Onze sociétés mixtes pour booster la réalisation de logements

Au terme de l’audience qu’il a accordée au ministre portugais de l’Economie et de l’Emploi, Alvaro Santos Perreira, M. Tebboune, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, a affirmé que 11 sociétés mixtes ont été créées en l’espace de trois mois seulement, 4 algéro-portugaises, 5 algéro-espagnoles et deux sociétés algéro-italiennes, pour contribuer à la réalisation d’un programme de 1,2 million de logements avant fin 2014, en raison de l’insuffisance des moyens locaux. La demande de logements est estimée à près de 200 000 unités par an, alors que la capacité de réalisation locale ne dépasse pas 80 000 unités de logement, selon les précisions du ministre.
Selon lui, il a été convenu avec la partie portugaise de la réalisation de 4 autres sociétés algéro-portugaises. Les sociétés mixtes algéro-portugaises et algéro-espagnoles assureront la réalisation du projet de la nouvelle ville de Draa Errich dans la wilaya de Annaba sur une superficie de près de 1 500 ha. Un délai de 26 à 28 mois sera accordé à ces sociétés pour réaliser 2 500 logements, a-t-il indiqué.
Pour sa part, le ministre portugais a déclaré que son pays aspire à réaliser plusieurs projets concrets avec l’Algérie dans divers domaines, notamment dans le domaine de l’habitat. Après avoir relevé le retard enregistré en Algérie dans le secteur de l’habitat, M. Tebboune a affirmé que le développement du secteur et l’accélération de la réalisation des logements passe par sa modernisation et l’utilisation de moyens modernes, à l’instar des logements préfabriqués. Il a ajouté que «la moyenne du délai de réalisation d’une cité en Algérie est de trois ans et demi alors qu’elle ne dépasse pas une année dans plusieurs pays du monde». Parmi les priorités de son département ministériel, le ministre a cité la célérité dans la réalisation des logements, leur modernisation, la satisfaction de la demande et la formation des jeunes dans le domaine du bâtiment.
R. E.
 

Comment (3)

    TARIK-BAB EL OUED
    18 février 2013 - 18 h 46 min

    DES TOURS PRÉFABRIQUÉES DE 15
    DES TOURS PRÉFABRIQUÉES DE 15 ÉTAGES !!!!!,ET LE PARASISMIQUE DANS TOUT CA?




    0



    0
    aziz belkhir
    18 février 2013 - 15 h 38 min

    @ pépélevovo
    c’est

    @ pépélevovo
    c’est justemement le manque de cadre et de main d’œuvre qualifiée qu’il faut creer des socités mixtes …et c’est ce qui se fait dans le monde…
    j’espere que ces socité creeront des centres de formation.




    0



    0
    pépélevovo
    18 février 2013 - 12 h 08 min

    L’Algérie met la charrue
    L’Algérie met la charrue devant les bœufs, car elle crée des sociétés mixtes qui de toute façon tourneront à vide car ne disposant pas des cadres pour faire tourner ces usines a gaz.

    le second problème est celui de la pénurie de main d’œuvre qualifiée dans le bâtiment et l’absence de société du BTP capables de maitriser les techniques modernes de constructions. Des sociétés capables de construire dans le respect des normes internationales ou spécifiques a l’Algérie, d’assurer des prestations de haute facture….
    les maçons carreleurs, plombiers ..font défaut sous formés, sous qualifiés.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.