Peuple digne, roi soumis

Par Kamel Moulfi – Personne n’arrive encore à admettre qu’un tel fait aussi scandaleux puisse se produire chez nos voisins de l’ouest : le souverain marocain a décidé de gracier un violeur d’enfants espagnol, condamné à trente ans de prison ferme. Il ne faut pas aller loin pour trouver l’explication : la décision a été rendue au lendemain de la visite du roi d’Espagne. Inutile, également, d’insister longtemps pour faire comprendre qu’en Algérie, jamais pareille situation ne se serait produite. Aucune pression extérieure, quel que soit son rang, n’aurait sauvé de la peine capitale ce délinquant et encore moins aurait réussi à le faire bénéficier d’une grâce. La dignité du peuple marocain n’est pas, ici, mise en cause : non seulement la condamnation du violeur d’enfants, en mai 2011, avait été accueillie avec un grand soulagement mais déjà des organisations ont appelé à protester contre la remise en liberté du violeur d’enfants. Le peuple n’y est pour rien, les Marocains eux-mêmes sont victimes de la politique économique libérale qui leur est imposée de longue date et qui fait que le Maroc a accepté la place qui lui a été donnée dans la division internationale du travail : lieu touristique dominé par la pédophilie et la prostitution dont profitent les visiteurs étrangers. Les Etats-Unis, la France et les autres pays de l’Otan veillent à ce que le royaume chérifien ne sorte pas de cette situation de pays colonisé sous de nouvelles formes. A la différence de l’Algérie, dont l’indépendance n’est pas négociable, le Maroc reste un pays fortement dépendant. Le résultat se résume en deux mots : la misère sociale, qui fait côtoyer dans un contraste indécent et révoltant un étalage de richesse chez une minorité de privilégiés qui servent le Makhzen et le dénuement total pour le reste de la population. La pédophilie et la prostitution généralisées dans le royaume chérifien n’est que la conséquence de la politique de soumission aux intérêts occidentaux. Contre la volonté de son peuple qui demande du pain et du travail, pour assurer sa dignité, le Makhzen se lance dans des dépenses inutiles en achat d’armements pour imiter son voisin de l’est et en réalisations de prestige (le TGV parce que le voisin de l’est a construit le métro) au prix d’un endettement dont seule la population et en premier lieu les pauvres auront à en subir les conséquences. En fait, le Makhzen affame son peuple à coups de lignes de crédits qui hypothèquent son indépendance et sa souveraineté chaque jour un peu plus. A terme, le Maroc risque de se retrouver dans une situation économique et sociale inextricable si le peuple ne réagit pas pour arrêter les frasques de son roi, de toute façon illégitime. Le réveil sera brutal pour le monarque.
K. M.
 

Comment (18)

