Candidat aux présidentielles, Benbitour cherche l’appui du RCD

Le rapprochement entre le RCD et l’ancien chef du gouvernement et candidat aux élections présidentielles, Ahmed Benbitour, se consolide avec une deuxième rencontre organisée au siège du parti à Alger. Les deux parties tentent depuis quelques mois d’élargir leur front d’opposition, mais aucune alliance n’est encore envisagée pour affronter les présidentielles d’avril 2014. Le RCD n’a pas encore tranché sur sa participation à cette échéance. Benbitour a été invité à animer une conférence-débat au siège du bureau régional du RCD à Alger autour du thème «Quel avenir pour l’économie algérienne ?» Si le conférencier a pris le soin d’éviter tout discours électoraliste, en se focalisant sur les choix économiques qui ont prévalu dans le pays et leurs conséquences «désastreuses» sur le devenir de la nation, il ne s’est pas empêché de s’attaquer directement au pouvoir en le rendant responsable de cette situation de «blocage» du développement national. D’entrée, il dénonce une économie «volatile», exclusivement axée sur l’exportation des hydrocarbures. Parlant le langage des chiffres, il avertit que la consommation interne a augmenté de 76%, que les réserves de change ne peuvent couvrir que 40 mois de consommation et qu’avec un baril au-dessous de 70 dollars, l’Algérie ne pourra pas faire face à ses dépenses de fonctionnement. Pour lui, la gestion du pays «se fait dans une opacité totale et une partie importante des recettes échappe à tout contrôle». Aussi, a-t-il estimé, le Fonds de régulation des recettes (FRR) n’a aucune raison d’exister en ce moment. Lors des débats, et en réponse à une question sur les multiples violations des libertés publiques, l'hôte du RCD lâchera que «sans la liberté, il n’y aura pas de développement et que les libertés individuelles et collectives sont un instrument de développement». Il conclura son intervention par une sentence qui est devenue son leitmotiv depuis sa démission du gouvernement en 2000 : «Il est vain de croire que le changement viendra de l’intérieur du système.» Cela pourra être son slogan de campagne.
R. Mahmoudi
 

Comment (44)

    Cift
    26 novembre 2013 - 19 h 03 min

    Encore un planteur de
    Encore un planteur de cacahouètes comme futur président…

    Cift
    26 novembre 2013 - 19 h 03 min

    Encore un planteur de
    Encore un planteur de cacahouètes comme futur président…

    abdelkader wahrani
    26 novembre 2013 - 17 h 28 min

    ah ya takhir ez-zamen depuis
    ah ya takhir ez-zamen depuis ce multipartisme sauvage (machefnach er-rabh)c´est une espéce de malédiction qui empêchait l´algerie de se réaliser?. Koulou trab bladkoum, ca ne veut pas dire naklou trab? ma3na? c´est a dire (nif) la dignité et l´honneur (echaraf wa al karama)la dignité de l´homme n´a pas de prix? (el inséne el hor laou yabqa fih ghi 3rgue wahed youktel roho) oumyarfedch edell? tous les gens qui ont intervenus négativement a l´oncontre de notre cher et regretté Houari Boumediene, soit des fils de harkis, soit des agents marocains au service du makhzen. les traitres ont trahis, trahissent et trahiront l´algerie, certains vaux rien osent critiqué un homme de la tremple de Si Boumediene (rahimah Allah), vous insultez notre représentation, notre image, notre président sur le net et aux yeux de tous le monde, qui veut dire vous n´avez aucune identité digne de notre patrie, dommage???. donc je reviens a la question de certains minables, et beau marché osent critiqué une denrée si rare ou presque inéxistante comme notre cher regretter Houari Boumediene, il n´en demeure pas moins qu´en défit des conditions déplorables de travail, aprés l´indépendance, le grand homme Boumediene se débattais a mettre sur pieds de ce nom, au profit exécutif du peuple algerien, de ce fait un travail malgré tout été accompli en un laps de temps record, d´ou indiscutablement des resultats palpables ont été rensents sur le terrain et dans le monde entier. vive l´algerie,vive Boumediene et tout nos glorieux valeureux martyrs, que Allah tout puissant leurs accorde paix a leurs âmes et l´entrée dans son vaste paradis. koulou trab bladkoum???.

