Le Chinois et nos bouffons

Par M. Aït Amara – Tang Zhen avait-il prédit ce qu’il allait advenir de la très lointaine Algérie quatre siècles plus tard ? Ou sont-ce nos gouvernants qui se sont inspirés de la philosophie de cet écrivain visionnaire chinois du XVIIe siècle, qui a décrit les façons de ruiner une nation ? Cinq, au moins, de ces travers de la gouvernance ont été recensés par Tang Zhen. Et les cinq concordent parfaitement avec la réalité algérienne d’aujourd’hui. La première est d'avoir des lois qui ne sont pas réellement appliquées ; la deuxième consiste à récompenser et punir de façon injuste ; la troisième à manquer de discernement dans les nominations et destitutions de fonctionnaires ; la quatrième à honorer ceux dont l'entourage immédiat du souverain fait l'éloge et à discréditer ceux dont la population est satisfaite ; la cinquième résulte de ce que les fonctionnaires ignorent la misère du peuple ou de ce que, la connaissant, ils ne font rien pour y remédier. Dans l’Algérie de 2013, la loi est au-dessous de tous, écrasée, méprisée ; les corrompus nous narguent en imitant le geste grossier de Gérard Longuet à notre adresse, lui l’ancien colonisateur, eux les nouveaux conquérants ; les médiocres sont récipiendaires du doctorat honoris causa pour avoir posé leur marque dans le mimétisme servile et la soumission complaisante, et les meilleurs recalés pour avoir échoué à l’examen de pitrerie ; les convives du roi, admis au château fort une fois leur diplôme de bouffon en main, sont éloignés de la rue et isolés de la plèbe, réunis dans le donjon pour faire rire celui d’en haut et rire de ceux d’en bas.
M. A.-A.

Comment (11)

    NASSER
    21 septembre 2013 - 16 h 06 min

    INFO
    ___
    The Ghouta chemical

    INFO
    ___

    The Ghouta chemical attack: Kidnapped by Al Nusrah. Where are the Missing Children?

    (L’attaque chimique Ghouta: Enlevé par Al Nusrah. Où sont les enfants disparus?)
    ____

    http://www.globalresearch.ca/t
    .
    Below is a full list of the names of the abducted children below 15 years old:

    (Voici une liste complète des noms des enfants enlevés
    en dessous de 15 ans):
    .
    Mohammad Kamal Chehade (9), Rand Kamal Chehade (11), Nasr
    Kamal Chehade (7), Nagham Jaoudat Chehade (13), Nathalie Jaoudat Chehade (5), Bachar Jaoudat Chehade (2), Hamza Ahmad Chehade (9), Aamer Ghassan Yahya (8), Haydar Nazem Chehade (12), Zein Nazem Chehade (3), Mehrez Barakat Chehade (13), Bachar Imad El Cheikh Ibrahim (12), Ahmad Imad El Cheikh Ibrahim (13), Jaafar Imad El Cheikh Ibrahim (14), Jaafar Adam Ismael (2), Yazan Haydar Haydar (11), Duaa Wael Mariam (baby), Alaa Wael Mariam (baby), Ahamad Ayman Mariam (baby), Farah Ayman Mariam (baby), Marah Ayman Mariam (baby), Mohammad Ayman Mariam (baby), Dalaa Ayman Mariam (baby), Haydar Fayyad Mariam (baby), Khodor Mazen Traybouche (baby), Dina Mounzer Darwich (baby), Bana Mounzer Darwich (baby), Chame Mounzer Darwich (baby), Ali Barakat Darwich (baby), Abdel Karim Barakat Darwich (baby), Aabir Barakat Darwich (baby), Taym Hani Chkouhi (1), Loukman Bassem Fatime (9), Nibal Bassem Fatime (8), Sylvia Bassem Fatime (6), Ghaydak Wafik Ibrahim (10), Mokdad Wafik Ibrahim (14), Aalaa Nazem Selim (baby), Rima Nazem Selim (baby), Racha Nazem Selim (baby), Limar Ramez Selim (baby), Salem Ramez Selim (baby), Chamess Ramez Selim (baby), Sali Ramez Selim (baby), Tim Aazab Selim (baby), Batoul Samir Selim (14), Lougein Talal Selim (15), Wajad Talal Selim (baby), Jawa Talal Selim (baby), Hanine Talal Selim (baby), Rima Talal Selim (baby), Houssein Ayman Ibrahim (3), Zahraa Ayman Ibrahim (8), Mariam Ayman Ibrahim (5), Batoul Ghassan El Koussaybe (15), Wakar Ghassan El Koussaybe (14), Sandass Ghassan El Koussaybe (13), Zeina Adnan Fatima (6), Houssein Adnan Fatima (4).
    .
    In case at least one of them is identified by survived relatives on the video footage from Eastern Ghouta, there should be a sufficient legal ground to include Jabhat al-Nusrah and other rebel groups in Syria into the UN and national Al-Qaeda sanctions lists for further international judicial prosecution.

