Sofiane Djilali : «Un quatrième mandat est synonyme de coup d’Etat»

Candidat à la magistrature suprême et en visite aujourd'hui samedi à Annaba, Djilali Sofiane s’est montré comme de coutume inébranlable face à l’évocation d’une éventuelle candidature à cette échéance d’un Bouteflika, le moins que l’on puisse dire, à la santé chancelante. Devant les militants de son parti Jil Jadid, il n’a pas hésité, cette fois-ci, à qualifier un quatrième mandat du président sortant, à l’occasion de la présidentielle de 2014, de «coup d’Etat». Brossant un tableau général de la situation du pays loin d’être reluisant, Sofiane Djilali s’appuie sur sa propre analyse pour conclure que les Algériens «sont en proie à un malaise profond» et que notre pays «continuait d’avancer vers l’inconnu». A ce propos, il n’écarte pas l’éventualité que le président sortant décide de «changer brutalement les règles du jeu», ce qui ne peut, d’après lui, être interprété que comme «un coup d’Etat» que les Algériens sont appelés à rejeter. Le président de Jil Jadid estime, en tout cas, que «le temps ne joue plus en faveur des soutiens de Bouteflika» et que «le début de la fin de la secte au pouvoir» était «pour bientôt». L’orateur a, une nouvelle fois, dénoncé «la guerre des clans au pouvoir», mais aussi «le flou» entretenu par le gouvernement à propos de la santé de Bouteflika. Ce qui se passe actuellement à travers le pays et les violentes émeutes enregistrées dans certaines régions, y compris dans la capitale, démontrent, indique-t-il, «une passivité flagrante des gouvernants du moment» face à des situations qui auraient dicté, d’après lui, «plus de discernement et de perspicacité» pour la recherche de solutions idoines aux préoccupations du citoyen.
A. Sadek
 

Comment (20)

    Anonyme
    8 janvier 2014 - 8 h 17 min

    Je suis vraiment surpris de
    Je suis vraiment surpris de lire les interventions de certains ! pourquoi ne lui accordez pas le bénéfice du doute ?? ce qu’il dit est vrai et je suis totalement d’accord avec lui … et même si vous n’etes pas d’accord avec lui respectez au moins son point de vue.




    0



    0
    Anonyme
    2 janvier 2014 - 16 h 22 min

    Depuis quand permet on à un
    Depuis quand permet on à un malade de faire son propre diagnostic alors qu’il n’est ni medecin ni apte ?




    0



    0
    Noureddine
    30 décembre 2013 - 15 h 15 min

    En quoi ça dérange qu’ils
    En quoi ça dérange qu’ils étaient 10 , 100 ou 1000 à sa dernière réunion . Le plus important , ce qu’il dit est vrai et il concerne les personnes qui ont la peur dans le ventre et qui ont peur que la protection disparaîtra.




    0



    0
    Adel
    29 décembre 2013 - 10 h 42 min

    Je suis très surpris de
    Je suis très surpris de l’importance que vous donnez à ce type ou il y avait à peine 10 personnes lors de sa dernière réunion, c’est vraiment intriguant le nombre de fois que vous écrivez sur ce type.
    C’est un langage du café du commerce qu’il tient.
    j’ai posé la question a beaucoupe d’amis, ils ne savent même pas qui est ce type.
    Si le 4éme mandat serait un coup d’état, votre candidature Monsieur serait une véritable escroquerie.




    0



    0
    Anonyme
    29 décembre 2013 - 10 h 04 min

    les propos d’incitation à la
    les propos d’incitation à la violence et au désordre sont passible de la loi.
    il devrait être mis en examen et jeté au cachot.




    0



    0
    Anonyme
    29 décembre 2013 - 9 h 59 min

    pour qui il se prend
    pour qui il se prend ?
    Bouteflika à été élu et réélu président et il est. soutenu des dizaines de millions d’algeriens.
    Cet iznogood ne vaut même pas son pesant…




    0



    0
    Anonyme
    29 décembre 2013 - 9 h 56 min

    les chiens aboient et la
    les chiens aboient et la caravane passe.




