Sellal joue de nouveau au pompier dans le Sud

Après la visite effectuée en novembre dernier à Ouargla, suite aux mouvements de protestation qui s’étaient emparés de plusieurs localités de la wilaya, notamment le chef-lieu, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, sera ce samedi 11 mai dans une autre wilaya du Sud, Laghouat, qui compte aussi parmi les régions pétrolifères du pays, puisqu’elle abrite le plus grand champ gazier d’Algérie, Hassi R’mel. Mais c’est l’autre similitude avec la wilaya de Ouargla qui revient au premier plan avec ce déplacement du Premier ministre. En effet, les deux wilayas ont vu, ces derniers mois, les populations de ces régions monter au créneau pour réclamer une part des projets de développement du pays et dénoncer la marginalisation dont elles se disent victimes. A Ouargla, comme à Laghouat, le taux de chômage, notamment chez les jeunes, est des plus importants. Certes, cela n’est pas le propre de ces régions, mais ce qui agace ces populations, c’est le contraste entre, d’une part, la présence dans la région d’un secteur des hydrocarbures qui carbure – au sens propre comme au figuré – et qui brasse les milliards de dollars dont l’Algérie a énormément besoin, et, de l’autre, l’absence de perspectives de développement. C’est pour cela que la visite de M. Sellal revêt un cachet plus politique que technique. Il y va, en pompier, pour tenter de rassurer une population excédée par les promesses sans lendemain de nos dirigeants.
Amine Sadek
 

Comment (3)

    AL
    11 mai 2013 - 12 h 26 min

    alors pourquoi pas Mr.SELLAL
    alors pourquoi pas Mr.SELLAL … Président ?




    0



    0
    00213
    10 mai 2013 - 20 h 46 min

    Au lieu d’éteindre le feu,
    Au lieu d’éteindre le feu, pourquoi ne pas faire en sorte qu’il ne s’allume pas ?
    .
    Ceci étant dit, on voit une fois de plus que M. Sellal est beaucoup sur le terrain que tous ses prédécesseurs (même en temps de campagne présidentielle).




    0



    0
    Brahim Haddou
    10 mai 2013 - 14 h 44 min

    on vous a déjà expliqué à
    on vous a déjà expliqué à maintes reprises que les contestataires ne font pas de reproches aux dirigeants de l’état, cela se confirme quand bcp de jeunes interrogés par des journalistes de presse, ils sont unanimes à reconnaître de bonne fois que les décideurs ne doivent pas être accusés de tous les maux, que les problèmes se posent au niveau local et non national, les jeunes ne sont pas excédés par les promesses non tenues des dirigeants, mais par des bureaucrates locaux mafieux, affairistes véreux qui n’appartenant pas à la « clientèle » du pouvoir, contrairement à ce qui est prétendu. pas d’amalgames svp. ce sont ces affairistes corrompus qui gèrent les dossiers en toute opacité et clientélisme, qui dilapident les biens qui entretiennent la bureaucratie, provoquent les lenteurs des dossiers de logements, emplois etc. alors cessez d’attribuer les causes de ces problèmes au gouvernement alors que celui ci n’est pas critiqué par les jeunes et qui au contraire ils en sont reconnaissants envers le gouvernement qui a satisfait quelques unes de leurs doléances et qui traitent sérieusement leurs problèmes. il faut bien que vous comprenez cela monsieur saddek. abdemalek sellal est quelqu’un de très sérieux,intègre et compétent, on l’a bien vu lorsqu’il occupait le poste du ministère de l’eau, avec son bilan ultra positif dans le domaine, avec comme plus grand résultat la réussite d’avoir gagné le défi de l’eau, le faisant couler en abondance.sellal, est un homme chevronné concernant les affaires locales et c’es un homme de proximité. ses méthodes sont très scrupuleuses.il n’est pas du genre à faire des promesses sans lendemain.huit mois qu’il est à la tête du gouvernement et son bilan est relativement satisfaisant, même s’il a encore du pain sur la planche, il est conscient, même si le rythme n’a pas peut être pas été celui qui l’aurait souhaité, il s’attelle à accélérer ce qui doit être fait et résoudre ce qui doit être résolu.c’est un homme d’écoute. il n’est nullement exagéré de dire que sellal est un quelqu’un d’irréprochable dans sa gestion des problèmes, dossiers, deniers publics etc. les amateuristes locaux qui gangrènent les administrations à laghouat, sont des gens félons corrompus appartenant au mouvement « rachad » car malheuresement, bcp de félons corrompus de rachad et autres officines hostiles à l’algérie, travaillent dans les mairies, dairas etc. c’est contre ces gens là et des « chakib khelil » locaux que les jeunes sont en colère et non le pouvoir central.il est par contre temps que le gouvernement destitue ces traîtres de leurs postes et les remplacer par des patriotes quo s’atelleront de répondre de manière appropriée aux préoccupations des populations; monsieur saddek allez faire des reproches à ces traîtres fripouileux au lieu d’avoir la mauvaise foi d’être toujours réticent envers le gouvernement qui n’ a pas de baguette magique.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.