Le MCAF à Dalil Boubakeur : «Il faut exclure Abdellah Zekri de toutes les institutions religieuses !»

Suite à l’acte de profanation dont a fait l’objet cette semaine la Grande Mosquée de Paris, le Mouvement citoyen algérien en France (MCAF) a adressé un message de solidarité au recteur, Dalil Boubakeur dans lequel son coordinateur, Omar Aït Mokhtar, pointe du doigt certains conseillers du recteur qui, selon lui, «en font trop» et dont les actions «ressemblent plus à de l’agitation qui attire l’attention qu’à de l’apaisement». Il cite nommément Abdellah Zekri qui, d’après lui, joue au fauteur de troubles, et ternit l’image de la Grande Mosquée. Il n’hésite pas à demander à Dalil Boubakeur d’exclure ce conseiller de toutes les institutions religieuses «pour qu’il puisse accomplir sa mission en politique, et libre à lui de se retrouver sous le feu des projecteurs, qu’il affectionne». Pour rappel, Zekri, ne se sentant pas tenu par le droit de réserve, avait déchiré sa carte UMP dans l’enceinte de la Grande Mosquée et devant les caméras. Dans sa lettre datée du 21 novembre, dont Algeriepatriotique a reçu une copie, le coordinateur du MCAF est même allé jusqu’à dénoncer toutes les accointances politiques de ce trublion conseiller, en dévoilant son rôle de directeur de campagne d’une candidate aux dernières élections législatives algériennes et de sa suppléante qui se trouve être la gérante d’une société de boissons gazeuses. Le signataire de la lettre espère ainsi alerter le recteur sur des risques de dérapage qui peuvent en résulter : «Nous vivons dans ce pays démocratique et laïque, écrit-il, ces actes isolés et regrettables ne peuvent en aucun cas nous laisser penser à une France raciste et intolérante, les condamnations des responsables politiques de tous bords en font une preuve.» Des copies de la lettre datée du 21 novembre sont adressées aux deux principales instances de représentation de musulmans de France, à savoir l’UOIF et le CFCM, ainsi qu’au ministre de l’Intérieur en charge du culte, Manuel Valls, et aux ambassadeurs des trois pays maghrébins à Paris.
R. Mahmoudi
 

Comment (7)

    mohand oukaci
    25 novembre 2013 - 16 h 39 min

    Merci d’avoir publié mon
    Merci d’avoir publié mon commentaire. Je vous informe que le sieur en question vient d’être lourdement condamné par la cour d’appel de Paris pour dénigrement de la compagnie Aigle Azur. Il a mis d’ailleurs l’info sur sa page Facebook. Le dénigrement c’est tout ce qu’il sait faire . Appelez Aigle Azur pour plus d’infos




    0



    0
    mohand oukaci
    25 novembre 2013 - 16 h 39 min

    Merci d’avoir publié mon
    Merci d’avoir publié mon commentaire. Je vous informe que le sieur en question vient d’être lourdement condamné par la cour d’appel de Paris pour dénigrement de la compagnie Aigle Azur. Il a mis d’ailleurs l’info sur sa page Facebook. Le dénigrement c’est tout ce qu’il sait faire . Appelez Aigle Azur pour plus d’infos




    0



    0
    mohand oukaci
    23 novembre 2013 - 17 h 41 min

    Messieurs d’AP, il est
    Messieurs d’AP, il est étonnant que vous ouvriez vos colonnes à un escroc et à un affabulateur bien connu des milieux algériens de Paris. Ce chauffeur de taxi qui souffre certainement de troubles psychologiques n’a pas trouvé d’autre moyen d’exister qu’en insultant des gens honorables.
    – Il a racketté plein de commerçants pour produire des artistes qu’il n’a pas payés. Demandez à Fellag, Takfarinas, Fahem et bien d’autres.
    – Il a quémandé sans les obtenir des subventions auprès des consuls et du ministère de la culture. Voila ce qui explique ses appels à manifester devant les consulats et l’ambassade.
    – Il a demandé des billets gratuits à Air Algérie et Aigle Azur. C’est parce qu’ils lui ont été refusés qu’il s’est érigé en défenseur des usagers. Il n’a pas osé voir avec Air France.
    – Le MCAF n’existe que par les communiqués qu’il envoie à la presse. Ne vous faites pas son complice. Toutes les procédures de justice dont il parle n’existent pas. Faites votre boulot de journalistes, ne vous contentez pas de reprendre les communiqués envoyés par n’importe qui. Vous pensez sérieusement que ce mythomane a été reçu par le procureur de Milan. Quelle blague!
    Le répertoire des méfaits de Omar Ait Mokhtar est très long.




    0



    0
    MESSAOUD
    22 novembre 2013 - 19 h 46 min

    JE PROPOSE A CETTE SECTE
    JE PROPOSE A CETTE SECTE D’ALLER VIVRE DANS UN PAYS OU IL SERAS BIEN ECOUTER (LE QUATAR ET L ARABIE SAOUDITE)FAIRE LA POLITIQUE
    AVEC LA RELIGION NE PASSERAS PAS EN FRANCE ,ON EST BIEN DANS UNE REPUBLIQUE LAIQUE ,FAIRE DES DECLARATIONS PAREILS EST UNE HONTE POUR UN ELU QUI EST SENSE DEFENDRE LES INTERETS DE CEUX QUI ONT VOTE POUR CETTE PERSONNE ,IL EST VRAIMENT DOMMAGE D’ENTENDRE DES PROPOS D’UN NIVEAU ASSEZ BAS.




    0



    0
    vrirouche
    22 novembre 2013 - 15 h 08 min

    A.P !! Merci d’écrire : Trois
    A.P !! Merci d’écrire : Trois pays Nord africains , OK ? Sinon vous rajouterez bientôt  »  » Maghrébins Arabes et c’est totalement FAUX !! QUANT A CES OBSCURANTISTES OPPORTUNISTES ils n’ont qu’à aller officier en terre de leurs aïeux : Essaoudia !
    Le paradis et la terre sainte les recevront en grande pompe !!!!!!!




    0



    0
    yahya
    22 novembre 2013 - 14 h 55 min

    boubekeur doit exclure ce
    boubekeur doit exclure ce charlatan qui veux faire de la politique sur le dos de la mosquée ,il doit assumer ses actes et ses déclarations sans associer quiconque ,il représente que lui meme ,notre islam c’est la tolérance ,fraternité,respect de l’autrui et vivre ensemble ,pour ce qui appellent à la haine et au racisme leurs place n’est pas ici.




    0



    0
    aneau
    22 novembre 2013 - 11 h 22 min

    Zekri, MOKRI= foud de dieu
    Zekri, MOKRI= foud de dieu soit des théocrates pervers qui feraient payer cher a chaque français ou a chaque Algérie cher leur naissance.

    Ali belhadj, madani abassi, Morsi…. le FIS sont des exemples des dérives sectaires des assassinats, de la confiscation des pouvoirs perpétrés des islamistes une fois au pouvoir. Ils ne gèrent pas les pays concernés selon les différentes communautés ethniques ou religieuses qui composent leur société, mais ils gèrent les affaires de l’état uniquement sous le prisme islamo arabe. Les coptes, les soudanais du sud, les kurdes, les berbères en savent quelque chose.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.