L’ex-patron de la CIA : «L’effondrement de l’Etat syrien va changer la géographie du Moyen-Orient»

L’ancien directeur de la CIA Michael Hayden a fait des révélations fracassantes sur le conflit syrien et le plan en cours pour le démembrement de ce pays. Lors d’une conférence sur le terrorisme, organisée jeudi à Washington par le groupe de réflexion Jamestown Foundation, cet ancien responsable de la plus grosse agence de renseignement, connue pour ses coups fourrés dans les quatre coins de la planète, prédit le pire pour la Syrie et estime que la seule voie de salut reste la victoire du président Bachar Al-Assad sur la rébellion. Pour lui, trois scénarios «tous affreux» sont possibles en Syrie. Et le moins horrible pour lui est que l’Etat incarné par le président Assad gagne face à la rébellion. Dans le cas contraire, il n’y aura plus de Syrie, d’après lui. Très alarmiste, cet ex-parton de la CIA (2006-2009) affirme qu’«en ce moment, aussi horrible que cela paraisse, je suis enclin à penser que cette option serait la meilleure de ces trois très horribles issues éventuelles au conflit». «La situation devient chaque minute plus atroce», souligne-t-il, prédisant dans l’état actuel des choses la dissolution du pays entre factions rivales. «Cela signifie aussi la fin des frontières dessinées en 1916 lors des accords franco-britanniques de Sykes-Picot. Cela entraînerait la dissolution des Etats artificiellement créés dans la région après la Première Guerre mondiale», a-t-il lancé à la hussarde devant un parterre de journalistes médusés. «Je crains fort la dissolution de l'Etat syrien. Cela provoquerait la naissance d'une nouvelle zone sans gouvernance, au croisement de la civilisation», a-t-il insisté pour faire comprendre à toute l’assistance qu’il ne s’agissait nullement d’une erreur. Le pire est que, d’après lui, tous les Etats de la région, notamment le Liban, la Jordanie et l'Irak seraient affectés et leur existence serait très fortement menacée. «La narration, l'histoire dominante de ce qui se passe en ce moment en Syrie est la prise de contrôle par des fondamentalistes sunnites d'une partie significative de la géographie du Moyen-Orient», a-t-il soutenu, affirmant que «la disparition probable de l’Etat syrien changerait radicalement la géographie du Moyen-Orient». Michael Hayden, qui connaît assez bien la région, a fait part de son autre scénario, selon lequel les combats se poursuivront indéfiniment «avec des fanatiques sunnites combattant des fanatiques chiites et vice-versa». «Le coût moral et humain de cette hypothèse est absolument prohibitif», a-t-il prévenu. Pour lui, il ne peut pas y avoir de scénario plus terrible que celui qui se déroule actuellement en Syrie. Pour Michael Hayden, qui a également dirigé l'Agence nationale du renseignement (NSA) de 1999 à 2005, l’Occident doit ainsi mesurer la gravité de la situation et opter pour la meilleure issue possible à ce terrible conflit dont en dépend toute la région. Les déclarations de cet ancien responsable du renseignement américain interviennent au moment où l'Armée syrienne libre (ASL), en perte de vitesse face aux islamistes et jihadistes, a subi un nouveau revers après la suspension par Washington et Londres de leurs aides non létales. Une décision prise après que des combattants islamistes se sont emparés d'un passage clé à la frontière turque, des sièges de l'ASL ainsi que de ses dépôts d'armes. Le poids des groupes jihadistes dans cette guerre livrée au régime syrien a fini par convaincre les pays occidentaux de ne pas fournir des armes aux rebelles, de peur qu'elles ne tombent aux mains des extrémistes. Sur le terrain, les groupes extrémistes continuent les massacres et multiplient les exactions contre les civils. Le pays, longtemps stable, semble ainsi dans le chaos. Un chaos qui menace tous les pays du Moyen-Orient. Y compris les monarchies du Golfe qui continuent de soutenir la rébellion.
Sonia B.
 

Comment (18)

    Zaama
    15 décembre 2013 - 14 h 10 min

    Avec l’aide des wahhabites,
    Avec l’aide des wahhabites, ennemi n°1 de l’islam, Les impérialo-sionistes ont gagné, il faut le reconnaître et l’admettre: l’Irak et la Libye n’existent plus, bientôt la Syrie. Reste l’Algérie, nous sommes un très gros morceau pour eux, Nous devons résister et être vigilants, car nos ennemis n’attendent qu’une chose: que nous soyons affaiblis. les impérialo-sionistes, et leurs larbins marocains se feront une joie immense à nous diviser et à nous dépecer. Mais El Djazaïr vaincra toujours.

