Guerrara : les notables exigent le jugement des coupables

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi, et dont nous détenons une copie, les notables d’Oued M’zab reviennent sur les événements qui ont secoué la ville de Guerrara les 23 et 24 novembre dernier et rappellent les accusations de maltraitance et d’abus sexuels sur des manifestants, lancées contre des agents de sécurité chargés de rétablir l’ordre suite aux affrontements entre les membres des deux communautés mozabite et chaambi dans ce ksar du M’zab. Ces accusations, formulées la première fois par l’ancien député FFS de Ghardaïa, Kamel-Eddine Fekhar, ont été aussitôt démenties par la DGSN. Les notables mozabites disent refuser de se taire «face à ces pratiques infâmes, parce que cela risque d’encourager les coupables à s’enfoncer dans leurs méfaits et dans l’arbitraire», mais refusent en même temps de «ternir l’image de l’institution sécuritaire nationale dans laquelle nous faisons toujours confiance», tiennent-il à préciser, en affirmant que ces atteintes «sont l’œuvre de quelques éléments des forces de sécurité, et ne relèvent pas de pratiques systématiques dans les services de police, ni de l’Etat algérien». Pour cette raison, ils exigent des excuses officielles des autorités concernées, la réhabilitation et la réparation des personnes arrêtées et victimes d’abus, la présentation des agents impliqués dans ces pratiques devant la justice pour les juger et punir conformément à la loi et réclament, enfin, une enquête sur les mobiles de ces pratiques tout en demandant de mettre fin à ce qu’ils qualifient de «traitement discriminatoire». Les signataires de la déclaration tiennent à préciser que ce qui s’est passé à Guerrara «ne touche pas uniquement les Mozabites, mais plutôt toute personne respectueuse de l’espèce humaine, tout musulman fier de sa religion et tout Algérien attaché à sa patrie». En conclusion, les notables demandent aux autorités et à tous les acteurs de la société civile, et notamment les élus nationaux, de jouer leur rôle pour «trouver des solutions justes et sages aux problèmes posés et mettre fin à ces pratiques infâmes». Au même moment, un rassemblement de protestation contre la répression a eu lieu dans la ville de Guerrara. Cette action a été baptisée «Protestation pour la dignité». Des centaines de citoyens ont répondu à l'appel des notables d'Oued M'zab qui réclament justice et réparation pour les victimes des événements.
R. Mahmoudi
 

Comment (10)

    Anonyme
    15 décembre 2013 - 13 h 11 min

    (…)
    Oui Monsieur horizon,

    (…)
    Oui Monsieur horizon, ces « notables Mozabites » représentent bel bien les habitants qui de la vallée du Mzab.




    0



    0
    Horizon
    14 décembre 2013 - 22 h 15 min

    Salem Alikoum
    Il est

    Salem Alikoum

    Il est inconcevable , impensable de s’imaginer un instant qu’un gouvernement aille dans le sens des demandes de ces soit disant notable .
    Il y à eu auparavant dans cette région d’Algérie des meurtres entre habitants qui ce côtoyait , vivaient , et ont grandit ensemble.
    Il y à eu de la casse sur les biens public commun et pour le bien être de tous.
    Parmi les nombreux blessés pour certain ils resteront très marquer par la sauvagerie commis par des éléments casseurs .
    Parmi ces agitateurs certain ont étés missionner et venus d’ailleurs pour attisé les haines en stigmatisant les différence entre les habitants de ces région.

    Les pseudos notable ont certainement vue ce qui était en train de se couver et nom pas manifester la moindre alerte auprès des autorités compétentes pour prévenir les risque qui se tramait à leur insu.
    Les autorités sont arrivés pour malheureusement constatés l’ampleur des dégâts .
    Des groupes isolés parmi les manifestants gonfler et avec détermination avait l’intention de casser du flics .
    Ils y sont parvenu quelque peux en blessant certain d’entre eux plus ou moins grièvement.
    Une seule question se posait : que reste t-il a faire !!!

    Après constat et a avoir demander aux soit disant notable d’amorcer au plus vite l’arrêt immédiat des hostilités.
    Sous peine de devoir utilisé la force de manière rigoureuse et après l’écoulement d’un ultimatum annoncer à tous.

    Les casseurs , les criminel ,les saboteurs , les infiltrés, les voyous , les hors la loi les bandits de grand chemins devaient comprendre d’une manière féroce et impitoyable qui commande dans ce pays , qui fait la loi , qui dicte ces conditions !!! l’état ou les lambada pseudo notariale ou autres pieds nickelés de ce genre.
    Ces pseudos notable ont par leur indifférences leur passivités face à ce qui est arrivé ont contribuer à cet état des lieux.
    Aujourd’hui ils s’imagine ces pseudos notable que l’Algérie est une république bananière et que l’anarchie va s’installer et l’état va contempler sans broncher.

    Il faut laissé les professionnels de l’autorité du services de l’ordre exercés ce pour quoi ils ont étés former et font avec tact et au cas par cas selon les événements.

    Quand aux pseudos notable qu’ils demandent pardons à Allah Soubhanou d’avoir laissé se développé ces manifestations d’incivilités sans en référer à qui de droit.

    Allah Soubhanou Ouoi Tahala ne tolère pas ceux et celles qui alimente participe et revendique la zizanie les troubles sur sa terre.
    Je précise que ces règle sont universel ,les états doivent protégés leurs sociétés.
    La société Algériennes sera également protéger de ces vermines rampants.
    L’Algérie gère ces parasites , ces terroristes aux services de l’étranger , ces missionnaires opportunistes prenant leur ordres de l’intérieur comme de l’extérieur de l’Algérie.
    Elle les gères ces insectes rampants a sa guise à sa manière sans se référer sur ce qui se fait ailleurs.

