Qualification de l’Algérie au Mondial : les vieux démons de la xénophobie ressurgissent en France

Les manifestations de joie qui ont salué la qualification de l’Algérie au Mondial de football, dans plusieurs villes françaises, sont le prétexte depuis quelques jours de réactions hostiles des extrémistes de droite connus pour leur haine de l’Algérie. Une réaction de plus en plus virulente qui est le reflet de la xénophobie et du racisme qui ne cessent de prendre de l’ampleur en France, un pays qui se targue d’être celui des droits de l’Homme. Emboîtant le pas au Front national, qui a fustigé les supporters ayant défilé avec le drapeau vert, après la victoire de l’Algérie, un groupuscule d’extrême droite laisse à son tour éclater sa hargne. Arborant l’emblème d’un sanglier noir «Le Bloc identitaire» publie sur son site un communiqué très virulent contre les supporters ayant défilé pour l’Algérie, intitulé «Fiers de leur pays ? Qu’ils rentrent en Algérie !». Ce groupe fasciste dit prendre acte «de cette démonstration de force étrangère et de ces défilés exubérants qui exaspèrent un nombre croissant de Français. Incontestablement, il ne s’agit pas là de supporters mais bel et bien de patriotes algériens, à qui nous adressons un message clair : tout bon patriote doit un jour regagner la terre de ses pères». Un discours d’une rare violence qui vient après plusieurs actes racistes et islamophobes, notamment ceux ayant ciblé des mosquées en France, dont la Mosquée de Paris. Des faits qui sont donc loin d’être isolés ou anodins, ils renseignent sur le racisme et la xénophobie qui couvent au sein de la société française et qui s’expriment de plus en plus ouvertement, et ce, quel que soit la tendance politique qui gouverne et le discours officiel. En 2010, sous Nicolas Sarkozy, la politique de la France envers les minorités avait d’ailleurs été fustigée par le comité de l'ONU chargé de la discrimination raciale qui a relevé une «recrudescence notable du racisme et de la xénophobie» envers notamment les «Français d'origine étrangère». L’ONU avait ciblé un «manque de volonté politique» de Paris face aux actes racistes. Le changement politique intervenu à la tête de l’Etat a exacerbé encore plus les pulsions malsaines des extrémistes. L’ONU s’est manifestée de nouveau il y a quelques jours en recommandant aux dirigeants français d’agir contre une vague croissante de racisme et de xénophobie. Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme a plus particulièrement fermement condamné les «attaques racistes» dont a fait l’objet la ministre française de la Justice, Christiane Taubira. Ces «abus totalement inacceptables perpétrés à l'encontre d'une responsable politique connue, en raison de sa couleur de peau, sont une manifestation claire de la montée du racisme, de la xénophobie et de l'intolérance à l'encontre des minorités ethniques ou religieuses et des migrants dans de nombreux pays européens», avait souligné le Haut-commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU le 13 novembre.
Meriem Sassi
 

Comment (39)

    algerienmeskine
    25 novembre 2013 - 13 h 14 min

    le colonel bendaoud était un
    le colonel bendaoud était un officier français musulman,couvert de médailles et de decorations innombrables,
    un jour ,il fait un rassemblement des soldats musulmans de la caserne de dar el beidha à alger ,apres un long discours sur la france et son racisme,il dit sa celebre phrase:arbi, arbi
    wa lou kene colonel bendaoud et se tira une balle dans la tete!!!!

    algerienmeskine
    25 novembre 2013 - 13 h 14 min

    le colonel bendaoud était un
    le colonel bendaoud était un officier français musulman,couvert de médailles et de decorations innombrables,
    un jour ,il fait un rassemblement des soldats musulmans de la caserne de dar el beidha à alger ,apres un long discours sur la france et son racisme,il dit sa celebre phrase:arbi, arbi
    wa lou kene colonel bendaoud et se tira une balle dans la tete!!!!

    Mohamed eel Maadi
    24 novembre 2013 - 18 h 27 min

    C’est la jeunesse maghrébine
    C’est la jeunesse maghrébine qui est descendu et non algérienne soyons clair .La jeunesse algérienne en France qui porte un grand respect pour l’histoire nationale est politisée et évite de se faire remarquer car il n’est pas dans notre intérêt de servir la soupe au sioniste nous l’avons compris nous algérien qui n’avons rien oublié.

    Mohamed eel Maadi
    24 novembre 2013 - 18 h 27 min

    C’est la jeunesse maghrébine
    C’est la jeunesse maghrébine qui est descendu et non algérienne soyons clair .La jeunesse algérienne en France qui porte un grand respect pour l’histoire nationale est politisée et évite de se faire remarquer car il n’est pas dans notre intérêt de servir la soupe au sioniste nous l’avons compris nous algérien qui n’avons rien oublié.

