Sellal à partir du site gazier de Tiguentourine : «L’Algérie n’a peur de personne !»

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a lancé de Tiguentourine «un appel à la mobilisation générale pour faire face au terrorisme international qui vise l’Algérie dans sa sécurité et son unité nationale». Sellal, qui connaît bien la région pour avoir été des années durant wali d’Illizi, a insisté, devant un parterre de cadres syndicaux de l’UGTA, de notables de la région et de militants du mouvement associatif, sur l’ampleur du danger qui guette l’Algérie. «Nous avons réussi, grâce à notre vaillante Armée nationale populaire et son professionnalisme avéré, reconnu désormais par les plus grandes armées de ce monde, à repousser l’attaque terroriste qui a ciblé ce complexe gazier stratégique pour notre pays. Nous l’avons fait aussi grâce à l’impressionnant engagement des travailleurs à préserver cet outil de production en ayant fait le nécessaire au péril de leur vie», a-t-il souligné lors de la cérémonie de célébration du double anniversaire de la création de l’UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures. «Fêter ce double anniversaire à Tiguentourine est un message fort et direct à l’adresse de tous ceux qui veulent la destruction de notre pays», a-t-il tonné, considérant cela comme un nouvel acte de résistance qui «nous rappelle le long et dur combat mené par les Algériens contre le terrorisme barbare». Sellal se réjouit du retour à la paix et à la stabilité. «Mais nous ne devons pas perdre de vue ce qui se passe à nos frontières. De sérieuses menaces pèsent sur notre pays et nous devons tous, civils et militaires, citoyens et dirigeants, nous mobiliser afin que les ennemis de l’Algérie ne puissent pas atteindre leurs objectifs diaboliques», a-t-il averti, demandant aux autochtones de s’impliquer davantage dans la sécurisation du territoire. Sellal invite les notables et la société civile à œuvrer pour que les enfants de la région ne soient plus impliqués dans des affaires criminelles et terroristes. Il leur a clairement demandé d’instaurer un dialogue permanent avec la jeunesse pour qu’elle ne verse pas dans la violence et la dérive.
Tiguentourine adopte Mohamed Lahmar
«Nous n’avons peur de personne. Nous avons une force de frappe qui repousserait toute attaque terroriste d’où qu’elle vienne. Mais quand il s’agit des enfants de l’Algérie, nous préférons d’abord tenter de les raisonner et de les ramener sur le droit chemin», a-t-il précisé lors d’une réunion avec les notables et la société civile. Abdelmalek Sellal est revenu sur la sanglante attaque terroriste suivie d’une prise d’otages, le 16 janvier dernier, au niveau du complexe de Tiguentourine et a rendu un «hommage particulier» au jeune Mohamed-Amine Lahmar, tué d’une balle dans la tête pour avoir refusé d’obtempérer à l’ordre des «mercenaires terroristes». Lors de la cérémonie de célébration de cette double fête, le Premier ministre a remis la médaille de l’ordre du mérite aux parents de ce «chahid du devoir». Désormais, la base de vie porte son nom. En hommage aux victimes étrangères, le ministre de l’Energie, qui a fait partie de l’importante délégation officielle avec trois autres ministres, a remis aux représentants des travailleurs expatriés des médailles de mérite. Une stèle commémorative a été également érigée à l’entrée du complexe en leur mémoire.
Appel à la solidarité internationale
De son côté, Abdelmadjid Sidi Saïd, secrétaire général de l’UGTA, s’est étalé sur la symbolique de sa présence avec les membres du gouvernement sur ce site, un peu plus d’un mois après le drame. «Le choix de ce lieu pour célébrer l’anniversaire de la création de notre organisation syndicale et celui de la nationalisation de nos hydrocarbures est fortement significatif. Il symbolise les actes de bravoure et de défense de la République et de l’outil de la production nationale», a-t-il dit, affirmant qu’à travers la mémoire «du chahid du devoir Mohamed Lahmar, nous nous remémorons les sacrifices de tous nos chouhada dont Aïssat Idir et Abdelhak Benhamouda». Sidi Saïd n’a pas manqué de rendre hommage aux forces de l’ANP qui ont repoussé «la lâche agression terroriste» qui a visé ce complexe. Il considère cette cérémonie comme «l’exemple même du défi à opposer à l’internationale terroriste». Il a vivement interpellé les organisations syndicales internationales pour qu’elles agissent et expriment leur soutien et leur solidarité avec les peuples qui subissent ce qu’il qualifie de «diktat de bandes fanatiques, en particulier au Mali ».
De notre envoyée spéciale à Tiguentourine, Sonia Baker

Comment (11)

