Ahmed Bensaada à Algeriepatriotique : «Le Collectif des familles de disparus touche de l’argent de la NED»

Algeriepatriotique : Vous avez été l’un des premiers à dévoiler le rôle déterminant des cyberactivistes du printemps arabe financés par les Américains. Comment en êtes-vous arrivé à ce constat ?

Algeriepatriotique : Vous avez été l’un des premiers à dévoiler le rôle déterminant des cyberactivistes du printemps arabe financés par les Américains. Comment en êtes-vous arrivé à ce constat ?
Ahmed Bensaada : C’est la combinaison de plusieurs observations et l’analyse de certains événements qui m’ont amené à déchiffrer et à comprendre le modus operandi des organismes américains d’«exportation» de la démocratie qui ont formé et financé les cyberactivistes arabes. Tout d’abord, je m’étais intéressé aux révoltes de la rue iranienne durant l’été 2009 et j’ai été surpris de voir avec quelle facilité et quelle rapidité les images et les vidéos des émeutes antigouvernementales arrivaient aux médias mainstream. D’autre part, comme il n’y avait pas de journalistes occidentaux présents sur place, il était étonnant de voir que ces images étaient systématiquement diffusées, alors que leur provenance et leur véracité n’étaient pas vérifiées. Par ailleurs, il était surprenant de voir que ces documents vidéo étaient diffusés en boucle malgré leur piètre qualité, très loin des standards télévisuels. Tout cela était contraire au professionnalisme et à l’éthique journalistique dont se targuent ces mêmes médias. En plus, les gesticulations de l’administration américaine pour la défense de la «liberté» sur Internet en faveur des manifestants iraniens (liberté qui n’est même pas garantie pour les Américains aux Etats-Unis) semblaient vouloir indiquer une collusion entre cette administration et les activistes iraniens. Cela s’est confirmé lorsque le département d’État américain est intervenu auprès de Twitter pour que cette entreprise reporte une opération de maintenance qui aurait entraîné une interruption de service, et donc privé les opposants iraniens de moyen de communication. Twitter a accepté la demande, ce qui a fait dire à la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton que Twitter était important pour la liberté d'expression en Iran. C’était la première fois que la collaboration active entre l’administration américaine et un média social était clairement établie. Vers la fin de l’année 2010 et le début de l’année 2011, des câbles WikiLeaks sont venus donner un éclairage nouveau. En effet, l’analyse de certains câbles émanant de l’ambassade des Etats-Unis au Caire montrait que de nombreux cyberactivistes égyptiens étaient non seulement connus de la mission diplomatique américaine, mais collaboraient régulièrement avec ses services. Certains avaient même des relations directes avec Hillary Clinton. Finalement, l’organisation maîtrisée des manifestations et l’utilisation de techniques déjà observées lors des révolutions colorées qui ont eu lieu au début des années 2000 dans les pays de l’Est et les ex-Républiques soviétiques ne laissaient aucun doute. Parmi ces techniques, citons par exemple les manifestations pacifiques, la distribution des fleurs aux forces de l’ordre ou l’utilisation du logo représentant un poing fermé. Une fois les relations bien établies, il s’ensuivit un travail méticuleux de recherche de sources fiables, de documentation, de recoupement de l’information et d’établissement de liens effectifs entre les leaders des mouvements dissidents, les ONG locales et les organismes américains de financement et de formation. Tout cela est expliqué dans mon livre Arabesque américaine qui a été publié le 30 avril 2011, soit moins de 3 mois après la chute de Moubarak. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour vous annoncer qu’une seconde édition revue et augmentée de ce livre sera présentée au prochain Salon international du livre d’Alger (Sila 2013).
Vous avez parlé d’un forum du nom de Fikra (idée en arabe), créé par le lobby américain pro-israélien et dont font partie des Algériens. A votre avis, quel est le but exact de ce genre de plateforme ?
Il est clair que je n’ai jamais arrêté mon travail d’investigation après la publication de mon premier ouvrage sur le «printemps arabe». Dans un de mes derniers articles, j’ai montré qu’il existait un lien entre un grand nombre d’activistes arabes (dont certains sont nommément cités dans Arabesque américaine) et le lobby pro-israélien américain AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) via un organisme nommé Forum Fikra. Ce qui attire l’attention dans cet organisme, c’est qu’il cache visiblement ses relations avec ce lobby dont font partie de véritables faucons néoconservateurs et de farouches défenseurs de l’État d’Israël. Selon son site web, le Forum Fikra est «une communauté en ligne qui vise à générer des idées pour soutenir les démocrates arabes dans leur lutte contre l'autoritarisme et les extrémistes» et établir un dialogue qui «accordera, en temps opportun, un accès direct et mutuel à un échange d'idées entre les personnes sur le terrain et celles de Washington». En fait, par le biais de ce forum, le lobby pro-israélien cherche très certainement à influencer les activistes arabes pour qu’ils acceptent des agendas conçus par les chercheurs de leurs think tanks inféodés à l’État hébreu. Le lobby pro-israélien a toujours montré que le développement et la prospérité des pays arabes étaient les derniers de ses soucis. Et ce n’est évidemment pas en cette période de forte «turbulence» politique dans le monde arabe qu’il risque de changer. Bien au contraire.
Vous avez également dévoilé l’identité des cyberactivistes égyptiens et les ONG – activant sous la bannière de «l’exportation de la démocratie» – qui les financent (NED, NDI, AIPAC, etc.). Quel est le profil d’un cyberactiviste ?