    Nassima
    15 décembre 2013 - 13 h 12 min

    Mohamed eel Maadi (non
    Mohamed eel Maadi (non vérifié) | 14. décembre 2013 – 18:08

    médi ,je comprends votre rage parfaitement et je vous donne raison ,mais il ne faut pas mettre les quelques sujets de ces monarchies wahhabites salafistes dans le même sac que leurs dirigeants ,il y a par exemple des Saoudiens, des Emaratis melikites sunnites , chiites aussi qui sont contre la politque surtout étragère de leur régime wahhabite salafiste mais ils ne peuvent rien faire car ces régimes theocrates moyen âgeux sont sans pitié vers leurs Sujets . la décapitation sans jugement est toujours en vigueur ds ces pays là.Ils sont libre de faire ce qu´ils veulent dans leur arabie ,c´est leur Problème .Mais qu´ils laissent d´autres pays musulmans en paix !!!!!L´Algérie et les Algeriens ne se mèlent pas de leur politique interieure ALORS QU´ILS NOUS LAISSE TRANQUILLE.la preuvent nous tous , Algeriens ,on critique leur politique exterieure même ici sur ce forum ,jamais leur politique interieure ,que les femmes conduisent chez eux ou pas c´est leur problème ,que la cosommation de la drogue ou les sévices sexuels qui sont ont augmentation chez eux ( PEDOPHILIE ; PERVERSION SEXUELLE ;DEVIATION SEXUELLE ;MARIAGE FORCÉ POUR DES FILLES QUI LEUR ÂGE NE DÉPASSE PAS 10ans a des hommes de 40ans jusqu´a 60ans C´EST LEUR PROBLEME; L´ ESCLAVAGE SEXUEL DES BONNES VENUES DE MALISIE DE SOMALIE D´ETHIOPIE malgré la Police religieuse dont je ne vois pas l´utilité sauf de terorriser la Population, l´application de la charia seulement sur le simple Sujet jamais appliquée sur les princesses et les Princes , c´est leur problème car nous les Algeriens ,nous savons tres bien qu´il n´y a pas de société parfaite .Mais subventionner le terrorisme pour destabiliser mon pays et soutenir des vendus incultes en les achetant avec du Bakchiche du pétrole volé aux simple Sujets qui crèvent la dalle je dis halte !oui en Arabie Saoudite je dis bien ,en arabie Saoudite , des Sujets qui crèvent la dalle Incroyable mais vrai aller regarder sur YouTube des familles entière demandent la Charité ds les rues ,allez même sur le Journal alarabyia( TRES PARTIAL) qui se veut objectif juste pour dire qu´il y ade la liberté dexpression ds ce pays mon oeil ! ,vous trouverez des articles a go go sur ces fleaux sociaux ds ce pays. Mais ce Journal d´un prince connu ne dit jamais ou va l´argent du pétrole ?! il suffit de voir ce qui se passe en libye et j´en passe pour comprendre ou va cet argent . Mais qui sont ces arabes ? DIEU MERCI QUE J´AI CONNU L´ISLAM AVANT DE CONNAITRE CES MUSULMANS SIONISTES !mais ´c´est grave ils veulent mettre ts les pays arabes a genoux en detruisant leur armée ,les diviser pour qu´ils s´entre tuent et ne s´occuperont plus de leur politique comme en Egypte ,en Tunisie ,en Libye du moment que le « PATRON UNIQUE  » LE KALIFA SERA UN BEDOUIN OU UN NEO OTTOMAN ; PARRAIN DE SES MAÎTRES ZIONISTES et peu importe les conséqueces .

    SEMITE
    15 décembre 2013 - 8 h 15 min

    C’EST L’ANARCHIE CRÉATRICE
    C’EST L’ANARCHIE CRÉATRICE CONCOCTÉE PAR LA CIA ET APPLIQUÉE PAR MADAME CLINTON.

    Anonyme
    15 décembre 2013 - 6 h 19 min

    @Anonyme,13/12/2013-20:34, un
    @Anonyme,13/12/2013-20:34, un Sinistre traître et lâche de ton espèce, sa n’existe nul part ailleurs, oh! pardon! , ils existent chez les morocco, là où la lâcheté à grandie, chez la secte d’ennahda de ghannouchi, les Rats de Libye, l’AkP de l’hysterique Merdoghan,et enfin chez les Bédouins d’Arabie, pays de naissance de la lâcheté et de la traiterie. tu n’a pas honte de sortir de tels ordures de ta bouche, hein!