    TARIK-BAB EL OUED
    26 février 2013 - 16 h 40 min

    @ AMINA
    EXCELLENTE ANALYSE

    @ AMINA
    EXCELLENTE ANALYSE !!!,BRAVO .LA RUSSIE A BIEN COMPRIS LA LEÇON ET ELLE ESSAYE PAR TOUT LES MOYENS DE RATTRAPER SON RETARD.QUANT A L’ALGÉRIE ,ILS OUBLIENT QUE LE SANG ALGÉRIEN EST ÉLECTROMAGNÉTIQUE ET QUE NOUS AVONS UNE ARMÉE CIVILE COMPOSÉE DE 350 000 MILLE JEUNES A L’INTÉRIEUR DE LA FRANCE ET AU MOINDRE FAUX PAS LA FRANCE COULERA EN 06 MOIS.
    CA RESTE MON OPINION.




    0



    0
    Amina
    25 février 2013 - 14 h 00 min

    L’ALS en Syrie n’a pas encore
    L’ALS en Syrie n’a pas encore compris que la Syrie n’est pas la Libye. Le symbole est tres fort et livrer la Syrie au Qatar et par conséquent aux américains et au juifs, puisque ce sont des complice, cela revient à livrer la Palestine une deuxième fois aux juifs. Le symbole est tes fort que cette guerre peut déclencher la 3eme guerre mondiale et je pense que c’est déjà le cas. Damas ne sera jamais juif, même sous le déguisement d’un turban quatari

    Regardez ça

    http://www.dailymotion.com/fr/relevance/search/lawrence+d%27arabie/1#video=x23vqx




    0



    0
    Anonyme
    25 février 2013 - 9 h 45 min

    Les occidentaux et leurs
    Les occidentaux et leurs affidés les petromonarchies du GCC doivent comprendre que LE PEUPLE ALGÉRIEN N’EST PAS DUPE de leurs manigances.
    Il doivent comprendre que l’Algerie nest pas la Syrie, et que toute tentative de déstabiliser notre pays se traduira PAR LE FEU ET LE SANG DANS LEUR PROPRE PAYS!

    Ils croient que l’ANP, ses soldats et ses équipements sont le seule rempart contre l’ennemi, ils n’ont rien compris. L’arme la plus redoutable de l’Algérie c’est son peuple, qui est d’une détermination TOTALE .

    A bon entendeur, salut.

    Tahya Aljazzair, yahya Al Jaych Al Watani Al Chaabi.




    0



    0
    00213
    25 février 2013 - 9 h 29 min

    M. Sellal je vous supporte
    M. Sellal je vous supporte par défaut et pour le bien de ma patrie.
    .
    Cependant, apprenez des erreurs des autres : L’armée syrienne était l’une des plus puissantes du monde arabe, cependant ses soldats ont appris à combattre l’ennemi étranger et non pas son frère syrien.
    On voit le résultat aujourd’hui et sans une perfusion de la Russie le vaillant Bachar serait sous terre.
    .
    Personne n’osera attaquer l’Algérie (pas mêmes ces larbins du gouvernement marocain – respect au peuple)
    .
    Mais le soldat algérien ne tirera pas sur son frère, alors combattez le chômage, combattez les inégalités, combattez la corruption, combattez l’analphabétisme, combattez le sous développement – ET LA TOUT LE MONDE AURA PEUR DE NOUS !!!!
    .
    En vous accordant que la tache n’est pas facile au vu de ce peuple qui veut tout et tout de suite…




    0



    0
    Anonyme
    25 février 2013 - 8 h 41 min

    il est desormais urgent de
    il est desormais urgent de securiser electroniquement nos frontieres et nos sites sensibles, de façon à ce que celà ne se reproduise plus jamais.




    0



    0
    AIT MOKHTAR
    25 février 2013 - 3 h 01 min

    Mais Monsieur SELLAL depuis
    Mais Monsieur SELLAL depuis quand l’algérien a peur? Le seul tord de l’algérien, c’est l’algérien! nous avons tous les moyens pour faire de ce beau pays une puissance ! et la première richesse c’est son peuple, ce n’est pas le pétrole ou le Gaz!
    La seule sortie, c’est la démocratie! comment un pays comme le notre se permet un prisent malade, vieux, dépassé où son clan dilapide les richesse du peuple sans scrupule!
    assez des scandales! Khalifa, sonatrach, Auto route, Air Algérie, les nominations diplomatiques, la mosquée de Paris où vous laissez des Abdellah Zekri comme conseiller!!!…
    Parfois j’ai envie de crier