Le programme de formation des cyberactivistes arabes a été mis en place des années avant le début de ce qui est communément appelé le «printemps arabe». Tous les pays arabes, sans exception, possèdent leurs propres cyberactivistes. Les leaders se connaissent entre eux, car ils participent aux mêmes stages de formation et sont «réseautés» grâce à des organismes spécialement conçus à cet effet comme l’AYM (Alliance of Youth Mouvements). Un journaliste a même dit qu’il existait «une Ligue arabe du Net». Bien qu’il n’y ait pas de portrait type, on peut dire qu’un(e) cyberactiviste est un(e) jeune, éduqué(e), citadin(e), friand(e) de nouvelles technologies et politisé(e). La plupart d’entre eux ont milité dans des formations politiques ou sociales depuis leur jeune âge. Les organismes américains les plus actifs dans le domaine de l’« exportation » de la démocratie sont l’USAID (United States Agency for International Development), la NED (National Endowment for Democracy), Freedom House et l’OSI (Open Society Institute) de George Soros, le célèbre milliardaire et spéculateur financier. La NED travaille par le biais de quatre organismes distincts : l’IRI (International Republican Institute), le NDI (National Democratic Institute for International Affairs), le CIPE (Center for International Private Enterprise) et le Solidarity Center. Une précision s’impose : à part l’OSI, ces organismes ne sont pas des ONG. En effet, ils sont largement subventionnés par le gouvernement américain. Pis encore, Allen Weinstein, un des fondateurs de la NED, a déclaré en 1991 que la NED faisait aujourd’hui ce que la CIA faisait secrètement il y a 25 ans.
Y a-t-il, parmi ces ONG citées plus haut, celles qui activent en Algérie ?
Comme je l’ai précisé précédemment, il est indéniable que ces organismes œuvrent dans tous les pays arabes, plus ou moins discrètement. Ce qu’il y a d’intéressant avec la NED, c’est qu’elle publie, chaque année, la liste des subventions octroyées aux ONG locales. Ainsi, en ce qui concerne l’Algérie, la NED a subventionné la LADDH (Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme) en 2002, 2003, 2005, 2006 et 2010. Elle a aussi financé le Collectif des familles de disparus en Algérie sans interruption de 2005 à 2011, sauf en 2008. Je cite ces deux ONG à titre d’exemple, car elles ne sont pas les seules à avoir reçu des subsides. Etrangement, l’Algérie et l’Égypte ont disparu de la liste 2012 des subventions accordées par la NED aux pays arabes. Peut-être est-ce pour dissimuler les ONG algériennes et égyptiennes qu’elle finance ? En Egypte, cela est compréhensible étant donné l’immense polémique à laquelle ont fait face les cyberactivistes à propos de leur financement étranger. En Algérie, des lettres citant M. Rachid Malaoui, envoyées directement au président Bouteflika par une haute responsable du Solidarity Center, montrent que le Snapap (Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique) est en étroite relation avec cet organisme. Dans une déclaration faite à une chaîne de télévision, Mohamed Adel, célèbre cyberactiviste égyptien et porte-parole du Mouvement du 6 avril, affirme qu’il a suivi une formation en Serbie, chez Canvas (Center for Applied Non Violent Action and Strategies). Ce centre a été créé par les Serbes d’Otpor, le mouvement dissident qui a réussi la première révolution colorée en 2000. Mohamed Adel a précisé que lors de ce stage, il était accompagné de 14 Egyptiens et Algériens. Comme on sait que Canvas est financé, entre autres, par Freedom House, il est facile d’en déduire que cet organisme est bel et bien actif en Algérie. Finalement, notons que la liste des contributeurs du Forum Fikra, forum créé et financé par le lobby pro-israélien américain, contient le nom d’un activiste algérien.
Des informations en notre possession indiquent que des associations algériennes, qui sont bien structurées et possédant un réseau international comme le démontre leurs différentes pages Facebook, sont financées par l’étranger à l’image de Ness-El-Kheir et TEDx. Ces associations font-elles partie de ce vaste réseau d’ONG à la réputation douteuse ?
Je ne me suis malheureusement pas intéressé à ces deux organismes que je ne connais que de nom. Il faut cependant préciser que la liste que j’ai dressée sur les organismes spécialisés dans l’«exportation» de la démocratie est loin d’être exhaustive. D’autre part, il est important de signaler l’existence d’organismes européens qui font un travail similaire à celui de leurs homologues américains et auxquels je ne me suis pas (encore) intéressé, faute de temps.
Une photo qui fait polémique en ce moment sur le Net, montrant un djihadiste, en Syrie, sous une tente offerte par USAID, vient confirmer ce qui se dit à propos du rôle de ces ONG étrangères dans la déstabilisation des pays souverains. Expliquez-nous, vous qui les connaissez bien, pourquoi les Etats-Unis financent ces groupes terroristes ?
Comme mentionné dans une question précédente, USAID fait partie de la panoplie d’organismes d’«exportation» de la démocratie. Ainsi, si la photo est véridique (et selon certains spécialistes américains, elle l’est), elle représente le commandant d’un groupe djihadiste lié à Al-Qaïda dans une tente gracieusement offerte par USAID. Cela indique que malgré ce que les États-Unis déclarent publiquement, ils continuent à financer tous les groupes rebelles qui poursuivent le même but : celui de terrasser le gouvernement syrien. Cette tente n’est probablement que la partie émergée de l’iceberg de l’aide logistique et militaire américaine dont bénéficient les rebelles syriens. D’ailleurs, toujours dans la même veine, l’Egyptien Cheikh Nabil Naiim, un ex-membre d’Al-Qaïda, a fait une étonnante déclaration en affirmant dans une vidéo qui circule actuellement sur Internet que le chef de Jabhat Al-Nusra (milice rebelle djihadiste anti-Bachar) est un agent de la CIA. Cette vidéo (traduite en français) peut être visionnée(*). Et cela n’est pas du tout surprenant de la part des États-Unis. Leur histoire avec la nébuleuse Al-Qaïda, depuis sa création, montre qu’ils n’ont pas d’amis, mais que des intérêts. D’ailleurs, les cyberactivistes arabes devraient, eux aussi, méditer cette dernière phrase.
Entretien réalisé par Mohamed El-Ghazi
(*) http://www.youtube.com/watch?v=f4mUUAMPQbw
 