    0



    0
    qu'importe
    28 décembre 2013 - 23 h 09 min

    lorsque De Gaule institua par
    lorsque De Gaule institua par référendum un mandat présidentiel de 7 ans ,François Mitterrand hurlât pendant longtemps au coup d’état permanent,il en écrivit un bouquin. Une fois au pouvoir il s’empressa de ne rien changer,il fût le seul président de la 5e république ( instituée par De Gaule qui démissionna en 1969 et mourut en 1970)qui effectua 14 ans de pouvoir . Djillali au pouvoir ! du pain béni pou les ennemis de l’Algérie ,ils lui fairont le même sort que la Syrie ou le Soudant , il y a des ahuris à qui je confirait même pas une vache à garder .




    0



    0
    jazairihorr
    28 décembre 2013 - 22 h 39 min

    @boumi
    si je te suis dans ton

    @boumi
    si je te suis dans ton raisonnement et on prend le cas de boutef ( 1999-2013 ) et avec une bagatelle de 500 milliards $US qu’a t-il fait avec son charisme , il était debout et en bonne santé ? 3 mandat et une embélie financière : pas un hopital pour lui meme , je ne parle meme pas des zawali qui crèvent tous les jours dans des hopitaux délabrés et qui consomment chinois ( produit de provenance chinoise sans controle puisque la tchipa l’a empeché ) , je ne parle meme pas de l’université, de la justice , du dinar , de la corruption et des éléctions truqués , pourquoi on a pas d’élite ? tu voit personne pour cette responsablité parceque le syst’me l’empeche et on revient aux vieilles recettes .l’algérie changera quand nous memes changerons.




    0



    0
    POMME FRITE
    28 décembre 2013 - 21 h 43 min

    Qui est-tu pour parler de
    Qui est-tu pour parler de coup d’état- non mais –
    Remercie ceux qui te font de la pub et te montre par médias interposés-
    Paye encore plus pour patauger dans la mare aux canards-
    Tu ferais bien d’hiberner quelques années , le temps de te faire une virginité-
    (…)




    0



    0
    boumi
    28 décembre 2013 - 20 h 03 min

    @jaizirihorr
    mon cher ami je

    @jaizirihorr
    mon cher ami je n’essaye de rien vendre, je ne suis pas un politicien!!je suis simplement un citoyen algérien qui ne croit pas à la politique mais aux « hommes providentiels » qui peuvent prendre la destinée de notre nation!! et benbitour et djilali, qui certes ont des choses intéressantes dans leurs programmes, n’ont pas l’envergure, la prestance!! même boutef sur sa chaise et son regard moribond, a plus de charisme que ces « mohammed el baradei » à l’algérienne! nos peuples sont durs, indisciplinés, pour qu’ils soit forts, ils leurs faut des hommes à poigne comme certains de nos militaires!! imaginez un benbitour ou djilalli face à un m6 ou un émir du qatar!!! on veut des hommes, des vrai nationalistes!!!




    0



    0
    abdelkader wahrani
    28 décembre 2013 - 19 h 36 min

    ya missiou Sofiane Djillali,
    ya missiou Sofiane Djillali, rien a gratter, ma3ndek mategrati? vous les faux opposants, vous les pseudo-partis politique vous-êtes une espéce de malédiction sur l´algerie, vous-êtes des menteurs,magouilleurs,hypocrites, antipatriotes?. si vous-êtes inquiéts pour la patrie sachez que nous sommes piégés par les (tama3yyne) qui serait capables de faire passer leurs propres intérêts avant le pays, la politiques de ces (tamayyne) n´est qu´un alibi et tous ces assoiffés de pouvoir faux politiciens, ne font qu´attendre leur tour pour se servir,pour sevir au dépens des intétêts du peuple, des retraités,des pauvres, des orphelins,des vieillards,des veuves des sans abris…ect dans ce pays béni d´Allah et cher dans le coeur des vrais algeriens nationalistes (ala barakat Allah) ces chefs de pseudo-partis politiques ne sont que des citoyens ordinaires (ma3ndhoum walou) qui n´ont aucune expérience boulitik, aucune vision aucun programme, puisque la boulitik (siyassa) consiste a bluffer, a mentir juste pour arriver au sommet de l´état, au pouvoir???. avec l´hypocrisie,le mensonge, le barratinage, cafouillage,carambolage,traficotage, riffifi, rouina, khalota, la méchancêté…ect.