    (Dans le cas où au moins l’un d’eux est identifié par des proches ayant survécu sur la séquence vidéo à partir de Ghouta orientale, il devrait y avoir une base légale suffisante pour comprendre Jabhat al-Nusrah et d’autres groupes rebelles en Syrie à l’ONU et nationales listes de sanctions d’Al-Qaïda pour poursuite de la procédure judiciaire internationale. Traduct Google))




    0



    0
    NASSER
    21 septembre 2013 - 14 h 43 min

    PHOTO d’un takfiriste ami de
    PHOTO d’un takfiriste ami de la France de Hollande. »وخلقنا الإنسان في أحسن تقويم »

    (éloignez les enfants)
    ___

    http://a.disquscdn.com/uploads/mediaembed/images/628/1356/original.jpg




    0



    0
    NASSER
    21 septembre 2013 - 14 h 09 min

    Mon fils a décroché sa
    Mon fils a décroché sa licence (de 4 ans) en gestion en 2009. Il n’a pas réussi à poursuivre ses études – pour le Master – dans son Université à cause du « piston ». Il décide de s’engager dans un « parcours du combattant » pour les poursuivre à l’étranger.
    Je vous épargne les difficultés qu’il a rencontré. En 5 ou 6 mois pénibles, (2) deux universités l’on admit : Une au Québec et l’autre en France. Il choisit, pour des raisons matérielles, la Française. (En passant, notre ambassade du Canada n’encourage pas nos enfants à choisir ce pays malgré les bourses octroyées à l’Algérie (*)). Allez voir à qui nos responsables cèdent ces bourses… s’ils les cèdent !
    En France, il a travaillé au noir pour pouvoir financer ses études. Il décroche, non sans difficultés, ses deux Masters après 2 ans. Il lui a fallu redoubler d’effort pour se mettre « à niveau » (au niveau langue et programme) en travaillant jusqu’à 11 heures par jour ; surtout pour le 1er Master.
    Il est retourné en Algérie malgré des promesses d’emploi au Canada.
    Aujourd’hui, il travaille en Algérie dans une institution (ou entreprise) étrangère qui l’a « immédiatement » recruté après avoir tenté, sans résultat, avec une douzaine des nôtres qui ne répondent même pas.
    Nous n’avancerons jamais avec cette mentalité basée sur l’incompétence, la cupidité et l’esprit rentier qui se sont accentués à partir de 1978 à la mort de Boumediene sous tous les gouvernements y compris les personnalités qui apparaissent actuellement voulant nous faire croire qu’ils ont la solution alors qu’il ont contribué à cette situation lorsqu’elles étaient au pouvoir!
    .
    (*) Il a reçu trois lettres de l’Université du Québec lui demandant des explications pour son désistement lui rappelant que le Canada donne des bourses par le biais de l’ambassade d’Algérie.