Comment (35)

    belkarem
    13 octobre 2013 - 20 h 58 min

    pas le moindre petit debut
    pas le moindre petit debut d’une preuves queconque de ce que monieur raconte …

    quand je dis je parle de declaration publique …de document …ou autres elemnt papables …

    tout ce que raconte ce monsieur …me parait etre une insulte a l’intelligence et leur cacpacité a etre autonomes de leurs jugement sur les dictatures qui les gouvernent et et dans leur autonomie actions pour faire chuter ces memes dictatures ….

    la theorie du complot cette vielle dme utilisé par les extremistes d’hier…est remise au gout arabes ces dernieres a,,ées aussi bien par les panarabistes en perte de vitesse que par les islamistes qui veulent les remplacer ….la victime etant toujours cette parti de la population et notamment la plus jeune qui ne reve que d’un avenir meilleurs d’équité de liberté et de justice bref de democratie ..

    oui ce monsieur insulte nos jeunes tunisiens egyptien et syrien …qui ont payé souvent le prix fort leur basta a ces potentat arabes ….oui c’est une insulte de les considérer a la solde d’un agendas exterieurs ….oui c’est une insulte a nos sociétés arabes qui ne sont considerer par ce monsieur et ses semblables que commes des moutons pret a suivre les autres … et qui incapable du moindre jugement et de la moindre critique

    honte a vous monsieur …..je ne vous accuserez de suivre un agenda quelconque….mais je sais que ce que vous faite ne fait que detourner les regards sur les responsables du malheurs cad …les regimes despotiques instlles depuis des decenies …..