    Mon opinion
    24 novembre 2013 - 15 h 15 min

    Salam
    Quel pays ne serait pas

    Salam

    Quel pays ne serait pas heureux d’avoir une jeunesse aussi attachée à son pays et prête à le défendre à l’ instar de leurs vaillants prédécesseurs.
    Je suis franchement fier de ce peuple qui à subi tant d’injustices et qui en subi toujours et qui reste foncièrement bon et digne en général. Mon plus grand souhait à l’ instar de celui du cheikh Imran Hussein est que les algériens formeront la majorité derrière le Mahdi et Aissa paix sur eux.
    En attendant pour faire un peu dans la détente trouvons un point commun entre nous et les français, construisons un bloc nord-sud, celui de l’ humour. Mettons à la tête d’ une nouvelle Algérie-Française Dieudonné le chef suprême de l’ humour de tous les temps. Un prophète du rire en quelque sorte, même DIEU en rirait. Je suis sûr (honnêtement) qu’ il ferait largement mieux que hollande et bouteflika réunis. Avec sa thérapie de choc humoristique et son goût prononcé pour la justice il pourrait guérir des millions de coeurs. Il pourrait aussi conduire nos deux pays à renaître aprés cet enchaînement des esprits que lui fait subir cette idéologie pernicieuse et épouvantable qu’ est le sionisme en nous en débarrassant une fois pour toute .

    Mon opinion
    24 novembre 2013 - 15 h 15 min

    Salam
    Quel pays ne serait pas

    Salam

    Quel pays ne serait pas heureux d’avoir une jeunesse aussi attachée à son pays et prête à le défendre à l’ instar de leurs vaillants prédécesseurs.
    Je suis franchement fier de ce peuple qui à subi tant d’injustices et qui en subi toujours et qui reste foncièrement bon et digne en général. Mon plus grand souhait à l’ instar de celui du cheikh Imran Hussein est que les algériens formeront la majorité derrière le Mahdi et Aissa paix sur eux.
    En attendant pour faire un peu dans la détente trouvons un point commun entre nous et les français, construisons un bloc nord-sud, celui de l’ humour. Mettons à la tête d’ une nouvelle Algérie-Française Dieudonné le chef suprême de l’ humour de tous les temps. Un prophète du rire en quelque sorte, même DIEU en rirait. Je suis sûr (honnêtement) qu’ il ferait largement mieux que hollande et bouteflika réunis. Avec sa thérapie de choc humoristique et son goût prononcé pour la justice il pourrait guérir des millions de coeurs. Il pourrait aussi conduire nos deux pays à renaître aprés cet enchaînement des esprits que lui fait subir cette idéologie pernicieuse et épouvantable qu’ est le sionisme en nous en débarrassant une fois pour toute .

    S.S.A
    24 novembre 2013 - 10 h 49 min

    Assalam Oura3laykoum
    A Par

    Assalam Oura3laykoum
    A Par Anonyme (non vérifié) | 24. novembre 2013 – 5:10
    Bien Répondu. Ils sont partout ces chiens.
    Assalam Oura3laykoum.

    Anonyme
    24 novembre 2013 - 8 h 45 min

    La vraie question : combien
    La vraie question : combien d’entre ces jeunes Algériens de France sont disposés à revenir ou retourner vivre sous le régime qui sévit en ALgérie et ce, malgré les milliards de pétrodollars ? 0

    Anonyme
    24 novembre 2013 - 8 h 42 min

    Le régime FLNesque pousse, à
    Le régime FLNesque pousse, à travers ses relais dans l’hexagone comme « l’Amilacle » à se comporter en France d’une façon absolument inaccéptable mais on ne peut pas tromper tous les Algériens et tout le temps. Ils savent aussi penser à l’avenir de leur enfants, pour finir il faut reconnaître que ce régime n’a que faire de l’avenir des algériens et de l’Algérie ce qui l’intéresse c’est perdurer au maximum, et là il est capable de tout faire et la manipulation même très dangereuse pour les enfants d’Algérie qui se sont retrouvés obligés d’émigrer malgré les richesse de leur pays, n’est pour lui qu’un simple jeu, il jubile quand en face c’est la France, le Français ou les Français qui sont s’y trouve … attention pas au point de prendre des risques, on a vu les contrats immenses, en milliards de dollars qui ont été signé au moment de la raclée de Gaddafi. !

    abdelkader wahrani
    24 novembre 2013 - 7 h 11 min

    amis musulmans, ne gaspillez
    amis musulmans, ne gaspillez pas votre argent en construisant des mosquées en france le pays de nos ancêtres les Gaulois? la france ne veut plut de vous!! des l´arrivée au pouvoir du front national (parti fasciste), beaucoup d´entre vous seront invités a quitter la france sinon comme l´on fait les algeriens avant 1962, la valise ou le cercueil. la france le pays le grand raciste au monde.