    0



    0
    NASSER
    21 septembre 2013 - 13 h 52 min

    Soyons réalistes ! Si l’on
    Soyons réalistes ! Si l’on analyse bien les choses chez les « Sunnites » on découvre qu’ils sont les plus disposés à la traitrise, à la félonie que chez les « Chiites ». Que les Occidentaux soutiennent plus les premiers que les seconds ? Qu’ils incitent à une confrontation entre eux pour les éloigner. Remarquez que les sunnites dans leurs pratiques se réfèrent plus, dans leurs comportements actions et réactions à la ‘Sunna’ qu’au Coran. Pourquoi ?
    A notre avis parce l’on peut manipuler les consciences comme on le souhaite quand on sait qu’un « hadith » est objet à de multiples interprétations selon ce que l’on veut surtout quand il y en a des milliers de l’authentique au faible. Quand on sait aussi que beaucoup sont ignorants, on devine les dégâts. Même ceux qui prétendent avoir un niveau se font avoir.
    Les monarchies du Golfe financent et dirigent toutes ces manipulations et endoctrinements.. L’Islam ou leur islam n’est qu’un instrument au service de leurs intérêts ; c’est-à-dire s’enrichir et se maintenir quitte à susciter les guerres entre « frères ». Pour cela ils y mettent tous les moyens ! Il n’y a qu’à voir leurs dizaines de chaines dites « religieuses » qui ne font que dans la manipulation, l’abrutissement et l’endoctrinement.




    0



    0
    NASSER
    21 septembre 2013 - 13 h 51 min

    La plupart des courants dits
    La plupart des courants dits « islamistes » sont bien acquis aux thèses américaines que soutiennent et financent les monarchies du Golfe. Ils roulent pour ces pays du Golfe pour nous vendre cette tromperie de « daoula islamia ». On constate maintenant leurs masques tomber suite à ce qui se déroule dans le monde arabe. Leur apparente opposition à Israël et à l’occident s’avère n’être que mensonge pour accaparer ou garder le pouvoir. Presque tous ces illuminés ont étudié et résidé ou résident encore en Angleterre, aux EU ou au Qatar. Et comme par ‘hasard’ ce sont eux que l’on aide pour renverser les régimes indociles aux thèses occidentales et que l’on présente « légitime » une fois le travail accompli.
    Les ‘islamistes’ sont les mieux indiqués pour faire valoir les thèses occidentales ; en matière économique surtout ! Les libertés, la démocratie, les droits dans ces contrées ‘islamiques’ sont les derniers soucis de l’occident.
    Tant que ces Arabes restent idiots, contre la modernité, archaïques et obscurantistes c’est leur affaire, leur choix pourvu que cela préserve leurs intérêts. Les deux dernières images honteuses que ces intégristes d’Égypte ont donné à l’Islam sont l’Adhan qu’a lancé un idiot en plein cession de Madjless Echoura et la critique virulente, d’un autre, du « régime » de Bashar et de sa… « religion » ( ?!) alors que la cession concernait le « chômage et les solutions ».




    0



    0
    NASSER
    21 septembre 2013 - 13 h 49 min

    Nous sommes envahis par
    Nous sommes envahis par l’inculture arabo-bédouine du Golfe
    _____

    Oui « Kotb » en est le précurseur. Il est le maitre penseur du désordre dans le monde arabo-musulman. Il y a aussi Ibn Taymmiya et Ibn Abdelwahab. Actuellement c’est le courant wahabo-takfiriste qui domine la pensée des musulmans. C’est le vrai désordre sur lequel profitent l’occident et le sionisme pour assurer leurs intérêts et leur domination ! Ils ne trouvent pas meilleurs alliés que les arabo-musulmans eux-mêmes. C’est parce que l’on est inculte y compris en religion que l’on suit comme des moutons de Panurge, que l’on se joue de nous. L’État algérien par son école n’a rien fait depuis plus de 30 ans pour immuniser le peuple de cette manipulation mentale. Plusieurs générations sont « infectées » même ceux, de niveau universitaire, dont on a jamais pensé qu’ils tomberaient aussi bas. Est-ce trop tard ! Nous sommes en plein dans l’obscurantisme. Il suffit de voir autour de soi, de lire nos journaux pour déduire que sous sommes dépassés. L’Égypte et le Moyen-Orient – surtout les monarchies bédouines – guident nos comportements, nos attitudes, nos pensées, notre langage (on commence déjà à entendre sur nos radios « c’est Oum… qui est en ligne » et non le prénom, même imaginaire, de l’interlocutrice)! On ne pourra pas les contrer, car nous n’avons pas de substitut crédible. Le salut est dans la rupture !




    0



    0
    salim
    21 septembre 2013 - 13 h 19 min

    Ailleurs les gens font
    Ailleurs les gens font d’abord de études poussées universités, ou autres grandes écoles.

    Chez nous c’est une fois qu’ils sont devenus hauts responsables qu’ils vont faire leurs études à l’université.

