Ce que les notables d’Illizi ont dit au Premier ministre

Les Touareg d’Illizi ont vivement exprimé leur colère, aujourd’hui, contre leurs conditions de vie intenables. C’est lors d’une rencontre qui a regroupé les notables et les élus de la région, et le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à In Amenas, qu’ils ont transmis leurs nombreuses doléances. En premier lieu, la question du chômage qui frappe de plein fouet la jeunesse de cette wilaya pourtant riche en hydrocarbures. Les notables ont dénoncé «une forme d’exécution» des populations de l’Extrême Sud par les grandes sociétés nationales, à leur tête Sonatrach. Ils disent ne pas comprendre «comment peut-on dormir sur du pétrole et habiter non loin des complexes gaziers sans pour autant pouvoir y accéder et travailler ?» Certains ont mis en garde contre ce qu’ils qualifient de «régionalisme» qui risque de porter préjudice à l’unité nationale. Ils pressent, dans ce sens, le Premier ministre à mettre fin à ce qu’ils considèrent comme une «exclusion». Le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, présent à la rencontre, a répondu en invoquant le problème de qualification. «L’industrie pétrolière est très pointue et nécessite une formation spéciale. Rejoignez nos centres de formation et nous vous offrirons de l’emploi dans ce secteur», s’est-il adressé aux jeunes d’Illizi, affirmant que Sonatrach cherche actuellement des «soudeurs qualifiés». Les notables estiment que le chômage endémique qui s’ajoute à un retard incommensurable dans le développement de la wilaya risque d’aggraver «la fracture existante entre le Nord et le Sud» et poser «de sérieux problèmes pour la sécurité nationale». Ils craignent que les jeunes désœuvrés soient récupérés par «les bandes fanatiques et préparés pour devenir des terroristes qui mèneraient des opérations de destruction contre leur propre pays». Les différents intervenants, écoutés par Abdelmalek Sellal en présence des ministres du Travail, de l’Energie, de l’Intérieur et de la Communication, ont soulevé de multiples problèmes auxquels est confrontée quotidiennement la population d’Illizi. Ils ont fait état, notamment, du manque de structures hospitalières équipées, de la cherté du transport aérien, du non-accès aux TIC, de l’absence de journaux et du réseau téléphonique constamment en dérangement. Le Premier ministre a assuré que le gouvernement «prendra toutes les mesures nécessaires pour insuffler une dynamique au développement des régions du Sud». Il a également indiqué que les problèmes qui entravent la mise en œuvre des projets de développement sont en particulier liés au manque de moyens de réalisation, rappelant la décision du gouvernement concernant la création d'entreprises publiques de réalisation dans les différentes wilayas du Sud. Il a appelé à cette occasion à encourager l'emploi dans les secteurs hors hydrocarbures. Par ailleurs, Abdelmalek Sellal a révélé l'existence d'un «groupuscule» qui vise à semer la division entre le nord et le sud du pays, affirmant que de telles tentatives étaient vaines. Il a recommandé la vigilance car la région du Sahel «connaît encore des agitations».
De Tiguentourine, Sonia B.

Comment (5)

    abdelkader wahrani
    25 février 2013 - 17 h 17 min

    hogra???. le racisme a
    hogra???. le racisme a l´algerienne, on a pas encore vue un algerien originaire du sud PDG, wali, ou ministre qui a la paux noire??? c´est plus que le fascisme. hogra???. et puis moi je ne suis noir, mais je dit la vérité. LA-FARQA MABINE ARABI;AJAMI OU HABACHI; ILA BI-TEQWA WA AL A3MAL SALHA.




    0



    0
    raselkhit
    25 février 2013 - 11 h 44 min

    Aujourd’ui il est clair que
    Aujourd’ui il est clair que le feu est partout surtout aprés le discours du Terroriste Benkirrane qui popose d’anexer le Sahara si l’Algérie ne céde pas devant la France au Mali Donc nos enfants sont en trés grand danger Ne plus attendre qu’ils soient pris en charge par les Wahabistes en alliance avec le SDECE et le MOSSAD




    0



    0
    00213
    25 février 2013 - 9 h 17 min

    Le gouvernement doit
    Le gouvernement doit RÉELLEMENT ET PROMPTEMENT agir pour le développement des wilayas du Sud. Car la brèche de la déstabilisation vient de là et il est indéniable que nos ennemis s’y engouffreront.
    .
    Le problème est que la chaine de transmission est apparemment longue :
    – 1 an pour observer le problème
    – 1 an pour étudier une proposition
    – 1 an pour la proposer et la valider
    – 1 an pour la mettre en œuvre
    – et encore 1 an parce qu’on est en Algérie (chipa, bureaucratie, fainéantise…)
    .
    Au final 5 ans pour appliquer la moindre décision, c’est le temps qu’il faut pour :
    – Approcher un jeune désœuvré
    – L’amadouer
    – Le formater
    – L’entrainer
    – Lui choisir une cible
    – L’envoyer tué des musulmans au nom des musulmans
    .
    Nous (les vrais patriotes algériens enfants de Chahids), sommes de tout cœur avec le gouvernement, non pas parce qu’on l’apprécie mais parce que notre soutien va avant tout pour l’unité de la nation et par conséquent pour le bien de notre pays.
    Cependant, si la classe dirigeante crée elle-même le chaos, elle devra alors en subir les conséquences irréversibles et le peuple en premier.
    .
    Croyez moi si ça pète chez nous : Tout ce qu’on a vu en Syrie, en Irak ou en Libye ne sera que des conflits de pacotilles.
    .
    Étant donné les acteurs : armée puissante soutenue par la Russie, islamistes-sionistes en embuscade, démocrate-laïcs manipulés par les ONG, marocains lorgnant sur le Sahara, libyens au service du Qatar, régionalistes internes, touaregs désœuvrés, mercenaires envoyés par les américains, pieds-noirs avec soif de revanche, patriotes algériens déterminés, terroristes du Sahel
    A tout cela vous rajoutez du gaz, du pétrole,de l’or, de l’uranium, des terres fertiles, de l’énergie solaire en abondance, le plus grand pays d’Afrique et la mer méditerranée.
    .
    JE CRAINS L’AVÈNEMENT D’UN CONFLIT UNIQUE AU MONDE ET QUI CRÉERA LA FIN D’UNE GRANDE NATION.
    .
    EN RÉSUMÉ MESSIEURS DU GOUVERNEMENT BOUGEZ VOUS LE DERRIÈRE ET VITE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    an
    25 février 2013 - 8 h 40 min

    Dernièrement j’ai vu une
    Dernièrement j’ai vu une carte sur wikipedia ou le Maroc a été agrandie avec le grand Sud Algérien et une grande partie du Nord Mali. Les personnes qui ont crées et mis cette carte sur ce site devraient arrêter de fantasmer parce qu’il se font du mal.




    0



    0
    Axelpanzer
    25 février 2013 - 7 h 59 min

    pour developer le sud ,il
    pour developer le sud ,il faut des gens tres competents,par exemple ,le ministre n’a pas compris qu’il faut une école des techniques du petrole sur place à illizi!!!de par le monde ces écoles se trouvent dans les regions petroliferes!il n’y a pas de petrole à boumerdes que je sache!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.