    SiZineddine
    4 août 2013 - 13 h 14 min

    @Securitatea
    J’en ai pas vu

    @Securitatea
    J’en ai pas vu des filles de l’ouest se prostituer en France. Ca, c’est votre mensonge. Et si elles le faisaient, alors croyez moi que les algeriens s’occuperaient d’elles, y compris les algeriens nés en France.
    Vous racontez n’importe quoi securitate. Les filles de l’ouest sont plutot ingenieurs en electronique, en informatiques et travaillent dans les grand groupes, comme Vinci, Alcatel, Societé Generale, Institut Pierre et Marie Curie, Polytechnique où elle font des theses.
    L’université de l’ouest L’USTO forme de bon ingenieurs et quand ces étudiantes viennent en France, c’est pour un Master2, un DESS ou anciennement un DEA et après une these, elles obtiennent un poste dans un grand groupe ou au pire une SSII.
    Ou bien ce n’est pas le même milieu que l’on fréquente.
    Par contre, ces 3 derniere années, j’ai vu des tunisiens ramener de fausses candidates dans les societé d’informatiques, ces candidates tunisiennes ne savent pas écrire une ligne de code, même pas en langage de script. Grâce à un réseau, leur complices ramènent des personnes pour faire faire leur travail. Mais avant cela et voila un peu plus de 10 ans, les femmes tunisiennes que j’ai rencontré étaient brillantes et sérieuses. Elles réussissaient sans trafic leurs études grâce à uniquement leur travail.
    En 10 ans les choses ont changé et des réseau de trafiquant n’hésitent pas à ramener de fausses candidates. Ce réseau est d’ailleurs pisté par les RG et les services des impôts car il brasse beaucoup d’argent. Les fausse candidates versent 30% en cash de leur salaire au membre du réseau.
    Arrêtez de donner une mauvaise image des femmes de l’ouest algerien. Les femmes qui ont une mauvaise moralité à l’ouest ne sont jamais d’Oran. Ce ne sont que de pauvre femmes venues d’ailleurs, de je ne sais d’où et qui après avoir passé quelques années à Oran, elle apprennent la belle langue oranaise et salissent Oran.
    Pour le manque de moralité, les autres régions ne sont pas en reste.
    Oran est une très belle ville et à mon avis, c’est la plus belles ville du monde avec un grand patrimoine historique, ce qui attire des personnes mal intentionné et qui ne sont jamais d’Oran.
    Je ne suis pas sociologue, mais Oran a toujours attiré des étrangers qui la salissent car ils veulent y faire fortune en peu de temps.
    La femme oranaise est une femme instruite, brillante et qui fréquente les meilleures écoles française, style, les mines de Paris, Polytechnique, Centrale. Arretez avec vos clichés. Un jour, vous ou vos fils vous serez sous la direction d’une oranaises comme votre chef de projet si toute fois vous ou vos enfant avez la chance de faire de bonnes études et regagner une grande entité industrielle ou financiere.




    0



    0
    Anonyme
    4 août 2013 - 11 h 59 min

    Merci Abou Stroff, vous avez
    Merci Abou Stroff, vous avez compris mon message.
    Je prends désormais le pseudo *tamergessift*, c’est le nom d’une plante




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    4 août 2013 - 1 h 51 min

    [email protected]
    Pourquoi nous

    [email protected]

    Pourquoi nous ramenez de la sauce que personne ne veut ? Des Algériennes qui vendent leur charme ? C’est un point de détails dans la sordide affaire Marocaine et c’est cela là qui nous intéresse et non les fesses de ces princesses en perte de vie et surtout en manque d’amour, mais çà, c’est une autre histoire




    0



    0
    SiZineddine
    4 août 2013 - 0 h 27 min

    Regardez ce reportage de
    Regardez ce reportage de France 24. Un avocat dit que depuis le Tsounami, les pédophile qui allaient avant en Asie, vont maintenant au Maroc et à Marakech exactement.
    L’association  » Touche pas à mon enfant » milite contre ce fleau qui ronge le Maroc.
    Idem en Tunisie, si les tunisiens ont voté pour Al Nahda, ce n’est pas par hasard. La prostitution, il l’ont ramené jusqu’en France. Comme en France, les maison close ont été fermé, alors les entreprises ont leur cota de prostitué. D’où viennent ces prostitué qui sont engagé pour autre chose que ce qui est sur leur contrat de travail?

    http://www.youtube.com/watch?v=Pr3anCJMdBs




    0



    0
    Anonyme
    4 août 2013 - 0 h 03 min

    SE PRENDRE LES PIEDS DANS LE
    SE PRENDRE LES PIEDS DANS LE TAPIS DEVANT LE MONDE ENTIER.. Quand un homo 6, trébuche sur la vérité? et ne se releve plus? on appel çà..un lâche. pauvre peuple morocco de soumis




    0



    0
    Securitatea
    3 août 2013 - 23 h 53 min

    Le peuple n’y est pour
    Le peuple n’y est pour rien???? Non, monsieur le journaliste: il y a des dizaines de pays bien plus pauvres que le Maroc, où les femmes et les enfants ne sont pas livrés en pâture: dédouaner le peuple marocain, c’est insulter la logique même, pourquoi au Mozambique, Bangladesh….et j’en passe, la pauvreté n’a pas engendré un tel niveau de vice? Les marocains eux-mêmes sont responsables. Pourquoi les yéménites ne font-ils pas la même chose, étant plus pauvres que le Maroc??

    N’oubliez pas aussi que certaines algériennes se prostituent de par le Monde, les filles de l’ouest sont ici à Paris, c’est un fait avéré….donc la rejla algérienne: encore un mythe!!!!!