    Anonyme
    12 octobre 2013 - 0 h 45 min

    La deuxième édition de
    La deuxième édition de « Arabesque Américaine » dont il est question ici sera disponible chez quel éditeur, s’il-vous-plait ?

    Bennora
    11 octobre 2013 - 1 h 01 min

    Félicitations pour cet
    Félicitations pour cet article….. ca c’est de la matiére,

    Il faudrais aussi noter d’autres structures comme
    – ESA : envoyes speciaux algerie
    – Nebni : un « clone » de « Shit-Tank » (l’erreur est volontaire) francais et basé en France…
    sinon dans le genre Grand modéle :
    – le FCE (forum des chefs d’entreprise) porte parole a découvert du liberalisme premiére mouture
    – Alliance assurance autre porte voix du libéralisme sauvage.

    Merci lKhaoua, et a +

    soum
    10 octobre 2013 - 15 h 14 min

    Dans ce que dit Monsieur
    Dans ce que dit Monsieur Bensaadi il y a du vrai que vous l’acceptez ou non. Nos administrations sont très vulnérables. Derrière une formation de management se cachent toujours une formation louche. etc.

    Anonyme
    10 octobre 2013 - 12 h 34 min

    Aucune analyse aussi pointue
    Aucune analyse aussi pointue soit-elle,celle de Mr BENSAADA l’est et j’en cautionne de larges pans, ne pourra expliquer pourquoi nous sommes à ce point vulnérables et manipulables….et si la démarche était inversée ? Au lieu de chercher qui nous manipule et comment, n’avancerions-nous pas plus vite en cherchant les causes de notre vulnérabilité ? Nous serions étonnés de découvrir que là, la « main de l’étranger » est loin d’être responsable…..

    Raselkhit
    10 octobre 2013 - 9 h 30 min

    Tous ceux qui viennent ici et
    Tous ceux qui viennent ici et ailleurs déverser leur haine sur l’Algérie en nous décrivant nos dirigeant de voleurs escrocs et toute autre vilénie. Qu’ils m’explique comment se fait -il que la productivité » en Algérie est la plus basse au monde ?Qu’il devient de plus en plus difficile de circuler sur nos routes à cause de l’augmentation des véhicules donc du pouvoir d’achat.Il n ‘y a jamais eu autant de mouton dans notre pays et les prix continuent à augmenter si le gouvernement veut réguler un marché tout de suite c’est la révolte de quoi se mêle l’Etat du marché dans la presse occidentale. Un peu de réflexion ne fera de mal à personne .Cr continuer dans l’invective l’insulte et le dénigrement cela ne fera jamais avancer les choses .Je pose une question à tous :QUE FAIT TU TOI POUR TON PAYS ? Et après tu pourras demander des comptes aux autres

    El AM
    10 octobre 2013 - 6 h 54 min

    No comment :
    Conférence de

    No comment :

    Conférence de l’UA à Addis Abeba
    Sellal représentera Bouteflika

    Un jeune blogueur incarcéré pour « outrage » à Bouteflika et Sellal

    SELLAL ET LAMAMRA, LES CARTES MAÎTRESSES DE BOUTEFLIKA
    Les hommes du président

    Président absent remplacé par Sellal depuis un an.

    El AM
    10 octobre 2013 - 2 h 09 min

    Un blogueur qui a avait
    Un blogueur qui a avait publié sur la toile un photomontage et des caricatures brocardant le président Abdelaziz Bouteflika, a été incarcéré à Alger pour « outrage à corps constitués » et « apologie du terrorisme, a indiqué mercredi son avocat à l’AFP.

    Mohamed eel Maadi
    9 octobre 2013 - 20 h 34 min

    Allez pour « plaire » à certain
    Allez pour « plaire » à certain je vais aller dans leur sens, ni américain ni sioniste derrière les printemps arabes? résultat depuis 3 ans ? Tunisie c’est le foutoir, la Libye en voit de dislocation et base de terroriste, en Égypte une guerre civile qui ne dit pas son nom, seule la Syrie résiste et on veut nous faire croire que le peuple est contre Bachar depuis 3 ans ? et que lui seul tue viol et assassine ? Vous ne voulez pas des Arabes nationalistes et laïcs et bien vous aurez des barbus saoudiens et qataris qui vous pendons par les pieds ! ! on ne pleurera pas sur votre envie de liberté si c’est cela que vous voulez!!

