L’ANP va acquérir des drones fabriqués aux Emirats

L’Armée nationale populaire (ANP) ne cesse de renforcer son potentiel de défense et poursuit son processus de modernisation. Selon des médias russes, le ministère de la Défense nationale envisage d’acheter des drones de reconnaissance de type Yabhon United 40 Blok 5, fabriqués aux Emirats arabes unis. Le projet de commande serait à l’étude au niveau du ministère de la Défense nationale. L’ANP cherche à acquérir ce type d’avion pour mieux surveiller les mouvements des groupes armés et autres bandes de trafiquants qui ont l’habitude d’utiliser les longues frontières algériennes et qui menacent la sécurité et l’intégrité nationales. Ces mêmes médias ajoutent que les experts militaires algériens examinent également la possibilité d’acheter des drones d’attaque – appelés «drones tueurs» dans le jargon militaire –, américains de type MQ-1 ou des MQ-9 et dont seules les armées américaine et israélienne disposent, sachant que l’armée de l’air utilise actuellement des Seeker et des Seeker 400, de fabrication sud-africaine. Présent au 13e Salon international de l’aéronautique organisé à Dubaï, le chef d’état-major de l’ANP et vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd-Salah, accompagné d’officiers de haut rang de l’armée de l’air et du matériel, était venu surtout prospecter de nouveaux marchés pour l’acquisition de nouveaux équipements pour les forces aériennes. L’ANP a entamé un vaste programme de modernisation de ses armes dans les trois forces, terrestre, maritime et aérienne, pour faire face aux nouvelles menaces apparues suite à la déstabilisation de la région par les interventions étrangères en Libye et au Mali.
R. Mahmoudi
 

Comment (41)

    Anonyme
    21 décembre 2013 - 17 h 43 min

    L’arabe est une langue de
    L’arabe est une langue de sciences.Les millions d’ouvrages écrits en cette langue sont là pour le témoigner. Seuls les nostalgiques de la colonisation peuvent prétendre l’inverse. Un arabe capable aussi d’écrire en français ou en chinois mais je crois que les francisés en algérie manquent d’ouverture d’esprit pour apprendre une autre langue que celle de leur maître.

    Masdar
    22 novembre 2013 - 15 h 05 min

    @ Masdar
    Comment pouvez

    @ Masdar
    Comment pouvez imaginer que les monarchies du Golfes peuvent produire quelque chose d’interressant !
    Les « partenariats », c’est le nom qu’on donne au XXIeme siécle pour « usines clé en main » du XXeme siécle !
    Donc selon vous, des génies comme Bill Gates n’ont pas les moyens intellectuels de créer vos fameuse technologies du futur mais les bédouin, si ?
    Vous êtes surement un islamiste qui voue un culte au bédouins whabbites et qui pense qu’il a raté sa vie a cause de l’Algérie…

    -*-> Justement, c’est pas des usines clé en main mais des partenariat technologique qui participe aux transfert technologique et de compétence.

    Je vais prendre l’exemples des satellite lancée par les EAU les 2 premiers satellites ont été conçue et fabriquée en corée du sud, avec des ingénieurs émiratis en coopération avec les ingénieur coréen, le 3 eme satellite « Dubaisat-3 », sera cette fois-ci entièrement conçue et fabriquée aux émirats par les ingénieures émiratis qui ont travaillé sur les 2 satellite précédent.

    Et c’est comme ça pour toute les jointe-venture qu’il ont lancée.

    Et je n’ai jamais dis que les bédouins pouvaient remplacé Billgates, non par contre ils pourraient le concurrencer.