    Securitatea




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    3 août 2013 - 20 h 32 min

    Vous voyez la différence ? On
    Vous voyez la différence ? On critique l’Algérien parfois pour son manque de civisme, mais l’Algérien, ils défouraillent si on touche à ses gosses et gouvernements ou pas, il ira jusqu’au bout de ce qu’ils croient juste et défendra la veuve et l’orphelin au mépris de sa propre vie … Je me sens fort aujourd’hui, car sur les sites tout le Monde dit :  » quoi ? Les Algériens jamais ils n’auraient pu laissez passer une telle saloperie, les gosses pour eux, c’est leur vie, leur jardin d’Eden, là ou tout s’exprime à travers cette jeunesse infantile et insouciance « … On est des braves gens et Dieu Merci …

    Nous sommes Algériens et non-maghrébin, arabe, ou berbère, mais Algérien dans le sang, dans la mentalité et dans la culotte et cela n’ a pas de prix … Ce n’est pas Tokyo, Londres, New York ou Amsterdam, non. Non ! C’est Alger Algérie




    0



    0
    X man
    3 août 2013 - 17 h 37 min

    Il n y a d’autres
    Il n y a d’autres alternatives pour le peuple marocains que la  »REPUBLIQUE  ». Mais, ont-ils des hommes pour ça ?




    0



    0
    SiZineddine
    3 août 2013 - 16 h 03 min

    Qu’attendent les marocains
    Qu’attendent les marocains pour renverser ce guignole qui les déshonorent tous les jours. Il a vendu le pays aux étrangers, ils a fait du Maroc une destination privilégié des homosexuel et des pédophiles, il a soumis le peuple et l’humilie tous les jours. Le Maroc doit chasser cet imposteur et installer une république avec un vote et où chaque citoyen compte. Le peuple marocain est un peuple brillant et mérite mieux qu’une gros ignare sans honneur comme dirigeant.




    0



    0
    Bélaid
    3 août 2013 - 15 h 18 min

    La pédophilie est un crime
    La pédophilie est un crime abjecte et inhumain, libérer des violeurs d’enfants c’est être coupable du même crime. Aurait il fait la même chose si ce criminel aurait violé son enfant.




    0



    0
    Mohamad el Maadi.
    3 août 2013 - 14 h 48 min

    Pauvre Marocain que dieu les
    Pauvre Marocain que dieu les aides à se débarrasser ce ce MONARQUE CESARO PAPISTE meskine ce peuple est complètement muselé . En Algérie si le gouvernement avait fait ce choix et bien certain aurait fini avec des pruneaux dans la caboche.




    0



    0
    Abou Stroff
    3 août 2013 - 13 h 37 min

    *masloukha ou tadhak a`la
    *masloukha ou tadhak a`la almadbouha*. tout à fait d’accord avec Anonyme (non vérifié) | 3. août 2013 – 12:57. en effet, cette manière de voir les choses et les phénomènes a un nom: la diversion. car, avant de critiquer ce qui se passe chez M6, ne serait il pas plus pertinent d’analyser notre situation? je ne parlerais pas de pédophilie puisque, à priori nous n’avons pas encore entendu parler de pédophiles étrangers venus pratiquer cette « activité » chez nous. bien sûr, des algériens pédophiles, il doit bien y en avoir, mais ils sont algériens non concernés par notre indignation, n’est ce pas? je parlerai donc de la situation kafkaïenne dans laquelle nous vivons en ce moment. note président qui monopolise tous les pouvoirs est aux abonnés absents (peut être qu’il grignote déjà les pissenlits par la racine, d’ailleurs). la classe politique ou ce qui fait office de classe politique est d’une stérilité maladive, etc….la prédation a atteint des sommets vertigineux, les tricheurs du bac ont presque revêtus le manteau de héros nationaux, etc.. sommes alors mieux lotis que le maroc de M6?




    0



    0
    Innocente
    3 août 2013 - 12 h 35 min

    Comment auraient réagi les
    Comment auraient réagi les deux rois espagnol et marocain, si leurs enfants ou leurs petits enfants avaient été victimes de cet acte innommable?




