Haddah et ses semblable œuvrent activement et énergiquement à répondre pareille confusion.

    L’amalgame et la confusion qu’ils propagent va plus loin jusqu’à ne plus distinguer entre l’Islam qui habite notre cœur, les mouvements politiques à tendance islamique comme le wahhabisme, le salafisme, les parties politiques à tendance islamique, et le TERRORISME qui nous horrifie tous – ET C’EST-CETTE AMALGAME QUE JE CONDAMNE et que je demande à tous de condamner.

    Maintenant, demandez-vous si en tant que musulman, dans votre cœur vous ne croyez pas que la pratique de l’islam du temps du prophète est la pratique juste de l’islam ? Dans ce cas, vous avez certainement une part de wahhabisme et de salafisme en vous. Est ce pour autant, vous êtes TERRORISTE ?

    Quand M. Haddad dit que Al Jazeera fait la propagande de l’Islamo-fasciste, M. Haddad insinue qu’il existerait un islam fasciste où un lien entre l’islam et le fascisme – et c’est grave et insultant et très manipulateur.

    Et lorsque M. Haddad parle de la propagande du Terrorisme par Al Jazeera, il le qualifie de « Islamo-terroriste » et non pas seulement comme Terrorisme islamiste tel que désigné par les médiats occidentaux, et c’est très différent :

    Alors que le Terrorisme islamiste suggère qu’il s’agit de terroristes (de criminels) qui agissent suivant leur propre idéologie au nom de l’islam, le Islamo-terrorisme, quand à lui, suggère que le terrorisme est une part de l’islam et simplement un passage à l’acte. Soit, en d’autres termes, l’Islamo-terrorisme suggère clairement que le terrorisme islamiste est l’œuvre de l’islam et non celui de groupes criminels totalement condamnable par l’islam.

    Quand M. Haddad dit à Mme Khadidja BENGUENNA que lui contrairement à elle diplômé de l’université d’Alger, c’est l’université de la Sorbonne qui l’a consacré Docteur en philosophie morale et politique, il nous insulte tous (nous les Algériens diplômés d’Algérie). Oui, il nous a tous insulté et traité d’ignares. Sans doute pour M. Haddad, on ne vaux rien. Ignore t-il peut être que ce ne sont pas les diplômes qui font d’un homme un homme, mais se sont ces actes, son attitude, ses valeurs et ses paroles qui font de lui ce qui l’est, et je sais maintenant ce que vous êtes M. Haddad.

    Quand M. Haddad dit que Al Jazeera a détruit la Lybie, la Tunisie et l’Egypte… C’est une insulte envers ces peuples ; Il rejeté d’un révère de la main leurs révolte. De quel droit ?

    D’après lui, Al Jazeera serait très puissante puisqu’elle est capable de détruire des pays et conduire des peuples entiers à la dérive. Mais M. Haddad, nous prened pour des cons !

    il sous entend que les régimes de Ben Ali, de Moubarek et d’El Gadafi était des régimes de justice contre lesquels, le soulèvement de leurs peuples était simplement de la manipulation d’Al Jazeera !!! – et pourquoi il ne le sous entendrez pas puisque lui-même n’est autre que le résidu du régime de Ben Ali.

    J’insiste sur le fait que je ne défends ni Al Jazeera, ni le Qatar, ni l’Arabie Saoudite et non plus Mme Khadidja BENGUENNA, même si dans mon cœur d’Algérien, je la soutiens. Par ma démarche, je veux témoigner de mon indignation face un tel discours islamophobe, de haine et de mépris et absolument manipulateur,…

    G-Fethi
    18 février 2013 - 19 h 53 min

    Qui trouve Benguenna belle
    Qui trouve Benguenna belle devrait changer de lunette. Elle est loin de ces criteres là. Meme si Mezri la trouve belle, ce n’est pas mon avis. Pauvre Mazri, il n’a pas eu la chance d’avoir connu de belle femme. Benguenna lui parait belle. Remarque il a de grosse lunettes de vue. Ceci explique cela. Pour son coté journalistique, madame Bogdanov… comme le dit quelqu’un sur ce fil a participé à une compagne de desinformation qui a engendré guerre, mort et désolation. Si elle a choisi de mettre un hidjab, c’est son probleme mais elle ne fera pas croie au algeriens à la vierge effarrouché, elle qui s’est barré avec un amant journaliste au Qatar en laissant mari et enfant en bas âge. Benguenna ne trompe plus personne, meme avec un foulard sur la tête.
    Beauté, dite vous monsieur? Mais je ne vois ni beauté du coeur, ni beauté physique en cette Bog… Euuh Benguenna

    +00213
    18 février 2013 - 12 h 45 min

    Benguana a participé à la
    Benguana a participé à la propagande du printemps anti-arabe. Elle a participé à une campagne de désinformation qui a conduit à la mort de milliers de personnes mais surtout à la destruction de plusieurs états.
    Derrière cette beauté se cache le diable.