    VWVWV
    22 novembre 2013 - 13 h 58 min

    @ Masdar
    Comment pouvez

    @ Masdar

    Comment pouvez imaginer que les monarchies du Golfes peuvent produire quelque chose d’interressant !
    Les « partenariats », c’est le nom qu’on donne au XXIeme siécle pour « usines clé en main » du XXeme siécle !
    Donc selon vous, des génies comme Bill Gates n’ont pas les moyens intellectuels de créer vos fameuse technologies du futur mais les bédouin, si ?
    Vous êtes surement un islamiste qui voue un culte au bédouins whabbites et qui pense qu’il a raté sa vie a cause de l’Algérie…

    Masdar
    22 novembre 2013 - 11 h 29 min

    Commentaire assez pitoyables,
    Commentaire assez pitoyables, si vous saviez tout ce que les émirats produisaient aujourd’hui localement, et ce grâce a des partenariat avec les meilleurs sociétés du mondes dans leur domaines, fruit de l’intelligence de leur stratégie diplomatique et commerciale, vous vous suicideriez de rage.

    Aujourd’hui les émirats produisent des munitions, des obus, des armées légères , des véhicules blindés, des drones, des systemes de guidage pour missiles & bombes, des navires-drones furtifs, des composant de gros porteurs d’Airbus et de Boeing, bientot des composant de moteurs pour ces avions et des tas d’autres équipement dans le domaine du militaire et de l’aérospatiale.

    Je parle même pas des énergies propres, et de la nouvelle génération de semi-conducteur 3D sur lequel ils travaillent pour s’insérer dans le futur marché de l’électronique.

    Et on retrouve le même genre de progrès en Arabie saoudite et la Qatar suivra assez vite sur cette voie.

    Profitez en encore tant que vous le pouvez pour vous moquez des Khaleeji, bientot vous n’en n’aurez plus l’occasion

    Anonyme
    22 novembre 2013 - 10 h 11 min

    importer pour importer alors
    importer pour importer alors pourquoi ne pas s’adresser directement aux concepteurs d’origines de ces drones a savoir les states ?a t’on peur d’avoir un produit de meilleure qualité?

    RAMO
    20 novembre 2013 - 19 h 45 min

    moi j ai rien contre,essayant
    moi j ai rien contre,essayant tout simplement de faire comme eux ou mieux au lieu d importé n’ importe quoi, d après les chiffre c est effrayant, y a que les voleurs qui profites de cela et non la matière grise, c est triste et frustrant.

    Kimpa MAZIGH
    20 novembre 2013 - 17 h 35 min

    Vous savez que l’Algérie a
    Vous savez que l’Algérie a toutes les compétences pour concevoir et fabriquer un Drone 100% algérien. Et l’ANP ou je ne sais qui n’en veut pas. Pourquoi car on préfère acheter le bazar des autres. Pourquoi : parce que on préfère discriminer nos propres compatriotes et acheter des avions à des arabes ! Un algérien de France originaire d’Algérie et plus précisément de la Wilaya e Tizi-ouzou a proposé à son pays de naissance ses compétences en la matière et s’est vu opposé un refus ! Certes nous n’avons pas la technologies mais convenez que nous avons encore mieux : les compétences. A quand une Algérie réellement algérienne ?

    essoufi45
    20 novembre 2013 - 16 h 05 min

    Je me rappelle que dans les
    Je me rappelle que dans les années 70 c’était un avion labo algérien qui inspectait et calibrait toutes les installations de radionavigation des pays du moyen orient (y compris les Emirats Arabes Unis). Seulement voilà! depuis ce temps eux n’ont cessé d’avancer et nous de régresser!

    Dr Sali
    20 novembre 2013 - 15 h 59 min

    LES DRONES CEST MADE IN USA
    LES DRONES CEST MADE IN USA ,
    ET IL SAPELLE GLOBAL HAWK UAV,
    CEST LE MEILLEUR ET L ALGERIE A BESOIN DE DRONNE POUR NOUS PROTEGER CAR NOUS SOMMES ENCERCLER DE VOTOURS,

    ISSAM
    20 novembre 2013 - 13 h 56 min

    C’est une bonne acquisition
    C’est une bonne acquisition La guerre est proche .Les youtres comme bhl en veulent à l’algérie.

    http://www.dailymotion.com/video/x178qrn_thierry-meyssan-analyse-la-geopolitique-du-moyen-orient-sur-la-libre-antenne-de-meta-tv-1-3_news?start=1873