    Mohamed eel Maadi
    14 décembre 2013 - 17 h 08 min

    Nassima@
    C’est ce que je dis,

    Nassima@

    C’est ce que je dis, tant que nous éliminerons pas la menace Saoudienne et bien l’Algérie finira comme la Syrie pour cela il faut des hommes et il n’y en a plus, qu’on ne me dit pas le « peuple Algérie défendra . »..je n’y crois pas c’est un peuple qui se vend très facilement et il suffit de voir la majorité du peuple algérien faire des photos de leur enfant avec des habits saoudiens avec la corde sur la tête pour se rendre compte que le mal est profond… Je suis pessimiste je lis souvent la presse étrangère et l’Algérie EST DEVENUE MINABLE

    Anonyme
    14 décembre 2013 - 15 h 28 min

    Entièrement d’accord avec
    Entièrement d’accord avec vous Abou Stroff!!!

    Mon opinion
    14 décembre 2013 - 14 h 19 min

    Salam,
    Tiens! une vierge

    Salam,
    Tiens! une vierge éffarouchée qui fait son apparition afin d’ ammadouer ou d’ offusquer les âmes naives et sensibles. Belle technique le troll, @ jamais je ne mangerai de ton pain fusse- t-il d’or. Putride est cette engeance d’ arrivistes qui court derriere des ideaux éphemeres cherchant à annihiler l’existence et les droits fondamentaux d’un peuple multimillenaires.
    @[email protected]’autres

    Nassima
    14 décembre 2013 - 12 h 16 min

    Mohamed eel Maadi (non
    Mohamed eel Maadi (non vérifié) | 13. décembre 2013 – 17:18
    la menace pour l´Algérie provient beaucoup plus des Qataris et des Saoudiens qui essayent de naviguer seuls en s’adonnant à des exercices de style, indépendamment de la volonté des Américains, car ils se sentent puissants et prêts à mener leurs combines en solo ». En Syrie , l´agression a échoué et les agresseurs ont laché les monstres terroristes islamistes qui leur ont échappé et qui sont vite récupérés par les régimes marionnettes du Golfe, et la Turquie qui y mènent leurs combines en solo y compris la Mafia des armes et de la drogue libanaise, irailites , grecque .
    http://www.mondialisation.ca/syrie-pourquoi-la-bataille-dalep-serait-elle-decisive-pour-les-terroristes/5306709

    Reda
    14 décembre 2013 - 6 h 29 min

    Ils veulent mettre le peuple
    Ils veulent mettre le peuple syrien devant le faite accomplis. Assad ou le chaos.
    Une stratégie qui est longtemps réfléchi et appliquée par le régime Sioniste dont son but final c’est bien de diviser la Syrie en miettes ; ethniques, sectaires et en groupe d’influences régionales. Ce scénario de libanisation de la Syrie se confirme de jours en jours.

    Chawi Pure Laine
    14 décembre 2013 - 5 h 10 min

    il pense que Damas est
    il pense que Damas est Tripolie et Bachar est Maamar, s’il y a un qui les a mis à nu c’est bel et bien Bachar allah ihafdou, ces criminels ont démontré finalement au grand jour que c’est eux qui manipulent la horde sauvage entre autre la France qui a toujours soutenu le terrorisme en cachette mais cette fois c’est à visage découvert, leur échec en Syrie a été consommé et personnellement je soutiens Bachar au point ou il dératise non seulement la région mais la terre, des chiens, assoiffés de sexe et frustrés par la beauté de la vie courent vers la Syrie l’autre fois un Marocain avec ces enfants au jihad, un lâche un tahane qui s’abaisse pour embrasser la main est allé libérer SYADOU, celui qui soutient cette opposition est tout simplement un terroriste ni plus ni moins quant à ce c** qui veut se sucrer le bec il ne sait même pas qu’Obama s’est retiré du match car il a été averti des conséquences:
    conséquences:
    1-Après le revers de l’état sioniste contre le Liban et seulement Hizb allah qui a démontré la faiblesse de cet état qui fait peur aux traitres arabes, ils ont peur maintenant que la région brule et que l’Iran profite de l’occasion pour arriver à son rêve que tout le monde connait.
    2-Peur que les terroristes capturés puissent raconter au détails comme ils le font toujours sur qui les arme, qui les paye et ainsi de suite.
    3-Peur que ce conflit engendre la disparition de leur fille chouchou la voisine de Bachar.
    sur le plan politique et diplomatique Bachar a gagné la guerre cela fait longtemps, sur le plan militaire chaque jour l’armée Syrienne des héros abat des dizaines de chiens de 26 pays entre autre le notre, la belgique, la france, les pays arabes au complet et ce succès va déclasser des armées et brouiller les cartes des criminels sionistes, en une seule journée 3000 chiens tunisiens sont rentrés avec la peur au ventre car ils ont vu la fin des rats leur collègues criminels et comme par exemple l’hypocrisie de la culture arabe domine les médias: oooooooooooh mon dieu regardez comment bachar tue des enfants, oh regardez comment les Syriens sont dans la rue, mais ils n’ont pas dit regardez comment l’Arabie saoudite éxecute des chiites, comment le Bahrein tue des manifestants avec l’armée saoudienne et probablement juive, l’hypocrisie des islamistes, depuis quand vous avez le cœur tendre? ALLAH YENSAR BACHAR de telle manière qu’il éradique complétement cette vermine. si Bachar doit quitter c’est aux Syriens de décider et pas à nous

