Amar Belani : «Le nom d’Aussaresses inspire de la répulsion»

Interrogé par Algeriepatriotique sur les sentiments qu’inspire le décès du général Aussaresses, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, a déclaré : «Ce nom inspire de l’aversion et de la répulsion, car il restera à jamais associé à la pratique dégradante de la torture. Ce nom symbolise la plongée dans le déshonneur qu’aura connu un tortionnaire qui revendique crânement ses forfaits abominables et qui a totalement basculé du côté obscur de la bête immonde.»
Lina S.
 

Comment (14)

    Anonyme
    5 décembre 2013 - 17 h 00 min

    C’est pour quand la révision
    C’est pour quand la révision de l’allocation devise




    0



    0
    sofia
    5 décembre 2013 - 15 h 23 min

    @ 00213
    vous c’ete votre

    @ 00213
    vous c’ete votre grand pere, est moi c’ete mon papa adoree en lisant votre commentaire j’ai pas pus resiste est pourtant hier encore en lisant la decaration de M. Belani je voulais pas commente car dans ma tete je me disais j’ai mal est personne ne le s’aura . mon pere lah yerhmou me disais la meme chose car comme bcp d’autre il as fait la promesse a M. Ben mehidi de jamais revendiquer quoi que se sois a l’etat car ils se sont sacriefier pour la liberte mais helas il ne savait pas qu’un jour yendam car il me disait au temps des francais en etait pas libre mais chaqu’un savait se qu’il as de droit maintenant c’est l’anarchi avant sa morte il disait plutot ya bcp de chauves souris y’auna partout Rabi yerhmoi
    merci 00213 car j’ai eu l’impression que vous parlier de mon pere rabi yerhamhoum.




    0



    0
    00213
    5 décembre 2013 - 9 h 07 min

    Effectivement il inspire la
    Effectivement il inspire la même chose pour moi aussi…
    Et en 2013 les algériens qui meurent du cancer par manque de soins, l’essence qu’on importe au pays du pétrole, les inondations dans le centre ville de la capitale à la moindre pluie, les étudiantes qui se prostituent faute de bourse suffisante, la corruption érigée comme symbole de réussite, les jeunes qui préfèrent mourir en mer plutôt que de vivre ici.
    Que vous inspire tout cela ?
    .
    Beaucoup de membre de ma famille ont lutté pour l’indépendance et ils n’ont eu aucune compensation.
    Lorsque des représentants du gouvernement algérien sont venus les voir en 1966 pour qu’ils revendiquent leurs droits de moudjahidines, leurs réponses a été unanime :
    « …nous nous sommes battus FISABILILAH et non pour vos privilèges ou vos cérémonies !! Nous avons faim et nos enfants aussi, mais notre liberté arrachée suffit à nous rassasier… »
    .
    Juste avant qu’il ne sente sa mort venir, l’une des dernières phrases qu’avait dit mon grand-père (Allah y ramouh) avant de prononcer sa Shahada :
    « …nous nous sommes sacrifiés pour voir notre pays dans cette état lamentable et si nous aurions su, on aurait laissé les français au moins on ne se serait pas entretué… »
    00213 triste :’-(




    0



    0
    mikhaylov
    5 décembre 2013 - 8 h 30 min

    Je suis d’accord avec vous
    Je suis d’accord avec vous Mr. BELLANI, ce nom inspire effectivement répulsion, mais je dois vous rappeler que ce monsieur considérait qu’il a fait son devoir vis-à-vis de sa patrie !!! en plus, il est mort, et les musulmans n’ont pas le droit moral à dire du mal sur quelqu’un qui est décédé même s’il n’est pas de leurs religion (bien sûr je suppose là que vous êtes musulman) … donc, vous arrivez en retard … il fallait dire ça d‘une manière officiel un peu plus tôt (avant-hier au minimum).

    Par contre, vous pouvez, si vous voulez vous rattraper, dénoncer ceux qui sont encore en vie, à l’étranger ou même en Algérie, vous serait plus à l’aise psychologiquement …




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2013 - 7 h 58 min

    (…)
    Un porte parole du MAE

    (…)

    Un porte parole du MAE parle au nom de l’état.
    Le MAE a vocation a commenter les actions des autres états, pas a commenter la mort d’un individu, un voyou criminel, ressortissant étranger.
    Si l’ETAT avait quelque chose a faire, c’était du vivant de cette raclure de Aussaresses.




    0



    0
    A. SAD SAOUD
    5 décembre 2013 - 5 h 09 min

    M. BELANI devrait s’informer
    M. BELANI devrait s’informer des agissements de certains diplomates qui occupent des postes grâce au sacrifice des Chouhada et qui continuent insidieusement à perpétuer l’oeuvre d’Aussares à l’égard de leurs enfants au sein de l’Administration qu’ils représentent à l’étranger dans la capitale même de l’ex. pays colonisateur.