    Mére-patrie
    20 novembre 2013 - 13 h 46 min

    À l’époque où les iraniens
    À l’époque où les iraniens n’arrivaient pas à fabriquer des « clous » l’Algérie de Boumediene était à l’avant-garde des armées du monde arabo-musulman en matière d’indépendance militaire. Où sont aujourd’hui les iraniens par rapport notamment aux algériens ?
    Les iraniens, ne faut-il pas le reconnaître, n’ont-ils pas volontairement échappé à la méthode avilissante imposée au siècle dernier par les occidentaux qui interdisaient, surtout aux pays arabo-musulmans d’acquérir le pouvoir de disposer des moyens personnels qui leur permettraient d’être un jour indépendant sur le plan de la technologie militaire et économique.
    Dites-vous bien, ces achats bruyantes proviennent d’un pays du Golfe, qui lui-même sous-traite, je dis bien sous-traite – à dessein- avec des compagnies étrangères dans l’usinage d’un matériel de guerre « rechapé » qui reste en plus dépendant entièrement sur le plan opérationnel militaire de la maison mère anglo-saxonne-sioniste.
    Ces armes ne peuvent être utilisées que selon le bon vouloir de leur fournisseur qui n’est pas les Emirats-arabes Unis. Cette principauté ne constitue qu’un « intermédiaire-taïwanais » dans le sens propre du terme de la maison mère, de toutes les armes qu’elles produisent sur mesure sur son sol destinées aux pays du tiers-monde encore à la traîne.
    Que signifie alors l’acquisition de drones ou autres armes fabriqués aux Emirats du golfe ? Absolument rien du tout sur le plan militaire proprement dit !
    Jusqu’à quand devons-nous continuer d’acheter seulement nos armes de défense sans espoir d’acquérir un jour un armement offensif fabriqué par nous même. Sommes-nous incapables par rapport à autrui ? Dieu n’avait-il pas octroyé à notre pays des génies et les moyens nécessaires pour jouir de notre autonomie à des niveaux vitalement indispensables.
    Les égyptiens du général Sissi vont ‘ils également dépasser les algériens comme l’ont déjà fait les iraniens dans la fabrication de leurs propres armements. Que deviendront demain aussi les égyptiens avec leur dernier accord avec les Russes auxquels ils leur ont exigé non seulement l’achat d’armes sophistiquées, mais aussi et parallèlement l’installation en Egypte d’usines communes russo-égyptiennes pour la fabrication sur place d’armements conformes aux exigences souveraines égyptiennes.
    Alors messieurs sortons du provisoire assujetti qui dure et cessons aussi de faire d’une pilule un dôme comme dit l’adage populaire. Avant c’était des chars, hier c’était la chaloupe de porte hélicoptère, et aujourd’hui un oiseau de fer, et demain je ne sais quoi encore.
    Lesquels à la moindre panne ne serions-nous pas obligés de demander leurs principaux et vitaux accessoires aux soumissionnaires. Lesquels à leur tour ne le solliciteront-ils pas la maison mère pour les acquérir.
    Et nous, nous ne devrions pas, bien entendu, attendre longtemps pour les obtenir, s’ils veulent bien nous les vendre ; et dans quel état, surtout si l’ennemi auquel on est confronté, serait de mèche sur le plan politique avec le fabriquant originel lui-même de nos « propres » armes de défense.
    On n’oublie quelque part, ou on nous fait exprès oublier notre véritable ennemi, mais lui, notre vrai ennemi, ne nous oubliera jamais. Et comme dit l’adage populaire « celui qui est vêtu des fringues d’autrui est en réalité déshabillé ».
    A bon entendeur salut !

    foralgerian
    20 novembre 2013 - 13 h 42 min

    Peut être que c’est
    Peut être que c’est vrai..!
    pendant que nous tous passant nôtre temps comme les deux vieux du Mupet show.. à critiquer ceci et s’indigner de cela et rire de ceux là….le temps passe, les autres construisent.. et nous…!
    Là tout le temps à continuer.. dans nôtre médiocrité…

    C’est normal…

    Algérien qui dit ( en s’excluant de l’équation..) pour quoi vous ne faites pas ceci ou cela.. est tout simplement un bon à rien…

    à mon avis ce type d’article transmet un message simple:

    Notre Armée National est bonne à rien, et ne sais pas vraiment d’où se procurer son armement..