    RAMO
    13 décembre 2013 - 21 h 55 min

    CE N EST QUE SON AVIS,ET SON
    CE N EST QUE SON AVIS,ET SON ANALYSE PERSONNEL,ET D’ AILLEURS IL N EST PLUS AU COMMANDE.
    LUI QUE PENSE T IL DE LA STRATÉGIE DES AUTRES PUISSANCES QUI FONT BARRAGE A CELA? LA PREUVE PAR 1O QUE LA SYRIE ET SON RÉGIME SONT TOUJOURS LA ET POUR TRÈS LONGTEMPS, MAIGRES LES COMPLOTS ET TRAITRISES DES PAYS DU GOLF, QUI D’AIILEURD LE PAYERONT UN JOUR A LEUR TOURS, ILS SONT TRÈS INQUIETS CAR CELA NE SAIT PAS PASSER SELON LEUR PRÉVISION D APPRENTIS SORCIERS ET IL Y A ACTUELLEMENT UN PAYS QUI LES HANTES ET QUI EST LEUR PIRE CAUCHEMAR C EST L ‘IRAN ET QUE CE PAYS SOUTIEN PUBLIQUEMENT LE RÉGIME SYRIEN ET SON PEUPLE ET C EST TOUT A SON HONNEUR, C EST DES VRAIS HOMMES EN STRATÉGIE,CAR IL SAVENT QUE SI LA SYRIE TOMBE IL TOMBERONT EUX AUSSI,MAIS C EST PAS SANS CONSÉQUENCE, CAR LE FEU DE L ‘ENFER S’ABATTEREZ SUR TOUTE LA RÉGION DES PAYS TRAITRES SI C EST LE CAS,ET LES TRAITRES C EST CONNUES C EST DES LÂCHES,ALORS ILS SOUS-TRAITES AVEC LES MERCENAIRES MOYENNANT FINANCES BIEN SUR ET AU NON DE QUOI,JUSTE POUR LE PASSAGE DE GAZ PAR LA SYRIE ET QUE LE RÉGIME ACTUEL LEUR A DÉJÀ REFUSER PAR LE Passé.

    kebch bounetahAnonyme
    13 décembre 2013 - 20 h 51 min

    a anonyme 20:34 j’espère que
    a anonyme 20:34 j’espère que tu n’est pas le même qui a donné son avis sur sansall donne ton vrai nom au b’nai b’rith un cadeau t’attend

    Anonyme
    13 décembre 2013 - 19 h 34 min

    C’est très bien un régime
    C’est très bien un régime nazi arabe de moins ça ne peut qu’amener du bien être et ce, pour tout le monde à commencer pour les Syriens. Après lui, il ne restera pratiquement que le FLN lui aussi n’est pas différent du national socialisme arabe du baâth. Il finira par mordre la poussière et ses dirigeants par être jugés comme ça été le cas en Irak, et ailleurs. Cette entité devrait être rayé de la terre car elle est totalitaire et n’a aucun respect pour les langue et valeurs des autres et ne recule devant aucun moyen à commencer par le meurtre y compris de masse comme partout ou ils sévissent ou ont sévi, il sont même capable d’utiliser les moyens les plus terribles qu’ils ont sous la main, armes chimique ou bactériologique compris qu’ils utilisent aussi et surtout contre les civils comme Hakabdja.