    Anonyme
    24 novembre 2013 - 4 h 10 min

    @patriote : sujet du roi
    @patriote : sujet du roi (…), du royaume de la honte,la misère, la prostitutions de 7 à 70ans, hommes/femmes, et la drogues. Le bon entendeur , te dis retourne dans ton égout, et laisse les Algériens débattre entre eux, c’est une affaire Algero-francaise, lorsque en parle de la drogues et la prostitutions marocaine, ,là tu peux lire les commentaires, mais sans intervenir coco, parce que c’est un site Algérien, et non morooco. Ok

    Horizon
    23 novembre 2013 - 22 h 23 min

    Salem Alikoum
    Sur le cite :

    Salem Alikoum

    Sur le cite : Bella Ciao

    JEAN-MARIE LE PEN AIME LES MUSULMANS ALGERIENS
    de : JANCAP
    mercredi 14 septembre 2011 – 00h49

    « Ce qu’il faut dire aux Algériens, ce n’est pas qu’ils ont besoin de la France, mais que la France a besoin d’eux. C’est qu’ils ne sont pas un fardeau ou que, s’ils le sont pour l’instant, ils seront au contraire la partie dynamique et le sang jeune d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés.

    J’affirme que, dans la religion musulmane, rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet. Bien au contraire, sur l’essentiel, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale.

    D’autre part, je ne crois pas qu’il existe plus de race algérienne que de race française… Je conclus : offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire, comme nous le faisons maintenant : « vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons-leur : « nous avons besoin de vous, vous êtes la jeunesse de la nation ». »

    Sacré Jean-Marie Le Pen… Vous venez de lire un extrait d’un de ses discours à l’Assemblée Nationale, en 1958. A l’époque, le député Jean-Marie Le Pen déclarait tout son attachement aux musulmans algériens.

    Petite explication toutefois. En 1958, l’Algérie était française. Avec 3 départements, elle faisait partie intégrante de la France, disait-on. A deux nuances près cependant. Il y avait une Assemblée Algérienne. Et pour cette Assemblée, 8 millions d’Algériens n’élisaient pas un député de plus que les 800 000 Français …de souche ! Plus simplement, l’Algérie était une colonie française, vivant sous un régime d’apartheid. Et cette situation convenait très bien, semble-t-il, à Jean-Marie Le Pen…

    Nous sommes cependant heureux de vous révéler que pour le président d’honneur du Front National, les Algériens immigrés et leurs enfants sont « la partie dynamique et le sang neuf d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés ». Et que « rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet ». Enfin, puisque « qu’il n’existe (pas) plus de race algérienne que de race française », « nous avons besoin de vous, vous êtes la jeunesse de la nation », chers compatriotes immigrés algériens et descendants d’immigrés.

    Et même si les progressistes et humanistes français, descendants des Lumières, de la Révolution Française et des luttes sociales savent tout ça depuis longtemps, qu’attend donc Marine Le Pen pour actualiser son programme pour 2012 ?

    Moi je rajouterais l’incivilité est contre ^productif….
    En Islam cela est un grave péché illicite.
    Salem AZlikoum .

    Mouras la classe
    23 novembre 2013 - 22 h 09 min

    oui, incivilité, et
    oui, incivilité, et débordement, les hooligans du bled, plus la 2eme generation de dégénérés qui adorent booba et la fouine.
    voila l’image que donne cette bande de plouc (sans cervelle) à l’Algérie.

    Quand à Taubira, une femme vendu à la Franc-maçonnerie, et au courant libertaire, et dangereusement destructeur (briser la cellule familliale, avec le mariage pour les PD !!! ) elle n’a que se qu »elle mérite.

    Dieudoné et Alain Soral font du bon boulot.

    Les algériens doivent donner une bonne image de leur pays. si amour du pays il y a.
    et vive l’Algérie dima.

    issam
    23 novembre 2013 - 20 h 35 min

    Les français ont compris que
    Les français ont compris que les juifs les contrôles.Raison de plus pour que les magrebins n’en rajoute pas avec ces comportement infantiles et s’organisent .Les musulmans c’est la deuxiéme force politique en france.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.