Soutien à un 4e mandat : Sidi-Saïd emboîte le pas à Saïdani

Les déclarations de soutien à un probable 4e mandat du président Bouteflika se suivent et se ressemblent. Après le FLN d’Amar Saïdani, c’est au tour de l’UGTA d’Abdelmadjid Sidi-Saïd d’appuyer une éventuelle représentation du chef de l’Etat à un autre mandat présidentiel. Dans une réunion avec l’ensemble des fédérations, tenue aujourd’hui lundi à Alger, le patron de la Centrale syndicale a mis tout le monde devant le fait accompli en annonçant le «soutien indéfectible et permanent» de l’UGTA à Bouteflika. «Nous étions avec le président Bouteflika hier, nous le sommes aujourd’hui et nous le serons encore demain», a martelé le secrétaire général de l’UGTA. Bien que quelque peu surpris, les présidents des fédérations n’ont pas contrarié le «verdict» de Sidi-Saïd. Le SG de l’UGTA, qui se prépare lui-même à sa propre succession lors du congrès qui se tiendra probablement après la présidentielle de 2014, met en avant le fait que le président Bouteflika a toujours été attentif aux revendications des travailleurs, auxquels il «a beaucoup donné». Sans oser le comparer – comme l’a fait Saïdani – à un ancien président américain, Abdelmadjid Sidi-Saïd n’a néanmoins pas été avare en éloges à l’endroit du chef de l’Etat. Le soutien de l’UGTA à Bouteflika ne date certes pas d’aujourd’hui. Mais le faire avant même que le chef de l’Etat ne fasse connaître ses intentions quant à la prochaine présidentielle relève, aux yeux de nombreux syndicalistes, de la précipitation. Une chose est sûre : Abdelmadjid Sidi-Saïd est sur la même longueur d’onde qu’Amar Saïdani. D’où, d’ailleurs, le fameux hommage que le patron de l’UGTA a rendu au premier responsable – contesté – du FLN. Un geste inédit dans les annales de la Centrale syndicale qui a été très mal accueilli par de nombreux syndicalistes appartenant à d’autres sensibilités politiques.
Sonia B.
 

Comment (11)

    dalila
    20 novembre 2013 - 12 h 19 min

    Rien qu a voir sa gueule, on
    Rien qu a voir sa gueule, on comprend tres bien le raisonnement et la theorie de Darwin, un singe qui singe pour un 4eme mandat d´´un ´´allongé´, j etais entrain de penser que si jamais Dieu ds sa miséricorde leur faussera route juste bark avant avril – apres tt, c lui qui fait et defait les situations- aurons-nous tt de mm un president fantome bla jedna pr 5 ans encore¿




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 8 h 36 min

    Ce « syndicaliste » soviétique,
    Ce « syndicaliste » soviétique, c’est l’image même d’individus qui est à l’origine du mal algérien, de cette ALgérie qui est riche mais dont les enfants préfèrent se noyer en mer dans l’espoir de rejoindre l’autre rive, que de rester et continuer à entendre, et voir toujours la même imposture depuis 1962.




    0



    0
    Nasro
    19 novembre 2013 - 23 h 11 min

    C’est un rapace comme tous
    C’est un rapace comme tous les autres.Je me demande s’ils dorment bien et s’ils pensent au lendemain qui les attend.Ils rendront des comptes et mêmes leur progéniture.Je suis certain que le peuple vaincra et que le temps est proche.




    0



    0
    citoyen
    19 novembre 2013 - 15 h 00 min

    des sidi-said il y en aura
    des sidi-said il y en aura toujours dans ce genre de système qui a tétanisé la société civile seule à même de tirer l’algérie vers le haut comme elle a eu à le faire durant les années 90.




    0



    0
    Inspektor TAHAR
    19 novembre 2013 - 10 h 39 min

    Soutien à un 4e mandat :
    Soutien à un 4e mandat : Sidi-Saïd emboîte le pas à Saïdani…Que ce soit Le President Boutefika, ou El Hadj Kadour ou Kadour el Hadj …rien ne va chnger car nous sommes victims de notre culture. Il faut des siècles pour changer une culture…Boumediene, Chadli…quells resultats pour le petit citoyen…? Naturellement compare aux revenus des Hydrocarbures depuis une douzaine d annees
    le President Boutefika a construit des apprtements et une autoroute qui nes pas terminee et peut etre a reparer de l Est a l Ouest…Alors tous ces candidats qui veulent la Job du President Boutefika…! Ils sont prets a faire KifKif…Ki sidi …ki lala…La corruption est dans le sang de notre culture et elle est la pour rester pendant des siècles encore…malgre les 5 prieres quotidienne et le pelerinage a la Mecque




