L’Amenokal des Touareg démissionne du RND

Ahmed Idabir, Amenokal des Touareg, vient de quitter définitivement sa famille politique, le RND. Ce cadre influent au sein du parti d'Abdelkader Bensalah démissionne pour protester contre les dépassements constatés dans la préparation du congrès prévu en décembre prochain. Dans une déclaration laconique rédigée en arabe dont nous détenons une copie, Ahmed Idabir, qui a refusé de se présenter aux législatives de 2012, dit n’avoir pris cette décision qu’après avoir épuisé tous les recours possibles. Une décision publique désormais «irréversible». Ahmed Idabir affirme avoir tenté maintes fois et avec insistance d’attirer l’attention de la direction nationale du RND sur les «magouilles» et les manœuvres malsaines de certains cadres à Tamanrasset. Pour l’Amenokal, par ces pratiques déviationnistes, le RND dérape de sa ligne traditionnelle et s’éloigne de plus en plus de ses valeurs et ses principes fondateurs. Une situation «pesante et insupportable» pour ce sage, très respecté et écouté au sud algérien et même au-delà de nos frontières. Cette démission, à un mois et demi de la tenue du congrès, ne sera pas sans conséquences sur le RND. C’est même un coup dur pour ce parti qui cherche à retrouver sa stabilité après la démission de son secrétaire général Ahmed Ouyahia en janvier dernier. Le RND vient de perdre un membre influent. C’est la première fois dans l’histoire politique de l’Algérie que l’Amenokal démissionne d’un parti politique. Le comble est que la direction nationale du RND n’a pas pipé mot. Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, elle a fait état d’une réunion tenue à Alger pour évaluer les préparatifs du congrès, sans évoquer cette démission dans un contexte régional d’instabilité et de manipulation.
Hani Abdi
 

Comment (9)

    00213
    11 novembre 2013 - 14 h 37 min

    Eh oui, l’Algérie ce n’est
    Eh oui, l’Algérie ce n’est pas qu’Alger.




    0



    0
    akli
    11 novembre 2013 - 0 h 29 min

    Il leur trouve du petrole et
    Il leur trouve du petrole et il le payait avec de l’eau de mer – Voila qu’on lui propose un bain a wed al harrach. Je suis sur que c’est une dissension a propos de bouteflika . . . car, peut-etre que ce sage, croit vraiment qu’il fait parti d’un parti politique . . . Voila qu’il decouvre que l’histoire qu’il se disait n’etait qu’un reve. A-t-il besoin de son turban a Alger? biensur que non – ce n’est pas un depute (tout comme les autres d’ailleurs), mais un folkloriste. Meme les islamistes se f… en costume et barbiche retro ! quel cirque, ce pays !




    0



    0
    smain
    10 novembre 2013 - 22 h 12 min

    Il a bien fait de quitter
    Il a bien fait de quitter cette coquille vide, il aurait du le faire le jour ou Ahmed Ouyahia a demissionne de son poste de secretaire general pour rester digne et ne pas descendre au caniveau




    0



    0
    Anonyme
    10 novembre 2013 - 20 h 46 min

    le FLN aussi a été créé suite
    le FLN aussi a été créé suite à la divergence entre messalistes et centralistes et a été suivi par le peuple dans sa lutte armée;
    la démission de l’Amenokal est un coup dur pour le RND et aussi pour le régime ;cette personnalité est influente dans toute la région des touaregs et représente un gage de stabilité ;




    0



    0
    Lemajd
    10 novembre 2013 - 20 h 38 min

    Vaut mieux tard que jamais
    Vaut mieux tard que jamais




    0



    0
    AL
    10 novembre 2013 - 19 h 12 min

    Il n’est pas  »Amenokal  »
    Il n’est pas  »Amenokal  » des Touareg, pour rien !! ( amin /chef lohakel/des sages )respect !




    0



    0
    Amcum
    10 novembre 2013 - 18 h 34 min

    @ Par Arezki (non vérifié) |
    @ Par Arezki (non vérifié) | 10. novembre 2013 – 18:25
    Il faut revenir aux faits et plus particulièrement aux conditions d’avant 1997 avant de parler de tricherie.
    Oui, le RND est créé à la veille des élections de 1997, il a raflé 157 sièges à l’APN. Expliquer cela par la tricherie c’est faire preuve de méconnaissance des conditions de l’Algérie en 1997.
    – Avant 1995, le peule était au milieu ! Entre l’ANP et le terrorisme. L’arrivé de Liamine Zeroual a signé le début du retour du peuple à sa place naturelle, en l’occurrence, l’ANP et contre le terrorisme.
    – Liamine Zeroual est élu en 1995.
    – De 1995 à 1997, Liamine Zeroual a gouverné sans parti politique et sans APN (il y avait le CNT). Durant cette période, le peuple et ANP étaient seuls sans soutient politique de taille contre le terrorisme. N’oublions pas que le FLN du défunt Mehri était dans l’opposition frontale avec les dirigeants de l’Algérie.
    – À La veille des législatives, il a fallu continuer le travail et donner une assise politique à l’homme intègre qui a accepter la lourde et noble responsabilité de sauver l’Algérie. Le RND est créé en 1997. Le peuple a voté pour l’homme incarné par son parti politique.
    NB : Maintenant que le RND est devenu quelque chose d’autre, ceci en est une autre question !




    0



    0
    El Fantôme
    10 novembre 2013 - 17 h 41 min

    Le Rnd …un parti. Wallah
    Le Rnd …un parti. Wallah cela n’arrive qu’en Algérie. Sitôt né, sitôt plein d’élus (es), des ministres nommés, et même un premier ministre. S’il n’y a pas « El Khourda » de l’administration je me fais ermite au fin fond de Bordj Badji Mokhtar.




    0



    0
    Arezki
    10 novembre 2013 - 17 h 25 min

    Vous parlez du r n d c,est
    Vous parlez du r n d c,est comme il s,agit d,un vrai parti politique alors que il a ete creer par le (…) pour dominer le soi disant parlement avec le fln avec toute la tricherie qu,on connais en 1997 apres deux mois de sa creation est devenu le plus grand partis d,algerie comme ila Ete surnommer le bebe moustachu .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.