    C’est qu’eux même le reconnaissent qu’ils sont des ânes et ne sont pas aptes à diriger, ils vont apprendre et retourner à l’école. Alors qu’il y a des compétences qui dorment.




    0



    0
    zarzor
    21 septembre 2013 - 11 h 35 min

    le nain de maison va sortir
    le nain de maison va sortir que par la petite porte ou peut être par le toit
    sinon par un égout

    Boumedienne est venu de oujda avec dans sa poche un petit serpent

    mon dieu quel desastre!!




    0



    0
    Benzaim BOUKAHIL
    21 septembre 2013 - 11 h 27 min

    Monsieur AMARA,
    Je tiens à

    Monsieur AMARA,
    Je tiens à vous saluer pour cet édito qui bien que court, est cependant à mes yeux percutant et constitue le meilleur édito que j’ai lu sur votre site depuis mes passages répétés sur ce dernier depuis le 5/07/2013.

    Pourquoi le meilleur ?

    Vous faites tout d’abord référence à un pays que j’apprécie beaucoup depuis le 1/11/2012 !

    La Chine ! Alors certes il aurait été préférable que vous citiez Sun Tzu, mais là n’est pas le problème !

    Je vous cite : « les corrompus nous narguent en imitant le geste grossier de Gérard Longuet à notre adresse, lui l’ancien colonisateur, eux les nouveaux conquérants »

    J’ai humilié le premier le 1/11/2012 grâce aux chinois, et je déshabille les seconds depuis le 5/07/2012 par CV POLITIQUE ET MANUSCRIT DE 132 PAGES INTERPOSE depuis le 20/08/2013 !

    Ils peuvent nous humilier, mais les enfants d’Algérie, du grand Aurès et du majestueux Djurdjura sont là pour leur donner la réponse ! Quitte à tout perdre au passage, et se retrouver comme clochard chez eux sur leur propre terre, mais cela s’explique par quelque chose que BOUTEFLIKA ET CO n’ont pas mais que j’ai hérité de mes aïeux Massinissa et dihya : EL NIF !

    « les médiocres sont récipiendaires du doctorat honoris causa pour avoir posé leur marque dans le mimétisme servile et la soumission complaisante, et les meilleurs recalés pour avoir échoué à l’examen de pitrerie »

    Oh my god ! Pour la première de toute l’histoire d’AP, le directeur en personne fait officiellement référence A MISSOUM SBIH le docteur honoris causa d’Aix Marseille ? ET AU PAUVRE Benzaim BOUKAHIL, sauf que lui (je le répété et le rappelle une fois de plus) n’a pas été recalé, (les médiocres sont recalés ) mais bloqué PAR ESPRIT DE VENGEANCE POLITIQUE ET HISTORIQUE , d’Aix en Provence à TOULON ! Mais il le rendra bien à la France du parjure, de POITIERS A PEKIN ! Quoi qu’il en soit, merci monsieur AMARA pour y avoir fait référence, je me prette a rêver qu’un jour vous oserez parler de ce fameux manuscrit de 182 pages écrit en 30 jours seulement, pour laver justement ce geste grossier de LONGUET auquel vous faites référence !

    De toute manière, désormais vous comme moi n’avons plus rien a perdre, ils ont détruit l’Algérie, et se la sont approprié en neutralisant les seuls personnes capables de faire contrepoids face a leur ambition, alors autant tomber dignement que de rester inerte dans la honte qu’en pensez vous, jouons quitte ou double nous aussi ? Pour l’honneur des martyrs : RIPOSTE D’OUTRE TOMBE, ou la rencontre mythique entre SUN TZU ET CHATEAUBRIAND, se mettant au service de la grande Algérie le 1/11/2012. CHICHE MONSIEUR AMARA : un petit billet sur la riposte d’outre tombe ?

    « les convives du roi, admis au château fort une fois leur diplôme de bouffon en main, sont éloignés de la rue et isolés de la plèbe, réunis dans le donjon pour faire rire celui d’en haut et rire de ceux d’en bas »

    C’est exactement ce qu’il se passe avec LE GRAND « PHD honoris causa », il doit bien se marrer de ma situation de là ou il est : lui touchant sa belle retraite en France, et moi comme un chien au fond de l’Aurès.