    Drone algerien
    20 novembre 2013 - 11 h 47 min

    A mr 00213
    nous n’avons pas

    A mr 00213
    nous n’avons pas la technologie pour détecter les mouchards
    je persiste et je signe:
    1-on veut des drones algériens
    2-on veut des drones algériens
    3-on veut des drones algériens

    Anonyme
    20 novembre 2013 - 11 h 43 min

    Ces individus obsédés par le
    Ces individus obsédés par le « sionnisme » alors que l’Algérie est situé à des milliers de km d’Israël : retournes en Arabie mercenaire de l’impérialisme arabe l’Algérie n’a que faire de ta Palestine ! tout au moins, va la libérer ta Palestine au lieu de nous saouler avec …. précision nous ne viendrons pas avec toi et on t’espère un voyage de non retour, ça devrait aussi constituer ton souhait d’être enterré le plus proche possible de la mecque , ça arrange tout le monde et bon débaras !

    00213
    20 novembre 2013 - 11 h 07 min

    Allo ! Réveillez vous !
    En

    Allo ! Réveillez vous !
    En 2013, l’industrie militaire ce n’est plus les russes ou les américains.
    On peut critiquer les bédouins sous tous les angles, mais force est de constater qu’aujourd’hui ils avancent et à grand pas.
    Les émiratis ont dirigé la conception du Caracal, qui est aujourd’hui l’une des armes de poing les plus efficaces au monde et ils ont même réussi les test OTAN D14 avec celui-ci!
    .
    Ce drone est techniquement idéal pour nos conditions géographiques.
    C’est clair qu’un Predator aurait été le top mais il aurait fallu faire des sacrifices aux américains.
    Pour comprendre ce bijou technologiquement, il faut connaitre le mode de fonctionnement des émiratis :
    Ils vont chercher les meilleurs profils techniques aux 4 coins du monde puis ils vont les payés grassement et leurs mettre à disposition des moyens colossaux dans des conditions de travail inimaginable.
    Le résultat est probant car ils commencent à se faire une place importante dans l’armement.
    D’ailleurs même les russes vont prochainement passer commande chez eux.
    Par contre, il est clair que deux règles s’appliquent avec ce type de fournisseur :
    – Aucun échange d’informations stratégiques.
    – Passage au peigne fin de tous les composants, pour détecter un quelconque système de « mouchard » mis en place par leurs papas les sionistes.
    .
    J’espère seulement que l’on va mettre en place un bataillon de tueurs et décréter toutes les frontières zones interdites, avec des zones de transit douanier sous hautes surveillances.
    Au premier trafiquant de drogue, clandestin, terroriste ou contrebandier signalé en dehors des passages autorisés :
    On allume sans pitié !
    Il faut que la peur soit ancré dans leurs cœurs et qu’ils considèrent notre pays comme une ligne rouge à ne pas franchir.
    C’est cruel mais c’est pour le bien de la nation et à long terme ça portera ses fruits.
    .
    Finalement la chose la plus importante à retenir dans cet article, c’est l’état de notre système d’enseignement qui n’est toujours pas foutu de nous sortir des personnes compétentes et nécessaires à nos besoins.
    Pauvres étudiants qui dorment à 8 dans une chambre et pendant ce temps là, on préfère investir dans des hôtels 5 étoiles désespérément vides…

    Drone algerien
    20 novembre 2013 - 10 h 59 min

    1-on veut des drones
    1-on veut des drones algériens
    2-on veut des drones algériens
    3-on veut des drones algériens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.