Sellal au théâtre

Par M. Aït Amara – Le meeting animé par Abdelmalek Sellal donne un avant-goût de ce que va être la campagne électorale de Bouteflika. Peinant à trouver ses mots, parlant tantôt à la troisième personne du singulier (il), tantôt à la première personne du pluriel (nous), l’ex-Premier ministre a eu du mal à jongler entre soi et le personnage de Bouteflika qu’il est censé incarner dans cette mise en scène grotesque en tant qu’acteur de complément, se contrefaisant sans cesse, revêtant l’âme du Président qu’il n’est pas, paraissant différent de ce qu’il est, s’inspirant des caractéristiques de son personnage pour les besoins du jeu, disant autre chose que ce qu’il pense comme s’il y pensait réellement, oubliant jusqu’à sa propre personnalité à force d’incarner celle de celui dont il prend la place le temps d’une louange. Trahi par la langue qu’il ne maîtrise pas, souffrant d’un manque flagrant de charisme, la doublure du Président ressemblait, hier, sous la coupole qui porte le nom d’un grand homme d’Etat, Mohamed Boudiaf, à un de ces êtres créés par un auteur dramatique, dans une fiction où les récipiendaires sont invités à adhérer aux histoires imaginaires d’un Sellal défiant quiconque lui citerait un pays dans le monde qui aurait construit autant d’universités que l’Algérie. Le film passe, alors, du burlesque à la science-fiction, où le prête-voix propose une vision utopique de l’Algérie de demain qui se ferait grâce à l’élection d’un candidat au crépuscule de sa vie. Les partisans de Bouteflika construisent leur discours sur l’intrusion d’une autre réalité dans la réalité qu’ils ne désespèrent pas de nous faire accepter en nous présentant un avenir extrêmement sanglant sans lui. Abdelmalek Sellal et sa compagnie théâtrale sont visiblement friands de scènes gore, mais ils ignorent qu’un film d’horreur n’est jamais qu’une œuvre fantastique ratée.
M. A.-A.

Comment (15)

    chawi pure laine
    17 mars 2014 - 4 h 58 min

    Les valets sont vivants
    Les valets sont vivants médiocres, salauds, hypocrites, corrompus, traitres de la nation et ainsi de suite, avec sa dernière sortie sellal mérite la prison, il ose insulter la région du 1er novembre, N’AI PAS HONTE MONSIEUR SELLAL DIS NOUS QUE LA RÉVOLUTION A ÉTÉ DÉCLENCHÉE À TLEMCEN, oui dis le, dis nous que benboulaid est originaire de frenda, Benmhidi et de maghnia, jamais le pays n,a été livré à ses ennemis comme cette fois, comme le disait le courrier international que le vieux corrompu bouteflika risque le sort de certains et sellal avec, qui d’autre n’a pas dit non au 4eme mandat de bouteflika? les jeunes, les intellos, les journalistes, les étudiants, les patriotes, les gardes communaux, les immigrés, les femmes, tout ce beau monde est contre alors qui est pour?
    les corrompus

    à tous les enfants de l’Algérie en général et aux chawis en particulier: UN AUTRE 1 NOVEMBRE, SI LE PREMIER A MIS FIN A LA FRANCE LE SECOND VA METTRE FIN À SES ENFANTS




    0



    0
    spitfire
    17 mars 2014 - 1 h 24 min

    Mr Sellal,je voudrais,en
    Mr Sellal,je voudrais,en premier lieu,vous rappeler que le niveau d un peuple ne se calcule pas au nombre d ecoles et d universites qu il a construits mais a l usage qu il en a fait.C est vrai que l Algerie–pas bouteflika– a beaucoup fait pour
    l education de ses enfants mais la je parle de l Algerie
    d avant,celle qui etait encore belle et avait de la fierte pas de l Algerie de maintenant ressemblant a une vieille prostituee edentee apresw que benbouzid, khelil et tous les amis du nain de jardinn lui soient passe dessus.Mr Sellal, gardez-vous s il vous plait de trop bavarder et de dire des aneries car les Algeriens n ont pas tous ete a l ecole de benbouzid et ne sont pas tous des fans de ibn taymia et des monarchies arabes si cheres a votre gourou.




