Gaïd-Salah s’en prend aux journalistes à travers la revue «El-Djeïch» : «Vous dépassez vos prérogatives !»

La revue mensuelle de l'Armée nationale populaire (ANP), El-Djeïch, a consacré l'éditorial du numéro de novembre à la célébration de la Journée nationale de la presse dans lequel l'importance de promouvoir une information «objective» et «sincère» par les acteurs de la scène médiatique, a été soulignée. «L'ensemble des partenaires sur la scène médiatique sont appelés à promouvoir et à développer une information objective et sincère, reposant sur l'information véridique, précise, vérifiée, laissant le domaine du commentaire, de l'analyse, libre et ouvert au débat», est-il écrit dans l'éditorial de la revue qui fête son cinquantième anniversaire. Il est précisé que «l'information crédible est celle qui évite les jugements définitifs sur la base de convictions propres ou de visions et de positions personnelles», et qu'il incombe à l'information, quatrième pouvoir, de «ne pas s'ingérer dans les prérogatives (des autres pouvoirs) et de les remplacer. Bien au contraire, il doit les aider, coopérer et coordonner avec eux». La coopération entre l'information et les autres pouvoirs s'inscrit, selon El-Djeïch, dans l'optique de «concrétiser les programmes, stratégies et politiques engagés dans différents secteurs et contribuer ainsi à la consolidation et à la préservation de l'intérêt suprême du pays». Cette approche concerne «essentiellement» l'ensemble de la presse nationale, sous toutes ses formes, qu'elle soit publique ou privée, car «il est de son devoir d'accorder de l'importance aux questions d'intérêt national et de traiter les événements de manière positive sans verser dans l'agitation et la surenchère», ajoute la revue qui estime que le système médiatique national fait «partie intégrante» de l'Etat. L'éditorial a souligné que la révolution numérique a «rendu disponible une quantité importante d'informations qui, à leur tour, peuvent contribuer à la constitution d'un patrimoine conséquent de connaissances pour peu que ces informations soient exploitées de manière rationnelle et scientifique et conformément aux exigences de l'époque».
R. N.
 

Comment (104)

    Nassima
    28 novembre 2013 - 18 h 08 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 28. novembre 2013 – 15:05

    Abdeslam Nassima et cie!!!!!!!! ohhhhhhhhh monsieur je suis une citoyenne civile qui ne fait partie d´ un aucun clan .Stop HALTE je ne vous permets pas de me taxer gratuitement !!!! mon clan c´est l´ Algérie .Si je me suis permise de donner mon humble point de vue parce que J´ai l´impression que la presse veut juste défier le pouvoir . Mais je ne vois rien de palpable en retour ,entant que civile ,c´est la société civile qui m´intéresse le plus, l´armée ne m´interesse pas !. Franchement en tant que Citoyenne je n´ai jusque ici pas compris le rôle exacte de notre presse !et je me pose la question sur le rôle de la presse et sa résponsabilité en l´avenir.Regardez ce qui se passe en Egypte maintenant tous les médias sont divisés et chaque média a pris position dans la crise politique qui secoue le pays, c´est grave ! .Cette atmosphère négative asphyxie le journaliste indépendant et aussi la liberté de la presse .Il faut que la presse ou les médias restent neutres et libres et que l´Etat ne doit pas s’impliquer.Il s´agit d´un raisonnement d´une civile ,monsieur ,libre independante et neutre !

    Mes respects monsieur .

    Nassima




    0



    0
    Nassima
    28 novembre 2013 - 18 h 08 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 28. novembre 2013 – 15:05

    Abdeslam Nassima et cie!!!!!!!! ohhhhhhhhh monsieur je suis une citoyenne civile qui ne fait partie d´ un aucun clan .Stop HALTE je ne vous permets pas de me taxer gratuitement !!!! mon clan c´est l´ Algérie .Si je me suis permise de donner mon humble point de vue parce que J´ai l´impression que la presse veut juste défier le pouvoir . Mais je ne vois rien de palpable en retour ,entant que civile ,c´est la société civile qui m´intéresse le plus, l´armée ne m´interesse pas !. Franchement en tant que Citoyenne je n´ai jusque ici pas compris le rôle exacte de notre presse !et je me pose la question sur le rôle de la presse et sa résponsabilité en l´avenir.Regardez ce qui se passe en Egypte maintenant tous les médias sont divisés et chaque média a pris position dans la crise politique qui secoue le pays, c´est grave ! .Cette atmosphère négative asphyxie le journaliste indépendant et aussi la liberté de la presse .Il faut que la presse ou les médias restent neutres et libres et que l´Etat ne doit pas s’impliquer.Il s´agit d´un raisonnement d´une civile ,monsieur ,libre independante et neutre !

    Mes respects monsieur .

    Nassima




    0



    0
    Ness maascar
    28 novembre 2013 - 17 h 25 min

    Si Gaid mon nom nous vous
    Si Gaid mon nom nous vous dira rien bien que vous aviez sollicité mes services dont la nature n’a pas d’importance quand vous chef d’état de région a Oran
    Je vous trouvai fhal car vous m’aviez dit « nous donnerons un coup de pied a la fourmilliere » parlant des islamistes………….c’est chose faite alors faites le avec ce clan de corrompus et vous nom restera dans l’Histoire de cette algerie pour laquelle mon père est mort




    0



    0
    Ness maascar
    28 novembre 2013 - 17 h 25 min

    Si Gaid mon nom nous vous
    Si Gaid mon nom nous vous dira rien bien que vous aviez sollicité mes services dont la nature n’a pas d’importance quand vous chef d’état de région a Oran
    Je vous trouvai fhal car vous m’aviez dit « nous donnerons un coup de pied a la fourmilliere » parlant des islamistes………….c’est chose faite alors faites le avec ce clan de corrompus et vous nom restera dans l’Histoire de cette algerie pour laquelle mon père est mort




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.