    Fouadz
    13 décembre 2013 - 17 h 27 min

    @Par Mohamed eel Maadi (non
    @Par Mohamed eel Maadi (non vérifié) | 13. décembre 2013 – 17:18
    Entierement de votre avis. D’ailleurs ne dit-on pas que la meilleur defense c’est l’attaque ?

    Safiya
    13 décembre 2013 - 17 h 14 min

    « ‘…) aussi horrible que
    « ‘…) aussi horrible que cela paraisse, je suis enclin à penser que cette option derait la meilleure de ces trois très horibles issues éventuelles au conflit…. »

    Ce qui est non seulement horrible mais relève de l’ignominie ce sont ces termes que vous employez Mister Michael Hayden. Quel est à votre avis donc la meilleure issue à de « conflit » où vos pairs actuels vous l’ex ont des responsabilités, coupables au même titre que les troupes de soudards aux ordres de crimes contre l’Humanité et n’était le déséquilibre des forces que vous avez provoqué et que vous continuez à aggraver, vous serez passibles avec vos pairs de la CPI (Cour pénale internationale).

    En psychopathe aliéné jusqu’à l’os vous n’avez même la conscience de votre insanitté.

    La Syrie vivra, une et indivisible et la tête de l’hydre tombera c’est aussi inéluctable que tous les empires qui vous ont précédé et qui n’existent plus, il en sera de même du vôtre, cet empire qui amplifie les drames. Le retour du boomerang sera terrible quand tous les peuples de la Terre que vous affamez et réduisez en esclaves se lèveront.

    Morts pour morts, rien ne les arrêtera, il vous emporteront dans leur colère. Transformés en zombies, vous ne pourrez rien faire car on n’arrête pas les morts-vivants !

    Anonyme
    13 décembre 2013 - 16 h 53 min

    analyse bidon! la chute de la
    analyse bidon! la chute de la Syrie ne changera rien dans la région en termes de stratégie! la Syrie n’a jamais eu aucun poids dans la zone! Même pas capable e récupérer le Golan!!! Israel a recruté en sous main toute l’élite militaire voire civile de la Syrie depuis 40 ans! idem pour la Jordanie, la Palestine, l’Egypte etc!! Le régime syrien ne tient que grâce à l’appui total du clergé iranien! les Mollahs! La seule et unique force majeure dans la région est Israel qui agit en maitre du jeu, tout en faisant croire qu’il n’a rien à voir dans les crises survenues dans les pays voisins!

    Dommage pour le monde arabe!

    Abou Stroff
    13 décembre 2013 - 16 h 49 min

    l’effondrement de l’Etat
    l’effondrement de l’Etat syrien ouvrira la voie à la réalisation du « plan yinon » que l’entité sioniste a concocté pour ses voisins immédiats et lointains (l’Algérie, entre autres). en effet, le dépeçage de tous les pays dits arabes est la meilleure garantie de survie de l’entité sioniste. entourée de micro-états basé sur la religion ou l' »ethnie », l’entité sioniste apparaitrait comme un phénomène « normal » qui voilerait sa nature de vestige colonial devant disparaitre en tant que tel. ainsi, le conflit entre les sionistes et les palestiniens perdrait son caractère colonial pour transparaitre comme un conflit religieux dont le dépassement est tout à fait impossible (chaque religion possédant ou croyant posséder la vérité avec un grand V). dans cette optique, on peut aisément comprendre la convergence d’intérêts entre l’entité sioniste et les mouvements islamistes. moralité de l’histoire: les islamistes sont, contrairement aux apparences, les chevaux de Troie de l’entité sioniste et la lutte à mort contre les mouvements islamistes est une condition de survie pour tous les patriotes vivants dans les pays dits arabes

    Mohamed eel Maadi
    13 décembre 2013 - 16 h 18 min

    Le nœud du problème se trouve
    Le nœud du problème se trouve en Arabie Saoudite et si l’Algérie ne menace pas les saoudiens de liquidations si demain il veulent refaire le même coup en Algerie et bien pour notre pays cela sera encore pire .Il faut sérieusement commencer a buter les meneurs et la Russie pourrait nous donner un coup de mains .Le reste c’est a dire dénoncer et pleurnicher ne sert a rien.Soit nous rentrons en guerre avec l’Arabie saoudite ou alors c’est foutu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.