    0



    0
    Mohamed X
    16 mars 2014 - 20 h 53 min

    Salam L’Algérie,
    Seul le

    Salam L’Algérie,

    Seul le respect permet la Paix, aujourd’hui je suis triste car il n’est pas de mise.
    Restons sobre et calme mes soeurs et mes frères. L’Algérie est riche de ses cultures et de ses traditions, c’est une Force. Elles doivent toutes être honorées et respectées. C’est évident.
    Mais, vous savez tous que des dangers nous guettent, Notre Armée a besoin de notre calme et de notre discipline pour lui permettre de défendre efficacement notre Patrie.

    Elle, seule, peut nous garantir la Paix et notre Indépendance.
    Vive Notre Armée,
    Vive l’Algérie.
    Que la Paix soit avec vous.




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2014 - 18 h 22 min

    @by zyriab (non vérifié) |
    @by zyriab (non vérifié) | 16. mars 2014 – 18:17
    il faut intensifier tes exos de luth on ne comprend plus ce que tu chantes!!!




    0



    0
    Almire
    16 mars 2014 - 17 h 35 min

    Vraiment c’est prendre tous
    Vraiment c’est prendre tous les Algériens sans exception pour des débiles qui ne comprennent rien à l’histoire. Sinon comment expliquer qu’à chaque fois l’on nous menace de l’instabilité du pays si parfois BOUTEFLIKA n’est pas réélu. Si on prend les cas de la TUNISIE, de la LIBYE, de l’EGYPTE, de la SYRIE et même du YÉMEN l’on remarquera que tous ses ras le bol des peuples concernés ont eu lieu dans des pays oû leur dirigeant se sont cramponnés à leur siège Présidentiel et ne veulent nullement entendre parler d’alternance. Que l’ont nous montre un seul pays dans le monde où a eu lieu des soulèvement populaire et où leur dirigeants n’ont jamais modifié leur constitution pour se maintenir au pouvoir ? Que l’ont nous montre un seul pays dans le monde où leur dirigeant se sont retirés après Deux mandats et malgré cela a eu lieu des soulèvements ? Prenons comme exemple la LIBYE. C’était un pays stable, riche, les libyens mangeaient à leur faim et roulaient dans des mercedes dans le désert; mais il y a eu soulèvement parce que le clan de GUEDDAFI se maintenait contre vent et marées au pouvoir comme c’est le cas chez nous en ALGÉRIE. Messieurs relevaient un peu le niveau SVP et cessé de nous prendre pour ce qu’on n’est pas.




    0



    0
    zyriab
    16 mars 2014 - 17 h 17 min

    Encore une fois je constate
    Encore une fois je constate que ce sot les ignorants et autres analphabètes qui prennent la parole pour pérorer. Les lettré eux avent qe « faakir « est le pluriel de fougara Mais les ignares ne le savent pas Alors ils racontent n’importe quoi et surtout ils aiment répéter les âneries des autres en étant convaincu de leur intelligence car rapporté par Facebook Quand aux autres ignares de l’ histoire pourtant pas très éloignée pour leur instruction ils devraient juste lire la presse nationale pour comprendre e qui ‘est passé en 1978 ou en195 ou en 1999 .Mais pour cela il faut d’abord avoir un cerveau et devoir apprendre à lire




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2014 - 17 h 08 min

    Quand il pénétra dans la
    Quand il pénétra dans la salle, il paraît que les participants qui étaient loin de la scène, ont cru halluciner en le voyant tenir par la main un vieillard à la démarche hésitante. Ils crurent un court instant que c’était le candidat alors qu’il s’agissait de la pièce de musée Zbiri….
    Les chaînes d’infos du monde n’ont retenu de ce show que la comparaison que Sellal-la-Gaffe a faite du « Printemps Arabe qu’il compare à un moustique dont il a le « moubyd (fly-tox)




