Lamamra fait entendre la voix de l’Algérie à Paris

Les relations algéro-françaises étaient aujourd’hui au menu d’une rencontre à Paris entre le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et son homologue français, Laurent Fabius. Les deux ministres ont abordé les questions politiques et économiques bilatérales ainsi que la situation dans les pays du Sahel, et celle liée du terrorisme et à l’instabilité politique dans la région. La rencontre entre les deux chefs de la diplomatie intervient à la veille du Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, que la capitale française abritera les 6 et 7 décembre prochains. Avec le style particulier et la fermeté qu’il a imprimés depuis sa venue en septembre à la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra ne manquera pas, à cette occasion, de peser sur le débat autour des menaces d’instabilité qui pèsent sur la région et les solutions qui doivent être apportées. Pivot incontournable de la région, l’Algérie devrait, par la voie de Lamamra, soumettre sa vision stratégique de sortie et de renforcement de la sécurité des frontières des pays concernés. Le sommet, abrité par l’Elysée en présence de tous les protagonistes, donnera l’occasion à l’Algérie d’abattre ses cartes et de proposer ses solutions en tant que pays directement concerné par la situation sécuritaire difficile que connaissent plusieurs pays de la région. D’autres questions régionales telles que celle du Sahara Occidental ou internationales telles que le conflit qui s’enlise en Syrie donneront également à Lamamra l’occasion de faire entendre la voie de l’Algérie, qui défendra les positions de principe ayant toujours guidé sa politique étrangère. A ce propos, il faut se rappeler que Ramtane Lamamra avait annulé, le 13 novembre 2013, une visite qu’il devait effectuer à Paris. Si aucune motivation officielle n’est venue expliquer ce retrait, il n’est pas inopportun de rappeler que la visite devait avoir lieu à la veille de la participation du ministre français des Affaires étrangères à une rencontre organisée par le Maroc autour de la sécurité dans la région sahélo-saharienne. Une rencontre que notre pays a choisi d’ignorer et qui, de toutes les façons, a été un échec total. Sur le plan des relations bilatérales, l’entretien ayant réuni les deux hommes est un prélude à la visite du Premier ministre français en Algérie les 16 et 17 décembre prochains, à l’occasion du comité intergouvernemental de haut niveau qu’il présidera conjointement avec son homologue algérien, Abdelmalek Sellal. Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères françaises, la rencontre à Paris des deux chefs de la diplomatie a permis en particulier d’avancer dans la préparation de la prochaine rencontre d’affaires à Alger et de «saluer les progrès importants accomplis depuis un an, soit depuis la visite d’Etat du président de la République française en Algérie en décembre 2012, notamment dans les domaines-clés du partenariat économique, dont énergie, transports et agriculture ainsi que la coopération en faveur de l’éducation et de la jeunesse. Sur le plan des échanges, la France aura certainement à revoir sa stratégie envers l’Algérie après le déclin des échanges et la perte de sa place de leader au profit des Chinois. Ceux-ci ont supplanté les Français en raflant la première marche dans les échanges avec l’Algérie malgré leur arrivée récente sur le marché. Une stratégie économique à revoir donc pour les Français qui se cantonnent dans un rôle plutôt attentiste, en procédant à peu d’investissements d’envergure en Algérie en comparaison avec ceux effectués au Maroc par exemple. Le marché de l’automobile donne des indices qui ne trompent pas. Le marché algérien en termes commerciaux est très rentable pour les Français qui y écoulent des milliers de véhicules chaque année alors qu’en termes d’investissement le projet installé à Oran après moult négociations et avec, en prime, un contrat d’exclusivité inédit, aura à peine une capacité de 75 000 à terme et de 25 000 dans une première phase. D’autres désengagements des Français dans des projets tels que Michelin ou le complexe de montage de véhicules à Tiaret ou encore Alcatel donnent un autre aperçu de la frilosité des Français en matière d’investissements réels au profit de relations purement commerciales et de déversement de marchandises et d’équipements. La clause incluse par les autorités concernant le transfert de technologie et de formation n’a, jusqu’à présent, donné lieu à aucune avancée dans ce domaine. Il reste à espérer que les prochains rendez-vous politiques et économiques importants qui réuniront les deux parties arrivent à donner une tournure meilleure aux relations entre les deux pays qui, dans l’idéal, ont aussi à régler un lourd litige historique pour que les relations soient enfin sereines et mutuellement rentables.
Meriem Sassi
 

