Le maire de Paris à Alger dans le cadre du «travail de mémoire»

La coopération entre les capitales algérienne et française sera au menu de la visite de trois jours qu’effectuera le maire de Paris, Bertrand Delanoë, à Alger, à compter du lundi 24 novembre. Delanoë aura des entretiens avec Abdelkader Zoukh, le nouveau wali d’Alger, avant de rencontrer le Premier ministre Abdelmalek Sellal et Tayeb Belaïz, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. Le déplacement de Bertrand Delanoë, annonce un communiqué de la mairie de Paris transmis à notre rédaction, sera l’occasion de «faire un bilan de la coopération bilatérale et d’établir les nouvelles perspectives pour le partenariat entre les deux capitales». Selon le communiqué, le point fort de cette visite sera la rencontre avec Abdelmalek Sellal. Les entretiens concerneront en particulier les actions de la Ville de Paris depuis 2001 dans le cadre du travail de mémoire, «notamment avec la commémoration annuelle de la répression sanglante du 17 octobre 1961 à Paris quand de nombreux Algériens ont été tués alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour le droit à l'indépendance». La mairie de Paris rappelle, en outre, qu’en 2012, «le président François Hollande a reconnu avec lucidité ces faits et rendu hommage à la mémoire de victimes». Delanoë rencontrera, par ailleurs, lors de la seconde journée de sa visite, Ali Yahia Abdennour, président d'honneur de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'Homme. Le programme du déplacement du maire de Paris à Alger comprend notamment une visite au Jardin d’essai du Hamma, rénové avec l’appui technique de la Ville de Paris, suite à un accord d’amitié et de coopération signé en 2003. La rénovation du Jardin d’essai du Hamma a été achevée en 2009, au terme de quatre années de travaux de réhabilitation. La mairie de Paris rappelle également que les deux capitales ont créé, en 2007, une école de la propreté d’Alger, sur le modèle de son homonyme parisienne. L’école est rattachée à l’établissement public Netcom qui effectue la collecte des déchets ménagers. Elle assure chaque année la formation de plus de 300 agents de la propreté, avec l’appui d’agents de la direction de la propreté et de l’eau (DPE) de la Ville de Paris. Ce projet s’insérait dans un vaste programme de mise en place d’un schéma directeur de la gestion des déchets du Grand Alger, mené avec le Conseil général des Bouches-du-Rhône et cofinancé par le ministère français des Affaires étrangères.
Meriem Sassi

Comment (22)

    abdelkader wahrani
    25 novembre 2013 - 7 h 03 min

    certains commentaires disent
    certains commentaires disent n´importe quoi ?. (vive FLN) les harkis sont des traitres collabos supplétifs du colonialisme?. la france et sa politique hypocritique a toujours refusé de pardonner a ceux qui ont collaboré avec les allemands et vient nous demander de pardonner aux hakis traitres a la patrie et a la nation? comme madame x. son pére était chef des harkas a sour el ghozlane et participait aux opérations de l´armée coloniale notamment les intégatoires et les scéances de tortures contre les prisonniers moudjahidine FLN,(son pére exécutait des prisonniers moudjahidine FLN a coup de hache) cette Dame devrait prendre pour surnom la veuve, de celui de la guillotine qui servit exécuter des moudjahidine pour l´indépendance dont les valeureux moudjahidine Zabana,Ferradj…ect. vive FLN, vive l´algerie.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    25 novembre 2013 - 7 h 03 min

    certains commentaires disent
    certains commentaires disent n´importe quoi ?. (vive FLN) les harkis sont des traitres collabos supplétifs du colonialisme?. la france et sa politique hypocritique a toujours refusé de pardonner a ceux qui ont collaboré avec les allemands et vient nous demander de pardonner aux hakis traitres a la patrie et a la nation? comme madame x. son pére était chef des harkas a sour el ghozlane et participait aux opérations de l´armée coloniale notamment les intégatoires et les scéances de tortures contre les prisonniers moudjahidine FLN,(son pére exécutait des prisonniers moudjahidine FLN a coup de hache) cette Dame devrait prendre pour surnom la veuve, de celui de la guillotine qui servit exécuter des moudjahidine pour l´indépendance dont les valeureux moudjahidine Zabana,Ferradj…ect. vive FLN, vive l´algerie.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2013 - 16 h 10 min

    La vie privée de Delanoë ne
    La vie privée de Delanoë ne regarde que lui. Sur le plan politique c’est lui en tant que maire de Paris qui a mis une stèle sur les rives de la seine commémorant l’assassinat à cet endroit par Papon des algériens du 17 octobre.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2013 - 16 h 10 min