    0



    0
    A. SAD SAOUD
    5 décembre 2013 - 4 h 53 min

    M. BELANI doit certainement
    M. BELANI doit certainement ignorer qu’au sein de l’Administration dont il est porte parole, un diplomate indigne de représenter à Paris même,l’Algérie indépendante pour laquelle se sont sacrifiés ses meilleurs enfants, continue insidieusement de perpétuer l’oeuvre d’AUSSARES par des agissements portant un grave préjudice à un fils de Chahid en le privant de son salaire depuis déjà 5 mois.




    0



    0
    Oliver Queen
    4 décembre 2013 - 22 h 33 min

    Espérons que cette crapule,
    Espérons que cette crapule, lie de l’humanité, aura un bon comité d’accueil composé des Larbi Ben Mhidi et de tous ceux qu’il a personnellement liquidés ! après ça il pourra aller se consumer en enfer pour l’éternité. j’espère que sa fin sera aussi hideuse que son physique répugnant de débris totalement deshumanisé.




    0



    0
    AnonymeAbdelkader Belkhadem
    4 décembre 2013 - 22 h 29 min

    La torture était une
    La torture était une exécrable,épouvantable et vile pratique quasi généralisée dont usaient et abusaient les forces coloniales françaises en Algérie notamment. Mon défunt père,Ramdhane, fût fait prisonnier le 23 juillet 1957 lors d’une grande bataille dite de « Sbaïhi » dans la région d’El-Bayadh/ ex. Géryville. Il a subi en prison d’atroces tortures et sévices inhumains et puis lâchement ASSASSINE dans la région de Naâma, sans procès, malgré son statut de prisonnier de guerre.Il avait juste 22 ans , ma soeur et moi avions à l’époque ,respectivement,1 et 3 ans.




    0



    0
    Anonyme
    4 décembre 2013 - 20 h 55 min

    cela devrait rappeler à la
    cela devrait rappeler à la raison ceux qui ,différemment mais kif kif ,ils inspirent aversion et répulsion ;ce sont des algériens que leurs petites personnes ont rendu esclaves de la dolce vita et qui croient que leur « richesse » mal acquise leur évitera le jugement des hommes et celui d’Allah;




    0



    0
    Aguelidh modeste
    4 décembre 2013 - 19 h 40 min

    Les chouhadas ont donné la
    Les chouhadas ont donné la fierté à l’Algérie, mais leurs enfants et leurs femmes ont été humiliés et rabaissés par ceux qui n’ont jamais tiré un coup de feu; toutefois ils savourent les délices de ce que leurs maitres avaient offert au prix de leurs vies mais jamais au prix du déshonneur de leurs femmes et de leurs enfants.

    Maintenant que ce hyène et charognard d’Aussaresses est parti, à qui le tour? La guerre d’Algérie ne finira jamais même dans les tombes, à bon entendeur salut. Je suis enfant de Chahid et mon feu fut torturé et fusillé, je ne pardonne jamais à ceux qui nous ont humilié durant toute notre jeunesse.




    0



    0
    Aguelidh modeste
    4 décembre 2013 - 19 h 40 min

    Les chouhadas ont donné la
    Les chouhadas ont donné la fierté à l’Algérie, mais leurs enfants et leurs femmes ont été humiliés et rabaissés par ceux qui n’ont jamais tiré un coup de feu; toutefois ils savourent les délices de ce que leurs maitres avaient offert au prix de leurs vies mais jamais au prix du déshonneur de leurs femmes et de leurs enfants.

    Maintenant que ce hyène et charognard d’Aussaresses est parti, à qui le tour? La guerre d’Algérie ne finira jamais même dans les tombes, à bon entendeur salut. Je suis enfant de Chahid et mon feu fut torturé et fusillé, je ne pardonne jamais à ceux qui nous ont humilié durant toute notre jeunesse.




    0



    0
    Barchi
    4 décembre 2013 - 18 h 12 min

    Bienvenue en enfer! Ses
    Bienvenue en enfer! Ses commanditaires aussi doivent savourer la Djahnama actuellement. Sans oublier les planqués qui occupent des postes en Algérie et qui ne veulent pas prendre de retraites… Avec tous les milliards qu’ils détiennent!

    Bravo à Algérie Patriotique pour continuer à dénoncer ces pourris! Il en va du salut du pays.




    0



    0
    Barchi
    4 décembre 2013 - 18 h 12 min

    Bienvenue en enfer! Ses
    Bienvenue en enfer! Ses commanditaires aussi doivent savourer la Djahnama actuellement. Sans oublier les planqués qui occupent des postes en Algérie et qui ne veulent pas prendre de retraites… Avec tous les milliards qu’ils détiennent!

    Bravo à Algérie Patriotique pour continuer à dénoncer ces pourris! Il en va du salut du pays.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.