Chômage : Tahar Belabbas appelle à «un changement de système»

La figure de proue du mouvement des chômeurs du Sud, Tahar Belabbas, a appelé, aujourd’hui à Alger, à «un changement de système et à en finir avec la corruption érigée en mode de gouvernance». Intervenant lors d’un forum sur les libertés, organisé par le FFS, le coordinateur du Comité national de défense des droits des chômeurs ne s’est pas limité aux revendications bien connues de ces jeunes chômeurs du sud du pays. Il considère que les problèmes des jeunes, le chômage en particulier, sont la conséquence de «la mauvaise gouvernance, devenue une politique». D’où, selon lui, la nécessité de changer de système politique. Comment y arriver ? Tahar Belabbas semble détenir la clé. Pour lui, il faudra un vaste travail de sensibilisation à la fois du peuple et de l’élite. «Une véritable coordination des chômeurs, des jeunes et des étudiants permettra à coup sûr de mettre fin à cette féodalité moderne», a-t-il relevé, estimant que «l’absence d’une volonté d’amorcer un véritable dialogue social avec des partenaires crédibles et légitimes est l’un des points noirs de ce pouvoir qui se cache derrière des alibis juridiques pour étouffer les voix libres et autonomes». «Notre objectif est d’être agréé en tant que syndicat des chômeurs. Nous comptons sur toutes les voix libres pour nous aider à faire avancer notre cause. Nous ne sommes ni extrémistes ni autonomistes», a-t-il affirmé en cette journée mondiale du travail. Pour lui, bien que les revendications de son mouvement soient d'ordre social, le problème de fond est éminemment politique.
Sonia B.
 

Comment (29)

    abdelkader wahrani
    3 mai 2013 - 20 h 18 min

    qui s´occupe de ces
    qui s´occupe de ces imbéciles???. tfouh Allah 3ynelha selaa chemayette.




    0



    0
    abdekaadziri
    3 mai 2013 - 15 h 04 min

    ouah ya abdeka el wahrani tu
    ouah ya abdeka el wahrani tu as pris combien de kilos depuis ton el-aziz 1er a était installer au pouvoir si tahar sur la photo me parait mince et élegant abdeka les cartouches commece a étre humide ça sent la fin des léches-bottes de ce régime corrompus




    0



    0
    abdelkader wahrani
    3 mai 2013 - 14 h 08 min

    non pas de changement du
    non pas de changement du systéme, nous sommes trés bien avec ce systéme, on ne trouvera jamais mieux? foutez nous la paix laissez nous tranquille dans notre pays, on a pas besoin de vous, bande de traitres au service de l´ennemi et des traitres a la patrie. ce pseudo belabbes est traitres et un partisan du printemps arabe criminel, il travail pour l´étranger, il mérite un chatiment exemplaire. Allah yan3lha selaa, chemayette.




    0



    0
    youyou
    3 mai 2013 - 10 h 25 min

    mais il a milles fois raison
    mais il a milles fois raison il faut changer ce systéme mafieux corrompu et incompétant il faut faire degager ces vieux sénils scotcher a leur chaises vous etes qui vous defendez quoi pourquoi vous ecrivez des mechancetes contre cet algerien digne de ce nom en algerie tout le monde dit l’état est absent mais attention si tu touches les interets de ceux qui nous traite comme des moutons la il y’a danger et l’état surgit moralité ce si tahar a mis la main ou il ne fallait pas les ignobles qui traite belabbas de harki feraient mieux de dennoncer le clan de tlemcen qui a piller nos richesses zahma-zahma vous aimez notre pays les hyenes le vautours courage si tahar le temps de donnera raison moutas el hassadines VIVE L’ALGERIE debarasser des khoubatas




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.