    Mohamed eel Maadi
    9 octobre 2013 - 19 h 33 min

    Salem [email protected]
    Il y une partie de

    Salem [email protected]

    Il y une partie de vrai dans ce que vous dites, mais espérons que ce gouvernement ne reconnaîtra jamais l’entité sioniste car tous ceux qui soit réellement soumis aux Usa l’ont fait, mais le jour où cela arrivera l’Algérie pourra crever sans que je verse une seule larme soyez-en sur! Ils feront de vous la grande putain du Maghreb car eux n’ont pas oublié que LE PAYS DE BOUMEDIENE leur a enfoncé jusqu’à la gorge le couteau de la vengeance (d’ailleurs voila pourquoi ils l’ont tué) n’attendez pas de miséricorde de leur part jamais les enfants palestiniens en sont témoins! Alors mieux vaut crever dans la dignité et l’honneur que le ventre plein c’est mon avis que tout le monde partage pas en algerie malheureusement (surtout ces foutus étudiants et autre miséreux sans valeurs )

    Meskar
    9 octobre 2013 - 19 h 25 min

    Commele dit Racta, ce
    Commele dit Racta, ce monsieur semble nier le sens innée de la révolution chez les peuples arabes. Perso je ne serai pas étonné quec’est quelqu’un qui est favorables aux islamoconservateurs qui formentles régimes totalitaires qui gouvernent les pays arabes.

    Les américains ont toujours joué sur deux tableaux : celui des gouvernants qu’ils souteinnenet s’ils sont démocrates et sur celui des activistes s’ils sont républicains. Mais c’est toujours les intérêts des STATES qui passent avant tout.

    Alors Monsieur soyons sérieux pour qui roulez-vous ? Un jour vous allez nous dire que les changement qui surviennent en Algérie sont le fait de l’étranger ? des Français, des américains, des anglo et des etc…?

    C’est tellement farfelu qu’un  »ami égyptien » ( je mets entre guillemets pour éviter les sarcasmes …) m’a dit ce bonhomme là est lui même soutenu par les USA xxx .

    behbouh
    9 octobre 2013 - 18 h 11 min

    NI PRINTEMPS ARABE ORCHESTRE
    NI PRINTEMPS ARABE ORCHESTRE PAR LES AMERICAINS ET LES QUATARIS (TOUS AMIS DU REGIME ALGERIEN ), NI POUVOIR ALGERIEN CORROMPU JUSQU’A L’OS : LA THEORIE DE LA MAIN ETRANGERE NE MARCHE PLUS ET LA THEORIE D’APRES MOI C LE DELUGE NE FAIT PLUS RECETTE , LE VRAI ENNEMI DE L’ALGERIE C PLUTOT LA MAIN INTERIEUR CE POUVOIR ATROCE INCOMPETENT CORROMPU ET DESTRUCTEUR QUI A ECHOUE ET CHERCHE ENCORE A NOUS GOUVERNER PAR LA FORCE ET LA RUSE

    AlgerieLibre
    9 octobre 2013 - 17 h 50 min

    @ Anonyme(non vérifié) | 9.
    @ Anonyme(non vérifié) | 9. octobre 2013 – 15:22

    C’est vraiment un commentaire raciste que tu viens de faire. L’expression « tete de turc » était utilisée par les colons pour désigner un Algerien quand ils n’utilisaient pas bicot ou raton. Tu ne fais que reproduire cette mentalité de dénigrer toute personne avec laquelle tu ne partages pas ton opinion. Si ce mr est a coté de la vérité, nous voudrions entendre ton coté.
    Quant a moi, son analyse me donne plutot a réflechir et a verifier certaines assertions qu’il fait. Ma question est pourquoi ces ONG ne sont pas présentes dans les pays réellement démocratiques. Réponse tres simple: C’est que nos pays leurs offrent un terrain fertile pour exercer leur roles maléfiques. Pour une fois arretons de blamer les autres pour nos malheurs. C’est nous qui leur donnons le baton pour nous battre.

    Mohamed eel Maadi
    9 octobre 2013 - 17 h 34 min

    [email protected]
    Prouve moi que

    [email protected]

    Prouve moi que Israël n’est pas derrière tout cela ? bien sur ineptie quand tes maître sont cité et tu que évite soigneusement de parler .Ne t’inquiète pas pour moi quand vous aurais décidé de frapper l’Algérie ,la France sera également pris dans la tempête n’ai crainte votre jour arrivera..
    Vous combattez le nationalisme algérien car il vous gêne énormément dans vos politique de sécession des pays libre et indépendant comme en Syrie!!