    0



    0
    Anonyme
    24 février 2013 - 22 h 59 min

    CHAPEAU BAS MONSIEUR LE
    CHAPEAU BAS MONSIEUR LE {P.M.} SELLAL .ENFIN UN HAUT RESPONSABLE ALGÉRIEN OSE DIRE HAUT & FORT..QUE L’ALGÉRIE N’A PEUR D’AUCUNE PUISSANCES {pourritures} S’ILS OSENT..S’ATTAQUENT À NÔTRES ALGÉRIE DE NOS ANCÊTRES




    0



    0
    imane
    24 février 2013 - 22 h 13 min

    Comment peut-on avoir peur
    Comment peut-on avoir peur après avoir vaincu le colonialisme et le terrorisme? Notre nation est très soudée et pleine de héros qui n’hésiteront pas à se sacrifier pour que vive la République pour que vive l’Algérie débout et indépendante, ces bandes de fanatiques ne font peur qu’à elles mêmes et à ceux qui les téléguident de leurs luxuriants salons du Golfe ou de l’Occident; L’Algérie, gràace à ses femmes et ses hommes ne vacillera pas. Elle continue malgré tout son bonhomme de chemin pour plus de prospérité




    0



    0
    Inspektor Tahar
    24 février 2013 - 22 h 03 min

    Sellal à partir du site
    Sellal à partir du site gazier de Tiguentourine : «Algérie n’a peur de personne !»…X est vrai tout ce que vous dites monsieur le Premier Ministre Abdelmalek Sellal….une chose que vous oubliez de mentionner est qui si vous auriez bien protéger tous les sites de la production d hydrocarbures au pays…l attaque de Tiguenourine a In Amenas aurait pu être évitée…comme on dit  » Il vaut mieux prévenir que guérir « . avec vos discours après cette attaque, pourrons nous croire que notre pays et ses citoyens sont bien protégés..?




    0



    0
    syriano
    24 février 2013 - 21 h 54 min

    Nous sommes a l’ecoute et le
    Nous sommes a l’ecoute et le jour J nous repondrons présent.
    Nous defondrons notre patrie,notre culture et notre religion face a la vermine americano sioniste wahabite.
    Au coté de nos freres iraniens et nos freres syrien(l’armée de bachar al assad et son peuple)Nous nous battrons BRAVEMENT tel des moujahides authentiques a l’image de nos ancetres musulmans qui ont combattu les colons infidèles.
    Gloire a la mère patrie
    Gloire a l’ANP
    Gloire a l’Algerie.
    Q’Allah(swt)veille sur nous.




    0



    0
    Ezzine
    24 février 2013 - 21 h 35 min

    Il reste maintenant COMMENT
    Il reste maintenant COMMENT mettre en pratique sur le terrain les orientations de M. le Premier ministre. C’est toute la question.
    Mais pourquoi bute-t-on toujours sur le terme COMMENT mobiliser concrètement les moyens de l’état voire du secteur privé, réaliser positivement tel ou tel projet de sauvegarde soit dit : de quelle façon, par quel moyen, le mode et la manière de sensibiliser ou de faire contribuer le citoyen à la sauvegarde de son pays contre ses prédateurs malgré tous les désaccords avec ces dirigeants qui accaparent sa vie quotidienne, quels sont les dispositifs préventifs urgents à mettre en place sans attendre qui aideront à contrer voire éliminer les dangers qui menacent la sécurité nationale.
    Devons-nous oublier notre union sacrée dans l’adversité au péril de notre vie à tous, celle de nos familles, nos épouses nos frères, nos garçons nos filles, nos amis, nos voisins ? Non bien sûr. Ce que nous devrons mettre de côté ce sont nos divergences pour se consacrer vers un seul et unique objectif notre ennemi interne et externe.
    Une fois cet ennemi éliminé nous reviendrons à nos problèmes. N’est-ce pas la caractéristique fondamentale qui a fait de l’algérien l’homme de tous les temps jaloux de son algérianité, impitoyable envers l’ennemi qui convoite son bien le plus chère sa dignité, sa terre, sa liberté, sa fierté, sa raison d’être…
    Les ennemis de l’Algérie ne nous ferons pas de quartier. Ils qui seront certainement plus féroces ne feront pas de différence entre tel ou tel algérien. Les échantillons macabres, d’Irak, de la Syrie etc. en sont une preuve incontestable.
    Alors ne soyons pas dupes et préparons nous sans tarder à la guerre, je dis bien à la guerre sous toutes ses formes – médiatique pour sensibiliser une population qui semble indifférente et son état d’esprit canalisé ailleurs, devenu même à la limite de l’égoïsme, économique pour sauvegarder par tous les moyens disponibles nos intérêts, militaire et sécuritaire pour prévenir et anéantir soit à l’intérieur ou n’importe où à l’extérieur toute tentative ennemie d’où qu’elle vienne, etc.… – avant d’être pris au dépourvu, dans le seul et unique but de défendre sans pitié avec bec et ongles notre existence.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.