Violente attaque de Djaballah contre l’armée algérienne

La destitution du président égyptien Mohamed Morsi par l’armée semble rappeler au chef islamiste Abdallah Djaballah de très mauvais souvenirs. Ce qui se passe dans ce pays a donné de la matière à ce personnage en perte de repères pour se lancer dans une diatribe d’une rare violence contre l’ANP, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée, aujourd'hui lundi, au siège de son parti. «Ce qu’ils ont fait en arrêtant le processus électoral en 1992 est un crime contre la démocratie», a-t-il lâché devant les journalistes qui ne s’attendaient sans aucun doute pas à un tel ton. Le président du Front de la justice et du développement fait indirectement le lien entre la situation en Egypte et ce qui s’est passé en Algérie avec l’arrêt du processus électoral. Pour celui qui se présente, à l’occasion, comme « le fondateur des Frères musulmans» en Algérie vers le début des années 80, «le prétexte qu’ils (les militaires) ont inventé, selon lequel les islamistes usent de la démocratie pour l’interdire ensuite, est un pur mensonge». Accusant les militaires de «putschistes», d’«antinationalistes» et d’«inhumains», le chef islamiste ne s’arrête pas là puisqu’il affirme même être convaincu que «les agissements» de l’armée demeurent les mêmes jusqu’à ce jour. Il impute d’ailleurs la responsabilité de l’échec de ses anciennes formations politiques aux «agissements des services de renseignement et du ministère de l’Intérieur» qui, dit-il, n’ont jamais cessé de le poursuivre. Il va même jusqu’à impliquer l’ancien ministre de l’Intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni, dans ces accusations. «Même Zerhouni a reconnu que c’est le pouvoir qui a fomenté ces coups contre moi», a-t-il confié aux journalistes présents. Djaballah n’a, par ailleurs, pas ménagé Amara Benyounès qu’il a traité «d’ignorant». Il a également fait état de «contacts» entre sa formation et le MSP d’Aderezzak Mokri en vue de la présidentielle de 2014.
Amine Sadek

Comment (37)

    Mére-patrie
    10 juillet 2013 - 9 h 56 min

    On dit que le ridicule ne tue
    On dit que le ridicule ne tue pas !
    Si une intervention militaire intervint il y a plus de deux décennies pour sauver la république taraude encore l’esprit de certains musulmanisés qui se sentent toujours frustrés, que dire alors de l’accumulation çà et là de provocations perverses que la mouvance musulmanisée ne manquerait pas d’exploiter à son profit pour se remettre de nouveau en selle et répandre encore la pagaille.
    Ne faut-il pas chercher les véritables raisons qui poussent ce frère musulmanisé à réagir de la sorte ? Sont-elles seulement externes ? Non bien sûr ! La débauche gangrène en effet la société algérienne depuis le jour où il a été tacitement toléré ce fameux ménage entre la mosquée, et le cabaret.
    Ce dérèglement moral depuis bat son plein. N’a-t-il pas été considéré comme un moyen d’occupation citoyenne respective. Ne porte-t-il pas dans ses entrailles le spectre de l’anarchie. Combien même est-il palliatif mais ne produise-t-il pas aussi une arme à double tranchant. Faut-il vraiment gagner un laps de temps de stabilité et/ou de sécurité au détriment des us et coutumes de la famille algérienne.
    Pire encore, le Bar et la mosquée furent ces derniers temps couronnés par la naissance d’une bâtarde étrangère à la société algérienne appelée « Kheima » autrement dit boite de nuit ou bordel de luxe. Les centres des grandes villes ne souffrent-ils pas déjà assez. Si le citoyen honnête les répugne, et cherche en vain de changer de domicile pour s’en échapper, les institutions de l’Etat quant à elles ; chargées de l’ordre et de la sécurité semblent passives et/ou leur offrir souvent une garde et une protection.
    L’exemple inédit qui se répand de bouche à oreille n’est-il pas édifiant ? : Un ministre de la république n’a pas trouvé mieux qu’une de ses boites de nuit, non sans gêne, pour organiser une cérémonie officielle dites-vous bien ; de remise de prix, le jeudi soir du 04 juillet 2013, à l’occasion du 50éme anniversaire de l’indépendance !
    S’il a été quelque part décidé indûment d’autoriser le dévergondage en Algérie, n’aurait-il pas mieux fallu respecter la famille traditionnelle algérienne en délocalisant ce genre de lieux malfamés pour les installer par exemple en dehors des agglomérations de la ville comme c’est le cas à l’étranger même chez les pays agnostiques dans le but de respecter les convictions et les droits des autres citoyens au repos et au bien-être.
    L’Algérie n’a-t-elle pas suffisamment souffert. Ne faut-il pas rappeler que l’état d’esprit des anglo-saxons ignore totalement ce que c’est le bien ou le mal. Ce qui l’intéresse ce sont absolument et seulement ses intérêts. Et l’Algérie en lui offre tant pour qu’il s’en défait ou l’oublier dans ses plans de déstabilisation.
    Si naguère le terrorisme était l’arme des démunis aujourd’hui des jeunes aisés et nantis auxquels on a bourré le crane de violence et d’idéologie factice en font partie. L’exemple syrien est là pour le prouver.
    Des centaines de jeunes européens d’origine musulmane ne font-ils pas partie de la meute terroriste, de mercenaire, et de djihadiste qui combattent impitoyablement le régime légal de Damas.
    N’a-t-il pas suffi pour les marionnettistes anglo-saxons qui y sont derrière d’endoctriner ces jeunes par leur propre définition de la violation du droit et de la justice pour que ces pantins-terroristes trouvent le chemin de l’épouvante et des sangsues.
    Certaines analyses promettent par contre que les anglo-saxons tomberont tout ou tard dans leur propre souricière. L’acte terroriste récent de Londres où un soldat britannique a été « machetté » en plein jour n’est-il pas un exemple qui prélude d’autres similaires pour une raison ou une autre mais n’importe où ?