    Que voullez vous que je vous dise, c’est la destiné des algériens, « allah ghaleb », les hommes fhal ne sont plus dans les casernes, mais dans de simples civils, les galonais se mettent au service d’un CLAN plutôt qu’au service de leur pays : je finirai ma modeste contribution par une citation que vous auriez du introduire dans votre édito car elle est criante de vérité à l’égard de ce militaire que je ne nommerai pas mais que vous démasquerez facilement : il est gros et au service de qui vous savez depuis peu : monsieur prenez en de la graine :
    Sun TZU : « un général qui se jette dans la bataille sans penser aux honneurs, et qui ne craint pas de se retirer en risquant la disgrâce[…] est un TRESOR INESTIMABLE pour son pays ! »

    Le 29/12/2011 comme le 1/11/2012, un jeune soldat se jeta corps et âmes dans la bataille pour l’honneur de toute une nation humiliée le 16/09/2011 et le 11/11/2012 par des néocolons ! A l’époque il ne pensa pas à retirer un honneur de son geste, juste de la reconnaissance des ses pairs pour pouvoir se rétablir dignement ensuite chez lui, sans bâtons dans les roues….Il se cassa les dents en découvrant qu’en Algérie, la France qu’il avait pourtant quitté définitivement, pouvait être aussi nuisible pour lui qu’a Aix en Provence la médiocre. Normal, elle qui dispose du plus grand « réseau diplomatique du monde » avec près de 16000 agents…

    Il y’a peu, le 14/09/2013 paradoxalement le jour des 28 ans de ce même soldat, un général à été introduis en politique pour sauvegarder les intérêts d’un clan indigne, la question que je me pose est la suivante :

    PENSEZ VOUS MONSIEUR AMARA QUE CE DERNIER AURA LE COURAGE DE METTRE EN APPLICATION LA DEUXIEME PARTIE DE CETTE MAXIME DE SUN TZU cité plus haut ?

    Je vous l’annonce quant à moi : le 25/10/2013 jour ou je proposerais mon Sarasin HEBDO, (pour commémorer 732 POITIERS à ma manière) je me retirerai de « la scène algérienne », je suis fatigué de me battre seul face à eux, ces gens là sont trop puissant grâce à la France et au pétrole des martyrs, et les patriotes trop faibles dans le monde civil comme dans l’armée, VOUS AVEZ GAGNEZ MONSIEUR, je vous souhaite un bon 4 eme mandat, prenez tout ce qu’il reste aux algériens : pétrole gaz de schiste et autres, je vous donne ma part de pétrole, je me contenterai du peu de dignité qu’il me reste pour survivre ici, ou ailleurs là ou Dieu m’emmènera.

    Je vous salut monsieur AMARA,

    Benzaim BOUKAHIL. Docteur Patriotis Causa.

    Merci monsieur le Président. Bonne retraite monsieur SBIH.




    0



    0
    hamaili
    21 septembre 2013 - 9 h 54 min

    « Pour étouffer par avance
    « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.

    Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.

    On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.

    Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur (qu’il faudra entretenir) sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.

    Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir. »

    Günther Anders dans son livre : « Die Antiquiertheit des Menschen » 1956 – P.122




    0



    0
    Abou Stroff
    21 septembre 2013 - 9 h 46 min

    « les convives du roi, admis
    « les convives du roi, admis au château fort une fois leur diplôme de bouffon en main, sont éloignés de la rue et isolés de la plèbe, réunis dans le donjon pour faire rire celui d’en haut et rire de ceux d’en bas. » dixit M. A.-A.. et il suffit à la cervelle d’oiseau qui occupe une partie de mon crâne réduit de remplacer le roi par notre bienaimé fakhamatouhou national et les convives qui lui servent de bouffons par saadani, bensalah, benyounès et ghoul ou toute la clique qui entoure le parrain pour comprendre que le cauchemar que nous vivons n’est pas prêt de s’évanouir et que le peuple réduit à un ensemble de tubes digestifs ambulants n’est pas prêt de se réveiller. moralité de l’histoire: fakhamatouhou sortira de l’histoire par la petite porte et l’algérie en tant qu’Etat et nation, ne sera, dans peu de temps, qu’un souvenir.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.