    abdelkader wahrani
    26 novembre 2013 - 17 h 28 min

    ah ya takhir ez-zamen depuis
    ah ya takhir ez-zamen depuis ce multipartisme sauvage (machefnach er-rabh)c´est une espéce de malédiction qui empêchait l´algerie de se réaliser?. Koulou trab bladkoum, ca ne veut pas dire naklou trab? ma3na? c´est a dire (nif) la dignité et l´honneur (echaraf wa al karama)la dignité de l´homme n´a pas de prix? (el inséne el hor laou yabqa fih ghi 3rgue wahed youktel roho) oumyarfedch edell? tous les gens qui ont intervenus négativement a l´oncontre de notre cher et regretté Houari Boumediene, soit des fils de harkis, soit des agents marocains au service du makhzen. les traitres ont trahis, trahissent et trahiront l´algerie, certains vaux rien osent critiqué un homme de la tremple de Si Boumediene (rahimah Allah), vous insultez notre représentation, notre image, notre président sur le net et aux yeux de tous le monde, qui veut dire vous n´avez aucune identité digne de notre patrie, dommage???. donc je reviens a la question de certains minables, et beau marché osent critiqué une denrée si rare ou presque inéxistante comme notre cher regretter Houari Boumediene, il n´en demeure pas moins qu´en défit des conditions déplorables de travail, aprés l´indépendance, le grand homme Boumediene se débattais a mettre sur pieds de ce nom, au profit exécutif du peuple algerien, de ce fait un travail malgré tout été accompli en un laps de temps record, d´ou indiscutablement des resultats palpables ont été rensents sur le terrain et dans le monde entier. vive l´algerie,vive Boumediene et tout nos glorieux valeureux martyrs, que Allah tout puissant leurs accorde paix a leurs âmes et l´entrée dans son vaste paradis. koulou trab bladkoum???.

    Emiliano Zapata
    26 novembre 2013 - 7 h 03 min

    @Aguelidh modeste,arrêtez
    @Aguelidh modeste,arrêtez votre défaitisme et votre adoration de Boumediène.Au lieu de « koulou trabkoum » il aurait dû dire « mettez-vous au travail » car la terre ne se mange pas mais se travaille.Boumediène était certes rusé et intelligent et aussi un dirigeant intransigeant,mais il a fait des Algériens des bras cassés et ses 3 révolutions ont été un fiasco qui ne lui ont pas survécu malgré qu’il se targuait de bâtir des institutions qui survivraient aux hommes et au temps.Et il faut le dire c’était un dictateur qui a régné pendant 13 ans et n’admettait aucun son de cloche différent du sien.Nous récoltons aujourd’hui les résultats du mauvais départ précipité donné par votre chér Boukharouba et son prédessésseur Ben Bella.Car à part le petit interméde de Boudiaf c’est toujours le régime de Boumediène qui continue.

    Emiliano Zapata
    26 novembre 2013 - 7 h 03 min

    @Aguelidh modeste,arrêtez
    @Aguelidh modeste,arrêtez votre défaitisme et votre adoration de Boumediène.Au lieu de « koulou trabkoum » il aurait dû dire « mettez-vous au travail » car la terre ne se mange pas mais se travaille.Boumediène était certes rusé et intelligent et aussi un dirigeant intransigeant,mais il a fait des Algériens des bras cassés et ses 3 révolutions ont été un fiasco qui ne lui ont pas survécu malgré qu’il se targuait de bâtir des institutions qui survivraient aux hommes et au temps.Et il faut le dire c’était un dictateur qui a régné pendant 13 ans et n’admettait aucun son de cloche différent du sien.Nous récoltons aujourd’hui les résultats du mauvais départ précipité donné par votre chér Boukharouba et son prédessésseur Ben Bella.Car à part le petit interméde de Boudiaf c’est toujours le régime de Boumediène qui continue.

    Anonyme
    25 novembre 2013 - 21 h 34 min

    l’exemple du Sénégal peut se
    l’exemple du Sénégal peut se reproduire en Algerie ;WADE voulait passer en force comme cela été en 2008 ici ;
    la suite est connue ;Si Benbitour ne néglige aucune voix et veut être élu par la volonté populaire et non par la méthode traditionnelle du système;
    le clan devrait ,pour une fois être réaliste ,car ses
    principaux appuis semblent envisager comme les Américains deux fers aux feux;