    Salem B
    9 octobre 2013 - 13 h 07 min

    En vérité, devant une absence
    En vérité, devant une absence totale de clarification du pouvoir actuel, du fait meme de son total mépris du peuple et de la haute idée qu’il a de sa puissance, et une opposition trés controversée et divisée, une armée disciplinée par faiblesse et calculs, la seule ombre ( et encore) se pourrait etre les puissances étrangéres. Cependant qu’à à faire la france, ou les USA de l’instauration d’un pouvoir intégre et démocrate en Algérie? Leur seul souci , c’est une algérie sans grands boulversements, bien tenu en mains et qui ne dérange pas leur plan géostratégique global
    Des pouvoirs comme celui qui régne en Algérie est le réve des puissances mondiales: il est incolore, inodore, une dictature molle sans éclat, sans gros probléme. Le pays n’est pas géré, l’anarchie y régne …qu’à cela ne tienne : l’argent du pétrole cache tous les vices et permet de parer aux urgences: il n’y a plus d’avenir ,plus de générations futures…le pays mourra avec chacun de nous.

    Nadir.B
    9 octobre 2013 - 13 h 01 min

    il faut dire aussi que ces
    il faut dire aussi que ces ONG et autre réseaux américains et européens ont trouvé dans la dictature et l’injustice, la corruption et la prédation dans les pays arabes et musulmans un terrain propice à leur activisme et leurs tentatives de déstabilisations si les gouvernements arabes étaient des démocrates et qu’ils œuvraient au bien être de leurs peuples à instaurer la justice sociale et à asseoir de vrais politiques, de santé d’éducation et autres politiques de l’emploi, du logement et de l’environnement on en serait pas arriver à être des marionnettes !

    Nassima
    9 octobre 2013 - 12 h 36 min

    M.Ahmed Bensaada ,il faut
    M.Ahmed Bensaada ,il faut voir aussi du côté des“ Islamo-commercials“ les pays du Golfe a leur tête le Qatar et sa qatar foundation supercisée par la femme de l´ex émir du Qatar , Sheukha Mozah
    http://www.youtube.com/watch?v=3207FUTkykQ

    Anonyme SIDI MAKHLOUF
    9 octobre 2013 - 12 h 10 min

    Depuis l’indépendance de
    Depuis l’indépendance de notre pays , les Américains ne cessent de tout faire pour mettre notre pays sous leur coupe, mais en vain. Ceci pour deux raisons:
    La première c’est grâce à la vigilance de notre DRS,
    La seconde,les Américains se font toujours avoir par les ONG; ces dernières, une fois l’argent encaissé, n’ont rien a offrir en contrepartie.
    Et puis DIEU a toujours protégé notre pays.

    Inspektor TAHAR
    9 octobre 2013 - 10 h 18 min

    Ahmed Bensaada à
    Ahmed Bensaada à Algeriepatriotique : «Le Collectif des familles de disparus touche de l’argent de la NED….Faut toujours blame …les autres….!!! Peut etre blamer les americains ou les europeens pour la corruption genetique chez les peuples arabo musulmans….et cela depuis 1492 quand ils ont ete mis la porte d Espagne par le Roi Ferdinand….!!! Blamer les etrangers cause des problemes de circulation et d accidents de la route…le taux de natalite parmi le plus eleve au monde…egalement blamer les etrangers pour les ordures jettees par le balcon et les fenetres chez nous…???? Soyons raisonables et regardons nous dans un miroir chaque matin au reveil…!!!

    Abou Stroff
    9 octobre 2013 - 8 h 57 min

    je ne comprends pourquoi la
    je ne comprends pourquoi la dernière partie de mon commentaire a été supprimée. cette dernière n’offense personne et ne fait de présenter d’une autre manière imagée l’idée essentielle que développe le commentaire. voici la partie supprimée et je souhaite que le modérateur m’explique pourquoi cette partie a disparu: « ce processus s’appelle la révolution et cette dernière est l’unique rempart que les patriotes peuvent exhiber à la face de tout ennemi, qu’il soit externe ou interne. l’histoire de l’ogre qui viendrait du « dehors » pour nous manger, est totalement périmée et même les enfants n’y croient plus. l’ogre est bel et bien un ogre local et ceux qui réfléchissent un peu peuvent le situer sans GPS. »