    Anonyme
    18 février 2013 - 9 h 23 min

    Si l’on doit cautionner les
    Si l’on doit cautionner les allégations portées à l’ncontre de la journaliste , comment expliquer l’accueil tout récent de l’émir du Qatar en Algérie et les contrats signés dans plusieurs domaines ?

    Je ne vais pas m’étaler sur le sujet mais je trouve que l’intevention du sieur Merzi cache sûrement des désseins non avoués.

    aziz belkhir
    17 février 2013 - 21 h 59 min

    mais alors pourquoi vous ne
    mais alors pourquoi vous ne parler pas de leila trabelsi la premier dame de ta chere tunisie toi qui ,tu te mes a genoux des q’un trabesli ouvre sa gueule…tu as osé critique cette DAME des que des hommes politiques français ont critiqué la revolution tunisienne…parle nous un peu de BHL et les criminels sionistes…si tu as le courage…
    toute cette polemique c’est pour faire plaisir à tes maitres…chez nous en ALGERIE en appelle ça : Elchitta ou bien la brosse mettalique…

    Adel
    17 février 2013 - 15 h 34 min

    Mr Haddad, votre coup de
    Mr Haddad, votre coup de gueule va droit au coeur des algériens, sauf que vous vous déconsidéré en vous attaquant à notre icône, pur produit de la télévision algérienne, quelle mouche vous a piqué, uniquement parceque un jour elle a décidé librement de mettre un foulard qui lui va à merveille, elle est encore lumineuse.
    N’avez vous été ambassadeur à l’unesco de votre pays sous le régime prédateur de Ben Ali? en quoi vous seriez responsable des dérives de l’époque?
    En quoi notre symbole serait-elle responsable des graves dérives de ses employeurs?
    Je confirme que je vomis la chaine sur laquelle elle travaille, mais j’ai du respect pour cette magnifique dame.
    Voyez vous notre Khadidja est le symbole pour beaucoups de femme dans le monde.

    visiteur occasionnel
    17 février 2013 - 14 h 28 min

    je ne connais pas Khadija
    je ne connais pas Khadija benguenna mais je crois qu’on fait un amalgame entre les positions d’une journaliste qui a droit de ne pas être d’accord avec la politique de son pays d’origine et les positions d’el djazeera qui sont elles conditionnées pour atteindre des cibles précises.

    quoi qu’il en soit, il me semble que le bras de fer entre les deux ne peut pas se substituer aux vraies questions de l’heure.

    Anonyme
    17 février 2013 - 2 h 43 min

    L’islam a le droit d’être
    L’islam a le droit d’être judéophobe et christianophobe (je ne vais pas m’étaler sur les exemples dont les textes : coran, hadiths…etc en regorgent, et que beaucoup vont taire forcément), on n’y peut rien car c’est Allah. Parcontre NUL n’a le droit d’être Islamophobe (Alors que rien ne pousse à aimer l’Islam par les temps qui courent surtout chez nous !) sous peine de déluge de dénigrements, d’insultes et de menaces….pour les plus softs. On OBLIGE les gens à aimer cette religion, sinon ils ne sont pas patriotes, pas citoyens de leur pays, vendus de la France, Harka….on arrête là !

    Que chacun se fasse une idée par rapport à ce fait !!

    Nos patriotes, les vrais, ceux qui savent que l’indépendance n’est pas le fait de l’Islam, mais de la résultante de l’effort conjugué de plusieurs forces nationnalistes algériennes (Chrétiens, communistes, Laics..) ainsi que des français anti-colonialistes; Baissent les bras aujourd’hui face aux Islamistes pour falsifier l’histoire, régenter encore plus la société et la modeler à leur guise, continuer le lavage de cerveaux des plus jeunes, jusqu’à Hijabiser les fillettes de 10 ans. Ces malades ont très largement réussi leur projet de rendre notre société médiocre, inculte et schizophrène car rien n’est fait pour leur barrer la route, rien ! Feu Le général Lamari avait, et a toujours raison, l’intégrisme continue son bonhomme de chemin sans être inquiété et nos patriotes (Dont certains sont au pouvoir) laissent faire.

    syriano
    17 février 2013 - 1 h 23 min

    @Times
    voici un discours qui

    @Times
    voici un discours qui met la haine a des personnes comme toi,a tous les américano sioniste qui jouissent des destabilisations réussi organisé par les agents étrangers(CIA,Mossad,DCRI) dans le monde arabo-musulman :
    http://www.elmoudjahid.com/fr/flash-actu/9672

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.