    Anonyme
    25 novembre 2013 - 21 h 34 min

    l’exemple du Sénégal peut se
    l’exemple du Sénégal peut se reproduire en Algerie ;WADE voulait passer en force comme cela été en 2008 ici ;
    la suite est connue ;Si Benbitour ne néglige aucune voix et veut être élu par la volonté populaire et non par la méthode traditionnelle du système;
    le clan devrait ,pour une fois être réaliste ,car ses
    principaux appuis semblent envisager comme les Américains deux fers aux feux;

    Aguelidh modeste
    25 novembre 2013 - 21 h 00 min

    A Monsieur El
    A Monsieur El Wahrani,

    AUjourd’hui l’Algérie est à la croisée des chemins, personne n’est à l’abri de quoi que ce soit, le patriotisme d’antan a été éradiqué par la pègre intégriste qui a déboulonné l’organisation structurelle du pays construit avec beaucoup de labeur et de lucidité sans égale par le feu et auteur de KOULOU TRABKOUM, Houari Boumédiene. Aujourd’hui le bateau est toujours dans l’océan démonté, sommes – nous de bons capitaines pour l’arrimer au bon port? Est-il possible de reconstruire le patriotisme après tant de corruption, de décadence et je m’enfoutisme singulier? Sommes-nous devant un patriotisme diviseur qui affaibli? Chacun de nous doit canaliser l’esprit de l’amour pour le pays et ma référence je l’ai choisi: KOULOU TRAB BLADKOUM.

    Quant aux Partis politiques sincèrement si j’ai le moindre pouvoir je les traduirai tous en justice; ils sont la source de nos maux en NOUS déracinant de NOS valeurs ancestrales en échange d’une démocratie importée et imitée maladroitement par des supplétifs et des baudruches pour lesquels je n’ai aucune considération parce qu’ils ne mangeront jamais le TRAB DE BLADHOUM.

    Aguelidh modeste
    25 novembre 2013 - 21 h 00 min

    A Monsieur El
    A Monsieur El Wahrani,

    AUjourd’hui l’Algérie est à la croisée des chemins, personne n’est à l’abri de quoi que ce soit, le patriotisme d’antan a été éradiqué par la pègre intégriste qui a déboulonné l’organisation structurelle du pays construit avec beaucoup de labeur et de lucidité sans égale par le feu et auteur de KOULOU TRABKOUM, Houari Boumédiene. Aujourd’hui le bateau est toujours dans l’océan démonté, sommes – nous de bons capitaines pour l’arrimer au bon port? Est-il possible de reconstruire le patriotisme après tant de corruption, de décadence et je m’enfoutisme singulier? Sommes-nous devant un patriotisme diviseur qui affaibli? Chacun de nous doit canaliser l’esprit de l’amour pour le pays et ma référence je l’ai choisi: KOULOU TRAB BLADKOUM.

    Quant aux Partis politiques sincèrement si j’ai le moindre pouvoir je les traduirai tous en justice; ils sont la source de nos maux en NOUS déracinant de NOS valeurs ancestrales en échange d’une démocratie importée et imitée maladroitement par des supplétifs et des baudruches pour lesquels je n’ai aucune considération parce qu’ils ne mangeront jamais le TRAB DE BLADHOUM.

    salem
    25 novembre 2013 - 16 h 46 min

    cette invitation répond au
    cette invitation répond au programme de formation politique que le RCD organise, à TIZI presque chaque samedis il organise une conférence pour leurs militants.

    salem
    25 novembre 2013 - 16 h 46 min

    cette invitation répond au
    cette invitation répond au programme de formation politique que le RCD organise, à TIZI presque chaque samedis il organise une conférence pour leurs militants.

    Emiliano Zapata
    25 novembre 2013 - 13 h 13 min

    Certains défaitistes se
    Certains défaitistes se plaignent de la corruption,de la dictature,du régionalisme,de la mauvaise gouvernance,de la dilapidation des richesses du pays etc…et quand quelqu’un vient leur proposer des solutions pour sortir de cette léthargie,ils vous sortent BHL,le sionisme,le colonialisme et que sait-je encore.Ces ésprits malades formatés par des années d’endoctrinement pour permettre à une faune sans foi ni loi de se servir sans retenue ni contrôle puisque l’Algérie et son peuple leur appartiennent et ils n’ont de compte à rendre à personne.Quand un parti ou un homme politique se proposent de rendre leur citoyenneté aux Algériens la coalission des rentiers sort l’arme fatale du néo-colonialisme et du hizb quelque chose.Citoyens sincères jaloux pour leur pays,réveillez-vous 50 ans de démagogie,de rapine,de laissez-aller etc…ça suffit.