    Anonyme
    9 octobre 2013 - 7 h 29 min

    @ mohammed el maadi
    vous êtes

    @ mohammed el maadi

    vous êtes ridicule et je laisse le soin aux lecteurs de jugez vos inepties.
    Je persiste et signe, si nos gouvernants étaient légitimes travaillaient pour le bien de la nation, il n y aurait jamais eu de révolte et tout manipulateur qui s’aventurerait à foudre le désordre trouverait devant lui un peuple soudé et derrière ses gouvernants.
    Vos discours démontre que vous êtes inculte, d’une ère révolue et vous servez très mal vos maîtres, dîtes leur de relever le niveau.
    Quant à moi et mon patriotisme, vous êtes très mal placé pour le juger et vos propos démontrent que, comme vos maîtres, le sort de cette nation meurtrie ne vous intéresse guère, seul le statu-quo et vos privilèges personnels comptent.
    Sachez qu’un changement rapide et pacifique s’impose pour aller vers un état de droit, des hommes compétents et intègres qui placeront l’Algérie avant tout, sinon ça sera l’explosion et vous ne serez pas épargnez.

    Mahfoud
    8 octobre 2013 - 23 h 53 min

    «Grâce à ce Monsieur, on sait
    «Grâce à ce Monsieur, on sait qui est l’ennemi de l’Algérie: Jeune citadin, éduqué, branché et politisé ! Insoupçonnable !» dixit Bedouin (non vérifié) | 8. octobre 2013 – 19:12.
    En effet, et, à contrario, les véritables nationalistes qui aiment leurs peuples et défendent les intérêts de leurs pays seraient donc, selon ce monsieur Bensaada, les vieillards grabataires en chaise roulante, débarqués d’un autre pays que celui qu’ils gouvernent, ayant la ruse comme seule éducation, la traitrise comme principe, le clanisme pour valeur, et le pillage atavique des richesses des peuples comme seul… petit défaut.
    On est pas sortie du… douar, ça c’est plus que certain !

    Racta
    8 octobre 2013 - 23 h 51 min

    En lisant cette entrevue je
    En lisant cette entrevue je reste sceptique sur les recoupements que fait ce monsieur qui semble ne pas être quelqu’un d’anodin. Il a même publié un livre sur les printemps arabes et les cyberactivistes arabes.

    Je me suis posé deux questions élémentaires:
    1) comment fait-il pour faire à la fois son travail de recherche, enseigner, etc … Surtout que ses éléments d’informations sont quelques parts vérifiées et vérifiables … mais ils sont l’inconvénient de nier les luttes des syndicalistes, des ong et des militants des droits de l’homme des pays concernés …
    2) ne serait-il pas lui aussi un de ces analystes qui ont un fil à la patte ?

    Je me méfies bcp des infos larguées par ce type de profil.

    Mahfoud
    8 octobre 2013 - 23 h 41 min

    Monsieur Ahmed
    Monsieur Ahmed Bensaada,
    Auriez-vous l’obligeance de bien vouloir nous dire comment se financent au juste ceux qui nous dirigent malgré nous ? Et comment ont-ils fait pour obtenir les colossales fortunes qu’ils ont amassé ?
    Merci d’avance.

    Mohamed eel Maadi
    8 octobre 2013 - 20 h 58 min

    [email protected]
    « Si kadafi, assad,

    [email protected]
    « Si kadafi, assad, etc. étaient légitimes, ont travaillé pour la nation et respecté leurs peuples, il n y aurait ni printemps, ni cia, ni mossad, ni ammar bouzouar »

    Quelle naïveté ou alors un commentaire plus insidieux ?
    l’Irak c’est quoi ? Mais comme je suis persuadé que vous est un pro Israélien vous nous dite pas le rôle délétère qu’israël joue dans tout ces conflits ?!! On vous a vu arriver de loin et en algerie on vous attend de pied ferme!

    Bedouin
    8 octobre 2013 - 18 h 12 min

    Grâce à ce Monsieur, on sait
    Grâce à ce Monsieur, on sait qui est l’ennemi de l’Algérie: Jeune citadin, éduqué, branché et politisé ! Insoupçonnable !

