Scandales de corruption : Sonatrach veut soigner son image

Le Groupe Sonatrach lance aujourd’hui, à partir d’Alger, une série d’expositions itinérantes qui toucheront 17 wilayas pour, dit-on, «faire connaître le Groupe et présenter les différents métiers pétroliers». Cette vaste opération de charme, qui ne dit pas son nom, auprès des populations bénéficie d’un impressionnant accompagnement logistique qui renseigne sur les moyens dont dispose cette société nationale, la plus grande d’Afrique. «Cette manifestation est destinée à faire connaître aux citoyens, notamment les jeunes, la compagnie Sonatrach à travers son histoire, son parcours et ses différents métiers durant 50 ans d'existence», a indiqué, lors de la cérémonie d'ouverture, le directeur de la communication et des relations publiques du Groupe, Abderrahmane Ghezzal. Outre l'exposition d'Alger qui se poursuivra jusqu'à vendredi prochain, une autre exposition itinérante a été également inaugurée à Djanet, dans la wilaya d'Illizi. Une wilaya dont la population s’est élevée récemment contre ce qu’elle considère comme un mépris en ce sens que le Groupe Sonatrach ne recrutait pas suffisamment de travailleurs au niveau local. La démarche de Sonatrach n’est pas anodine. Elle intervient dans un contexte marqué par de graves rebondissements dans les affaires de corruption impliquant d’importants anciens responsables du groupe, ainsi que d’autres personnalités qui ont eu à exercer de hautes fonctions au sein de l’Etat. Ces scandales, qui ont pris une dimension internationale à travers la qualité des personnes étrangères également concernées, ont profondément terni l’image du Groupe qui fête, cette année, ses cinquante ans d’existence. Sonatrach veut se débarrasser de cette réputation, qui risque de lui coller encore longtemps, de société gangrenée par la corruption. Conscient de cette situation, le Groupe œuvre désormais par tous les moyens à redorer le blason de la compagnie.
Sonia Baker
 

Comment (4)

    Benamar
    10 avril 2013 - 18 h 00 min

    les retraités de Sonatrach
    les retraités de Sonatrach qui ont consacré toute leur vie à l’entreprise, les 3/4 du temps isolés dans les bases pétrolières loin de leur famille, sont totalement oubliés par l’entreprise, notamment à GHARDAIA (alors que nous nous trouvons à 40 km de Hassi-R’Mel le plus grand gisement gazier de l’Algérie) et de Oued Noumer où pratiquement RIEN ne se fait : contrairement aux grandes villes du Nord, il n’y a pas de conventions avec les médecins, avec les labos, cliniques, etc….pas de crèche, absolument RIEN…………Tout est à revoir pour une meilleure prise en charge des retraités et leur famille. On doit penser d’abord à ses enfants avant de dépenser des milliars en prestige à des équipes de foot ball !!!!!




    0



    0
    Aziz GH
    10 mars 2013 - 22 h 33 min

    Si vous voulez soigner
    Si vous voulez soigner l’image de la Sonatrach (socité qui appartient à tous les algeriens )il ya une seule chose à faire : QUE LEs VOLEURS PASSENT DEVANT UNE JUSTICE INDEPENDANTE.
    dans le cas contraire ce que vous faites c’est du bouillon pour les morts




    0



    0
    Anonyme
    10 mars 2013 - 22 h 01 min

    Pourquoi ne lancent ils pas
    Pourquoi ne lancent ils pas une campagne de recrutement ? on est champions des actions qui coûtent chère et qui ne ramènent rien. Au lieu de nous jeter de la poudre au yeux, offrez nous des postes de travaille 😉




    0



    0
    Inspektor Tahar
    10 mars 2013 - 17 h 10 min

    Scandales de corruption :
    Scandales de corruption : Sonatrach veut soigner son image de marque…..Sonatrch…too little….too late. fallait commencer il y a très longtemps. Vous êtes connus a traver de la planète comme une organisation de corrompus dont les responsables savent qui a vole mais elle refuse de les mettre en cabane…alors votre baratin de soigner votre image…? vous prenez vraiment l opinion internationale et toutes les chancelleries de la planète, pour des idiots….Ils sont au courant qui vous êtes et tout ce que vous avez fait depuis 1970…une suggestion..faites vous tout petits quand vous voyager a l’étranger, quand vous participez a des conférences internationales et surtout quand vous essayez de faire des grandes déclarations sans queue ni tête…Zoukh ma yakoulch ma3a el ejnabyine….Ehechmou




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.