Abdelmalek Sellal : «198 000 logements prêts à être distribués»

Lors de sa visite de travail aujourd’hui à Oran, Abdelmalek Sellal a particulièrement insisté sur le logement. C’est d’ailleurs de la capitale de l’ouest du pays que le Premier ministre a annoncé la distribution prochaine de 198 000 logements à travers le territoire national. Réaffirmant que le logement «est une priorité gouvernementale», Sellal a indiqué que la wilaya d’Oran peut demander un nombre plus important de logements de type location-vente. Le Premier-ministre se veut rassurant : «L’Algérie a suffisamment d’argent pour répondre à la demande à travers de nouveaux programmes.» 230 000 logements location-vente ont été lancés en ce début 2013. Ils devront être réalisés dans 24 mois ou au plus tard dans 30 mois. Outre le logement, Sellal a abordé la lancinante question du chômage, réitérant l’engagement du gouvernement à aider les jeunes sans emploi à créer leur propre activité. D’ailleurs, plusieurs arrêtés ont été remis à de jeunes chômeurs ayant bénéficié de locaux commerciaux. Ces locaux relevant du patrimoine de l’AADL et de l’OPGI permettront aux bénéficiaires d’assurer des activités commerciales et des services. L'opération s’inscrit dans le cadre de l’attribution de 325 locaux relevant des deux organismes. Revenant sur le programme visant la réalisation de marchés couverts et de proximité, le Premier ministre a insisté pour que ce programme soit réalisé avant le début du mois de Ramadhan pour permettre d’offrir des postes d’emploi aux jeunes chômeurs et contribuer à la défense du pouvoir d’achat des citoyens. Le Premier ministre a beaucoup insisté sur les délais de réalisation des différents projets lancés au complexe olympique d’Oran et la poursuite des travaux du tramway d’Oran, dont la tarification a été fixée à 40 DA le ticket conformément à la spécificité du tracé s’étendant sur 18,7 kilomètres.
Sonia B.
 

Comment (2)

    00213
    12 avril 2013 - 17 h 05 min

    Sellal demeure sans aucun
    Sellal demeure sans aucun doute le meilleur présidentiable.
    Son style emplie d’efficacité plait même au très critique patronat algérien.
    Rebrab lui même a avoué que c’était l’un des premiers ministres les plus efficaces.
    .
    Il fait un pas vers les kabyles en augmentant les capacités financières des wilayas concernées et met la pression pour développer celle du Sud.
    C’est sans aucun doute l’homme du consensus.
    Il ne manquerait plus qu’il se présente sous une autre étiquette que le FLN qui est « cramé ».
    .
    Tous les hauts fonctionnaires étrangers (français, canadien, britannique, qataris…) ayant coopéré avec lui, ont été marqué par le changement politique amorcé.




    0



    0
    Anonyme
    12 avril 2013 - 9 h 06 min

    Des experts qui mené le pays
    Des experts qui mené le pays droit contre le mur, on n’en veut pas. la consitution doit etre l’émanation de la volonté populaire. si ces gens là n,ont pas encore compris qu’ils sont indésirables, alors ils seront jugés, punis et balayés.
    Tout fait semblant de défendre le président Bouteflika, mais en agissant de la sorte ,ils ne font que L,enfoncer davantage. il y a un proverbe français qui dit  » à trop prouver, on prouve rien! », ceux qui le défendent sont ceux-là qui sont coupables et ont des choses à se reprocher et à cacher. laissons de coté Bouteflika, le DRS doit enquêter sur tous les courtisans de Bouteflika. Tout au moins , je dirais ce ci à leur endroit : quelle loi, quelles prérogatives vous accordent ce droit de juger un président et ses actes. en d,autres termes, vous n,avez ni le droit ni e pouvoir, ni de le condamner, ni de le gracier. Alors cessez de chercher hypocritement à le disculper, nous avons tout compris. vous defendez vos intérêts cachés! un pouvoir et un systéme de calns qui chercher tous les scénarios pour sa pérennité. Une opposition affaibli au point ou aucun leadership ne de dégage; des promesses de reformes et d’avancée démocratique non tenues Tout cela étaient l’engagement du processus du 4éme mandat. Un seule chose dissuaderait Bouteflika et son clan: c’est la mort. Alors pour sauver l’Algérie , prions!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.