    0



    0
    Chemlal
    18 novembre 2013 - 21 h 40 min

    HCHICHA TALBA M’ICHA, Sidi
    HCHICHA TALBA M’ICHA, Sidi Said est capable de « miauler » pour rester SG de l’UGTA.Il est la « ragda u t’manger, quoi de plus agréable, pendant que des milliers de travailleurs triment et que d’autres, qui ont moins de chance sont jeté dans la rue.Les revendications des travailleurs c’est son dernier souci,tant que le clan Bouteflika est la il est assuré tous risques.Aissat Idir si tu voyais ça




    0



    0
    HASSAN
    18 novembre 2013 - 21 h 20 min

    Il NE REPRESENTE NI LES
    Il NE REPRESENTE NI LES TRAVAILLEURS NI L’UGTA ,IL FAIT PARTIE DE CEUX QUI PROFITENT DU SYSTEME ET BIEN SUR IL AIME SON PAYS ,LE SOUTIEN DE CETTE CATEGORIE DE GENS N’EST PAS UNE SURPRISE PUISQUE MEME AVEC LE DIABLE JUSTE POUR GARDER LES ACQUIS ET SAUVER SA TETE DES SCANDALES DONT IL EST IMPLIQUE,NOUS SAVONS TOUS QUE VOUS AIMEZ L’ALGERIE TANT LA VACHE DONNE DU LAIT ,CET ENURGUMENE N’AS JAMAIS PENSER AU TRAVAILLEURS ,IL EST POUR FAIRE DE LA POLITIQUE SUR LE DOS DES TRAVAILLEURS AFIN DE GARDER SES PRIVILEGES ET SES ACQUIS ,MOI
    JE TE DIRAIS QU’IL Y A UNE FIN A TOUT .




    0



    0
    Alilou
    18 novembre 2013 - 17 h 43 min

    A travers la violence inouïe
    A travers la violence inouïe des propos de Saadani et la précipitation de Sidi Said, on ne peut comprendre qu’une seule chose : les voleurs, les imposteurs, sentant leur fin prochaine,(à l’instar du fameux paysan de La Fontaine « Un riche laboureur sentant sa mort prochaine, fit venir ses enfants et leur parla sans témoins etc…) ont peur de perdre les postes usurpés en 1999 et surtout d’être jugés pour tous les forfaits qu’ils ont commis.
    Tout le monde sait que Sidi Said, impliqué dans de nombreuses affaires de corruption, Khalifa et autres, n’a aucune crédibilité auprès des travailleurs ni au sein de lUGTA, à qui il est imposé et qui ne le piffent pas et ne suivront jamais ses consignes de vote.
    Cette vermine qui a pris l’Algérie en otage est en train de faire dans ses frocs dans la perspective de perdre le fric mal acquis.
    Ouine trouh ya khayene el amana ?




    0



    0
    Anonyme
    18 novembre 2013 - 17 h 09 min

    le sg de l’appareil ugta a
    le sg de l’appareil ugta a soutenu,soutient et soutiendra sidi said pour un autre mandat en 2014 ;c’est « légitime » de défendre ses privilèges;
    les autres aussi ont le même but ,leurs intérêts et il n’y a ni
    fait accompli ni contrariété;
    les avantages matériels se sont malheureusement substitués aux principes.




    0



    0
    vrirouche
    18 novembre 2013 - 16 h 56 min

    Un grand titre de la chanson
    Un grand titre de la chanson kabyle : « Yanza nif yenza séwak a Louiza , ou a Sidhi El Madjid ! Celà n’étonne personne !!!! Quelles sont « les racines  » des walis qui ont exercé à Tizi-Ouzou?
    Ghezzali, Sidi-Saïd(même smala), Kharroubi sont des………….
    Devinez et répondez , Merci !




    0



    0
    Antisioniste
    18 novembre 2013 - 16 h 25 min

    Salamou 3alikoum
    Le soutient

    Salamou 3alikoum

    Le soutient et l’appel à un quatrième mandat en faveur du président sortant Bouteflika, dont la santé en plus de l’age qu’il a, en font un non candidat dans tous les sens du terme. Démontre le niveau de « conscience » aussi ridicule qu’extrêmement dangereux de ces gens la, qui leur fait miroité que ce choix est le choix de la majorité. Alors qu’il leur suffit d’aller prendre un café, ou mangé un bol de houmous double zit, et constater par eux même que leur lecture des réalités social est aux antipodes de se qu’ils croient et espèrent.

    Ceci dit, on attend toujours les programmes des candidats potentiels, je dis bien leurs programmes, et non pas leur diagnostics de la situation, et leurs accusations envers X ou Y.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.