Ali Yahia Abdenour dénonce un détournement de fonds à la LAADH

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) est secouée par une nouvelle crise née de soupçons de détournements de fonds qui pèsent sur certains de ses membres. Une enquête est en cours, apprend-on d’une source sûre. Elle est centrée sur la période où Mustapha Bouchachi était président de l’organisation. Bien que non concerné directement par ces «soupçons», Me Bouchachi n’a pas présenté son bilan moral et financier avant de partir, précise notre source. Aujourd’hui, dans une lettre ouverte à l’actuel président de la LADDH, Noureddine Benissad, Ali Yahia Abdenour jette un pavé dans la mare. Il reproche ouvertement à Bouchachi de n’avoir pas présenté son bilan moral et financier. Pis encore, il fait référence à cette affaire de détournement. «Il y a deux mois, le docteur Kamel Eddine Fekhar, membre du comité directeur de la LADDH, et président de la section de Ghardaïa, m’a informé de son intention de déposer plainte auprès de la justice pour le détournement des fonds de la Ligue par des personnes à leur profit», a souligné Me Ali Yahia, membre fondateur de LADDH qui dit avoir suggéré que le problème soit réglé à la réunion du comité directeur. Mais la situation est telle qu’il est difficile d’agir de la sorte. La LADDH s’enlise ainsi dans une crise interne inédite, doublée d’un scandale de corruption qui pointe à l’horizon. Pour Ali Yahia Abdenour, les règles de jeu sont totalement faussées et la Ligue est dévoyée de sa mission de défendre les droits de l’Homme, dès lors qu’elle ne respecte ni la loi ni la démocratie. Dénonçant l’hyper-présidence créée par l’ancien président Bouchachi, Me Ali Yahia reproche à Benissad de n’avoir rien fait pour rectifier le tir. «La crédibilité ne se construit pas en tournant le dos aux droits de l’Homme», a regretté Me Ali Yahia. La LADDH, qui passe son temps à dénoncer l’atteinte des droits de l’Homme, se retrouve ainsi face à un grave précédent de nature à entacher sa crédibilité.
Sonia B.

Comment (12)

    Sonia
    2 juillet 2013 - 13 h 29 min

    @Adel
    ta haine des kabyles va

    @Adel

    ta haine des kabyles va te tuer … mais la bave du crapaud (adel) ne peut atteindre la blanche colombe( le vrai patriote Said TOUS LES JOURS ) , ya si Adel , khwanji admirateur du Front dezs Insatisfaits Sexuels (F.I.S), vous pouvez bosser pour la oumma mais l’Algérie khtik , c’est notre pays à tous , Said saadi est dans son pays , ton Sidi Abassi est au Qatar avec les dollars du Qatar , il célébre un mariage royal pour son fils , comme il a placé ce meme fils au lycée français Descartes , en arabisant et islamisant à tour de bras les écoles pour le peuple qu’il méprise !




    0



    0
    Anonyme
    1 juillet 2013 - 16 h 57 min

    JAZ, vous adressez à qui
    JAZ, vous adressez à qui exactement et que vous traitez de « sans cervelle » ou de « mutant » ?




    0



    0
    00213
    1 juillet 2013 - 11 h 07 min

    C’est pas grave car c’est un
    C’est pas grave car c’est un détournement de fond démocratique !
    >-( )




    0



    0
    Adel
    1 juillet 2013 - 10 h 27 min

    Cela n’est pas une surprise
    Cela n’est pas une surprise pour les vrais patriotes, Maître Yahia respect pour votre age, mais avez vous oublié votre cirque contre les institutions algériennes avec said samedi vous avez régalé les chaines sionistes avec El Khanzira en tête, nous, nous savions que cette LAADH est une officine créee pour salir l’algérie. C’est l’histoire de l’aroseur arosé. Finalement la morale est sauve, les donneurs de leçon n’ont aucune moralité.




    0



    0
    JAZ
    1 juillet 2013 - 7 h 31 min

    Les commentaires sont
    Les commentaires sont horribles,mm les plus valeureux des Algériens sont souiller par des imbéciles sans cervelle,décidément le peuple est noyée par des mutants ,produits 100/100 ,made in Algéria,et se disent patriotiques,quelle blague!!!!.




    0



    0
    inspektor Tahar
    30 juin 2013 - 21 h 09 min

    Ali Yahia Abdenour dénonce un
    Ali Yahia Abdenour dénonce un détournement de fonds à la LAADH….Les membres de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH)aiment la liberte et l’argent. Nous avons appris a venerer le dollar et l Euro a la place du Createur…du pus petit epicier magouilleur jusqu au plus haut niveau du gouvernement….Non…Non..pas tous les Algeriens car il y a quand meme des honetes gens….comme disent les Allemands  » Das Geld Regiert Die Welt…




    0



    0
    Chawi pure laine
    30 juin 2013 - 19 h 40 min

    cette ligue devrait avoir le
    cette ligue devrait avoir le nom de la ligue Algérienne de defense des anciens du FIS, moi je leur ai envoyé une demande une fois et je n’ai pas eu de réponse car je suis patriote alors j’ai lavé ce MOUNAFEK de sidhoum dans la presse,quel dossier cette ligue a défendu à part celui des anciens internés de Reggane? qui méritent Guantanamo, ce sont tous des corrompus et celle la c’est une chipa halal made in fis




    0



    0
    Karl Lawson
    30 juin 2013 - 19 h 11 min

    LA HONTE!
    LA HONTE!




    0



    0
    Anonyme
    30 juin 2013 - 17 h 35 min

    ce mec est unique dans
    ce mec est unique dans l’histoire, comment a-t-il fait pour rester vivant et au même temps connaître des secrets terribles que personne ne pouvait même soupçonner ? Il est incorruptible et honnête. Il est courageux aussi : Au moment même ou 99,99 % des kabyles pensaient dur comme fer que Abbane Ramdane est l’homme le plus intelligent de toute l’histoire de l’humanité, lui, il dit à la télévision Kabyle la plus regardé celle qui n’est pas contrôlé par le régime, non ce mec ( Abbane) est le plus grand traitre qu’à connu la Kabylie. C’est lui qui planifié puis ordonné l’exécution et donc l’élimination physique de tous les berbéristes qui étaient dans le FLN -ALN. Les langues commencent à se délier et es héros den kabylie changent de nom: Aimech Ali, Baï Ouali, …




    0



    0
    Horizon
    30 juin 2013 - 17 h 03 min

    Même pas surpris.
    Le tiroir

    Même pas surpris.
    Le tiroir caisse de la trésorerie n’avait de contemplation que tout les charognards qui graviter a sa direction.
    Tous des opportunistes démasqués.
    Mais personne n’est choqués.
    Ça ce termine toujours comme ça en Algérie quand vous confiés les déniés public a des charlatant qui doivent les gérées ces déniés public .




    0



    0
    NASSER
    30 juin 2013 - 16 h 51 min

    Me Ali Yahia était trop
    Me Ali Yahia était trop préoccupé par le « qui tue qui » et les disparus du FIS/GIA du fait de son extrême allégeance aux ONG qui le manipulent surtout Françaises




    0



    0
    louisette
    30 juin 2013 - 16 h 32 min

    cordonnier mal chaussé..et ça
    cordonnier mal chaussé..et ça prétendait donner des leçons!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.