    0



    0
    Lemajd
    28 décembre 2013 - 19 h 34 min

    D’apres ce que je sais toute
    D’apres ce que je sais toute election prend en consideration :
    1.le ministere de l’interieur organise du point de vue logistique
    2.le ministere de la justice supervise le deroulement avec les magistrats
    3.le ministere de communication annonce et « distille » l’information audio/video
    4. Et enfin le conseil constitutionnel valide les resultats
    La question qui se pose ,d’où sont les differents responsables à l tete de ces institutions ?
    Voila pourquoi je rejoins la propositionde Salah BenNouna et nommons pour la circonstance:
    1.M.Zerouel à l’interieur
    2.Ali Yahia Abdenour à la Justice
    3.M.Ahmed Taleb Ibrahimi à la communication
    4.M.Hocine Ait Ahmed au conseil constitutionnel
    Ces responsables ne vont dependre que de la Constitution c’est a dire du PEUPLE et sa glorieuse ANP




    0



    0
    Omari
    28 décembre 2013 - 18 h 55 min

    @benyoucef, ce type ne ma
    @benyoucef, ce type ne ma jamais inspiré confiance.
    La manière dont Boukrouh l’a chassé du PRA en dit long sur ses magouilles.
    Il parle pour ne rien dire et s’écouter parler alors qu’il est incapable de rassembler trois chats.
    Il ferait mieux de s’occuper des gazelles et des outardes que ses employeurs du Moyen Orient massacrent par milliers chaque année.
    N’est pas homme politique qui veut !




    0



    0
    Salah BenNouna
    28 décembre 2013 - 18 h 27 min

    Je sollicite la création d’un
    Je sollicite la création d’un Comité Exécutif indépendant doté de tous les pouvoirs du Gouvernement pour la nomination, l’encadrement et l’organisation des élections comme celui installé en vertu des accords d’Evian en 1962, après le Cessez-le-Feu.
    Un Comité qui peut nommé les administrateurs et les démettre et même de sanctionner les fraudeurs.

    Un comité présidé par les 4 grandes personnalités algériennes :
    1- Ahmed Taleb Ibrahimi,
    2- Hocine Ait Ahmed,
    3- Liamine Zerouel
    4- Ali Yahia Abdennour

    Sans cela, aucune élection n’est et ne sera transparente.




    0



    0
    Salah BenNouna
    28 décembre 2013 - 18 h 12 min

    Dans conditions actuelles, le
    Dans conditions actuelles, le boycott ou le vote ne mènent pas au changement pacifique qu’on aspire.

    En Algérie, le grand problème c’est la fraude aux élections, sachant que le ministre de la « justice » et celui de l’intérieur sont les amis du président Bouteflika.

    J’invite tous les opposants d’EXIGER fermement la création d’une commission indépendante pour l’organisation des élections présidentielles de 2014.

    Même l’abstention des algériens est liée à la fraude.
    Ils disent : À quoi ça sert de voter si le président est déjà désigné d’avance !?

    Rappelez-vous ce qui s’est passé en 1999 quant les 6 candidats se sont retirés avant les élections présidentielles, mais cela n’a pas empêché les décideurs d’annoncer que le peuple a « choisit » Bouteflika.