    La vie privée de Delanoë ne
    La vie privée de Delanoë ne regarde que lui. Sur le plan politique c’est lui en tant que maire de Paris qui a mis une stèle sur les rives de la seine commémorant l’assassinat à cet endroit par Papon des algériens du 17 octobre.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2013 - 13 h 49 min

    Selecto : je ne suis pas sûr
    Selecto : je ne suis pas sûr que ces « harkis » dont tu parles sont moins patriotes que les adeptes du régime FLNesque qui sévit à Alger depuis 50 ans avec les mêmes hommes qui utilisent toutes les ruses possibles le crime et le meurtre d’une façon massive pour tenter de perdurer. Mieux les Harkis, ont été, on le voit aujourd’hui, éclairés et très tôt quant la nature réelle totalitaire et sanguinaire du FLN.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2013 - 13 h 49 min

    Selecto : je ne suis pas sûr
    Selecto : je ne suis pas sûr que ces « harkis » dont tu parles sont moins patriotes que les adeptes du régime FLNesque qui sévit à Alger depuis 50 ans avec les mêmes hommes qui utilisent toutes les ruses possibles le crime et le meurtre d’une façon massive pour tenter de perdurer. Mieux les Harkis, ont été, on le voit aujourd’hui, éclairés et très tôt quant la nature réelle totalitaire et sanguinaire du FLN.




    0



    0
    wehrani
    23 novembre 2013 - 14 h 42 min

    On se présente comme des
    On se présente comme des puristes et on reçoit ce Monsieur???????????




    0



    0
    Anonyme
    23 novembre 2013 - 8 h 56 min

    On ne va pas parler de la
    On ne va pas parler de la révolution pendant des siècles. Ceux qui sont morts Allah irhemhom. La révolution jour et nuit, c’est trop………..!!!!!!!!!! Est ce un prétexte pour ne pas aller de l’avant????,
    C’est une spécialité algérienne, on veut faire prosterner la France devant nous. Vous le savez bien, ces gens ne le feront jamais. alors, essayons de travailler en bonne intelligence avec eux. Parce que , de toute façon, ils demeurent encore plus forts que nous. Même s’ils ont des intérêts chez nous, ils ne vont pas se présenter sous une posture faible. Eux, ils ont la possibilité d’influencer le cours des choses en Algérie et la réciproque n’est pas possible.




    0



    0
    selecto
    22 novembre 2013 - 18 h 58 min

    Désolé pour l’erreur de
    Désolé pour l’erreur de frappe car j’écris avec la rage au coeur, je voulais dire:
    les militantes Sahraouies sont pestifiées dans cette ville.




    0



    0
    selecto
    22 novembre 2013 - 18 h 17 min

    Le gouvernement algérien, qui
    Le gouvernement algérien, qui n’a rien d’algérien, collabore étroitement avec le Conseil général des Bouches-du-Rhône tout en sachant que cette région est le fief des harkis et des nostalgiques de l’Algérie française, quant au maire de Paris il est plus proche de Rabat et Tunis qu’Alger, sauf que cette dernière est généreuse gratuitement, n’en parlons pas du boycotte des causes du peuple Sahraoui notamment qu’il s’agit de défendre le droit des femmes, les militantes Sahraouies sont plastifiées dans cette ville.




    0



    0
    siabdelaziz
    22 novembre 2013 - 12 h 14 min

    C est.le defilé de mode en ce
    C est.le defilé de mode en ce moment pour tous les politiquetes français et europeens ,americains et mm le FMI ?




    0



    0
    Nassima
    22 novembre 2013 - 12 h 01 min

    Ce sont ces mêmes colons qui

    Ce sont ces mêmes colons qui ont voulu pêcher dans l’ eau trouble en 88 ,en profitant de la révolte des Algèriens qui ont voulu changer le paysage politique en Algérie, en misant cette fois -ci sur les fanatiques djiadistes car comme vs le savez en géopolitique ,il s’ agit d´abord d’un pari et le reste sera fait par la presse internationale
    Svp AP faites passer mon post juste pour que l´on n ´interprètent pas mal mes propops .

    Merci d´avance AP.




    0



    0
    issam
    22 novembre 2013 - 11 h 20 min

    Le probléme c’est que le gvt
    Le probléme c’est que le gvt algerien ne sait rien des politiques français.Un jour j’ai vue en algérie une émission auquelle était invité le curé des minguettes,on sait que ce curé a manipulé la marche des beurs au profit de mitterand et des sionistes pour capter cette électorat ET garder le pouvoir.(…)




    0



    0
    Nassima
    22 novembre 2013 - 10 h 37 min

    Anonyme (non vérifié) | 21.