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 23 h 31 min

    casses-toi !!! djaabato tu
    casses-toi !!! djaabato tu n’es qu’un microbe.




    0



    0
    syriano
    9 juillet 2013 - 22 h 35 min

    @Horizon
    Ramadan Moubarak

    @Horizon
    Ramadan Moubarak pour ceux qui le font, a toi,a tous les freres du site et bien sur a l’équipe d’AP.




    0



    0
    Horizon
    9 juillet 2013 - 19 h 26 min

    @ SSA
    Salem Alikoum Mon

    @ SSA

    Salem Alikoum Mon frère.

    Tu n’a certainement pas du lire mes commentaires sur ce site A.P.sur les sujets aillant trait au cfcm .
    Je suis le premier qui à incendier cette association au service du crif .
    Je n’ai cesser de dénigrés le cfcm avec mépris et sans ménagement.
    Donc ce n’est pas pour suivre le moindre conseil venant de leur pars.
    Et je commence le ramadan demain le mercredi 10 juillet 2013.
    Les seul qui vont certainement commencer autrement que tous le monde ce sera comme toujours le Maroc.
    Pose moi la question simplement et évite les suspicions ou évite de prêcher le faux pour savoir le vrai.
    A toi comme d’autres internautes je te répondrais sen mentir même si cela et en ma défaveur auprès des autres.
    Y a t-il autre chose pour toi que tu voudrais savoir !!!
    Pendant le Ramadan je quitte le site pendant la semaine , seulement que le week-end .




    0



    0
    allil
    9 juillet 2013 - 18 h 02 min

    ce jaballahrepresente qui de
    ce jaballahrepresente qui de qu’elle droit il parle d’aprés les dire meme sa femme n’a pas votée pour lui .




    0



    0
    le Naïf
    9 juillet 2013 - 15 h 33 min

    On dit que le ridicule ne tue
    On dit que le ridicule ne tue pas !
    Si une intervention militaire intervint il y a plus de deux décennies pour sauver la république taraude encore l’esprit de certains musulmanisés qui se sentent toujours frustrés, que dire alors de l’accumulation çà et là d’autres provocations perverses que la mouvance musulmanisée ne manquerait pas d’exploiter à son profit pour se remettre de nouveau en selle pour répandre la pagaille.
    Ne faut-il pas chercher les véritables raisons qui poussent ce frère musulmanisé à réagir de la sorte ? Sont-elles seulement externes ? Non bien sûr ! La débauche gangrène en effet la société algérienne depuis le jour où il a été tacitement toléré ce fameux ménage entre la mosquée, et le cabaret.
    Ce dérèglement moral depuis bat son plein. N’a-t-il pas été considéré comme un moyen d’occupation citoyenne respective. Ne porte-t-il pas dans ses entrailles le spectre de l’anarchie. Combien même est-il palliatif mais ne produise-t-il pas aussi une arme à double tranchant. Faut-il vraiment gagner un laps de temps de stabilité et/ou de sécurité au détriment des us et coutumes de la famille algérienne.
    Pire encore, le Bar et la mosquée furent ces derniers temps couronnés par la naissance d’une bâtarde étrangère à la société algérienne appelée « Kheima » autrement dit boite de nuit ou bordel de luxe. Les centres des grandes villes ne souffrent-ils pas déjà assez. Si le citoyen honnête les répugne, les institutions de l’Etat chargées de l’ordre et de la sécurité semblent leur offrir souvent une garde et une protection.
    L’exemple suivant n’est-il pas édifiant ? : Un ministre de la république n’a pas trouvé mieux qu’une de ses boites de nuit pour organiser une cérémonie de remise de prix, le jeudi soir du 04 juillet 2013, à l’occasion du 50éme anniversaire de l’indépendance !
    S’il a été quelque part décidé indûment d’autoriser le dévergondage en Algérie, n’aurait-il pas mieux fallu respecter la famille traditionnelle algérienne en délocalisant ce genre de lieux malfamés pour les installer par exemple en dehors des agglomérations de la ville comme c’est le cas à l’étranger même chez les pays agnostiques dans le but de respecter les convictions et les droits des autres citoyens au repos et au bien-être.