    Et si des pseudos notable ou autres énergumènes viennent se mettre en travers de la loi ou la justice il en payeront le prix a l identique de tout ces malfrats référencer ci dessus.

    Laissé faire c’est donner recours à qui tu qui !!!
    En somme ((le Far-West)): Lieu, espace, à faible densité de population, d’aspect sauvage et qui est le théâtre d’aventures mouvementées :

    Ce qui n’ont pas compris , ne comprendront jamais que les autorités , gardiens de la paix civil , ne feront pas dans la dentelle avec ceux et celles qui mise pour le K.O de l’Algérie.
    Le peuple ne condamne pas la rigueur , le sévérité de la police , mais elle condamne les fouteurs de …..et leur dit vous avez récolter ce que vous avez semer .
    Salem alikoum




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    14 décembre 2013 - 17 h 37 min

    c’est le début de la fin pour
    c’est le début de la fin pour l’Algérie dans le sud et personne n’a l’air de s’en rendre compte .Vous avez bousillé ce pays sans aucune valeur morale pour ceux tombé il y a 50 ans. C’est comme le collier de perles et c’est voulu par les hommes du pouvoir qui ont peur de rendre des comptes alors il désintègre ce pays en petite entité, ils font faite le boulot sans que les Américains, ni français n’intervienne. Ne soyons pas naïve c’est programmé en retour de ni poursuite ni jugement pour ceux qui ont bradé ce pays…Après l’affaire du 1er novembre je ne crois plus en ce pays et Dieu sait que je me suis investie pour défendre son image et même en public quand les autres baisser la tete devant le Français ou le Marocain en Europe alors que moi je me suis mis tout le monde à dos dans mon quartier.Decidement « l’Algerien » a une âme de traite




    0



    0
    Anonyme
    14 décembre 2013 - 14 h 13 min

    Oui messieurs le vrais
    Oui messieurs le vrais notables agrées par les mozabites, vous avez raison de demander que les coupables policiers et civils de l’autres camp soient sévèrement punis, sinon ces agressions ne cesseront jamais et c’est tout le Sud qui s’enflamerait. De toute façon les preuves des agressions policières au côté des arabes chambis venus d’ailleurs de je ne sais, contre les mozabites, circulent sur internet et peuvent être soumis devant un tribunal impartial non contrôlé par le régime. Hamel doit protéger le peuple et non pas le régime des marocains du clan d’Oujda qui met notre pays en danger et l’expose au pire. L’ennemi est dans la bergerie, ils s’appellent le clan d’Oujda et ses sbires qui se chiffres par centaines de milliers, vous savez ceux qui sont rentrés en Algérie en 1962, venus de leur Maroc.




    0



    0
    vrirouche
    14 décembre 2013 - 13 h 41 min

    HORIZON !! Les Mozabites sont
    HORIZON !! Les Mozabites sont des IMAZIGHENES si d’aventure celà t’écchappe ! Ce qui est normal car tu es un Bni Hillal !!!




    0



    0
    Lailla
    14 décembre 2013 - 12 h 53 min

    Mr horizon . Chez
    Mr horizon . Chez nous les mozabite c toujours les notable qui sent solistes pour règles les conflit




    0



    0
    Safiya
    14 décembre 2013 - 7 h 46 min

    En cette époque ou
    En cette époque ou l' »opacité » étend ses brouillards multiples et partout, il serait peut-être salvateur que la DGSN enquête sérieusement et de manière « pointilleuse » sur ces « éléments perturbateurs. A l’ère du sens dessus-dessous, l' »infiltration » est presque « institutionnalisée » sous le ciel planétaire qui est le nôtre actuellement….




    0



    0
    moh bab-el-oued
    14 décembre 2013 - 7 h 24 min

    @ horizon
    Casses toi, horizon

    @ horizon

    Casses toi, horizon ténébreux, et fait les ablutions (oodou)avant de parler de gens respectables. C’est pas toi qui va changer les us du peuple qui, à son niveau, a toujours régit ses affaires internes à travers des règles démocratiques et une représentation par des sages que la communauté agrée.
    Ceci étant, on n’est pas dupe, ce n’est pas ces « notables » qui te dérangent mais leur message, car les pseudo « notables » c’est votre spécialité quand il s’agit de soutenir les puissants du moment.




    0



    0
    serret
    14 décembre 2013 - 7 h 06 min

    Horizon (non vérifié) | 14.
    Horizon (non vérifié) | 14. décembre 2013 – 0:11
    Merci pour ce post!!!




    0



    0
    Horizon
    13 décembre 2013 - 23 h 11 min

    Salem Alikoum
    Ces pseudos

    Salem Alikoum

    Ces pseudos notable n’ont strictement rien n’a exigés à personne et encore moins à l’état.
    Faute de quoi ils seront mis aux placard manu militari sans condition au préalable.
    L’Algérien le plus miséreux d’Algérie à une valeur égale à nos yeux que ces prétentieux rêveurs de notables nommés et reconnus par deux ou trois bédouins et trois ou quatre pèlerins de leur entourages familiales .
    Bientôt ils vont se autoproclamés empereur de douar ou prince des ténèbres du Kansas City .
    BA BA BA BA BA ont croient marcher sur la tête.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.