    0



    0
    Crimo
    3 août 2013 - 12 h 11 min

    À ce marocain qui a osé
    À ce marocain qui a osé poster ses saloperies sur AP, sous le pseudo anonyme, je lui répondrai que les violeurs, les assassins algériens ont été encouragés, soutenus par votre roitelet, qui leur ouvrait toute grande les frontières marocaines après leurs méfaits sur le territoire algérien. Nous n’avons pas de leçon à recevoir de leçons de marocains de ton accabit qui soutiennent cette libération d’un pédophile qui a pourtant détruit la vie de plusieurs familles marocaines. Les marocains de ton acabit qui soutiennent cette grâce royale d’un pédophile, est tout d’abord l’ennemi numéro 1 du Maroc et des pauvres marocains qui subissent l’humiliation de la pédophilie, du tourisme sexuel et j’en passe auxquels sont livrés les marocains pour survivre pendant que ton roi héberge et engraisse les pédophiles sionistes et occidentaux dans un luxe, alors que le petit peuple n’a rien à se mettre sous la dent, sa seule moyen de survie de se vendre aux occidentaux. Toi le minable donneur de leçons tu est avant tout et au même titre que ton roitelet de pacotille, un ennemi de ton propre peuple qui a vendu son âme, pour se ranger du côté un régime féodal qui vend, prostitue, drogue tout son peuple pour le livrer au tourisme sexuel, à la pédophilie.




    0



    0
    Patriotique
    3 août 2013 - 12 h 03 min

    @Anonyme, nous ne rions de

    @Anonyme, nous ne rions de personne, Monsieur ou Madame. Nous disons seulement que le peuple marocain frère n'a rien à voir avec ce Makhzen qui le rend dépendant de l'étranger au point de libérer un pédophile sur ordre de Juan Carlos. L'Algérie aurait fait de même ? Vous savez très bien qu'elle l'aurait envoyé balader et, mieux encore, qu'il n'aurait jamais osé en faire la demande.
    AP




    0



    0
    Anonyme
    3 août 2013 - 11 h 57 min

    *masloukha ou tadhak a`la
    *masloukha ou tadhak a`la almadbouha*.
    Le journaliste peut prendre les doigts de ses deux mains et voir s’ils peuvent compter le nombre de violeurs et d’égorgeurs qui ont été libérés en Algérie. Ah mais nos violeurs c’étaient nos compatriotes. Ce n’était pas un espagnol.
    Quant à la prostitution et la pédophilie je ne pense pas qu’il y en ait plus au Maroc qu’en Algérie.
    AP prend apparemment le relais d’El Watan qui, il y a quelques années, avait toujours un article vérulent contre le Maroc. C’est peut-être une division nationale du travail journalistique*.




    0



    0
    Crimo
    3 août 2013 - 11 h 34 min

    Un peuple qui adule une
    Un peuple qui adule une pourriture comme ce roitelet et lui fait allégeance ne mérite pas qu’on le distingue de son monarque à deus sous, il ne faut pas se leurrer les marocains sont très fiers de leur roitelet, les sujets marocains méritent leur sort, ils se complaisent dans cette situation, même le mouvement amazighe du Maroc a fait allégeance à ce roitelet d’origine arabe. Les exceptions marocaines qui critiquent le roitelet sont à compter avec les doigts, la raison de cette allégence d’un roitelet proxénète, parrain de la drogue, les explications de cette situation dramatique est à trouver dans l’analphabétisme et l’incultre de la majorité des marocains, il n’y a qu’à lire les résultats annuels du PNUD, le Maroc est classé parmi les pays les plus sous développés au monde. Les seules nourritures que donne le roitelet à son peuple sont la drogue, l’humiliation, la dépravation, la haine, le mépris et j’en passe




    0



    0
    SiZineddine
    3 août 2013 - 11 h 01 min

    Un roi qui offre les enfants
    Un roi qui offre les enfants du peuple à de viex pedophile occidentaux n’a rien à faire dans la place qu’il occupe sauf d’être renversé par de valeureux hommes qui aiment eux leur pays et ses enfants. Ce roi imposteur n’a plus de dignité.
    A cause de son laxisme, le Maroc est devenu la destination des pedophiles et des homosexuels.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.