    0



    0
    Anonyme el hadi
    16 mars 2014 - 12 h 44 min

    C’est un spectacle indigeste
    C’est un spectacle indigeste auquelle nous assistons. Le bon cote de la chose c’est qu’il permet de devoiler le niveau de nos dirigeant.Sincérement le plus vite possible il dégageront et mieux l’Algerie se portera.Ils ne savent que se fendre en insultes envers le peuple et ses régions. Aprés Amara Benyounes voila Sellal. Au suivant à quand votre tour monsieur Ghoul aprés le centre et l’est il vous reste encore soit l’ouest ou le sud. Le sud je ne vous le conseille pas avec Ghardaia ou vos compéres ont déja mis le feu. Innover et trouver quelque chose pour les Oranais par exemple comme a dit » Fellag les oranais aime bien le pikhou »et que les oranais sont des soulards c’est moins méchant que les propos des autres pieds nickelés. surtout faite gaffe à ne pas toucher à Tlemcen la vous risquer gros.




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2014 - 11 h 31 min

    il y a quelqu’un qui a dit un
    il y a quelqu’un qui a dit un jour  » bled mickey » et les choses se révèlèrent!!!!sellel c’est « dingo »!!




    0



    0
    Abou Stroff
    16 mars 2014 - 9 h 53 min

    un seul commentaire: je ne
    un seul commentaire: je ne comprends pas pourquoi les guignols de l’info de canal+ n’ont pas encore recruté el-fakakir. en effet, on peut être sûr à 99,99% que canal+ boosterait son audimat (er engrangerait beaucoup de fric) si el-fakakir apparaissait aux côtés des guignols qui nous font tellement rire.
    PS: à monsieur le modérateur: il est inutile de me censurer, car les guignols sont des poupées de caoutchoucs respectables et, si el-fakhakir les rejoint, sa dignité ne sera nullement affectée.
    PS2: certains analystes ont remarqué qu’à certaines périodes historiques, des guignols se retrouvent au sommet de l’Etat (sarkosi en france, mussolini et berlusconi en italie, reagan et bush junior aux USA, Lech Kaczynski et son frère jumeau en pologne, eltsine en russie, et tous les dirigeants arabes, sans exception). conclusion: il n’y a aucune raison de douter que el-fakakir a un grand destin devant lui.




    0



    0
    Algérien
    16 mars 2014 - 8 h 58 min

    Bouteflika est connu pour
    Bouteflika est connu pour être une personne nuisible à l’algérie. Sans aucun fait d’arme pendant la révolution, il commençât sa sale besogne à la fin de la guerre en participant au coup d’état contre le GPRA en 1962, puis conte Khmesti en 1963, puis conte Ben Bella en 1965. Des officiers ont eu la lucidité de l’écarter de la présidence en 1978, sachant le danger d’il représentait. Mais après une longue traversée de désert, une poignée d’officiers, se substituant au peuple algérien, décidèrent de lui offrir l’algérie sur un plateau d’argent pour qu’il abuse à sa guise du pays. A celui qui disait en 1999 qu’il (Bouteflika) est le moins mauvais, donnez nous la solution.




    0



    0
    MARTEAU - PIQUEUR
    16 mars 2014 - 8 h 48 min

    Ya Si AIT AMARA : à la
    Ya Si AIT AMARA : à la différence de SELLAL , un(e) COMEDIEN(ne) est un personnage res-pec-table !




    0



    0
    Anonymement votre
    16 mars 2014 - 8 h 12 min

    On aura droit à un spectacle
    On aura droit à un spectacle de muppet show algérien durant la campagne électorale de boutef.




    0



    0
    Anonyme
    16 mars 2014 - 7 h 28 min

    dans quelle culture voulez
    dans quelle culture voulez vous que baigne le fils d’un gargotier de constantine ,habitant certainement « bardot » un bidonville au flanc de la ville,je suppose que ce bonhomme a été proposé à zeroual « le chaoui »‘suivi de l’excuse de sellel)par le général betchine!!!!!




    0



    0
    Moussa
    16 mars 2014 - 6 h 38 min

    Nous appartenons a Allah et à
    Nous appartenons a Allah et à Allah nous retournerons ye sellal va mouharidj un peu partout tu seras clown TOU le restant de ta vie




    0



    0

Les commentaires sont fermés.