    Anonyme (non vérifié) | 21. novembre 2013 – 23:57

    Octobre 61 ? comparé au 5 octobre 88 !ça sera une catastrophe pour le FLN avant et après l’indépendance!!! (SIC) en tous les cas ce que vous avancez là ne pourra jamais grand jamais effacer de notre mémoire ce que le colonialisme français a fait subir aux Algeriens musulmans concidérés comme « Citoyens » de 3ème Zone durant 1siècle et 7 ans !!!!!c’ est a cause du colonialisme que les mentalités n’ont pas evolué en Algérie . Ce sont ces mêmes colons qui ont voulu pêché dans l’ eau trouble en 88 en profitant de la révolte des Algèriens pour changé le paysage politique en Algérie en misant cette fois -ci sur les fanatiques djiadistes car comme vs le savez en géopolitique ,il s’ agit d´abord d’un pari et le reste sera fait par la presse internationale et ces moutons qui suivent sans comprendre et détruisent leur pays comme en Lybie par exemple .En fait ,on les appelle les neocolonialistes !




    0



    0
    Anonyme
    22 novembre 2013 - 10 h 36 min

    si nos dirigeants commence a
    si nos dirigeants commence a inviter et s’afficher avec des homos ça sent la fin de ce régime est ce qu’il vient accompagner de son mari ou avec jacques lang




    0



    0
    chark
    22 novembre 2013 - 9 h 55 min

    @ Naîm , tout à fait d’accord
    @ Naîm , tout à fait d’accord , l’Algerie doit interdire l’entré sur son territoire à tout individu ( e ) sans morale humaine ayant fait voté dans leur propre pays une loi pour  » le mariage pour tous  » !




    0



    0
    idriss
    22 novembre 2013 - 9 h 33 min

    une visite qui salit la terre
    une visite qui salit la terre pure d’algerie.qu’ a t on a gagner avec des etres immorales et pedophiles.et sioniste et pro-israel de premiere.des fois j’ai honte pour mon pays.et je vomis leurs dirigeants aplaventristes qui 50 ans apres courent toujours derriere un pays qui ne veut que du mal a l’algerie.




    0



    0
    Farid
    22 novembre 2013 - 9 h 28 min

    Mr Bertrand Delanoë ferais
    Mr Bertrand Delanoë ferais mieux de rester chez lui. Si vraiment il a de bonnes intentions envers l’Algérie il n’a qu’à améliorer les conditions de vie de la communauté algérienne de l’Ile de France.




    0



    0
    Raselkhit
    22 novembre 2013 - 9 h 21 min

    De toute évidence cette
    De toute évidence cette confusion entre le massacre des patriotes algériens Le 17 octobre 1961 et d’autres dates c’est toujours pour faire enterrer les massacres du colonialisme depuis 1830 et durant les milles années de colonisation de toute la planète par les occidentaux à commencer par l’extermination des peuples Amérindiens .Quand à M. Delanoë le moins virulent de tous les socialistes français vit sa vie et ne s’attaque jamais aux Algériens Les confusions ce n’est jamais bon Sauf si c’est pour noyer le poisson et faire avaler des couleuvres




    0



    0
    kadour
    22 novembre 2013 - 5 h 26 min

    Dites moi.j ai pas compris le
    Dites moi.j ai pas compris le jumelage se fait entre la mairiede Paris et le gouvernement algerien




    0



    0
    Naim
    22 novembre 2013 - 0 h 04 min

    Je suis, en tant qu’Algérien,
    Je suis, en tant qu’Algérien, contre la visite de ce personnage médiocre et sans morale qui, avec certains politiciens français, à l’image de Jacque Langue ou Fréderic Mitterand, considèrent l’Afrique du Nord comme un paradis de sexe où on peut se taper en toute legalité le môme que l’on désire.




    0



    0
    Anonyme
    21 novembre 2013 - 22 h 57 min

    Octobre 61 ? comparé au 5
    Octobre 61 ? comparé au 5 octobre 88 ! Et oui il faudra bien mettre tout sur la table un jour absolument et celui qui ose demander à ce qu’on lui reconnaisse son statut de victime va apparaître au grand jour devant la jeunesse Algérienne que c’était et reste le pire des bourreau cette terre a connu. On peut tromper tout le monde un moment on peut tromper quelques hommes tout le temps mais, on ne peut pas tromper tout le monde et tout le temps, si on met tout sur la table ça sera une catastrophe pour le FLN avant et après l’indépendance et les pétrodollars ne pourront masquer cette triste réalité qu’un temps, de plus en plus limité !On ne peut pas cacher le soleil avec un tamis.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.