Restitution des crânes des résistants algériens : Emmanuel Macron interpellé

Emmanuel Macron tiendra-t-il parole ? Ici, lors de sa visite à Alger. New Press

A peine élu, le président français, Emmanuel Macron, est interpellé sur l’affaire de restitution des crânes des résistants algériens détenus par le Musée de l’Homme. A l’occasion de la commémoration aujourd’hui du 72e anniversaire des massacres du 8 Mai 1945, Brahim Senouci, écrivain et maître de conférences installé en France, a adressé une lettre ouverte à Macron pour lui rappeler les promesses qu’il a faites lors de sa visite en Algérie, le mois dernier, pour promouvoir les relations entre les deux pays.

«Pour montrer votre bonne foi au peuple algérien, délivrez les crânes, les restes, séquestrés par les vôtres sous prétexte de science ! Montrez que vous n’êtes pas barbares», a-t-il écrit. Senouci, faut-il le rappeler, a lancé, il y a quelques mois, une pétition pour la restitution des restes mortuaires de dizaines d’Algériens qui ont résisté à la colonisation française au XIXe siècle. «Les restes mortuaires de dizaines d’Algériens qui ont résisté à la colonisation française au XIXe siècle, morts au champ d’honneur, sont entreposés dans de vulgaires cartons, rangés dans des armoires métalliques, au Musée de l’Homme de Paris. Ces restes, des crânes secs pour la plupart, datant du milieu du XIXe siècle, appartiennent à Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek, dit Chérif “Boubaghla” (l’homme à la mule) ; au Cheikh Bouziane, le chef de la révolte des Zâatchas (région de Biskra en 1849) ; à Moussa El-Derkaoui et à Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. La tête momifiée d’Aïssa Al-Hamadi, qui fut le lieutenant du Chérif Boubaghla, fait partie de cette découverte, de même que le moulage intégral de la tête de Mohamed Ben Allel Ben Embarek, lieutenant de l’Emir Abdelkader», avait-il écrit, pour motiver sa pétition qui a requis jusqu’à présent plus de 29 000 signatures.

Le but fixé était de rassembler 35 000 signatures pour demander au Musée de l’Homme de restituer ces restes mortuaires. Ayant interpellé le gouvernement algérien et le ministre des Moudjahiddine en particulier, Senouci a considéré comme impératif que les restes des résistants algériens soient rapatriés en Algérie afin qu’ils y reçoivent une digne sépulture.

Hani Abdi

Comment (40)

    TARZAN
    9 mai 2017 - 16 h 53 min

    le maroc met la pression sur
    le maroc met la pression sur macron pour reconnaitre le sahara occidental comme marocain, d’investir le plus possible au maroc et nous les algériens on met la pression sur macron pour la restitution des cranes! macron intelligent qu’il est il va nous répondre: vous voulez les cranes? on va vous les envoyer! et après il va nous dire comme ça les relations sont parfaites avec l’algérie. et de l’autre côté le maroc continue de profiter du transfert de technologie, d’investissements massifs créateurs d’emplois et d’occuper le sahara!




    0



    0
    BEN BASCULANTE
    9 mai 2017 - 13 h 36 min

    Arrêtez …. de déchirer vos
    Arrêtez …. de déchirer vos chemises à l`aide de vos claviers….Ces cranes n`ont de valeurs que parce`ils sont chez les Français. Ils sont bien conservés là bas chez eux. Dès qu`ils atterrirons chez nous, on ne saura pas quoi en faire et nous les enterrerons dans le carré de l`oubli. Laissez les là bas comme ça au moins ils (ces chouhadas) ne verrons pas ce qui s`est passé ici bas en Algérie après leur départ et conserverons leurs valeurs comme preuves de culpabilité à la France coloniale.




    0



    0
    Felfel Har
    9 mai 2017 - 12 h 47 min

    Que ceux qui croient en la
    Que ceux qui croient en la « Macromanie » lisent l’article de Thierry Meyssan sur voltairenet.org, ils apprendront des détails croustillants sur ses mentors et leurs objectifs! Un régal! Nous, Algériens, ne devrions pas trop nous emballer car à part une déclaration sur la guerre d’Algérie, il n’a rien dévoilé de ses intentions. Nous risquons d’être déçus encore une fois.




    0



    0
    DJAMEL
    9 mai 2017 - 10 h 28 min

    ET LES CRANES DES DISPARUS DE
    ET LES CRANES DES DISPARUS DE LA DÉCENNIE NOIRE, PERSONNE N EN PARLE ?????




    0



    0
      Abou Denerfs
      9 mai 2017 - 12 h 50 min

      Non ils n’intéressent
      Non ils n’intéressent personne, même pas les historiens, rien, pas un mot, tant que leurs bourreaux sont encore en vie, on parlera de tout sauf d’eux




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.