    0



    0
    Anonyme
    9 juillet 2013 - 13 h 08 min

    il peut chanter le
    il peut chanter le canari,nous sommes vaccinés,les barbus sont les idiots utiles des occidentaux-sionistes




    0



    0
    abdelkader wahrani
    9 juillet 2013 - 12 h 41 min

    les Islamistes ne sont pas
    les Islamistes ne sont pas des musulmans, sont des mounafikine (hypocrites) partisans de Satan, ennemis d´Allah, mauvais croyants criminels, il veulent créer la FITNA entre le peuple algerien musulman, les islamistes ne sont pas nos fréres? les islamistes algeriens refusent de dénoncer la colonisation criminelle du sahara occidental et les souffrances des opprimés sahraouis musulmans pour des raisons qui restent obscures.quiconque délaisse sa langue sans contrôle, Satan le conduit ou il veut jusqu´a ce qu´il le fasse tomber dans un précipite affreux. que la malédiction d´Allah soit sur les hypocrites.




    0



    0
    scorpion2012
    9 juillet 2013 - 9 h 28 min

    ya si djaballah HAZEK EL MA
    ya si djaballah HAZEK EL MA je te conseille d’aller ailleurs pour ous convaincre de tes idioties.on a plus besoin des gens qui se cachent derriere l’islam va chez el kardawi pour que tu sois pire que lui .l’endoctrinement des peuples contre leur armees est FINI ya multi parti .t comme une abeille sterile elle rode vainement.irhal ya jaballah.irhal




    0



    0
    Damoiselle
    9 juillet 2013 - 9 h 28 min

    hamitouche (non vérifié) | 9.
    hamitouche (non vérifié) | 9. juillet 2013 – 1:00

    pis encore ,Morsi allait privatiser le canal de suez puis le vendre aux qataris . le canal est devenu la 3e source en devises de l’Égypte!les revenus assurés par le canal, bien qu’en diminution, sont vitaux pour l’Égypte. Ils représentent la troisième source de devises : 4 milliards de dollars par an, soit 10 % du budget de l’État. La suppression de cette manne pourrait déstabiliser une Égypte qui reste un des grands alliés de l’Occident au Proche-Orient.




    0



    0
    raselkhit
    9 juillet 2013 - 9 h 00 min

    Tout le monde constate que
    Tout le monde constate que toutes les guerres que les USA ont engagées ont été perdu 1947 Korée 1962 Viet Nam les année 70 Pays Latino Américains 1983 Somalie 1985 Yemen 1991 Irak 2010 Lybie 2011 Syrie 2013 Egypte Alors ils se trouvent de temps à autre des petis roquets qui croient qu’en aboyant pour le compte des USA ils risquent d’obtenir un nonos.Ils se trompent comme tous ceux qui ont cru qu’en devenant un laquais de l’Occident on leur octroira le statut d’humain (Voir le sort de nos harkis)
    LA CHUTE DE ROME EST POUR DEMAIN Les peuples relèveront la tête et bouteront dehors tous ces minables qi n’arrivent pas à suivre le cours de l’Histoire




    0



    0
    4Algeria
    9 juillet 2013 - 8 h 39 min

    Ma-djab-Allah..walou..
    Un

    Ma-djab-Allah..walou..

    Un voyou sioniste ainsi que ses frères et sœurs qui n’ont ni concept d’humanité ni de pays ou patrie..
    ils prêchent le culte de la mort et la haine de la femme.
    ils répandent, le sang comme un sacrifice pour plaire à leur dieu .. Satan.. leur maître suprême..
    des pédophiles, où les petites filles à leur jeune enfance sont sexualisées..
    ils prétendent à la morale alors qu’ils sont les perverties ..

    Le jour est venue où le musulman réalise que les islamistes ne sont des sionistes en déguisement.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.