Comment (25)

    Inspektor TAHAR
    5 décembre 2013 - 12 h 19 min

    Lamamra fait entendre la voix
    Lamamra fait entendre la voix de l’Algérie à Paris…Il ne faut jamais faire confiance a la France dans le domaine politique et diplomatique. La France le plus grand aveuglement supporter de l Etat d Israel et du Royaume Marocain ne peut pas etre objective avec la politique et la diplomatie algeriennes. la France a faillit saboteur dernierement la reunion de Geneve entre le gouvernement Syrien et son opposition tout n mettant des batons dans les roués de Lakhdar Brahimi . La Franc essaye a Washington de mettre des batons dans les roues des relations americains et algeriennes sous le nez de l ambassade d Algerie a Washington. Malgre que les Americains sont les represenrant officiels de l Etat d Israel atravers la planete leur jeu est Claire. Je ferai plus confiance a une relation poussee entre la diplomatie algerienne et americainequet algerienne ue celle de la France et de l Algerie. La diplomatie Francaise envers l Algerie n est pas sincere. La France serait tellement heureuse de voire notre pays dans la m…




    0



    0
    salim
    5 décembre 2013 - 11 h 38 min

    je veux juste savoir sous
    je veux juste savoir sous qu’elle logique des gas comme sellal et ghoul et co continue a prendre les algeriens pour des c…s
    honte a vous .




    0



    0
    A. SAD SAOUD
    5 décembre 2013 - 11 h 03 min

    Je saisis cette occasion pour
    Je saisis cette occasion pour porter à la connaissance de M. LAMAMRA les agissements du Consul Général d’Algérie à Paris qui a procédé injustement et par abus de pouvoir au licenciement d’un fis de Chahid exerçant consciencieusement au sein de la Représentation consulaire qu’il gère comme si c’était un lègue de son père. Ce représentant de l’Etat algérien pour lequel se sont sacrifié les meilleurs de ses enfants a ainsi porté un grave préjudice à ma personne en me privant de mon salaire depuis déjà plus de 5 mois et ce malgré les recours introduits au sein de son Administration Centrale.




    0



    0
    hadj
    5 décembre 2013 - 10 h 12 min

    on a l’impression que
    on a l’impression que l’Algérie veut se porter comme le parrain de la lutte anti-terroriste.Il est préférable d’être le leader de la lutte contre le sous développement et le retard industriel malgré les atouts économiques. Protéger nos frontières est largement suffisant.




    0



    0
    00213
    5 décembre 2013 - 10 h 06 min

    Lamamra fait entendre la voix
    Lamamra fait entendre la voix de l’Algérie à Paris.
    Qu’il en profite alors pour la faire entendre dans notre ambassade de fainéants et dans nos consulats d’incompétents.
    Seulement après, peut être que Paris pourra l’écouter.
    .
    Que voulez vous attendre d’enfants pistonnés par des bras cassés ?
    Sauf qu’ils soient à leur tour des bras aussi cassés !




    0



    0
    Dr Sali
    5 décembre 2013 - 9 h 02 min

    Bravo Mr Lamara vaut mieux
    Bravo Mr Lamara vaut mieux tard que jamais votre predeceseur etait une eponge pleine d eaux sitot rincer elle devient molle.
    vous avez fait trembler le makhzen cest au tour de la france maintenant rendez nous de grasse notre digniter D Algeriens,
    YOU GET GREAT BALL.




    0



    0
    Oliver Queen
    4 décembre 2013 - 22 h 29 min

    Chapeau l’artiste ! diplomate
    Chapeau l’artiste ! diplomate ouella khelini ! c’est du grand art. Lamamra a toujours compté au nombre des meilleurs diplomates, si ce n’est le meilleur et il était temps qu’il soit enfin distingué afin qu’il puisse donner la mesure de son talent dans la défense des intérets bien compris de notre pays.




    0



    0
    Hankou
    4 décembre 2013 - 21 h 40 min

    En devises sonnantes Et
    En devises sonnantes Et trebuchantes.




