ESS – CRB : Sétif gagnée par la «fièvre» de la Coupe

Comme de coutume, Sétif, à deux jours du quart de finale qui doit opposer, samedi à 17h45 au stade du 8-Mai 1945, l’Entente au CR Belouizdad, est gagnée par la «fièvre» de la Coupe d’Algérie de football. Les banderoles et les fanions aux couleurs du club des Hauts-Plateaux sont déjà de sortie, aux quatre coins de la ville, pendant que les supporters n’ont à la bouche que cette confrontation entre deux spécialistes de Dame Coupe, l’ES Sétif et le CR Belouizdad, se partageant 14 trophées (8 pour les Sétifiens et 6 pour les camarades d’Islam Slimani). Le coach de l’Entente, le Français Hubert Velud, conscient de ce que représente la Coupe d’Algérie dans la cité de Aïn Fouara, évoque pour la première fois une «préparation spécifique» pour ce match qui reste, malgré tout, indécis même si les Sétifiens ont remporté, cette saison, toutes les rencontres disputées à domicile. «Notre préparation s’est effectuée en deux phases distinctes, la première, entre mercredi et samedi derniers, a été consacrée entièrement au volet physique, et la seconde, entamée lundi, est dédiée à l’aspect technico-tactique», explique Velud qui se montre assez confiant. «Nous avons l’avantage de jouer sur notre terrain, et devant nos supporters, ce qui n’est pas négligeable, mais il faut aussi garder à l’esprit que nous aurons affaire à une grande équipe qui renferme de très bonnes individualités comme Amar Ammour et Islam Slimani, donc méfiance quand-même», avertit-il. Hubert Velud compte s’appuyer sur le jeu collectif de ses poulains («force de l’équipe, actuellement», dit-il) pour contrecarrer les plans de Fouad Bouali. La clé du match sera, de l’avis de l’entraîneur, «le jeu collectif, la patience et la concentration face une formation qui fonde son jeu sur la qualité de ses éléments». Le défenseur Abdelkrim Maâmeri, qui a évolué durant sept ans au CR Belouizdad (dont il fut même le capitaine) trouve de son côté que le match de samedi sera, pour lui, «très spécial». «C’est la première fois que je jouerai contre mon ancienne équipe, mais je ne ferai pas dans les sentiments et je fournirai tous les efforts qu’il faut pour aider l’Entente à l’emporter», confie Maâmeri avant de rappeler qu’après avoir joué la finale 2011-2012 sous les couleurs du CRB contre l’ESS, il aura le privilège de disputer, samedi prochain, une «vraie finale avant l’heure». Une chose est sûre, la rencontre ES Sétif-CR Belouizdad, qui sera dirigée par Redouane Necib, attirera la grande foule au stade du 8-Mai 1945, les supporters désirent plus que tout voir leur équipe poursuivre son «idylle» avec Dame Coupe dont le parfum est si particulier du côté de la cité de Sidi-El Khier.
R. S.

Commentaires

    Anonyme
    30 mars 2013 - 5 h 36 min

    c’est un copier coller du
    c’est un copier coller du site setifinfo ou l’inverse ? hein R.S ??




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.