Pourquoi insiste-t-elle ?

Par Karim Bouali – Pourquoi Louisa Hanoune persiste-t-elle à vouloir rendre publique sa rencontre avec Gaïd-Salah ? Cette question intrigue les observateurs de la scène politique en Algérie. C’est la première fois, dans notre pays, depuis l’instauration du multipartisme, qu’un dirigeant de parti politique annonce dans une conférence de presse qu’il va rencontrer la personne qui occupe le poste de chef d’état-major de l’ANP, même si cette fonction est cumulée avec celle, plus politique, de membre du gouvernement, en tant que vice-ministre de la Défense, comme a voulu le faire remarquer la présidente du Parti des travailleurs. Des informations de ce type sont rares, y compris dans les rubriques confidentielles des journaux. Et si de telles réunions ont eu lieu, elles ont été gardées secrètes au point où personne, dans l’opinion publique, n’en a jamais rien su. Plus que la rencontre elle-même, c’est donc le fait d’en faire part publiquement à l’avance et s’agissant de Gaïd-Salah, qui soulève les interrogations, renforcées par le contexte préélectoral agité que traverse le pays. Louisa Hanoune, qui est perçue par les Algériens comme une personnalité de premier plan dans l’activité politique dans notre pays, suggère-t-elle que l'Armée a son mot à dire lors de la prochaine présidentielle, ce qui revient à semer le doute quant à sa transparence ? Insinue-t-elle que le chef d’état-major a des prérogatives qui l'autorisent à s'immiscer dans le domaine politique, sachant que son rôle se limite à représenter le Président en tant que ministre de la Défense nationale et non en tant que chef de l'Etat ? Cherche-t-elle, elle-même, l'implication de l'Armée en avril ? Chose impossible, puisqu'il n'y a pas de menace sur la République, comme c’était le cas lors des législatives de 1991/1992 et de la présidentielle qui allait suivre. Alors, qu’est-ce qui pousse Louisa Hanoune à lancer devant les journalistes qu’elle va rencontrer Gaïd-Salah ? L’explication est-elle dans la «cuisine» électorale qui se profile ?
K. M.

Comment (16)

    berbericus
    16 février 2014 - 21 h 51 min

    Cher M. Abou Stroff,
    seul un

    Cher M. Abou Stroff,

    seul un mangeur comme vous peut reconnaitre un autre

    mangeur. Mais ce qui reste à comprendre c’est comment se fait-

    il que vous et les mangeurs (que vous avez reconnu comme

    tels) arrivez à manger seuls sans le reste des autres

    Algériens?! Un grand mystère, n’est-ce pas? A moins que vous

    et eux vous apparteniez à une race de super-malins…

    intelligents si vous voulez… http://www.malikamin.net 15-02-14




    0



    0
    MARTEAU - PIQUEUR
    15 février 2014 - 19 h 05 min

    @ RAMO 15. février 2014 –
    @ RAMO 15. février 2014 – 17:29

    Ne fais pas celui qui n’a pas compris ! EN AL-GE-RIE , C »est le marionnettiste qui manipule les marionnettes …. Afham ya El Fahem!




    0



    0
    mouloud
    15 février 2014 - 19 h 05 min

    elle est partit lui demander
    elle est partit lui demander humblement de se calmer et de rester là ou il est : 30 ans qu’elle décrypte et elle a compris avant nous tous d’ou venait le problème. il est gourmand, ne connait pas la marche arrière et, comme beaucoup d’algériens, n’est pas humble. il se croit capable de gérer un pays…..il a déjà perdu 76 personnes ! attention, attention, c’est lui le danger…said c’est du pipi de chat à côté de lui, Mr le Président de la République est fatigué, usé, triste, accablé, piégé, malade, proche de la mort, il ne pense que à celà je vous le garantis, on ne devient pas altruiste du jour au lendemain !




