Chérif Rahmani : «L’usine Renault-Algérie est lancée»

Le projet Renault-Algérie n’accuse aucun retard. «Tout se déroule comme prévu», assure le ministre de l’Industrie, Chérif Rahmani. «L’usine est lancée. La viabilisation et l’aménagement du site est également en cours. Renault-Algérie sera au rendez-vous », ajoute-t-il en marge de la visite effectuée sur le site en chantier qui va abriter cette usine, située dans la daïra d’Oued Tlélat, à Oran. La construction de l’usine débutera en septembre prochain après la finalisation de l’aménagement et la préparation du terrain ainsi que la délivrance du permis de construire. De son côté, le Premier ministre a insisté sur «la nécessité de transférer le savoir-faire Renault» en priorisant la formation de jeunes et en associant également les entreprises algériennes de sous-traitance pour fabriquer des composants et des pièces de rechange nécessaires. Sellal a qualifié ce projet de «réussite» en matière de partenariat. Cette usine devra entrer en production fin 2014. Elle produira essentiellement des voitures individuelles de type Symbol et Clio. Les premières prévisions de production sont de 75 000 unités par an. Autour de l’usine, il y aura, selon Chérif Rahmani, une véritable toile de sous-traitants. Ce réseau sera constitué à la fois par les entreprises françaises et algériennes qui vont faire l’apprentissage de la fabrication des pièces qui seront assemblées à Oran.
S. Baker

Commentaires

    Anonymemoussa
    13 avril 2013 - 7 h 35 min

    a t’il declaré son
    a t’il declaré son patrimoine?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.