Prêcheurs autoproclamés

Le sympathique imam de la sainte mosquée d’El-Qods, Cheikh Salah-Eddine, a certainement trouvé les arguments justes et très pointus pour tourner au ridicule toute les théories «subversives» d’Ali Benhadj (voir article et vidéo), en soutenant qu’aucun texte coranique ou hadith n’approuvent explicitement l’impératif pour les oulémas d’appeler à la révolte contre un «gouvernement despotique», et considère ceux qui, parmi les oulémas, prônent le mot d’ordre de dissidence, comme de purs kharidjites, c’est-à-dire des incorrigibles. Mais il faut bien relativiser ici, car l’histoire de l’islam est truffée d’exemples d’esprits et de sectes libres et pacifistes qui ont choisi de manifester leur refus de cautionner un régime en place, jugé trop autoritaire ou injuste, on peut citer les mutazilite, les ahl el-kalam, les acharite, des sommités intellectuelles comme Ibn Rochd, Ibn Arabi… Loin de suivre une doctrine mortifère, ceux-là ont donné naissance à des siècles de Lumières de l’islam, les seuls. Historiquement, les kharijites ont joué un rôle politique important dans l’essor de l’islam modéré. Nous avons même en Algérie une communauté dite kharijite (les ibadites), qui a tout d’une communauté pacifiste et qui s’est toujours dressée contre le fanatisme religieux. Laisser aujourd’hui le monopole de l’opposition politique, idéologique ou tout simplement exégétique à la catégorie la plus décadente de la pensée islamique (qu’incarnent des prêcheurs autoproclamés comme Ali Benhadj ou Youcef Al-Qardhaoui) est une grave erreur. Les Palestiniens l’ont payée, en cédant le discours révolutionnaire aux islamistes du Hamas, et tous les peuples arabes en payent aujourd’hui les conséquences en laissant les mouvements fondamentalistes exprimer leurs vœux de contestation et de changement. Il faut leur ôter cette légitimité. Comment ? Voilà toute la question.
R. Mahmoudi
 

Comment (3)

    Antisioniste
    4 mars 2013 - 14 h 56 min

    @ Maleh
    Entièrement d’accord

    @ Maleh

    Entièrement d’accord avec vous.




    0



    0
    Maleh
    3 mars 2013 - 8 h 52 min

    Monsieur Mahmoudi,
    Je vous

    Monsieur Mahmoudi,

    Je vous interpelle ici sur un passage précis, je cite :
    «Loin de suivre une doctrine mortifère, ceux-là ont donné naissance à des siècles de Lumières de l’islam»

    De quelle lumière parle-t-on? s’agit-il de cette expression mâchée et recrachée par les occidentaux qu’on essaye de ramasser pour la remâcher? Pourvu qu’il n’en reste rien de son arôme originel afin qu’on se rende compte que c’est du vent. Car la lumière du jour est la vraie lumière.

    Quant à l’islam, celui-ci n’est ni une doctrine politique ni la continuité d’un évènement historique, il s’agit «d’un état de soumission du sujet humain à son créateur», et c’est pour cette raison qu’on entend souvent des théologiens, parfois sans en saisir le sens, dire que l’existence de l’Islam date de l’époque de notre père ADAM.

    Donc, l’Islam se situe dans le coeur du croyant et non dans dans ses revendications politiques. Partant de ce constat, je doute fort qu’Ali Belhadj ait eu un jour la prétention d’être un savant, il est simplement un politique : ni plus ni moins. Et cela, les algériens le savent, alors de grâce arrêteriez-vous un jour de taper sur cet ex-ploitique semi-fini car il n’est plus nécessaire d’aller chercher des arguments trop lointains.




    0



    0
    syriano
    2 mars 2013 - 15 h 50 min

    @R. Mahmoudi
    Le mot « islam

    @R. Mahmoudi
    Le mot « islam modéré »ne veut rien dire.Cela n’a pas de sens.
    C’est une propagande de l’empire de penser que l’islam bien compris est un islam modéré.Ici il s’agit de dire Islam Authentique.Car ceux qu’on appelle « islamistes » ou « extremistes » ne sont en réalité des terroristes.C’est l’empire qui a employé ces termes pour désigner ces terroristes qu’ils ont eux meme crées et subventionnés.
    Ces terrorsites utilisent des sectes de l’islam(wahabites)qui a trouvé essence dans le pentagone US.
    Si lorsque vous tuez un enfants,une femme,violés des enfants et des femmes comme font l’ASL en ce moment,tué des musulmans comme vous a la sortit des mosquées,faire sauter des mosquées
    Si vous reconnaissez qu’il y a ne serait-ce qu’un brin de Islam la dedans alors sachez que vous etes dans l’erreur.
    Sachez qu’en islam les sectes sont considéré comme strictement Haram et non islamique.
    Ceci dit c’est interessants de parler du mutazalite.
    Car avant le sunnisme et le chiite soit les courants de l’islam les plus influents,il y avait le mutazalisme suivi a l’epoque du regne des Abbasides(le calife Harun ar rachid et son fils al Mamoun entre autre,2grands califes alah y rahmouhm)C’est d’ailleurs ce courant de penser qui a influencé le sunnisme et le chiisme.Je profite pour rappeler que c’est le grand JAFAR AS SADIQ qui a introduit les madahbs que nous connaissons.Jafar As sadiq etait reconnu par les sunnites et chiites pour etre l’homme le plus instruit du monde musulmmans sur l’islam.Jafar as Sadiq a eu des eleves éminent tel que Malek ibn Anas qui a fondé le madahb du malikisme,Abou Hanifa,le madahb du hanafisme et d’autres éminent cheikhs.Dans le sunnisme il y a 4madahbs(malikisme,hanafisme,chafihisme et hanbalisme) et dans le chiisme 3(jafarisme,je crois ibadisme,…)Dans tous les cas ce qui est interessant de remarquer c’est que l’origine de tous ces madhabs est le Jafarisme(ou nommé ahlal bayt en general),ecole de jurisprudence du grand Jafar As Sadiq,qui est une ecole chiite .Jafar AS Sadiq faisait partis des proches du prophetes Mohamed(sws).Il a passé enormément de temps en compagnie du prophete(sws).il fait parti des Ahl al bayt .Tous ceux qui connaissent un peu la jurisprudence islamique et la theologie islamique vous dirons que c’est Jafar As Sadiq qui etait a l’origine de tous ces madahbs puisque ceux qui ont fondé ceux ci etaient ces eleves.Et Jafar As Sadiq a mis en place son ecole qui est le jafarisme(ecole de ahlal bayt),ecole de réference de la république islamique d’Iran.Bien sur tous ces madhbs et ceux qui ont crée ces madahbs etaient des grands savants qui se respectaient et ils savaient qu’ils etaient tous dans le vrai,leur difference,qui etaient une richesse,etaient du a une differente façon de voir les choses.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.