    0



    0
    ahmed
    15 février 2014 - 18 h 29 min

    @Boudiaf

    Malheureusement

    @Boudiaf

    Malheureusement le problème de notre pays c’est que ce sont les ignorants qui s’expriment, qui proposent, qui analysent, qui décident, qui dirigent aussi; comme votre trouvaille puisée des caniveaux!! Le problème aussi c’est que nos élites « khobziztes » les suivent.
    Je peux vous certifier que, vous, devant elle vous serez comme une carpe, un toutou, comme un béni oui oui, vous avaleriez votre langue!! C’est une dame de fer, courageuse, qui a souffert, qui a donné pour son pays, qui dirige un parti politique algérien reconnu et ce n’est pas rien. Elle a lutté et elle lutte encore et toujours avec ses moyens contrairement à vous ou votre genre, souvent des paresseux, des fanfarons, des cupides – qui ont plus de muscles dans la langue que dans les bras – incapables d’apporter un plus pour leur pays que le dénigrement, la critique destructrice du travail des autres, faibles devant une femme, jaloux de ne pouvoir l’égaler dans le 100ème , prédisposé à la félonie, perméables à la manipulation, qui singent les autres dans les choses viles; toujours en attente de recevoir et recevoir sans rien donner que du fiel et l’ignorance….




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    15 février 2014 - 17 h 53 min

    Pourquoi insiste-t-elle
    Pourquoi insiste-t-elle ?

    Politiquement, ce pays est bizarre personne n’a pas de conviction que des intérêts et c’est le drame de ce beau pays.
    Tout le monde se fout de l’Algérie excepté les hommes d’honneur ! Tout ce petit monde rampe pour de l’argent et bien, vous allez encore ramper pendant longtemps.




    0



    0
    ViGie
    15 février 2014 - 16 h 43 min

    On a vraiment pas idée car on
    On a vraiment pas idée car on peut pas discuter sur une « Serpiliere »




    0



    0
    RAMO
    15 février 2014 - 16 h 29 min

    @MARTEAU -PIQUEUR
    mais c est

    @MARTEAU -PIQUEUR
    mais c est kif kif le said dont vous parlez na aucun poste officiel,
    officielement il est invicible.




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2014 - 16 h 20 min

    c’est un appendice du système
    c’est un appendice du système en place qui risque de perdre des plumes cette fois ; c’est une rentière comme les autres qui défend ces intérêts personnels et qui ,au passage ,défend les causes perdues qu’elle ne cesse de médiatiser ;
    la législation sur la déclaration du patrimoine ,si elle venait à être appliquée à tous serait édifiante pour tous les algériens;
    privilège ,quand tu nous tiens!




    0



    0
    Boudiaf
    15 février 2014 - 15 h 06 min

    Les lèche bottes du System
    Si

    Les lèche bottes du System

    Si quelqu’un te lèche les bottes, mets-lui le pied dessus avant qu’il ne commence à te mordre….et c est ce que le général Gaïd Salah a fait avec elle.

    Cette lèche bottes de premiere a, dès septembre dernier, demandé à rencontrer le général après sa nomination dans un « poste politique » au sein du gouvernement. Hanoune a donc attendu cinq mois avant d’obtenir une réponse. Sans doute pour juste lui presenter ses felicitations.

    Mais en plus de sa qualite de lèche bottes, elle a est aussi une vantarde, et ainsi elle tient a se que tout le monde le sache, que le général va la recevoir, c est pour dire, qu elle est une personalite importante dans le club des momies borgnes bornees.




    0



    0
    B-H
    15 février 2014 - 13 h 45 min

    quand on sait que des
    quand on sait que des politicards, appartenant à des milieux internes ou externes qui ne cherchent que le désordre pour notre pays, qui s’adonnent sans cesse dans des agitations politiciennnes, qui ont des fréquentations incestueuses, qu’ils partent à l’étranger participer à des réunions suspectes, vont dans les lieux où se trament des plans funestes contre notre pays et bien sûr, ils ne mentionnent rien de leurs activités malveillantes. mais si madame louisa hanoune qui est une personne sérieuse et honnête, tient à ce que sa discussion avec gaid salah, soit connue du public, c’est dans un souci d’éviter, du moins espérer que les éternels dévoyeurs de la démocratie et de la liberté d’expression ne s’adonnent pas à leurd hobbys de faire dans les supputations malsaines, confusions, manipulation de l’opinion etc.