    L’union de l’opposition pour s’arracher pacifiquement le pouvoir de ce clan qui refusent de quitter le pouvoir sinon comment expliquez-vous leur soutien à Bouteflika pour un 4 eme mandant alors que :
    1- la constitution ne le permet pas (il l’a violé pour le 3ème mandat),
    2- son état de santé le permet pas,
    3- son bilan est catastrophique.

    Au bons entendeurs




    0



    0
    Salah BenNouna
    28 décembre 2013 - 18 h 07 min

    Et le refus de création d’une
    Et le refus de création d’une commission indépendante pour organiser les éléctions présidentielles est une affirmation que le pouvoir va désigner, comme d’habitude, sa nouvelle marillonette.
    Que le peuple vote, boycott ou fait des recours, ça sert strictement à rien.




    0



    0
    jazairihorr
    28 décembre 2013 - 18 h 02 min

    @boumi
    n’essaies pas de nous

    @boumi
    n’essaies pas de nous vendre la perpetuité de ce pouvoir sous pretexte que les autres sont à la solde de l’étranger ou incompétents ou pas assez qualifiés,on connait très ces justifications mensongères et hypocrites , nous sommes gouvernés depuis 8 mois par un fantome qui apparait que quand un responsable francais débarque a l’aéroport houari boumedienne , vous voulez nous faire comprendre qu’après ce pouvoir c le déluge ? c’est déja péril dans la demeure , ce système ne marche plus depuis plusieurs années car trop d’echecs , trop de corruption trop de fuite en avant ,ça suffit, c trop ,un changement radical, un homme nouveau et jeune , pourquoi pas sofiane jilali ou benbitour , ne sont pas t-ils algériens ?




    0



    0
    boumi
    28 décembre 2013 - 17 h 02 min

    mr djilali ainsi que mr
    mr djilali ainsi que mr benbitour, depuis ce satanique »printemps arabe » n’ont que « fond de commerce » le 4eme mandat, l’article 88, ou l’explosion » bravo tout un programme! en effet après les déclarations de benbitour sur les émeutes de ghardaia, voilà que ce beau lièvre de djilali sort de son trou!! car ces personnages savent très bien que leurs rêves de prendre le pouvoir en Algérie ne peut que se concrétiser que par une instabilité énorme qui donnerait suite à un gouvernement de transition soutenu par les chancelleries étrangères qui nommeraient ces 2 imposteurs!! perso, je ne suis pas pour boutef mais je suis pour l’Algérie, mon pays!! et quand je vois l’état des pays arabes autour de nous, comment la france joue son double jeu avec nous, le maroc, le qatar, je ne peu que soutenir les autorités de mon pays de peur, dans cette période difficile, que nous tombions dans le chaos!!




    0



    0
    Benyoucef
    28 décembre 2013 - 16 h 41 min

    Saha noumek ya Si M. Soufiane
    Saha noumek ya Si M. Soufiane Djilali !

    Le coup d’Etat on y est depuis 1962, lorsque l’Etat Major et son clan d’Oujda a pris le pouvoir au GPRA, par la force des chars et des canons.

    J’aurais aimé que vous disiez, « si le clan présidentiel nous impose par la force et la fraude massive le 4ème mandat de son handicapé de président, nous soulèverons la rue contre lui pour l’empêcher de commettre une nouvelle forfaiture ».

    Au fait, Jil Jadid et, pour être plus généreux, la quarantaine de partis politiques et de personnalités qui sont contre le 4ème mandat, c’est combien de divisions ?

    S’ils n’arrivent pas à remplir même une salle de cinéma de 200 sièges, je vous conseille fraternellement de faire comme ces cadres, Ministres, Députés, hommes politiques qui fréquentent régulièrement les zaouias pour augmenter leurs chances d’être bien vus par les hauts responsables, qui font et défont les carrières et de demander à vos saints patrons juste un autre mini AVC pour l’ermite d’El Mouradia.

    Le peuple vous en sera éternellement reconnaissant.

    Sinon occupez-vous utilement car il y a fort à faire dans les domaines social et culturel du pays, en attendant Godot.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.