    0



    0
    Benzine
    4 décembre 2013 - 20 h 36 min

    Anonyme, le style Lamamra
    Anonyme, le style Lamamra nous change énormément des Medelci, Messahel et consorts, qui étaient des bricoleurs et qui ont mené notre diplomatie à la situation catastrophique où elle se trouve actuellement.




    0



    0
    Anonyme
    4 décembre 2013 - 20 h 21 min

    ça fait longtemps que je n’ai
    ça fait longtemps que je n’ai pas entendu un ministre Algérien parler avec une telle aisance et une telle facilité avec les mots précis et justes d’un vrai diplomate. Quelle prestance . Un professionnel de haute gamme. bravo




    0



    0
    Anonyme
    4 décembre 2013 - 20 h 21 min

    ça fait longtemps que je n’ai
    ça fait longtemps que je n’ai pas entendu un ministre Algérien parler avec une telle aisance et une telle facilité avec les mots précis et justes d’un vrai diplomate. Quelle prestance . Un professionnel de haute gamme. bravo




    0



    0
    Anonyme
    4 décembre 2013 - 20 h 18 min

    la voix de l’Algérie s’est
    la voix de l’Algérie s’est éteinte depuis belle lurette elle n’est pas prête de renaitresurtout avec les bougres qui sont au dessus de nos tetes




    0



    0
    Anonyme
    4 décembre 2013 - 20 h 18 min

    la voix de l’Algérie s’est
    la voix de l’Algérie s’est éteinte depuis belle lurette elle n’est pas prête de renaitresurtout avec les bougres qui sont au dessus de nos tetes




    0



    0
    chark
    4 décembre 2013 - 20 h 11 min

    Le geste fort que j’attends
    Le geste fort que j’attends personnellement de m Lamamra , c’est de quitter au plus vite la « ligue des traitres arabes »
    avant de discuter de quoi que ce soit avec tout membre de l’otan ! car le cancer wahabo/sioniste complote toujours pour destabiliser l’Algerie ! @ bon entendeur !




    0



    0
    chark
    4 décembre 2013 - 20 h 11 min

    Le geste fort que j’attends
    Le geste fort que j’attends personnellement de m Lamamra , c’est de quitter au plus vite la « ligue des traitres arabes »
    avant de discuter de quoi que ce soit avec tout membre de l’otan ! car le cancer wahabo/sioniste complote toujours pour destabiliser l’Algerie ! @ bon entendeur !




    0



    0
    Benzine
    4 décembre 2013 - 18 h 45 min

    ça c’est un MAE ! Allah
    ça c’est un MAE ! Allah yakoune fi aounak Si Ramtane !
    Hamartanna wadjhna, Allah ihammar wadjek ou yasatrok min kawm Loth!




    0



    0
    Benzine
    4 décembre 2013 - 18 h 45 min

    ça c’est un MAE ! Allah
    ça c’est un MAE ! Allah yakoune fi aounak Si Ramtane !
    Hamartanna wadjhna, Allah ihammar wadjek ou yasatrok min kawm Loth!




    0



    0
    BENMHIDI
    4 décembre 2013 - 18 h 24 min

    JE NE PENSE PAS QUE NOS
    JE NE PENSE PAS QUE NOS DECIDEURS SONT AUSSI NAIFS POUR NE PAS FAIRE LA BONNE LECTURE DE LA STRATEGIE POLITICO-ECONOMIQUE DE LA FRANCE ENVERS L’ALGERIE (dossier Sahara Occidental- pomper la richesse du peuple algerien et l’investir au Maroc etc…etc…etc….).

    DANS LE CAS OU ILS NE SONT PAS AUSSI NAIFS J’EN CONCLUS QU’ILS SONT COMPLICES DE LA FRANCE CONTRE LE PEUPLE ALGERIEN ET DANS CE CAS JE REJOINDS L’IDEE QUI PARLE DU CLAN D’OUJDA. DANS CE CAS ET PR RESPECT A NOS CHOUHADS ET JE DIRAIS
    VIVEMENT LA 2eme REPUBLIQUE ALGERIENNE GEREE PAR SES AUTHENTIQUES ENFANTS DONT LE PORTE FLAMBEAU EST ET RESTERA DJAMILA BOUHIRED AND Co QUI CONTINUE DE PORTER LE FLAMBEAU DE L’ALGERIE DIGNE COMME C’ETAIT LE CAS HIER A BEYROUTH LORS D’UNE CEREMONIE DE RECONNAISSANCE ORGANISEE EN SON HONNEUR DANS UNE SALLE COMBLE DE PLUS DE 5000 PERSONNES PARAIT-IL.




