Les étudiants de l’université de Laghouat se révoltent

L’université de Laghouat est totalement paralysée depuis ce matin par un mouvement de grève initié par six organisations estudiantines. Leur colère, elles l’expriment de la manière la plus forte. Même le portail d’accès a été barricadé empêchant pendant des heures l’entrée ou la sortie de cette enceinte universitaire. Ces organisations estudiantines (ONEA, UNJA, ONSE, UGEA, AREN, SNE et UGEA) se disent révulsées par «l’attitude» de la direction qui refuse d’accéder à leurs revendications. Dans un communiqué commun, ces organisations estudiantines accablent les gestionnaires de l’université qui, selon eux, sont «responsables des conditions catastrophiques» dans lesquelles sont englués les étudiants. Ces organisations sont allées jusqu’à réclamer une commission d’enquête sur l’état de dégradation avancé de cette université. Une dégradation à tous les niveaux. Parmi les départements qualifiés de «chaotiques», ceux des langues étrangères, de biologie, des sciences politiques et des sciences humaines. En plus du fonctionnement dit aléatoire de ces départements, les organisations estudiantines exigent une restructuration et une révision dans le fond de la formation. Pour elles, le problème est profond. Il y va de la valeur de leurs diplômes et de l’avenir professionnel de milliers d’étudiants. Ces organisations dénoncent les mesures de représailles prises contre des représentants des étudiants, interpellant par leur action les pouvoirs publics afin d’intervenir et mettre fin à ce qu’ils qualifient de «massacre».
Sonia B.
 

Comment (10)

    samira
    12 septembre 2013 - 20 h 45 min

    ce qui a dit sur madame ruis
    ce qui a dit sur madame ruis c’est le faux .madame rouis c’est la meileur prof dans le département de français elle est toujours avec la justice et qui a dit ça est beaucoups jaloux




    0



    0
    Le phoenix
    11 mars 2013 - 14 h 22 min

    Certaines revendications sont
    Certaines revendications sont légitimes, et il était temps de réagir en voyant les dépassements qui ont atteint un tel niveau que c’est devenu insupportable, cependant ne soyons pas naïfs au point d’avaler tout ce que nous envoient sur la tranche ces « représentants », et n’oublions pas que des intérêts personnels et des règlements de compte ne peuvent être écartés dans l’ensemble des vrais motifs de cette grève.




    0



    0
    Anonyme
    11 mars 2013 - 12 h 44 min

    surtout le département de
    surtout le département de français et en tête de liste Mlle « Rouis »




    0



    0
    le phoenix
    11 mars 2013 - 12 h 30 min

    Les faits sont là, mais le
    Les faits sont là, mais le sujet est pris d’une façon dramatique et on essaye de donner une image de violence à cette grève. En plus la photo affichée n’est ni de la grève ni de LAGHOUAT!!! cette SONIA B. ne veut que donner l’impression du Chaos.




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2013 - 21 h 33 min

    Justement tarik mammeri.après
    Justement tarik mammeri.après avoir vu un reportage de canevas {une chaîne de la tv flamande}sur là révolte égyptien et en particulier la pseudo révolte d’alger,tarik mammeri..avec sa bandes dire au journaliste que l’algérie est un pays dictatorial..que les citoyens n’a aucune liberté..pour un oui ou non les services.de sécurité t’envoient au goulag…etc et je me suis accrocher avec mammeri sur facebook.regardez bien sa tronche…de traître,il n’a pas une tête sympathique




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2013 - 20 h 38 min

    ces étudiants à la noix,
    ces étudiants à la noix, ont.bien appris la leçon? {juste après là visite de courtoisie?? de l’ambassadeur us au sud algérien}quelle coïncidence…et ce troupeau de mouton et leurs organisations{agents des forces du mal} estudiantines,font du tapage médiatique..pour des revendications bizarres….eh ben..si avec tous çà ..y’a encore des gens qu’ils osent dires qu’il n’y’a aucun complot contre l’algérie?.soit je suis atteint du myopie et paranoïa?..soit ces futures {..}sont atteints d’une débilités profonde..sans espoir de guérison?.




    0



    0
    Brahim Haddou
    10 mars 2013 - 18 h 21 min

    attention! le félon
    attention! le félon clownesque larbi zitout, est originaire de laghouat. lors des quelques jours de revolte à laghouat en janvier 2012, il avait tenté de tirer les ficelles pour atisser la fitna, on peut penser qu’il essaye de recidiver.de simples grèves avec des doleances legitimes ok, mais des revoltes menacant la securite de la nation, non non et non. comme à ouargla et alger où des félons energumenes comme tahabar bellabes, yacine zaid, tarek mammeri,abdou qui s’initient aux pratiques de subversion et manipulation pour servir les schemas de canvas et otpor.ces jeunes grevistes doivent redoubler de vigilance, il y’a des félons parmi eux qui tentent de manipuler le mouvement à des fins chaotiques, ces félons stagiaires à canvas, otpor comme leurs acolytes que j’ai cités. mais bon, la population n’est pas dupe et je fais confiance aux citoyens honnêtes pour avorter les pièges des apprentis manipulateurs et leurs desseins machiaveliques.




    0



    0
    bilal
    10 mars 2013 - 17 h 39 min

    Pourquoi Laghouat et non
    Pourquoi Laghouat et non Djelfa ou Ghardaia ? Si Djelfa ou Gardaia rejoint le mouvement le Sud algérien tomberas car car Ourgla suivra.Soyons méfiant et surtout essayons de régler ceci sans violence. Le problème c’est que l’immigration européenne des algériens du sud en Europe est faible et ceci aurait peut être un contre poids contre la propagande qui fait parler en France surtout..je le répète soyons vigilant et les jeunes d’aujourd’hui les martyrs Algérien c’est loin pour eux.Ne pas trop compter sur les notables qui sont dépassé et ne comprenne rien a la situation.je le dit d’autant plus que c’est une réelle crainte et une situation qui peut mal finir..
    Surtout les rumeurs dégueulasse qui raconte que ce sont les kabyles qui occupent ces postes et écrase les arabes du sud et les autres!!!




    0



    0
    00213
    10 mars 2013 - 17 h 24 min

    Le gouvernement continue à
    Le gouvernement continue à esquiver le problème mais il ne le résout pas.
    Tous les avoirs des responsables politiques libyens qui étaient proches de Khadafi sont entrain d’être saisis et c’est ce qu’il adviendra à tous les responsables politiques et militaires algériens après notre printemps anti-arabe.
    .
    L’Algérie est sur la bonne voie cependant notre mécanisme d’évolution est très fragile et ces petits grains de sable peuvent foutre en l’air tout le mécanisme.
    .
    Le système universitaire algérien est à réformer de fond en comble car ces jeunes représentent l’avenir du pays.
    Comme d’habitude soit nos politiques ne réagissent pas, ou soit ils mettront 5 ans à appliquer une décision (alors que Ben Ali a était emporté en 2 mois)




    0



    0
    TARIK-BAB EL OUED
    10 mars 2013 - 17 h 23 min

    FEU « HOUARI BOUMEDIENE » A DIT
    FEU « HOUARI BOUMEDIENE » A DIT UN JOUR :QUAND LA SOCIÉTÉ BOUGE IL FAUT CRAINDRE LE PIRE ,ET SI L’UNIVERSITÉ BOUGE IL FAUT CRAINDRE LE COMPLOT .
    QUESTION NATIONALE: POURQUOI LES CADRES DIRIGEANTS DANS CE BLED NE CRAIGNENT PERSONNE ?????




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.