    0



    0
    MARTEAU -PIQUEUR
    15 février 2014 - 12 h 15 min

    @ Abou Stroff 15. février

    @ Abou Stroff 15. février 2014 – 11:02

    « T’es-tu sauvé ou t’ont-ils libéré « ? les autres sites électroniques ? Je connais personnellement- à travers leurs véritables noms- certains forumistes qui ont poussé des « OUF » de soulagement quand tu les as dispensé de tes pollutions epistolaires . Heureusement que la Rédaction de ALGERIE PATRIOTIQUE a fait les vaccins + les rappels !!! MDR !




    0



    0
    MARTEAU -PIQUEUR
    15 février 2014 - 12 h 05 min

    @ RAMO 15. février 2014 –

    @ RAMO 15. février 2014 – 11:43

    Tu n’es pas astucieux ! Le plus simple pour Louisa HANOUNE aurait été de demander carément à voir SAÏD !!! Ne dit-on pas : »Pourquoi ne pas faire simple quand c’est compliqué » ? Poilonez ….




    0



    0
    RAMO
    15 février 2014 - 10 h 43 min

    LA REPONSE EST SIMPLE,BOUTEF
    LA REPONSE EST SIMPLE,BOUTEF S’EXPRIME A TRAVERS GAID SALAH.




    0



    0
    Rimiti
    15 février 2014 - 10 h 37 min

    Tant mieux, ainsi « Reb dzair »
    Tant mieux, ainsi « Reb dzair » n’aura pas le monopole de la politique en Algérie.




    0



    0
    MARTEAU -PIQUEUR
    15 février 2014 - 10 h 07 min

    En dehors de votre série de
    En dehors de votre série de questionnements? je suis en mesure de donner la raison qui a amené L.HANOUNE à demander cette entrevue avec GAID SALAH , c’est le lien avec la fin de non recevoir signifiée par la W.d’ALGER à la délégation du FLN (Pro BELAYAT ) concernant le tenue de la réunion du Comité Central . La N°1 du PT , s’inquiète à juste titre de cette attitude et veut le faire savoir à qui de droit , lequel , « transmettra » le message à Saïd BOUTEFLIKA !




    0



    0
    Abou Stroff
    15 février 2014 - 10 h 02 min

    « Alors, qu’est-ce qui pousse
    « Alors, qu’est-ce qui pousse Louisa Hanoune à lancer devant les journalistes qu’elle va rencontrer Gaïd-Salah ? L’explication est-elle dans la «cuisine» électorale qui se profile ? » dixit K. M.. réponse d’un novice en matière de décryptage des faits qui surviennent au pays des miracles. première hypothèse: tata louiza et ammi salah ont tous les deux des biens à annaba et tata louiza rend simplement visite à ammi salah pour cerner et délimiter les biens de l’une et de l’autre des parties pour éviter les empiétements certains ou probables. devant deux gros mangeurs, il est toujours préférable de délimiter les parts de chacun avant le festin pour éviter toute guéguerre dommageable pour les deux. deuxième hypothèse: tata louiza rend visite à ammi salah pour le remercier d’avoir actionner l’ex-wali de annaba qui a rapidement donné rapidement son accord à des projets qui tiennent à coeur à tata louiza. troisième hypothèse: tata louiza (au regard de son passé sulfureux) a simplement voulu récupéré le str..g qu’elle avait oublié lors de son dernier passage au bureau de ammi salah. laquelle de ses hypothèses est la plus plausible, seul l’avenir nous le dira, n’est ce pas?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.