La police «prête» à appliquer le permis à points

Selon le directeur de la sécurité publique à la DGSN, Aïssa Naïli, les services de police sont totalement prêts à mettre en application le permis à points. Intervenant aujourd’hui lors d’une rencontre sur l'évaluation des activités préventives en matière de sécurité routière, ce responsable à la DGSN a assuré que tout était fin prêt pour une application efficiente de ce nouveau système visant à inciter les automobilistes respecter le code de la route. Il a indiqué qu’une formation et des explications avaient été données aux agents de police au niveau national. La priorité pour les agents de la sécurité publique consiste en la prévention et la sensibilisation, a-t-il souligné. Selon lui, la sensibilisation n’exclut pas une application rigoureuse des textes contre «celui qui porte préjudice à la sécurité routière et à celle d'autrui». D’après lui, des rapports réguliers sont rédigés et transmis aux institutions concernées pour leur signaler les cas qui causent des accidents de la circulation. Le projet de mise en place d’un permis à points d’inspiration française a été entamé il y a quatre ans. Mais pour des raisons inavouées, ce projet a connu d’énormes retards. Le ministre des Transports, Amar Tou, l’avait annoncé pour le mois de novembre dernier. Mais son application semble avoir été renvoyée à une date encore inconnue. Les accidents de la route causent la mort de 4 000 personnes chaque année.
S. Baker

Comment (6)

    mehboul
    30 mai 2013 - 12 h 38 min

    Vous pouvez essayer tous les
    Vous pouvez essayer tous les permis du monde (et éviter de copier comme des imbéciles)vous pouvez changer les couleurs du carton(et nous éviter la couleur du sang)le problème est lié à l’éducation et au civisme bref au civilisationnel.Des mômes qui ont grandi dans la rue quelle forme d’éducation ont-ils raisonnablement reçue?Quels sont leurs référents ou repères si ce n’est le comportement de voyoux ;affreux sales et méchants….Attendons patiemment les prochains siècles pour nous fixer..et copions et copions sur les autres.




    0



    0
    Nourdine
    29 mai 2013 - 12 h 21 min

    Il y a trop d’imbéciles voire
    Il y a trop d’imbéciles voire de criminels sur nos routes qui feront que le permis à point ne suffira pas – j’espère me tromper – Une seule solution pour endiguer cette hécatombe : tu tues … tu meurs … c’est un peu fort c’est vrai … pour être efficace dans la lutte contre les chauffards, il faut décréter qu’au delà d’une certaine vitesse (le mal est là) ce n’est plus le chauffeur qui sera sanctionné mais le véhicule qui sera détruit en bonne et due forme.

    La police est « prête » a appliqué le permis à points !? Est-t-elle prête a lutter contre ses propres « démons » en contenant l’excès de zèle de ses brebis galeuses (fort heureusement pas très nombreuses). L’est-t-elle pour nous donner les moyens de l’aider dans cette lutte.




    0



    0
    amyne
    29 mai 2013 - 12 h 06 min

    connaissant l excés de
    connaissant l excés de zèle des algeriens en général et celui de nos policiers en articulier …faudra s attendre à beaucoups de couacs et de problèmes….




    0



    0
    Anonyme
    27 mai 2013 - 20 h 48 min

    Dommage que nous précipitons
    Dommage que nous précipitons les choses alors que nous sommes pas en mesure pour une application juste sans faille pour tous les citoyens .
    Il est important de délivrez un permis de politesse qui va avec la conduite et le code celui qui ne respecte pas une plaque ne respecte rien .
    On ne connait pas ce que l’on a pas appris .
    Il est regrettable d’entendre chaque jours des vie humaines mortes a cause d’accidents de la route .
    Il faut soigner le mal de sa racine si non l’infection se propage dans tout le corps .




    0



    0
    00213
    27 mai 2013 - 20 h 14 min

    Il faudrait déjà qu’il soit
    Il faudrait déjà qu’il soit prêt à faire appliquer la loi tout court.
    .
    Leurs dépendance à la tchipa les rends inutiles.
    Et leurs arrogances les rends haïssable.
    En résumé une police au service de l’oncle, du maire, du fils du capitaine ou du riche entrepreneur, mais surtout pas au service du peuple.
    .
    A l’évidence, ils ont oublié que leur but ultime est le service à la population (qui doit être accompagné de force mesurée pour faire régner la loi).
    99% de la population haie la police! Aucun responsable ne s’est jamais demandé pourquoi?!
    .
    Il devrait y avoir un vrai service de « police des polices » avec de gros moyens et un recrutement basé sur l’étique.
    Des sortes de patrouilles en civil qui se font passer pour des citoyens lambdas et au premier écart : On intervient, on identifie puis on sanctionne lourdement les agents pour la corruption ou le manque de respect.
    De façon à faire régner un sentiment de « peur » chez les nombreux barbouzes.
    .
    Mais plus SINCÈREMENT : Qui n’a jamais été content de glisser un billet pour s’éviter un retrait de permis ou récupérer une carte grise saisie…
    😉




    0



    0
    maleh
    27 mai 2013 - 19 h 34 min

    L’application stricte du
    L’application stricte du règlement du permis à points dépend de qui l’on est?fils de qui?…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.