Lamamra : «Il n’existe aucun lieu de détention en Algérie qui échappe à la loi»

Lamamra : «L’Algérie fait sien le principe de l’universalité des droits de l’Homme.» New Press

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a assuré devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU qu’il n’existe aucun lieu de détention secret sur le sol algérien. «Il n’existe aucun lieu de détention en Algérie qui échappe à la loi ou soit hors de sa portée», a-t-il répondu aujourd’hui à Genève aux insinuations de certaines ONG internationales qui tentent de semer le doute dans l’opinion internationale sur de «prétendues prisons secrètes».

Le ministre des AE a ainsi démenti toutes les allégations sur ce sujet, en précisant que «l’Etat de droit serait inopérant sans une justice indépendante rendue par des magistrats professionnels qui n’obéissent qu’à la loi et hors de portée de toutes formes d’entraves, de pressions ou de menaces». S’exprimant à l’ouverture de la 27e session du mécanisme d’examen par les pairs du Conseil des droits de l’Homme, Lamamra a souligné que l’Algérie compte aujourd’hui 47 cours d’appel, 219 tribunaux et 33 annexes, 38 tribunaux administratifs, une Cour suprême, un Conseil d’Etat et un tribunal des conflits. «Cette densification de la carte judiciaire en Algérie vise à rapprocher le justiciable des juridictions», a-t-il expliqué tout en évoquant le plan de modernisation visant l’humanisation des conditions de détention à la faveur d’un vaste programme de construction d’établissements pénitentiaires aux normes internationales pouvant, de l’avis de nombreux observateurs avertis, y compris le CICR, inspirer nombre d’Etats».

Au plan législatif, il a fait savoir que de nombreux amendements ont été introduits, depuis le dernier rapport de 2012, dans le Code pénal et celui des procédures pénales. Lamamra a affirmé «sans prétendre à l’exhaustivité» que «l’Algérie a été un pionnier dans sa sphère civilisationnelle à observer un moratoire effectif, de la peine de mort depuis déjà un quart de siècle». Il a assuré qu’il s’agit d’un constat réel, prenant le soin de préciser que ce moratoire a été appliqué en pleine période de terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères refuse cependant l’idée de l’uniformité des droits de l’Homme. «L’Algérie a foi dans le multilatéralisme. Elle fait sien le principe de l’universalité des droits de l’Homme. Elle récuse, au nom de la diversité de la composante de la famille humaine, l’uniformité en se fondant précisément sur la reconnaissance des particularités philosophiques, civilisationnelles, historiques, culturelles sociologiques et religieuses. L’universalité ne doit aucunement signifier unicité et/ou uniformité du modèle d’organisation sociale ou politique», a-t-il soutenu, estimant que «le respect aux religions révélées et à leurs représentations ne doit pas être attentatoire, au nom de la liberté d’expression, aux croyances et aux convictions des centaines de millions de fidèles».

Ramtane Lamamra réfute ainsi l’amalgame entretenu dans de nombreux forums au sujet de la question de l’orientation sexuelle qui est un choix relevant de l’intimité des personnes pour le présenter comme une discrimination». Lamamra a affirmé que «les Etats n’ont pas vocation, au nom du respect des droits de l’Homme, à s’ingérer dans la vie privée de leurs citoyens et, encore moins, à l’exposer dans la vie publique pour des considérations électoralistes et l’imposer dans les agendas diplomatiques».

Il a souligné que la liberté de culte et de religion «est garantie en Algérie par la Constitution» et que l’exercice des cultes, y compris l’islam, «doit obéir des considérations telles que le lieu doit être identifié, répertorié et connu des autorités publiques, les personnes prêchant ledit culte doivent avoir la qualification requise».

Le ministre des Affaires étrangères a assuré que les cas d’interdiction ou de présumées restrictions, voire de poursuites, «n’ont aucun rapport avec l’exercice des libertés religieuses puisque les personnes poursuivies le sont pour des infractions au droit commun, telles que l’entrée ou le séjour illégal, la collecte non autorisée de fonds, l’exercice illégal d’une profession réglementée ou la promotion de visions sectaires attentatoires à l’ordre public».

Sonia Baker

Comment (17)

    Vision
    9 mai 2017 - 5 h 42 min

    Les psychiatrie et les
    Les psychiatrie et les prisons francaise sont en majorité D’ALGERIENS FAITE UNE ENQUETE DE SE COTÉ VOUS ALLLEZ ETRE SURPRIS UN GENOCIDE SOUS LICENCE




    0



    0
      Programme
      9 mai 2017 - 6 h 57 min

      Vision je confirme ce que
      Vision je confirme ce que vous dites, je suis infirmier dans un hopital psychatrie dans le haut Rhin en Alsace c’est vrais la majorité sont arabes je me suis toujours poser la question pourquoi y a qu’eux bizarre et des jeunes filles aussi magrebhine faudrais serieusement se pencher sur le probleme es une volonté de detruire?????? POUR MOI OUI




      0



      0
        Kader
        9 mai 2017 - 8 h 18 min

        @Programme, pourquoi dire
        @Programme, pourquoi dire petites maghrebines et non pas petites marocaines ? La même chose pour le mot arabe. C’est à croire que t’es un petit sujet du Roitelet M6 qui essaye de noyer une baleine dans un verre d’eau.




