Et si c’était vrai ?

Une circulaire du ministère français des Affaires étrangères recommande
aux consuls de France en Algérie de ne délivrer des visas «longue durée» qu’aux scientifiques algériens qui pourraient être captés par des organismes de recherche français en vue d’y être intégrés. Mais quelquefois il y a un couac !
– Pourquoi désirez-vous un visa ? questionne le consul.

Une circulaire du ministère français des Affaires étrangères recommande
aux consuls de France en Algérie de ne délivrer des visas «longue durée» qu’aux scientifiques algériens qui pourraient être captés par des organismes de recherche français en vue d’y être intégrés. Mais quelquefois il y a un couac !
– Pourquoi désirez-vous un visa ? questionne le consul.
– Je suis ethnologue à l’université d’Alger. Je fais des recherches et j’ai besoin de compléments pour conforter certaines de mes théories.
– Expliquez. Quelles sont ces théories ?
– Je travaille sur deux hypothèses : la première consiste à démontrer que l’Espagne était rattachée par une terre ferme à la corne du Maroc. Voyez une carte. En opérant par un quart de tour, la côte marocaine tangéroise s’emboîte avec la région de Cadix jusqu’à Lisbonne au Portugal. L’effondrement de 300 m de profondeur sur une longueur de 14 km entre le Maroc et l’Espagne pourrait être dû à un mouvement tectonique qui a entraîné l’ouverture du détroit de Gibraltar, il y a environ un million d’années. C’est lors de cet effondrement que les eaux de l’Atlantique ont envahi la grande «cuvette» qui deviendra la mer Méditerranée. Regardez la carte, il n’a que 14,4 km de distance entre les côtes. N’avez-vous pas la tentation d’imaginer l’emboîtement des deux continents ?
– Intéressant, intéressant, dit le consul. Poursuivez.
– La seconde hypothèse, d’époque récente, est celle du rapprochement de l’art rupestre entre les deux continents. Les peintures rupestres du Sahara sont des œuvres néolithiques, peintes et gravées à même la pierre dans le désert du Sahara. On en trouve également le long des Hauts-Plateaux, du Maroc jusqu’en Tunisie. Il s'agit de peintures représentant la vie des hommes néolithiques et principalement la faune qui les entoure. Leur datation est difficile, mais les préhistoriens estiment que leur création date d'une période comprise entre 5 000 et 3 000 ans avant J.-C. Mes recherches permettent d’envisager qu’il existe un lien entre les peintures rupestres du Sahara et ceux de Vallée des Merveilles en France (âge du bronze) et le Valcamonica en Italie surtout (âge du cuivre, âge du bronze et âge du fer) et qui sont quelques exemples d'art rupestre parmi les plus fameux. D’une manière générale, ces peintures sont d’époque bovidienne et pourraient être attribuées à des populations de même origine ou qui avaient des liens par des transhumances. L’ethnologue malien Amadou Ampaté Ba considérait qu’il fallait mener des enquêtes supplémentaires, ce que je suis en train d’entreprendre.
– Félicitations. Vous voulez donc démontrer que le Maghreb et la France était dans le même continent ?
– Pas la France, elle n’existait pas. C’est l’ensemble du continent sud-européen qui était relié au Maghreb. La mer Méditerranée est peut-être apparue lors de l’ouverture de Gibraltar sur 14 km, ce qui sous-entend l’effondrement de l’ensemble du plateau qui a engendré le transfert des eaux de l’océan Atlantique et la création de la mer Méditerranée.
– Vous allez chambouler toute la théorie de la dérive des continents d’Alfred Végenère, de la tectonique ainsi que l’histoire des civilisations.
– Je n’invente rien. L’Europe a connu plusieurs périodes de glaciation où la vie était impossible. C’était le vide total dans un domaine forestier immense. C’est en Afrique et au Maghreb que les populations ont survécu et se sont accrues, pour ce qui concerne cette partie du monde
– Vous considérez donc que les Français sont originaires du Maghreb.
– En partie, pas tous et pas seulement. Les Européens d’Espagne, du sud de la France et de l’Italie pourraient venir du Maghreb, les Français du Nord viendraient de l’Est de l’Europe de chez les Goths partagés en Wisigoths dans votre hexagone et en Ostrogoths en Italie. Sur un espace de temps très long. N’oubliez pas également que durant les deux guerres d’Hannibal, les Numides s’étaient éparpillés dans vos contrées à l’aller et au retour des deux campagnes en plus de ce que les Narbonnais et les provinciaux s’étaient joints à Hannibal. Quels brassages des deux peuples ! J’ajoute également, pour la période moderne et par hypothèse, que la conquête de l’Algérie en 1830 n’était qu’une tentative de retour par attraction génétique comme font les saumons qui remontent les rivières. Ainsi également du Maroc et de la Tunisie. Mais vous avez agi avec violence, revenez gentiment et on vous accueillera avec toute l’hospitalité reconnue des Algériens. Ne renouvelez pas les comportements des négociants Busnac et Bacri ainsi que les gesticulations de Bernard-Henri Lévy qui ont fait beaucoup de morts en Libye.
– Braudel se retournerait dans sa tombe s’il connaissait vos théories.
– Braudel confirme ma théorie quand il traite des mœurs, des comportements, de la cuisine et des traditions autour du bassin méditerranéen. Les Français du sud de l’Europe ne peuvent être que des Maghrébins du nord de l’Afrique. Voyez l’allure et le comportement de vos Méridionaux et n’oubliez pas que votre Massif Central a émergé à la même époque que notre Djurdjura. En plus vos Cévenols et nos kabyles se ressemblent tellement. Il suffit de les titiller pour qu’ils éclatent.
– Allons ! Allons ! Pas jusque-là quand même.
– Pourquoi alors cet attrait pour le couscous et la merguez si vos origines n’étaient pas maghrébines.
– Suffit. Je vous refuse le visa. Nous avons déjà assez de problèmes avec le foulard, le halal et la prière dans les rues pour que nous vous acceptions en France afin de nous inoculer un autre virus concernant nos origines. Gardez vos théories en Algérie.
– Je vous remercie, cousin. J’attendrai que Jean-Luc Mélenchon soit au pouvoir pour renouveler ma demande de visa.
– C’est ça, attendez plutôt la prochaine glaciation qui nous fera descendre chez vous.
– Elle est en cours, monsieur le consul, nombreux sont les Français qui s’installent déjà à Agadir, Marrakech, et Djerba. En plus, vous serez obligé de descendre, sinon, ce sont les Américains, les Chinois et les Coréens qui prendront votre place… dans les marchés, s’entend.
Abderrahmane Zakad, urbaniste et romancier
 

Commentaires

    saadielbachir
    21 septembre 2013 - 13 h 12 min

    cela m’etonnerait,avec
    cela m’etonnerait,avec l(université arabisée algerienne qui produit des diplomés en serie et ou 90% diplomes sont offerts sur interventions les français savent tout cela donc ils ne donnent même pas un sous pour ça alors ichatt el festi




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.