    Mohamed el Maadi
    8 octobre 2013 - 16 h 35 min

    Je mettrais simplement ce
    Je mettrais simplement ce lien de Youtube et cela suffira http://youtu.be/Dz4DIGquagk.
    Vive l’Algérie et les hommes d’honneur

    Anonyme
    8 octobre 2013 - 15 h 39 min

    Vous avez raison, les tyrans
    Vous avez raison, les tyrans arabes sont des super-nationalistes et moudjahidines de la nation et tous leurs opposants sont des traitres ; même les familles de disparus doivent se réjouir de la disparition des leurs et se l’écraser, ils ne peuvent pas mieux préserver les intérêts de la nation et les leurs, mieux que nos gouvernants divins. Tous les maux viennent de l’impérialisme, du sionisme, de xyz…isme et des gens qui se plaignent alors qu’ils vivent dans des paradis sur terre et doivent être reconnaissant à ses gouvernants saints,miséricordieux, envoyés directement par le Seigneur pour nous assurer le paradis içi bas, avant d’arriver au sien.
    Arrêtons de déconner et soyons sérieux. Tous les pays de la planète cherchent leurs intérêts et y travaillent et c’est normal que le mossad, cia, etc cherchent à nous infiltrer et assurer le bien être (tel qu’ils le conçoivent)de leurs peuples. Ce qui est anormal, c’est que nos gouvernants ne travaillent pas pour la nation mais pour eux, et au lieu d’instaurer un état de droit, un état juste et prospère à leurs peuples, les martyrisent pour rester au pouvoir.
    Si kadafi, assad, etc. étaient légitimes, ont travaillé pour la nation et respecté leurs peuples, il n y aurait ni printemps, ni cia, ni mossad, ni ammar bouzouar.

    Ali
    8 octobre 2013 - 15 h 29 min

    Si le patron de la Nosra est
    Si le patron de la Nosra est un agent de la CIA, la troupe qui a formée la nosra sont des Druzs Israëliens. Se sont ces mêmes Druzs qui ont assassiné le chef militaire Imad Moghnia à Damas.

    Djemai
    8 octobre 2013 - 14 h 17 min

    Par 00213 (non vérifié) | 8.
    Par 00213 (non vérifié) | 8. octobre 2013 – 13:36

    Bien résumé 00213!

    Abou Stroff
    8 octobre 2013 - 14 h 17 min

    Les algériens sont, pour la
    Les algériens sont, pour la plupart, « majeurs et vaccinés » et comprennent sans avoir fréquenté les grandes universités que leurs vrais ennemis se trouvent à l’intérieur du pays et que, paradoxalement ou malheureusement, ils sont aux postes de commande. en effet, si l’impérialisme et le sionisme nous causent ou peuvent nous causer des « problèmes » (à travers des ONG ou à travers des missiles « tomahawk »), c’est tout simplement parce que le régime en place est un régime obsolète, désuet, vieillot, etc.. en d’autres termes les (…) vivants qui nous gouvernent, constituent les meilleurs alliés de nos ennemis (l’impérialisme et le sionisme, en particulier). moralité de l’histoire: pour nous prémunir de tout danger et réintégrer l’histoire humaine que nous avons quitté depuis des décennies, il faut et il suffit que tous les patriotes « retroussent leurs manches » et détruisent le système basé sur la distribution de la rente qui annihile tout processus d’émancipation de l’individu algérien et de la société algérienne. la destruction du système rentier passe par la neutralisation des couches rentières qui domine la formation sociale algérienne.(…)

    Anonyme
    8 octobre 2013 - 14 h 06 min

    Que penser des quotidiens
    Que penser des quotidiens algériens à la renommée « progressiste » qui ont applaudi des deux mains le « printemps arabe » et ont meme poussé à le faire chez nous? par naïveté politique ou par intérêt? qu’ils nous explique leurs postions

    Anonyme
    8 octobre 2013 - 13 h 39 min

    Le mouvement associatif
    Le mouvement associatif algérien est largement pris en charge par beaucoup d’organismes internationaux aux visées
    politiques contraires aux intérêts algériens ,ils leurs offre voyages prise en charge à eux et mme à leurs enfants .Certaines associations « code de la famille » ont bien profité?

    Brahim Haddou
    8 octobre 2013 - 13 h 14 min

    mon profond respect à ce
    mon profond respect à ce grand intellectuel de renom. il a été l’un des premiers à avoir démasqué le mythe du printemps arabe.

    00213
    8 octobre 2013 - 12 h 36 min

    Certes ces cyberactivistes
    Certes ces cyberactivistes sont un danger pour le pays.
    Mais comparé à la franc-maçonnerie algérienne, ils ne représentent rien.
    .
    Cette loge maçonnique représentée par ces puissants lobbyistes algériens qui roulent pour les multinationales étrangères, et qui sont très présent au sein des hautes structures de l’état.
    Ils s’efforcent de laisser l’Algérie dans un désert de connaissance tout en limitant le développement du pays, afin que leurs mentors puissent nous refourgués leurs babioles.
    .
    On s’occupe des fourmis dans le jardin alors qu’on a des serpents à la maison…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.