Appareils de chauffage défectueux, un plan de bataille tardif

Chaque hiver, c’est la même alerte aux émanations de monoxyde de carbone dues à des appareils de chauffage ou des chauffe-eau défectueux. Près de Sedrata (Souk Ahras), dans une mechta, 4 personnes – un homme âgé de 36 ans, son épouse (33 ans) et leurs deux enfants, un garçon (3 ans) et sa sœur âgée d’à peine un an – sont mortes asphyxiées par des émanations de gaz butane vendredi après-midi. Hier, à Tissemsilt, ce sont 6 personnes qui ont failli périr pour la même raison. Des informations font état également d’accidents survenus dans des écoles. A Batna, cinq élèves d’une classe préparatoire dans une école primaire ont été pris d’évanouissement après avoir inhalé du monoxyde de carbone provenant d’un radiateur à gaz. La cheminée qui permet l’évacuation du gaz imbrûlé avait été obstruée pour éviter la nidification de pigeons. La semaine dernière, 4 personnes ont été brûlées à des degrés divers suite à l’explosion d’une bonbonne de gaz butane à l’intérieur d’un appartement situé au village d’Ighil Tazarth, dans la commune de Larbâa Nath Irathen (30 km au sud-est de Tizi Ouzou). Les communiqués de la Protection civile rapportent presque chaque jour des accidents de ce genre. A fin septembre, 231 personnes sont mortes en inhalant le monoxyde de carbone, dégagé par des appareils de chauffage défectueux, et plus de 2 253 personnes ont été sauvées. Ce phénomène ne date pas d’hier, mais c’est seulement ces jours-ci que les pouvoirs publics ont décidé, pour y faire face, de mettre en place ce qu’ils appellent une task force constituée par les différents ministères (Santé, Intérieur, Commerce, Energie). En fait, le coût social et économique de ce fléau est devenu insupportable. La facture serait trop lourde pour l’Etat, à travers l’hospitalisation de milliers de blessés, la surconsommation d’énergie électrique, la mobilisation des moyens de la Protection civile et des différents corps de sécurité. Le plan de bataille tardif annoncé par le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, n’a rien d’extraordinaire, il relève de l’exercice le plus élémentaire du service public : agir en amont, en établissant un contrôle rigoureux de la conformité des appareils de chauffage importés et obliger en aval les importateurs et revendeurs de ce type d’appareils à fournir toutes les informations au consommateur. Pourquoi avoir attendu si longtemps pour engager ce plan ? Mais il faut s’interroger surtout sur sa mise en œuvre, connaissant la vulnérabilité des organes de contrôle au fléau de la corruption en Algérie. Les associations de consommateurs, pour leur part, semblent inefficaces et rien ne garantit les citoyens contre les appareils défectueux importés et vendus dans des marchés dominés par l’informel où la facture est totalement absente et le certificat de garantie complètement inconnu.
Kamel Moulfi
 

Comment (8)

    mounabeh
    2 décembre 2013 - 7 h 42 min

    Bonjour.
    Ce sujet

    Bonjour.

    Ce sujet est tres important,et il est recurent.Chaque année on constate mais rien de probant n’est fait.
    Des précautions élémentaires peuvent reduire d’une manière drastique ces drames.
    1- Maintenir une aeration suffisante des lieux .
    2- Veiller au bon fonctionnement des conduits d’evacuation .
    3-Eteindre le chauffage avant de dormir.
    4- Enfin bien suivre les consignes d’utilisation de l’appareil et proceder régulièrement a son nettoyage avant chaque premiere mise en marche.




    0



    0
    mounabeh
    2 décembre 2013 - 7 h 42 min

    Bonjour.
    Ce sujet

    Bonjour.

    Ce sujet est tres important,et il est recurent.Chaque année on constate mais rien de probant n’est fait.
    Des précautions élémentaires peuvent reduire d’une manière drastique ces drames.
    1- Maintenir une aeration suffisante des lieux .
    2- Veiller au bon fonctionnement des conduits d’evacuation .
    3-Eteindre le chauffage avant de dormir.
    4- Enfin bien suivre les consignes d’utilisation de l’appareil et proceder régulièrement a son nettoyage avant chaque premiere mise en marche.




    0



    0
    mounabeh
    2 décembre 2013 - 7 h 41 min

    Bonjour.
    Ce sujet

    Bonjour.

    Ce sujet est tres important,et il est recurent.Chaque année on constate mais rien de probant n’est fait.
    Des précautions élémentaires peuvent reduire d’une manière drastique ces drames.
    1- Maintenir une aeration suffisante des lieux .
    2- Veiller au bon fonctionnement des conduits d’evacuation .
    3-Eteindre le chauffage avant de dormir.
    4- Enfin bien suivre les consignes d’utilisation de l’appareil et proceder régulièrement a son nettoyage avant chaque premiere mise en marche.




    0



    0
    mounabeh
    2 décembre 2013 - 7 h 41 min

    Bonjour.
    Ce sujet

    Bonjour.

    Ce sujet est tres important,et il est recurent.Chaque année on constate mais rien de probant n’est fait.
    Des précautions élémentaires peuvent reduire d’une manière drastique ces drames.
    1- Maintenir une aeration suffisante des lieux .
    2- Veiller au bon fonctionnement des conduits d’evacuation .
    3-Eteindre le chauffage avant de dormir.
    4- Enfin bien suivre les consignes d’utilisation de l’appareil et proceder régulièrement a son nettoyage avant chaque premiere mise en marche.




    0



    0
    N
    1 décembre 2013 - 20 h 45 min

    VU QUE LE PROBLÈME CE POSE NE
    VU QUE LE PROBLÈME CE POSE NE SERAI T IL PAS IMPORTANT ET AVONS TOUS AUX SERVICES CONCERNE D’AFFICHER LES PRODUITS AVEC LES CARACTÉRISTIQUE ET LEURS MARQUE A NE PAS ACHETER OU NON SÉCURISÉ PROBABLEMENT QUE NOUS POURRONS MIEUX AVANCER , ON SIGNALE JUSTE UNE CONSTATATION ET LA PRÉVENTION ET OUBLIER




    0



    0
    N
    1 décembre 2013 - 20 h 45 min

    VU QUE LE PROBLÈME CE POSE NE
    VU QUE LE PROBLÈME CE POSE NE SERAI T IL PAS IMPORTANT ET AVONS TOUS AUX SERVICES CONCERNE D’AFFICHER LES PRODUITS AVEC LES CARACTÉRISTIQUE ET LEURS MARQUE A NE PAS ACHETER OU NON SÉCURISÉ PROBABLEMENT QUE NOUS POURRONS MIEUX AVANCER , ON SIGNALE JUSTE UNE CONSTATATION ET LA PRÉVENTION ET OUBLIER




    0



    0
    Rascasse
    30 novembre 2013 - 15 h 41 min

    Tant que y aura pas une
    Tant que y aura pas une justice indépendante on ne pourra jamais avancé car l’impunité prendra toujours le dessus .




    0



    0
    Rascasse
    30 novembre 2013 - 15 h 41 min

    Tant que y aura pas une
    Tant que y aura pas une justice indépendante on ne pourra jamais avancé car l’impunité prendra toujours le dessus .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.