    Emiliano Zapata
    25 novembre 2013 - 13 h 13 min

    Certains défaitistes se
    Certains défaitistes se plaignent de la corruption,de la dictature,du régionalisme,de la mauvaise gouvernance,de la dilapidation des richesses du pays etc…et quand quelqu’un vient leur proposer des solutions pour sortir de cette léthargie,ils vous sortent BHL,le sionisme,le colonialisme et que sait-je encore.Ces ésprits malades formatés par des années d’endoctrinement pour permettre à une faune sans foi ni loi de se servir sans retenue ni contrôle puisque l’Algérie et son peuple leur appartiennent et ils n’ont de compte à rendre à personne.Quand un parti ou un homme politique se proposent de rendre leur citoyenneté aux Algériens la coalission des rentiers sort l’arme fatale du néo-colonialisme et du hizb quelque chose.Citoyens sincères jaloux pour leur pays,réveillez-vous 50 ans de démagogie,de rapine,de laissez-aller etc…ça suffit.

    abdelkader wahrani
    25 novembre 2013 - 12 h 34 min

    @ Aguelidh. (koulou tra
    @ Aguelidh. (koulou tra bledkoum???). el marhoum Houari Boumediene? l´homme qui faisait trembler les traitres, on ne peut pas cacher le soleil avec un tamis(bel ghorbel)le président Houari Boumediene fut un digne fils du pays, il ne visait que du bien, non seulement pour son peuple, mais pour toute l´humanité et surtout les pays du sud, un homme d´une intelligence exceptionnelle, il n´a pas eu le temps qu´il faut pour concrétiser son projet qui n´est rien d´autre que d´elever l´algerie au rang des grandes nations, seul Allah est a l´abri des herreurs pour les humains c´est inévitable, en ce qui conserne el marhoum Houari Boumediene, il ne visait que du bien pour l´algerie, les algeriennes et les algeriens, Boumediene rahimah Allah reste la seule légende, un homme peut mourir pas un symbole. (koulou trab bladkoum???).

    abdelkader wahrani
    25 novembre 2013 - 12 h 34 min

    @ Aguelidh. (koulou tra
    @ Aguelidh. (koulou tra bledkoum???). el marhoum Houari Boumediene? l´homme qui faisait trembler les traitres, on ne peut pas cacher le soleil avec un tamis(bel ghorbel)le président Houari Boumediene fut un digne fils du pays, il ne visait que du bien, non seulement pour son peuple, mais pour toute l´humanité et surtout les pays du sud, un homme d´une intelligence exceptionnelle, il n´a pas eu le temps qu´il faut pour concrétiser son projet qui n´est rien d´autre que d´elever l´algerie au rang des grandes nations, seul Allah est a l´abri des herreurs pour les humains c´est inévitable, en ce qui conserne el marhoum Houari Boumediene, il ne visait que du bien pour l´algerie, les algeriennes et les algeriens, Boumediene rahimah Allah reste la seule légende, un homme peut mourir pas un symbole. (koulou trab bladkoum???).

    hamid
    25 novembre 2013 - 10 h 40 min

    avant d’attaqué la personne
    avant d’attaqué la personne ou de juger quelqu’un que l’on ne connais ni d’Ève ni d’Adam essayé de lire au moins ces mémoires après vous allez comprendre pour quoi il a démissionné de son poste de chef du gouvernement ton convoité par les chef prédateur

    hamid
    25 novembre 2013 - 10 h 40 min

    avant d’attaqué la personne
    avant d’attaqué la personne ou de juger quelqu’un que l’on ne connais ni d’Ève ni d’Adam essayé de lire au moins ces mémoires après vous allez comprendre pour quoi il a démissionné de son poste de chef du gouvernement ton convoité par les chef prédateur

    Raselkhit
    25 novembre 2013 - 9 h 59 min

    Sacré bonhomme son discours
    Sacré bonhomme son discours comme par hasard rejoint presque mot à mot celui de M.Bajolet nouveau directeur de la DCRI et ex ambassadeur de France en Algérie .Veut il nous signifier par là) que ses instructions viennent de Paris ou pour nous faire comprendre que n’ayant pas d’idées il applique celles de ses maitres ? Peut être aussi que les deux RCD et Ben Bitour ont les mêmes sources d’inspiration?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.