        0



        0
          Prigramme
          9 mai 2017 - 15 h 00 min

          Je suis francais, je fait pas
          Je suis francais, je fait pas de diffence monsieur, et je suis pas policier pour leur demander leur origine je suis infirmier c’est des faits grave je les signal se sont des etres humains pour moi




          0



          0
          Verité
          9 mai 2017 - 15 h 06 min

          Kader alias shalom t’aime pas
          Kader alias shalom t’aime pas qu’ont vous dénonce, tout se sait ,ta beau détourné la Verité ca marche pas esclave de t’es maitres




          0



          0
          Cactus
          9 mai 2017 - 15 h 15 min

          Apparemment ca derange
          Apparemment ca derange certains de dennoncer des faits graves, personne n’arreteras des verités je dis ca pour les concernés kader sbire




          0



          0
    Jean_Boucane
    9 mai 2017 - 5 h 35 min

    Cet homme mérite la
    Cet homme mérite la présidence… un moment il faut arrêter de se tirer une balle dans le pied, c’est l’homme qu’il faut!




    0



    0
      BabElOuedAchouhadas
      9 mai 2017 - 8 h 42 min

      Effectivement et surtout pour
      Effectivement et surtout pour donner des insomnies au Roitelet M6 et à ses sbires du Makhnez.




      0



      0
    Bizard
    9 mai 2017 - 0 h 37 min

    Comme si l’ONU était crédible
    Comme si l’ONU était crédible vis à vis de ses innombrables bavures !!




    0



    0
    Shtroump Rieur.
    8 mai 2017 - 22 h 30 min

    La violation du droit
    La violation du droit international est une priorité aux USA , Gb , France Hollande Ayrault ,Israël , Saouds…ect….Ces Etats se sont assis sur l’ONU …Demandez a la Libye , Irak , Yémen, Afghanistan , Syrie , Yougoslavie….ect. .Ça fait rougir ces Etats «démocratiques» ….USA , GB , FRANCE , ISRAËL ..sont les champions de la Gay Pride !!!Chez Eux c’est Mr Le Président et son Mari , Mme La Ministre et sa Femme, ..deux Hommes peuvent se Marier entre Eux officiellement a la mairie , avec les Honneurs de Mr le Maire…..et dire que ce sont ces Pays decadent qui veulent être les modèles a suivre !!! . Qui osent parler des droits de l’Homme en allant bombarder illégalement la Libye , instrumentalisent le Terrorisme , l’arment , le finance , ceent Daesh , Isis…sont alliés avec les Saouds Wahabisme Salafistes Nikab qui interdisent aux femmes de conduire , vendent des armes aux Saouds pour bombarder le peuple , enfants du Yémen…..Honte a Eux , ils feraient mieux de se taire . .L’Algérie n’a aucune leçon a recevoir .




    0



    0
      Amcum
      9 mai 2017 - 1 h 12 min

      En effet, L’Algérie n’a
      En effet, L’Algérie n’a aucune leçon a recevoir .
      Merci Shtroump Rieur




      0



      0
      Mohamedz
      9 mai 2017 - 8 h 55 min

      Pourquoi avoir oublié d
      Pourquoi avoir oublié d’intégrer le Marokistan dans cette brochette de pays qui ne respectent pas les droits de l’homme ? A moins que vous considérez qu’humilier tout un peuple, lui faire croire que le baise-main et les longues processions pour les prestations du serment d’allégeance sont des actions citoyens et n’ont rien à voir avec les violations des droits humanitaires ? Sans parler des violations des droits humains du peuple du Sahara occidental et du peuple du Yémen contre lequel la soldatesque du roitelet est en train d’opérer des massacres loin des projecteurs.




      0



      0
      Ninir
      9 mai 2017 - 13 h 53 min

      tu as vraiment lu dans mes
      tu as vraiment lu dans mes pensées Shtroump. je n’ai rien à ajouter. c’est bien dit et blâme qui voudra! la démokhratie des occidentaux est à double vitesses et n’a jamais été objective. sur ce point, les pays occidentaux ressemblent à Daech ou Qaîda, en ce sens qu’ils s’érigent en modèles à suivre. ils ne laissent aucune place aux spécificités sociologiques, culturelles, religieuses … ou t’es comme moi, ou t’es contre moi! voilà leur devise. il faut donc le souligner une fois de plus: NOUS N’AVONS DE LEÇON A RECEVOIR DE PERSONNE. voilà qui est dit. na!!!!!




      0



      0
    Nobody Paris
    8 mai 2017 - 19 h 06 min

    LE MACHIN « ONU » ETAIT BIEN AU
    LE MACHIN « ONU » ETAIT BIEN AU COURANT DES PRISONS US ET EUROPEENNES (GUANTANAMO, POLOGNE…) OU L’ON ENPRISONNAIENT DE FACONS NON CONFORME AU DROIT INTERNATIONAL. QUI NE DIT MOT CONSENT.




    0



    0
      Kader
      9 mai 2017 - 9 h 00 min

      Et même au Marokistan paraît
      Et même au Marokistan paraît-il notamment à Tazmamart.




      0



      0
    séhab
    8 mai 2017 - 17 h 23 min

    Lamamra présidant en 2018 ne
    Lamamra présidant en 2018 ne oublie pas de Présenter votre candidature

    à la magistrature suprême car vous avez la capacité pour!!

    CORDIALEMENT Monsieur le présidant PARDON Monsieur le ministre




    0



    0
    Karamazov
    8 mai 2017 - 17 h 22 min

    Ah ça, je le confirme ! Il n
    Ah ça, je le confirme ! Il n’y a aucun lieu de détention qui échappe à la loi! C’est pour ça que je ne suis pas rassuré!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.