    0



    0
    BENMHIDI
    4 décembre 2013 - 18 h 24 min

    JE NE PENSE PAS QUE NOS
    JE NE PENSE PAS QUE NOS DECIDEURS SONT AUSSI NAIFS POUR NE PAS FAIRE LA BONNE LECTURE DE LA STRATEGIE POLITICO-ECONOMIQUE DE LA FRANCE ENVERS L’ALGERIE (dossier Sahara Occidental- pomper la richesse du peuple algerien et l’investir au Maroc etc…etc…etc….).

    DANS LE CAS OU ILS NE SONT PAS AUSSI NAIFS J’EN CONCLUS QU’ILS SONT COMPLICES DE LA FRANCE CONTRE LE PEUPLE ALGERIEN ET DANS CE CAS JE REJOINDS L’IDEE QUI PARLE DU CLAN D’OUJDA. DANS CE CAS ET PR RESPECT A NOS CHOUHADS ET JE DIRAIS
    VIVEMENT LA 2eme REPUBLIQUE ALGERIENNE GEREE PAR SES AUTHENTIQUES ENFANTS DONT LE PORTE FLAMBEAU EST ET RESTERA DJAMILA BOUHIRED AND Co QUI CONTINUE DE PORTER LE FLAMBEAU DE L’ALGERIE DIGNE COMME C’ETAIT LE CAS HIER A BEYROUTH LORS D’UNE CEREMONIE DE RECONNAISSANCE ORGANISEE EN SON HONNEUR DANS UNE SALLE COMBLE DE PLUS DE 5000 PERSONNES PARAIT-IL.




    0



    0
    Sabeur C
    4 décembre 2013 - 18 h 16 min

    Le seul bon et vrai ministre
    Le seul bon et vrai ministre que l’Algérie peut se targuer d’avoir!




    0



    0
    Sabeur C
    4 décembre 2013 - 18 h 16 min

    Le seul bon et vrai ministre
    Le seul bon et vrai ministre que l’Algérie peut se targuer d’avoir!




    0



    0
    Keltoum
    4 décembre 2013 - 17 h 59 min

    Tant que nos decideurs n’ont
    Tant que nos decideurs n’ont pas compris que la France voit en nous exclusivement les 40 millions de tubes digestifs il n’y aura jamais de deveoppement malgre toutes nos richesses et le savoir faire de notre jeunesse marginalisee




    0



    0
    Keltoum
    4 décembre 2013 - 17 h 59 min

    Tant que nos decideurs n’ont
    Tant que nos decideurs n’ont pas compris que la France voit en nous exclusivement les 40 millions de tubes digestifs il n’y aura jamais de deveoppement malgre toutes nos richesses et le savoir faire de notre jeunesse marginalisee




    0



    0
    Fouadz
    4 décembre 2013 - 17 h 52 min

    Un 1er test grandeur nature
    Un 1er test grandeur nature pour Mr Lamamra avec un MAE de l’un des deux pays ennemis de l’Algerie (le 1er est bien entendu le Makhzen).
    Esperant qu’il saura etre a la hauteur de la declaration de notre Symbole Djamila BOUHIRED faite hier a Beyrouth lors de la ceremonie orgnisee a son intention.
    De toutes les manieres il ne pourra pas faire pire que son predecesseur meme si on est en attente d’une diplomatie a la hauteur de notre prestigieuse histoire contemporaine.
    Buvons notre the et attendant




    0



    0
    Fouadz
    4 décembre 2013 - 17 h 52 min

    Un 1er test grandeur nature
    Un 1er test grandeur nature pour Mr Lamamra avec un MAE de l’un des deux pays ennemis de l’Algerie (le 1er est bien entendu le Makhzen).
    Esperant qu’il saura etre a la hauteur de la declaration de notre Symbole Djamila BOUHIRED faite hier a Beyrouth lors de la ceremonie orgnisee a son intention.
    De toutes les manieres il ne pourra pas faire pire que son predecesseur meme si on est en attente d’une diplomatie a la hauteur de notre prestigieuse histoire contemporaine.
    Buvons notre the et attendant




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.